Qu’est-ce qu’un MacPuffin ?

CAP BRETON – Je suis présentement au Cap Breton et il fait un temps de chien. Dommage car il vaut mieux voyager sous le soleil pour apprécier cette jolie petite île de la Nouvelle-Écosse. C’est qu’il n’y a que peu d’habitations et d’habitants, plutôt des arbres, des lacs, des rivières et, bien sûr l’océan Atlantique. Et quand il pleut et que le ciel est gris souris, tout devient gris.

@lisegiguere - Cap Breton

@lisegiguere – Cap Breton.

Quel dommage. Pourtant, hier il a fait un temps magnifique. Voyez la différence.

@lisegiguere

@lisegiguere

Quoi qu’il en soit, c’est hier, sur la route, que j’ai quasiment fait  une attaque cardiaque quand j’ai vu cette affiche.

@lisegiguere

@lisegiguere

J’adore les macareux (Puffins en anglais). C’est un oiseau qui me fait rire. Il est tellement coloré qu’on l’appelle aussi le Perroquet des mers ou le Clown de mer !

On dit qu’il nous charme dès  qu’on l’aperçoit. Ce n’est certes pas moi qui vais dire le contraire. Mon premier contact avec ce drôle d’oiseau m’a d’ailleurs laissé un souvenir inoubliable.

Un coup de foudre

La première fois que j’ai vu cet étrange volatile, portant l’élégant habit du pingouin et pourvu d’un bec coloré comme celui d’un perroquet, je suis partie à rire. Il avait l’air si gauche.

Capture d’écran 2013-08-31 à 17.16.17

Ajoutons à cela ses grosses pattes palmées de couleur orange qui, en vol, ont l’air de grosses pantoufles trop lourdes pour lui. Il a aussi de courtes ailes qu’il agite rapidement comme   celles d’un oiseau-mouche.

wn vol

Ahurie, j’en suivais un des yeux quand, tout d’un coup, il s’est élancé du haut d’un rocher sans nême déployer ses ailes. Mais au lieu de s’écrabouiller à la surface de l’eau comme je l’appréhendais, il y est entré tel un plongeur émérite et s’est mis à nager comme un champion olympique.

Le guide nous a alors mentionné que ces oiseaux  peuvent descendre à des profondeurs fabuleuses sous l’eau et  qu’ils  (4 ou  5 poissons dans leur bec) ce qui lui donne alors un air un peu ahuri.

Puffin fishJe pensais à tout cela après avoir vu cette affiche et je n’arrivais pas à imaginer comment quelqu’un avait pu concevoir de faire des boulettes de ce magnifique oiseau et qui oserait en commander. Pour me rassurer, j’ai fait demi-tour, histoire de voir ce qu’il en était vraiment.

DSC08433En fait, il ne s’agissait pas d’un nouveau hamburger, mais bien du nom d’une boutique de souvenirs tenue par une amoureuses ds macareux, comme moi. Quel soulagement !

J’étais si heureuse que, quelques milles plus loin, j’ai cédé à la tentation (très grande au Cap Breton) de faire une croisière pour admirer à nouveau ces petits volatiles, très nombreux dans l’île du Cap Breton. On les retrouve également  à Terre-Neuve, mais aussi  dans la réserve du Parc national du Canada de l’Archipel-de-Mingan et plus particulièrement sur l’Île aux Perroquets, la plus à l’ouest de l’archipel des Îles Mingan sur la Côte-Nord.

Pour bien  observer leurs prouesses, le mieux est encore de se rendre dans un endroit comme le Biodôme de Montréal où l’espace vitrée nous permet de voir leur habileté sous l’eau. Impressionnant !

Je parie que, comme moi, vous tomberez  sous le charme de cet oiseau curieux et malhabile que l’on nomme « macareux moine » car, en dehors de l’eau, il se tient les pattes jointes comme un moine en prière. C’est son nom officiel, mais il a aussi le surnom de «calculot» parce qu’il hoche fréquemment la tête à la manière d’un mathématicien concentré. On le nomme aussi «clown des mers», sans doute à cause de sa gaucherie et de ses couleurs et enfin il est aussi connu sous le nom de  «perroquet de mer ».

Publicités

9 réponses à “Qu’est-ce qu’un MacPuffin ?

  1. ah! on l’a échappé belle cette fois-ci ! , je viens fouiner sur votre blog car je prépare un voyage dans votre contrée en Mars 2014, Montréal, Gaspésie, Chicoutimi, Lac St Jean et Nouvelle Écosse…….et je pense trouver quelques réponses à mes questions
    à bientôt

    • Bonjour, vous prévoyez rester plusieurs mois alors ? Car, pour faire tout ce que vous avez envie de faire, il vous faudra beaucoup de temps. Les distances sont énormes chez nous, vous savez.

      • Bonjour,
        Effectivement nous voilà un peu ambitieux..Nous comptons rester un mois , en plus nous aimerions faire quelques trajets en train. Et pour louer une voiture , nous sommes un peu craintif (à cause de la neige !) et les billets d’avion ne sont pas donnés ! Nous avons un ami à Montréal, un autre à Chicoutimi, ils vont dans un premier temps nous héberger quelques jours et après il va falloir faire un choix entre la Gaspésie ( peut être juste quelques villes ) et la Nouvelle Écosse, Nous avons déjà été au Canada ( circuit classique Niagara <Tadoussac) mais en été..et cette fois ci, nous aimerions voir le "grand hiver". Si vous avez de bonnes informations, nous sommes preneur.
        merci pour votre réponse
        @ bientôt

      • Si j’étais vous, j’oublierais la Nouvelle-Écosse. Vous en avez pour plus de 1000 km juste pour vous y rendre et vous n’aurez rien vu. Je viens tout juste de faire 2400 km en une semaine et je n’ai vu que des hôtels. Pas le temps de visiter. C’est un peu la même chose pour le Saguenay. Si vous voulez vraiment faire quelques activités hivernales (traîneau à chiens, ski de fond, raquettes, etc. ) il vaudrait mieux prévoir une semaine ou plus au Saguenay et au Lac Saint-Jean. Juste pour cet endroit, vous pourriez facilement passer un mois. Je vous suggère ensuite quelques jours dans Charlevoix, qui est à mon avis la plus belle région du Québec avec le fleuve Saint-Laurent qui fait 26 km et qui, malgré que ce soit un fleuve, a des marées et de l’eau salée.
        Vous pouvez quitter le Saguenay Lac-Saint-Jean, passer par Charlevoix et vous arrêter quelques jours dans la magnifique ville de Québec dont le Quartier Petit Champlain est une splendeur en hiver. Il ne vous restera plus qu’à retourner vers Montréal pour y passer quelques jours, rayonner un peu dans les environs (Cantons de l’Est, Mauricie et Laurentides) et vous serez épuisés. Gardez la Gaspésie pour un autre voyage ainsi que la Nouvelle-Écosse si vous ne voulez pas ne rien voir et ne faire que de la route.

  2. Je viens de vous lire et je vais garder ces précieux conseils bien au chaud, j’avais déjà pensé qu’il valait mieux venir plusieurs fois, vous avez fini par me convaincre.
    merci beaucoup
    @+

  3. Bonjour ,
    Notre itinéraire est presque bouclé,
    -une semaine Montréal et environs (reprendre vie après le décalage horaire )
    -puis départ pour 1 semaine la région du Saguenay
    -puis retour vers la ville de Québec et région de Charlevoix 1 semaine
    – puis direction les Laurentides / 1 semaine
    Une question quels sont les villes les + intéressantes à voir entre Québec et Montréal où l’on peut s’arrêter pour une nuit ou deux?
    (trois rivières ?…..)
    Pour les déplacement en Mars vous privilégiez plutôt le train , le bus ou la location de voiture ?
    et si vous avez de bonnes adresses pour des restaurants économiques ( et bons ) et des logements à Québec et entre Québec et Montréal

    Voilà nous sommes à l’écoute de vos suggestions
    en vous souhaitons une bonne journée
    Annick

    • Bonjour
      tout cela me semble très bien. Mais au lieu d’une semaine dans les Laurentides, j’aurais peut-être privilégié une semaine dans les Cantons de l’ESt (entre Québec et Montréal). C’est très joli et, à mon avis, il y a plus à voir que dans les Laurentides, mais bon. Sans doute votre conseiller a-t-il trouvé des trucs différents de ce que vous ferez au Saguenay et dans Charlevoix. Parce que les Laurentides, le Saguenay et Charlevoix, sont trois destinations nature, alors j’espère que vous aimez la glisse, le ski, la motoneige, le traîneau à chien, la raquette et la neige.
      Trois-Rivières est également très intéressant (opposé des Cantons de l’Est). Une chose que vous aimeriez sans doute faire si vous avez votre auto, c’est de suivre le Chemin du Roy. Il s’agit du tracé original, fait par le Conseil de la Nouvelle-France en 1706 et ouvert à la circulation en 1737. Bien entendu, l’itinéraire n’est plus tout à fait le même qu’au XVIIIe siècle. Il suit plutôt la 138, mais il permet toujours la redécouverte de paysages bucoliques, de petits villages, d’églises majestueuses, de belles maisons d’autrefois et d’arrêts gourmands chez les producteurs. En tout cas, beaucoup plus intéressant que l’autoroute 20, mais beaucoup moins rapide.
      Pour les déplacements, je vous suggère la location de voiture.Les autobus entre Montréal et Québec sont très bien, il y en a toutes les heures, mais ce sera beaucoup plus compliqué pour Charlevoix et Saguenay. Au Québec, les trains ne sont pas à conseiller, ça n’a vraiment rien à voir avec l’Europe. Ils ne vont pas partout, ne partent pas régulièrement et surtout ils ne respectent pas vraiment les horaires affichés puisque les trains de marchandise ont priorité sur les trains de voyageurs. Donc, quand on voyage au Québec, il vaut toujours mieux louer une automobile.
      En mars, c’est le mois le plus doux de l’hiver, mais apportez-vous des vêtements chaux car il peut y avoir de grosses tempêtes de neige en cette période. IL faut donc conduire prudemment, freiner plus doucement et garder une bonne distance entre les automobiles en cas de glisse. Ne vous inquiétez pas cependant, généralement les autos de location ont des pneus d’hiver (à vérifier).
      Il y a énormément de bons restaurants au Québec et à tous les prix, même chose pour les logements. Je vous suggère de vous rendre sur bonjourquebec.com le site de Tourisme Québec qui regorge de bonnes idées.
      Par contre, si vous avez le goût de manger de la vraie bonne nourriture québécoise, comme celle que faisaient nos grands-mères québécoises, je vous invite à vous rendre (vous pouvez aussi y demeurer, ce n’est pas cher et très charmant) à l’auberge Nos Aieux dans Charlevoix (www.aubergedenosaieux.com)
      Voilà, j’espère que ça vous aidera. Au plaisir. Lise

      • Merci beaucoup Lise pour ces précieux conseils , pour les Laurentides, nous y allons retrouver des amis qui vont nous montrer leur région.
        Mais nous reviendrons c’est sûr pour faire le reste …

        encore merci
        Annick

      • Alors là, retrouver des amis, c’est toujours la plus belle activité à faire en vacances. Je vous souhaite un très beau voyage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s