8 séjours abordables à planifier d’ici la fin de l’été

Il n’est pas toujours nécessaire de transporter toute sa marmaille dans un long voyage en avion pour s’évader du quotidien. Parfois, l’exotisme ne se trouve qu’à quelques kilomètres de chez soi et ne coûte pas si cher que ça.

Voici quelques suggestions permettant de s’offrir des vacances originales et abordables.

1. Tremblant pour toute la famille

Pas toujours facile de trouver l’endroit idéal où toute la famille trouvera son bonheur. Avec ses différents types d’hébergements, ses activités pouvant répondre aux besoins des enfants comme des grands-parents, ses restaurants variés et son tout nouveau parcours nocturne illuminé «Tonga Lumina», une création signée Moment Factory, il faudrait être bien difficile pour ne pas trouver son bonheur à Tremblant.

Trop cher? Ce serait bien mal connaître cette destination que de penser cela. On y trouve plein d’activités gratuites (randonnées, pistes cyclables, animation dans le village piétonnier, ateliers et jeux divers). On peut également se procurer des carnets d’activités. Ils coûtent entre 16,25$ et 69,75 $, selon l’âge et le nombre d’activités choisies (descente en luge, mini-golf, parc aquatique, télécabine panoramique, tour d’escalade, parcours d’hébertisme, etc.). Info: tremblant.ca

2. Comme dans le Sud, mais à Valcartier

Pour s’assurer de trouver de la chaleur et de jouer dans l’eau, on fait route en banlieue de Québec pour s’installer dans l’une des 153 suites du tout nouveau complexe récréotouristique du Village Vacances Valcartier. Il ne reste plus qu’à alterner entre les jeux d’eau extérieurs et intérieurs du Bora Parc qui fait six fois la grandeur d’une patinoire de la LNH!

Info: à partir de 159 $ pour la chambre de quatre personnes (prix des parcs en sus, mais avec un rabais si on loge à l’hôtel). Info: www.valcartier.com

 

.3. Les «Semaines du Canada» de Virginia Beach

Ceux qui jouissent d’un horaire flexible pour prendre leurs vacances seront heureux d’apprendre que, du 13 août au 3 novembre 2017 (à l’exclusion de la fête du Travail), la Virginie reprend sa promotion «Semaines du Canada», laquelle propose des rabais allant de 10 à 30 % sur plusieurs hébergements (séjours de quatre nuitées minimum)

Cette période, alors que la température oscille autour de 25°C et que se tiennent de nombreux festivals, est considérée comme la meilleure pour visiter les stations balnéaires de la Virginie. Info: www.visitezvirginiabeach.com

4. Camping dans un lieu historique

Jusqu’au 18 septembre, Parcs Canada offre six unités d’hébergement oTENTik en location au lieu historique national du Canal-de-Saint-Ours, en Montérégie. À mi-chemin entre la tente et le chalet rustique, l’oTENTik permet de passer une nuit confortable dans le décor naturel du Richelieu.

Si l’on possède un bateau, on peut s’amarrer au canal de Saint-Ours, terminer la soirée sous les étoiles autour d’un feu de camp puis s’endormir dans cette tente pouvant accueillir jusqu’à six personnes (quatre adultes).

À compter de 120 $ par nuit. Info : 1 888 773-8888 ou www.pc.gc.ca.

5. Séjour en nature dans nos régions

Inutile de traverser les frontières pour se retrouver au cœur de la grande nature. Les parcs nationaux de la SÉPAQ (Société des établissements de plein air du Québec) proposent des hébergements à faible coût et de nombreux avantages. Parmi ces derniers, l’entrée gratuite pour les moins de 17 ans qui accompagnent leurs parents, la location de vélo gratuite pour eux dans certains parcs, des rabais de 50 % sur la location (1h) d’embarcation nautique en matinée, sans oublier l’accès illimité et les avantages conférés par l’abonnement annuel de la carte Réseau Parcs Québec. Info: www.sepaq.com

6. Croisière de rêve sur le Saint-Laurent

En remontant le fleuve avec la croisière Montréal-Québec à bord du «AML Cavalier Maxim», on découvre l’importance du Saint-Laurent dans l’établissement de la Nouvelle-France. Ce forfait comprend une visite guidée dévoilant les secrets des lieux qui bordent le fleuve, une soirée et une nuitée dans la ville de Québec puis un retour vers Montréal (autobus ou train).

Forfait de deux jours, les mercredis du 2 au 23 août. Coût: 319,95 $. Info: www.croisieresaml.com

7. Découverte du Québec et des États-Unis en autobus

De nombreuses agences de voyages (CAA, Voyages Gendron, Groupe Voyages Québec, etc.) organisent des circuits de groupe en autobus. L’offre est vaste entre la Gaspésie, les Maritimes, l’Ontario, New York, Washington, etc. L’avantage de ce type de voyage, c’est que l’on n’a pas à conduire, à chercher une chambre ou à se déplacer dans une ville étrangère. De plus, on bénéficie des services d’un guide. Pour se procurer les brochures, il suffit de pousser la porte des agences de voyage ou de se rendre sur leur site internet: www.caaquebec.com;  www.voyagesgendron.com et www.gvq.ca.

8. Jouer les vignerons à deux pas de chez soi

Plus besoin de traverser l’Atlantique pour devenir vendangeur. Il suffit de prendre la direction de Saint-Eustache et de se rendre au Vignoble Rivière du Chêne où, à partir dernier weekend de septembre (selon la température), cinq journées seront ouvertes aux visiteurs désireux d’être vendangeur d’un jour.

En attendant cet événement, on se familiarise avec ce lieu enchanteur qui offre des visites guidées, des dégustations et des «foodies tapas» tous les jeudis sur sa terrasse. Info : 450 491-3997 ou www.vignobleriviereduchene.ca

 Ce texte est d’abord paru sur Canoe. ca ICI   puis dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s