Krassnoïarsk, la ville des cosaques !

Située à 700 km à l’est de Novossibirsk, la plus importante ville de Sibérie, Krassnoiarsk délimite l’Est et l’Ouest de la Sibérie. Cet ancien fort cosaque (XVIIe) s’est surtout développé au XIXe en raison d’une ruée vers l’or pour ensuite devenir un foyer industriel, Maintenant, c’est surtout à sa centrale électrique, que l’on dit la plus puissante au monde, qu’elle doit son essor économique.

@ Lise Giguère - Krassnoiarsk

Comme la ville est située sur les rive de l’Ienisseï, l’un des plus puissants fleuves sibériens, j’en ai profité pour m’offrir une petite croisière au cours de laquelle j’ai pu apercevoir de loin les pitons rocheux de la réserve nationale de Stolby où des casse-cous pratiquent le Stolbisme (voir sur cette vidéo tirée de la série Transsibérien mon amour, présenté à Évasion) . Ce sport vieux de 150 ans consiste à escalader ces montagnes sans corde et sans protection. Il est si dangereux que l’on compte 1 à 2 décès par mois. Mais comme ça fait partie de la culture, les habitants ne veulent pas renforcer la sécurité parce qu’ils ont peur de ne plus ressentir l’excitation.

@ Lise Giguère - Les pitons rocheux de la Réserve de Stolby

Avant de quitter le bateau, de très belles «Babouchkas» ont entonné une chanson. Paraît-il qu’elle était très grivoise, mais personne d’entre nous ne s’en est rendu compte. Et vous ?

NOTE: La visite de cet endroit a eu lieu pendant la «croisière sur rail» du Grand Transsibérien Express, de Pékin à Moscou sur un trajet de 9 500 km.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s