Ulaanbaatar, capitale de la Mongolie

J’ai eu un véritable coup de coeur pour la Mongolie. Au cours des jours qui vont suivre, je vais tenter de vous faire partager certaines découvertes.

C’est dans la petite ville d’Oulan-Bator (Ulaanbaatar en mongol signifie Héros rouge) qu’a eu lieu mon premier contact avec ce pays aux grandes étendues sauvages.

C’est la capitale de la Mongolie avec 1 500 000 habitants (la Mongolie en compte 2 800 000). Oulan Bator est aussi  la capitale la plus froide du monde (nous sommes à 4 400 mètres). De novembre à février la température moyenne est de -40C. Mais c’est également la plus ensoleillée et, en  été, sa température  peut grimper jusqu’à + 40C.  On dit ici qu’il est possible, dans une seule journée, de voir défiler les 4 saisons.

Au moment de notre visite, de nombreux nomades qui, en raison d’un hiver particulièrement rigoureux ont perdu leur troupeau, ont installés leur Ger (yourte) aux abords de la ville, ce qui augmente sensiblement la population.

@ Lise Giguère - Des Ger (Yourtes) de nomades

Désireuse de vous donner un avant-goût de la langue mongole, j’ai demandé à Urna, notre guide, de vous dire un petit mot dans sa langue.

Oulan Bator est une ville qui se développe et se tourne résolument vers le modernisme. On peut déjà y voir un premier gratte-ciel

@ Lise Giguère

et elle compte des musées, des monastères, des fabriques de cachemire, de grands magasins comme Dior, Guccci, Yves Saint-Laurent, sans oublier Torgo, un designer très connu en Mongolie qui offre des spectacles-défilés de mode de grande qualité (un prochain blogue y sera consacré).

En visite au Monastère Gandan, le seul qui n’a pas été détruit pendant la révolution.  En effet, les révolutionnaires Russes affirmaient que la religion était l’opium des peuples et ils ont rasé tous les autres monastères, églises, etc. mais comme il y avait beaucoup de Bouddhistes ils ont gardé celui ci.

@ Lise Giguère - Monastère Gandan

Comme je me questionnais sur ces étranges rouleaux que tout un chacun venait faire valser, Urna m’a expliqué que des prières étaient inscrites sur ces derniers et que les faire ainsi tourner était en fait une prière.

C’est dans cet endroit que, pour la première fois,  nous avons appris la valeur de la monnaie mongole, les Tugrik,  grâce à notre guide-accompagnateur du Grand Transsibérien Express,  Olivier Loupias.

NOTE: La visite de cet endroit a eu lieu pendant la «croisière sur rail» du Grand Transsibérien Express, de Pékin à Moscou sur un trajet de 9 500 km.

Publicités

3 réponses à “Ulaanbaatar, capitale de la Mongolie

  1. Allô Lise,

    très intéressant de visiter le monde avec toi! En lisant tes notes sur les temples, je me suis rappelée qu’ici aussi, à Québec, quand les Anglais ont bombardé la ville, ils s’attaquaient souvent aux églises, qui étaient le lieu de rassemblement, le point de rencontre des habitants de la Nouvelle-France. Comme quoi on a des points communs dans tous les coins du monde…:o)

    • Que veux-tu, les Révolutionnaires ne possèdent pas toujours une grande culture et/ou les rancoeurs sont tellement fortes qu’elles autorisent la destruction de splendeurs. C’est dommage.

  2. Pingback: Retour en Sibérie | MILLE ET UN VOYAGES par Lise Giguère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s