L’église Sainte-Cécile, une petite église criante de couleurs

ILE DE LAMÈQUE -NOUVEAU BRUNSWICK – Véritable curiosité, la petite église Sainte-Cécile accueille chaque année de nombreux visiteurs, choqués ou séduits, par le travail effectué par le  révérend Gérard D’Astous dans son intérieur.

@lisegiguere – Église Sainte-Cécile

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les travaux qui ont débuté le 11 novembre 1968 ne ressemblent en rien à ce que l’on trouve habituellement dans les églises.

Que l’on aime ou pas, l’oeuvre entreprise par le Père D’Astous, décédé  le 8 avril 2000, à l’âge de 80 ans, lui survit. C’est aujourd’hui une belle curiosité à ne pas manquer quand on visite le Nouveau-Brunswick.

C’est dans cette petite égalise que se déroule le Festival International de musique baroque, chaque année, en juillet. Fidèle aux pratiques d’exécution et d’interprétations historiques (1600-1760), on y présente des concerts sur instruments d’époque (ou copies conformes), en formations choeur et orchestre, musique de chambre ou solistes de renom.

Si le Nouveau-Brunswick vous intéresse, voici d’autres textes:

Fred, le héron fidèle

Le festival des bannières

Miscou ou Moscou ?

Vous pouvez également lire le texte Plages et homards qui a été publié dans le Journal de Montréal

Vous pouvez également lire les aventures de Maurice, mon ourson voyageur : Maurice se la coule douce au Nouveau-Brunswick

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s