Il était une fois…. Dans une cave de Jordanie !

Le vieux diction qui dit : Qui prend mari, prends pays ne m’a jamais semblé aussi juste que lors de mon récent voyage en Jordanie.

Alors que je visitais la cité de Petra reconnue parmi les sept nouvelles merveilles du monde, mon œil a été attiré par une boutique de bijoux en argent sur laquelle étaient posés de grands panneaux.

Sur l’un deux, un  article de journal portant le titre accrocheur de « J’ai quitté mon ancienne vie et j’ai vécu dans une cave par amour !»

Sur le second, la couverture du livre Mariée à un Bédouin !

Voilà de quoi attirer mon attention. Sur place, le beau vendeur de bijoux m’informe que cette histoire est celle de ses parents.

En 1978, Marguerite Van Geldermalsencelle, une infirmière native de Nouvelle-Zélande, mais habitant les Pays Bas, voyageait avec son amie Élisabeth dans le Moyen Orient. Un jour, Marguerite se rend visiter Pétra et fait la rencontre de Mohammed Abdallah Othman, un artisan Bedouin de la tribu  Manajah. Paraît qu’il était charismatique. En regardant les hommes qui déambulent sur leur chameau dans ce décor des Mille et une nuits

@Lise Giguère -

me viennent en mémoire les couvertures des romans Harlequin sur lesquels on voit toujours des hommes bronzés aux traits virils et qui ont fait  rêver tant d’adolescentes.

@Lise Giguère - N'est-ce pas qu'il ferait bien la couverture d'un roman Harlequin ?

Amoureuse de Mohammad, Marguerite accepte d’adopter son mode de vie et s’installe avec lui dans une cave de terre  comme celle-ci

@Lise Giguère

Elle apprend les taches quotidiennes des femmes bédouines comme de faire le pain, entretenir le feu, collecter l’eau pour le printemps et élever leurs enfants. Marguerite s’intègre si bien à la tribu qu’à la mort de son mari,  elle retourne quelque temps dans son pays, mais  réalise que c’est auprès des Bédouins de la Jordanie qu’est désormais sa vie. Elle revient et depuis, elle a écrit ce livre qui raconte son histoire et que son fils vend en même temps que les bijoux en argent qu’elle fabrique.

Une belle rencontre qui laisse songeuse quand même. Et vous, auriez-vous accepté de quitter la modernité pour vivre dans une cave, même par amour ?

Publicités

Une réponse à “Il était une fois…. Dans une cave de Jordanie !

  1. Pingback: lacapitaleblogue.com | Suggestions du jour 04/10/2011

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s