Shérazade ou Shéhérazade ?

La semaine dernière, j’ai eu le plaisir d’assister à la première du spectacle Sherazade, au Capitole  de  Québec. Qu’il est beau cet édifice ! Yves Desgagnés, le metteur en scène de Sherazade dit même que c’est la plus belle salle de spectacle au Canada. Je veux bien le croire, même si je n’ai pas eu le privilège visiter toutes les salles de spectacle du Canada.

 Pour Sherazade, mes attentes étaient grandes. Il faut dire que j’ai toujours adoré les Contes des Mille et une nuit et la musique aux accents envoûtants de l’Orient.

J’ai visité le Maroc, la Tunisie, l’Égypte, Oman, la Jordanie et même Dubaï. Partout, j’ai été fascinée par l’architecture, l’histoire millénaire, les palais, les dorures, la beauté magique qui entoure ces lieux, la folie des souks, l’odeur fortes des épices, les yeux perçants des hommes à la peau basanée et, bien entendu les courbes sensuelles des femmes et leurs danses lascives et sensuelles.

À une certaine époque, j’ai même voulu devenir l’une d’entre elles et j’ai suivi des cours de baladi. Un exercice difficile, mais très agréable puisque pratiqué dans un univers de musique, de paillettes, de costumes colorés et de voiles diaphanes.

J’avais donc beaucoup d’attente pour Sherazade. Et si je me suis levée spontanément à la fin du spectacle pour applaudir, ce n’était pas pour les vedettes principales, mais bien pour Amélia, la danseuse étoile , souple, impressionnante et totalement envoûtante.

 

Photo prise sur le site officiel de Amelia.

Photo prise sur le site officiel de Amelia.

Wow ! À elle seule, elle vaut le spectacle. Pour savoir  le nombre d’heures exigées et les souffrances endurées pour exécuter certains mouvements du baladi, j’ai été époustouflée par ses déhanchements et la souplesse de son corps. Également conseillère du chorégraphe Christian Vézina pour les danses orientales, elle n’a cependant pas réussi à insuffler aux autres danseuses sa sensualité et sa virtuosité. C’est vrai que la marche était haute.

J’ai aussi beaucoup applaudi les talents de contorsionniste de Nicolas Gade-Lange, le danseur qui suit le Sultan comme le ferait un chien. Fascinant et digne de faire partie de certains numéros du Cirque du Soleil.

J’ai également beaucoup apprécié la voix de Dominique Hudson (Aladin), la présence énergique de Cassiopée (Djininnia) et celle, plus scénique de Franck Julien (génie de la lampe).

Enfin, j’ai beaucoup applaudi les décors magnifiques, l’excellente mise en scène, la technique efficace, les effets spéciaux particulièrement réussis (surtout lorsque le génie jaillit de la lampe et  le numéro des femmes du harem), les costumes somptueux, mais j’aurais tellement voulu être émue.

Malheureusement, même si Rita Tabbakh  (Sherazade) a une voix magnifique, qu’elle est jolie comme tout et mince comme un fil, j’ai eu de la difficulté à croire que le sultan Soliman (Philippe Berghella) tombe sous son charme. Peut-être ai-je tort, mais il me semble, qu’en Orient,  les hommes craquent plutôt pour les rondeurs voluptueuses.  DSC04635

Quant aux chansons de Félix Gray, si elles sont efficaces parce que facile à retenir, et que certaines d’entre elles ont beaucoup tourné à la radio, elles ont la rime plutôt facile et ne risquent pas de passer à l’histoire. sherazade

elles n’ont pas eu sur moi le même effet (et ce malgré le temps écoulé) que celles coquines et libertines écrites et chantées par Anne Létourneau dans son album Shéhérazade que j’ai usé à force de l’écouter.

Image 3

Je me suis surprise à me demander ce qu’aurait donné le mariage de ces deux spectacles, Shérazade présentée jusqu’au 23 août au CapitoleDSC04651et Shéhérazade, contes osés et gourmands mis en nomination au gala de l’Adisq de 1994, dans la catégorie Spectacles de l’année-auteur-compositeur-interprète.

Photo prise sur le site officiel d'Anne Létourneau.

Photo prise sur le site officiel d'Anne Létourneau.

En sortant du Capitole, une dame m’a accostée:

– Croyez-vous que ce soit un spectacle pour ma fille de 8 ans ? On m’a dit que c’était l’exemple d’une femme forte qui se bat.

– Euh…. 

Qu’auriez-vous répondu à cela ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s