Les incontournables de Pékin

Dans tous les pays, il y a bien sûr les monuments et les édifices qui racontent le passé. Avec huit siècles d’histoire, la Chine en a accumulé plusieurs. Voici quelques incontournables.

Place Tian’anmen,  la plus grande place urbaine au monde. Située en plein centre-ville, elle occupe 440 000 mètres carrés et mesure 880 mètres du Nord au Sud et 500 mètres de l’Est à l’Ouest.

@ Lise Giguère

La Cité interdite, ou Palais impérial, demanda 14 ans pour sa construction. Cet ensemble de palais impériaux, le plus grand dans le monde, fait partie du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@Lise Giguère - La cité interdite

La Grande muraille l’une des huit merveilles du monde. Ce chef d’œuvre de la dynastie des Mings construit en 1505 serpente à travers les montagnes sur une longueur d’environ 6 700 km.

@Lise Giguère - Grande Muraille de Chine

Le temple du ciel,  le plus grand temple de sacrifices au ciel de Chine. Il a été classé en 1998 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le temple du ciel

Les 13 tombeaux des Ming. La nécropole impériale de 13 empereurs de la dynastie Ming est la plus dense du monde. En 2003, l’endroit a été classé dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Les tombeaux des Ming

Le Palais d’été, le plus grand jardin impérial de Chine est l’un des jardins classiques les plus connus du monde. On y trouve de nombreux biens culturels de grande valeur et des arbres, des cèdres surtout, dont le plus vieux a 800 ans. Il a également été classé, en 1998, sur la liste du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le palais d'été.

Le Temple des lamas,   le plus grand monastère de la secte des bonnets jaunes à Pékin. Des moines y habitent encore aujourd’hui.

@ Lise Giguère - Temple des Lamas

Le Temple de Confucius. Cet ancien lieu d’études est considéré comme le deuxième temple le plus important en Chine. Derrière le grand temple, une série de stèles reproduit les textes de Confucius tandis qu’une autre série montre les noms gravés des 51624 noms des élèves reçus à l’école.

@ Lise Giguère - Temple de Confucius

Le Musée national de Chine. Un incontournable pour mieux comprendre la riche histoire de la Chine.

@ Lise Giguère - Intérieur du Musée national de Chine

Le Parc Jingshan ou Colline de Charbon. Située derrière la Cité interdite, cette colline artificielle  a été créée en 1420 avec la terre retirée de la construction des immenses douves qui entourent la Cité Interdite afin de protéger la Cité Interdite des mauvais esprits.

@ Lise Giguère - La construction des 5 pavillons que l'on y trouve date de 1751 . Quatre sont placés de façon symétrique et le cinquième, le pavillon Wanchun, est situé au sommet de la Colline et permet une très belle vue sur Pékin

La maison de thé Lao She, du nom de l’écrivain et artiste qui a composé de nombreuses pièces de théâtre,  présente des ballades chantées pendant que l’on déguste le thé.

@ Lise Giguère - Dégustation de thé au Salon de thé Lao She

Peut-être un peu moins connu, mais tout aussi intéressant, le pont Lugou  (Lugouqiao) ou Pont Marco Polo en l’honneur du célèbre voyageur vénitien qui resta plusieurs années au service de l’empereur Kubilai Khan.

@ Lise Giguère - Le pont Marco Polo

Fini de construire en 1192, il est fait en granite avec des balustrades de marbre de chaque côté. Il  mesure 266 mètres par 9 mètres de largeur sur une largeur de 9 mètres et possède 281 piliers surmontés de 281 lions de pierre, portant eux-mêmes des lions de tailles plus petites.

@ Lise Giguère. Voyez le petit lion sous sa patte.

Et, bien entendu, le site des Jeux Olympiques de Pékin 2008.

@ Lise Giguère

En circulant dans de petites voiturettes électriques, on peut admirer  le Stade national de Pékin, surnommé « nid d’oiseau »

@ Lise Giguère - Le «nid d'oiseau» dans le brouillard de Pékin

et le Cube ou Centre national de natation .

@ Lise Giguère - Le Cube

À savoir:

• En tout, Beijing compte 200 sites ouverts au public, plus de 700 hôtels et des milliers d’auberges.

• Il est possible d’avoir les services d’un guide en 21 langues différentes.

• Pour éviter la canicule, il vaut mieux s’y rendre fin septembre ou début octobre.

• Sur place, on se procure de jolies ombrelles en dentelle. Une frivolité qui se révélera vite indispensable.

@ Lise Giguère

Air Canada offre un vol direct Toronto-Pékin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s