Archives de Catégorie: cause

Fermeture de Ringling Bros Barnum & Bailey

Le plus grand cirque animalier d’Amérique ferme après 146 ans,

capture-decran-2017-01-23-a-17-26-26l

En mai prochain, Ringling Bros. Barnum & Bailey Circus mettra un terme à  ses spectacles d’animaux. Selon ce qui est écrit sur leur site internet, il semblerait que ce soit  les baisses de la vente de billets qui soit en cause.Le public moderne ne semble plus apprécier les  spectacles où les animaux doivent souffrir pour quelques minutes de divertissement.

Une fermeture hautement saluée par Animal Defenders International (ADI)  qui se réjouit qu’après des décennies, l’opinion publique ait finalement eu raison des traitements cruels auxquels les animaux de cirque doivent être soumis.

Selon ADI, les études sur l’utilisation des animaux sauvages dans les cirques itinérants montrent que dans leurs spectacles itinérants, les animaux sont confinés dans de petits espaces, privés de besoins physiques et sociaux, passent beaucoup de temps  attachés ou enchaînés, voyagent dans des transporteurs où ils sont  incapables de se déplacer, etc.

Les comportements anormaux et stéréotypés observés  (le balancement, par exemple)  indiquent qu’ils sont stressés et malheureux.

capture-decran-2017-01-23-a-17-26-12

La campagne d’ADI exposant les souffrances des animaux et éduquant  le public dans le monde entier, comprenait des preuves vidéo montrant comment ces animaux sont forcés de faire des tours par la violence physique, la peur et l’intimidation.

34 pays ont examiné ces preuves et pris des mesures pour mettre fin à ce type de spectacles. Dans 27 États américains, 66 juridictions ont décidé de les interdire ou de restreindre l’utilisation d’animaux sauvages dans les spectacles itinérants, en raison de préoccupations concernant leur sécurité publique et leur bien-être.

Dans un communiqué, Jan Creamer, président de l’ADI, a déclaré: «Après des décennies d’exposition de la souffrance des animaux dans les cirques, nous sommes heureux d’entendre que Ringlings a finalement cédé à l’opinion publique – c’était une erreur pour eux de ne pas voir la tendance. Les cirques peuvent survivre sans les performances animales.  »

Le Cirque du Soleil 

Au Québec, soyons fiers du Cirque du Soleil, un précurseur dans le domaine. Sans nul doute que son immense succès aura contribué à modifier les mentalités et à éviter qu’à l’avenir d’autres animaux soient ainsi exploités.

capture-decran-2017-01-23-a-17-46-45

Sans avoir jamais utilisé un seul animal dans ses spectacles, le Cirque du Soleil compte maintenant 19 spectacles dans 271 villes, générant environ 810 millions de dollars par année. Et c’est toujours avec un immense plaisir que la famille se regroupe sous les tentes.

capture-decran-2017-01-23-a-17-47-33

 

Note
ADI est active dans le monde entier pour mettre fin aux souffrances des animaux  utilisés dans le divertissement (cinéma, télévision, publicité, cirques, sport ou  loisir (chasse, nourriture ou fourrure)). ADI enquête, produit des preuves et des rapports sur les questions scientifiques, juridiques et économiques pour chaque étude de cas, en recommandant des solutions.

À Savoir

• Les cirques itinérants ne peuvent pas répondre aux besoins physiques, psychologiques ou comportementaux des animaux sauvages.

• Croire que les animaux sauvages sont formés avec bonté et récompense est un mythe. Les outils de dressage incluent les pistolets paralysants,  piquets électriques, barres de métal, fouets, bullhooks (une barre lourde avec un point aiguisé et un crochet), privation de nourriture et d’eau et intimidation.

• Garder les animaux sauvages stressés est dangereux. Des travailleurs et des membres du public ont été tués et mutilés par des lions, des tigres ou des éléphants qui avaient réussi à s’échapper.

• On estime qu’environ 12% des éléphants d’Asie et 2% des éléphants d’Afrique en Amérique du Nord sont atteints de tuberculose, maladie transmissible  aux humains.

• En raison de la nature itinérante du cirque, les agents de protection des animaux ont des difficultés à protéger ces derniers, en raison du temps et des coûts associés aux inspections. .

• Les travailleurs de cirque exercent de multiples rôles. Le personnel peut être recyclé, donc les emplois ne sont pas perdus. Le cirque Vargas a enlevé leurs  animaux et l’affaire continue.

Des hôtels soucieux de la planète

De la belle et ensoleillée Californie à l’exotique ile d’Hawaï, en passant par les grands espaces du Wyoming, certains joueurs de l’hôtellerie américaine ne se contentent pas de petites initiatives vertes comme ne plus changer les serviettes et les draps tous les jours, mais pousse le souci de l’environnement à un tout autre niveau ! Pour vous, trivago.ca nous a aidé à sélectionner 6 hôtels de luxe qui offrent style et confort aux voyageurs, tout en protégeant notre planète ! Sous le titre: Les hôtels écolos les plus spectaculaires des États-Unis, j’ai d’abord publié cet article a été publié dans le Journal de Montréal et dans le Journal de Québec. 

Hawaii Island Retreat at Ahu Pohaku Ho’omaluhia – Kapaau, Hawaï

HawaiiIsland_exterieur

Hawaii Island Retreat

Ce petit paradis tropical chérit autant le luxe que l’environnement ! Entièrement conçue pour profiter des brises fraiches de la montagne Kohala, on a abandonné la climatisation ! Quant au chauffage, il est pris en charge par les panneaux solaires et les moulins à vent ! Au Spa Maluhia ne sont utilisés que des herbes organiques et des huiles provenant de fruits ou légumes poussant dans leurs plantations sauvages et/ou jardins biologiques. Même chose pour la cuisine où les chefs se font un devoir de puiser dans les ressources naturelles de l’ile. Des délices dont ils partageront ensuite les secrets lors de Spa Cooking class.

Cavallo Point The Lodge At Golden Gate – Sausalito, Californie

Niché dans une vallée de la baie de San Francisco, ce havre de paix est situé dans l’ancienne résidence des officiers du Fort Baker, un ancien poste de l’armée des USA. Situé sur un espace qui entourait le terrain de parade, il offre une vue unique sur le Golden Gate.

Cavallo_vuehotel - Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood – Cavallo Point The Lodge At Golden Gate

Soucieux du développement durable, les concepteurs ont utilisé des matériaux recyclés et ont fait le plein de plantes locales afin de restaurer le paysage. Les grandes fenêtres vitrées fournissant l’air frais naturel

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

tandis que la cuisine se fait à partir de produits locaux et saisonniers. Les chiens sont les bienvenus, on les traite aux petits soins, leur offrant même des biscuits organiques !

Post Ranch Inn — Big Sur, California

Post Ranch Inn

Post Ranch Inn

Construits à partir de matériaux durables et agrémentés de plantes tolérant la sécheresse, les 39 chalets du Post Ranch Inn sont posés à 365 mètres au-dessus de l’océan Pacifique et, de ce fait, offrent une vue imprenable sur la côte de Big Sur.

Chambre du Post Ranch Inn

Chambre du Post Ranch Inn

Dans les magnifiques jardins de la luxueuse propriété, des papillons bleus de Smith et des grenouilles californiennes à pattes rouges, tous deux menacés d’extinction, vivent paisiblement aux côtés d’autres espèces locales. À noter que dans cet endroit voué à la relaxation et à la préservation de la nature, on recycle l’eau, utilise l’énergie solaire et, bien entendu on ne trouve ni télévision ni réveil-matin.

Hôtel Proximity – Greensboro, Caroline du Nord

Hotel Proximity

Hotel Proximity

Cet hôtel a pour objectif de devenir l’hôtel le plus écolo d’Amérique du Nord ! Dans cet esprit, on fait un travail incroyable pour repousser les limites des pratiques écologiques. Par exemple, le bar a été entièrement fait de noyers déracinés par les tempêtes, l’eau est chauffée par les nombreux panneaux solaires situés sur le toit, des vélos sont offerts aux visiteurs désireux de découvrir la belle ville de Greensboro ainsi que des Green Tours au cours desquels des membres de la communauté locale les initient aux pratiques éco responsables.

Hôtel Terra Jackson Hole – Teton Village, Wyoming

Terra_balconAu pied des majestueuses rocheuses de l’Ouest des États-Unis, cet hôtel certifié LEED a mis en place toute une série de petits gestes écologiques : des lits 100% bios et libres de tous pesticides et insecticides, la circulation d’air venant de l’extérieur et non de la climatisation, des bouteilles d’eau en aluminium pour encourager les visiteurs à abandonner les bouteilles en plastique, etc.

Hôtel Monaco– Seattle, Washington

Lobby de l'Hotel Monaco

Lobby de l’Hotel Monaco

Cet hôtel fait partie de la soixantaine d’hôtels de la chaine Kimpton qui a mis en place plus de 100 pratiques pour aider à préserver la planète. Par exemple, au restaurant Sazerac, le chef Jason McClure privilégie les produits locaux, recycle son huile de cuisson en la transformant en combustible qu’il utilise pour cuisiner et, s’il vous prépare des repas à emporter, vos ustensiles sont faits de maïs ! De plus, l’hôtel s’est personnellement engagé à donner une fraction du prix de chaque nuitée à des fondations pour la protection de l’environnement.

  • NOTE : Un grand merci à Claude Paradis, chargée des relations publiques pour le Canada, du site de comparaison d’hôtels Trivago.ca, pour son aide précieuse. www.trivago.ca

 

Au secours des chauve-souris

Que pensez-vous des chauve-souris ? Etes-vous de ceux qui considèrent ces animaux, qui ont servi d’inspiration pour les vampires suceurs de sang, comme nuisibles ? Eh bien, vous avez tort.

L’an dernier, dans le cadre de l’événement GOMedia qui réunit des journalistes d’un peu partout dans le monde, j’ai été invitée à visiter Okanagan Valley. Une tournée gourmande où l’on célébrait les vins, les fruits, les légumes et les bons restos de cette généreuse et fertile vallée. Mais que viennent faire les chauve-souris dans ce paradis terrestre, vous entends-je penser ?

C’est que lors de cette tournée, on a fait un arrêt au Peachland Historic Primary School, une ancienne école (1908) devenue école primaire, abandonnée en 2003 puis rachetée par la ville en 2007.

@lisegiguere - LPeachland Historic Primary School

@lisegiguere – LPeachland Historic Primary School

C’est au moment des rénovations que l’on a découvert qu’une colonie de quelque 2 000 chauve souris Yuma habitait le grenier. Il s’agirait sans doute de la plus importante colonie de Yuma Bats en Colombie Britannique.

Chauve-souris Yuma

Chauve-souris Yuma

On a donc choisi de les laisser en paix et même de les protéger. On a même fait une petite porte qui donne dans le grenier et qui permet aux biologistes d’aller parfois leur faire une petite visite.

@lisegiguere - La porte qui donne accès au grenier

@lisegiguere – La porte qui donne accès au grenier

Elles vivent donc paisiblement dans le grenier d’Avril à octobre. À ce moment, elles pour s’installer dans les rochers des montagnes de l’Okanagan. Elles ne sortent que la nuit. Les femelles qui ont des bébés restent quelque 3 heures à l’extérieur et reviennent nourrir leurs bébés pour ensuite repartir se nourrir. Quant aux mâles, ils sortent chasser les moustiques et restent ensuite dans les arbres pour digérer. Ils reviennent avant le lever du jour et s’endorment.

Quant à ce bâtiment historique, il est devenu un bureau d’accueil et un Centre de documentation où l’on apprend aux gens à se réconcilier avec ces animaux trop longtemps pourchassés, sans doute victimes de la tyrannie de la beauté. Saviez-vous qu’une chauve-souris mange 1000 moustiques à l’heure ?

Dans la salle qui leur est consacrée, une video permet de les regarder dormir, mais il est également possible, en été évidemment, d’apporter une couverture et de s’asseoir à l’extérieur pour assister à leur départ à la chasse. Si l’on ouvre grand les yeux et que l’on ne fait aucun bruit, on peut alors entendre un léger bruit, si léger que si on parle on ne l’entend pas. C’est la seule façon de les apercevoir.

Invitation à participer à un BBQ qui fait du bien !

Chaque année, les aliments M&M organisent un barbecue annuel de bienfaisance sur le terrain de leur magasin. Commencé en  1989 et ne rassemblant que quelques magasins, c’est aujourd’hui un événement national auquel participent plus de 465 établissements M&M au pays, dont près de 70 au Québec.

C’est une activité dont j’aime faire la promotion. Tout d’abord, elle permet de s’amuser entre amis ou en famille dans une ambiance festive, tout en participant à une bonne cause, soit celle de la Fondation canadienne des maladies inflammatoires de l’intestin (FCMII).

Bien que l’on dénombre plus de 200 000 personnes (48 000 au Québec) au Canada souffrant de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse, deux maladies mieux connues sous le nom de maladies inflammatoires de l’intestin (MII), ces maladies demeurent encore peu connues du public. Et, comme on en ignore toujours la cause et le traitement, et que le nombre de cas ne cesse de croître, je vous invite à participer nombreux à cette levée de fonds festive qui permettra de poursuivre les recherches.

La 23e Edition du Barbecue de bienfaisance annuel organisé par Les aliments M&M aura lieu le samedi 7 mai 2011, entre 10 h et 16h. Pour l’occasion, le personnel et les franchisés ainsi que des bénévoles  feront griller des hamburgers et des hot dogs. En échange  d’un don minimum de 2,50 $ vous aurez droit à un hamburger ou un hot-dog ainsi qu’un jus et un sac de croustilles.

Comme toute la nourriture et la main-d’œuvre sont offertes gratuitement et bénévolement, chaque dollar reçu sera directement versé aux programmes de recherche de la FCMII afin d’égaler le montant recueilli l’an dernier 1,6 million de dollars et qui sait, peut-être le dépasser. Ceux qui le désirent peuvent également augmenter  la cagnotte en achetant les Barres surprise aux fraises M&M au prix de 2 $ – tout l’argent de la vente de ces produits ira à la FCMII.

Les fonds recueillis par l’entremise d’événements comme le Barbecue de bienfaisance annuel Les aliments M&M ont permis à la Fondation d’investir au-delà de 61 millions de dollars dans la recherche.

Alors, faites-vite, appelez vos amis et rendez-vous nombreux à cette activité dans la cour du magasin M & M le plus près de chez vous. 

Non seulement, vous aurez du plaisir, mais en plus vous participerez à une bonne cause

Prince Albert II devient Silver Explorer !

La compagnie de croisière de luxe Silversea m’informe qu’elle a changé le nom de son navire Prince Albert II  pour le Silver Explorer. Personnellement, je trouve que c’est une excellente idée.

Je m’étais toujours demandé pourquoi on lui avait donné ce nom. Bon, je sais que la compagnie est italienne, que son port d’attache est Monaco et qu’elle supporte Prince Albert II of Monaco Foundation qui est vouée à la protection de l’environnement, mais je ne trouvais pas que ce nom respectait la logique Silversea dont tous les bateaux ont un nom commençant par Silver: Silver CloudSilver Wind,Silver ShadowSilver Whisper et Silver Spirit.

Au moins Silver Explorer a le mérite d’être clair. Si l’on réserve une croisière sur ce navire, on sait que ce ne sera pas une croisière habituelle, mais bien une croisière particulière hors des sentiers battus.

Malgré tout, Silversea demeure Silversea et le Silver Explorer s’adresse aux aventuriers désireux d’explorer sans se priver de luxe. Comme c’est le cas sur tous leurs navires, les passagers y sont traités comme des rois:   larges cabines avec balcon donnant sur la mer, cuisine gourmet, vins et champagnes à volonté, service personnalisé, sans oublier  un «butler» qui veille à leur moindre désir.

Bien que le navire ne porte plus le nom du Prince de Monaco, Silversea continuera cependant de supporter la cause de la Prince Albert II of Monaco Foundation si cher au coeur du monarque.

Des croisières de rêve

Ceux qui suivent mes aventures, savent déjà que j’adore les croisières Silversea. J’ai d’ailleurs déjà parlé à quelques reprises de mon expérience cette compagnie ( Ma découverte de Silversea ; Ma visite du Silver Cloud Croisière sur la Mer Baltique  et Quand la croisière travaille ) reconnue meilleure au monde par les lecteurs du Condé Nast Traveler  a neuf reprises et par le Travel + Leisure a sept reprises, Silversea  a également reçu de nombreuses distinctions. En voici quelques-unes :

• Numéro 1 dans les croisières de luxe en 2008 par le LBSI (Luxury Brand Status Index)

• Best Innovation in Products and Services par Oggi Awards (2009)

• World’s Leading Small Ships Cruise Line  par World Travel Awards (2009)

• Five Star Diamond Award par l’ American Academy of Hospitality Sciences (2010)

• Number One small-ship line lors d’un sondage britannique auprès des lecteurs du Condé Nast Traveller magazine (2010)

• Best Luxury Cruise Line Excellence Award par Spain’s Cruise News Media Group (2009)

• Best Luxury Cruise Line par Australia’s Luxury Travel & Style Magazine (2011)

• Best Luxury Cruise Operator par Travel Weekly China (2010).

Vous aimeriez rêver un peu ? Facile, cliquer ici pour recevoir leur brochure gratuitement.

Virée chocolatée

Cette semaine, parmi tous les communiqués qui sont entrés dans ma boite courriel, un seul a suscité un grand sourire. L’arrivée sur le marché de carottes en chocolat.

J’ai  immédiatement reconnu l’imaginaire passionnée de Annie et Hubert Heyez de la Chocolaterie Heyez à Saint-Bruno-de-Montarville.

@Lise Giguère - Annie et Hubert Heyez en 2007

Accompagnant le communiqué, une mignonne histoire racontant qu’un lapin qui parle était venu leur rendre visite pour se plaindre de sa difficulté à croquer les carottes du jardin. Il avait eu l’idée d’une carotte en chocolat qui pourrait lui fondre dans la bouche. Compatissant Hubert, le chocolatier, a aussitôt réalisé de nombreuses carottes en chocolat pour le plus grand bonheur de M. Lapin qui, depuis se régale.

Ayant à coeur le bonheur des enfants autant que celui des lapins, le chocolatier a eu l’idée de verser 1$ sur chaque carotte vendue à la Fondation Rêves d’enfants.

Impossible pour moi de rester insensible à ce geste. Faire rêver les enfants avec une belle histoire, leur offrir aune gâterie originale et, en plus, recueillir des sous pour réaliser le rêve des enfants malades, tout cela mérite notre encouragement.

Jouer dans le chocolat

La Chocolaterie Heyez offre également d’autres belles activités aux enfants. Ma préférée: les Apprentis-chocolatiers. Croyez-moi si vous voulez faire un cadeau original à un enfant, c’est l’idéal !

Au moment de ma visite, c’était pour un anniversaire et, croyez-moi, tous les enfants ont eu un plaisir fou et… leurs parents aussi.

Quel plaisir de voir Annie leur expliquer la provenance et les secrets du chocolat. Quoi, le chocolat ça pousse dans les arbres ? Les yeux étaient ronds de surprise. Ensuite,  elle les invitait  à  réaliser eux-même leur création qu’ils rapportaient ensuite fièrement à la maison. Quelle bel anniversaire ils ont eu !

@Lise Giguère

Une boutique qui fait saliver

Par la même occasion, je me suis attardé aux sculptures chocolatées qui décoraient la boutique. Certaines étaient tout simplement éblouissantes, mais toutes faisaient saliver. En voici quelques-unes: 

@Lise Giguère

@Lise Giguère

@ Lise Giguère

@Lise Giguère

@Lise Giguère

J’aime les passionnés qui utilisent leur imagination débordante pour sortir des sentiers battus pour faire connaître leur entreprise et la garder en santé. C’est pourquoi, je vous invite à visiter la  Chocolaterie Heyez. Je suis prête à parier que, comme moi, vous aurez un véritable coup de coeur.

Joyeuses Pâques !

Aimeriez-vous assister aux Oscars ?

Si vous avez du talent comme designer, le goût de voyager, l’envie de relever un défi et qu’en plus vous aimeriez fouler le tapis rouge en compagnie de célébrités lors d’une soirée pour les Oscars à Hollywood,  ce concours est pour vous.

Pour une deuxième année, Suzy Amis, actrice et épouse du réalisateur James Cameron offre, aux designers en herbe et aux fashionistas de partout dans le monde, une chance unique d’assister à un pré-party Oscar, le Global Green, à Hollywood, le 23 février 2011.

Suzy Amis et James Cameron. Suzy porte ici la robe gagnante de l'an dernier.

Pour se qualifier, rien de plus simple, il s’agit de présenter l’esquisse d’une robe qui sera confectionnée de matériaux renouvelables. Mais attention, vous n’avez que jusqu’au 2 février pour envoyer votre projet.

Vous pourriez gagner:

• Le voyage et le séjour dans un hôtel chic pour le gagnant ou la gagnante et son modèle.

•  2000 $ pour réaliser la robe qui sera ensuite exposée sur le site RedCarpetGreenDress.com

• À leur arrivée à cette soirée spéciale Pré-Oscar, le gagnant ou la gagnante fouleront le tapis rouge (qui devrait être vert), en tant qu’invités de James Cameron et Suzy Amis Cameron.

Pour des détails sur ce concours: redcarpetgreendress.com/rules/

À noter que les profits de cet événement vont aux écoles MUSE fondées pour aider à éduquer les enfants dans le monde entier.

La belle histoire de Bobby

Les passants qui circulent dans le vieux Edimbourg sont parfois étonnés de voir une statue représentant un petit terrier.

@Lise Giguère - Bobby

Malheureusement, plusieurs d’entre eux se contentent de sourire ou de secouer les épaules en ignorant  l’attendrissante histoire de Bobby.

Au XIXe siècle, sur l’île de Skye, ce petit terrier avait pour maître  John Gray qu’il adorait. Quand ce dernier est mort, en 1858, les habitants ont été fort étonnés de voir le petit terrier tout triste suivre le cortège menant son maître au cimetière. Par la suite, ils furent encore plus étonnés de le voir s’installer chaque jour sur sa tombe pour la protéger.

Attendris par sa loyauté et sa fidélité, ils ont voulu lui éviter le triste sort des chiens errants et se sont mis à le nourrir tous les jours.  Ainsi, pendant 14 ans, jusqu’à sa mort le 14 janvier 1872, soutenu par les habitants qui l’avaient pris sous leurs ailes, le fidèle petit chien a pu continuer sa loyale routine.

L’histoire s’est racontée de père en fils et une statue lui a été élevée sur la vieille fontaine proche de Greyfriars Church, l’église des Franciscains, situé devant le cimetière où a probablement été enterré John Gray. Derrière, un bar a même adopté le nom de Bobby.@ Lise Giguère - Bobby's bar

Le 13 mai 1981, la Dog Aid Society, a pensé à un autre moyen de rappeler cette histoire qui est en soi une véritable leçon de loyauté. Dans le cimetière situé derrière l’église, une tombe a été gravée .

@ Lise Giguère - la tombe de Bobby

Comme on peut le voir sur cette photo, nombreux sont ceux qui viennent rendre hommage au fidèle petit Bobby. Ils lui apportent des jouets, des «nonosses» ou des bâtons en bois pour qu’il ne s’ennuie pas dans l’au-delà.

C’est la faute à Hemingway !

Depuis qu’Ernest Hemingway a publié Les neiges du Kilimandjaro, nombreux sont ceux qui se sont mis à rêver d’atteindre le sommet de cette montagne située au nord-est de la Tanzanie et composée de trois volcans éteints. On compte aujourd’hui quelque 25 000 personnes qui s’y risquent chaque année. Selon le blog des Karavaniers ,  la moitié seulement atteint le sommet et 25 meurent en chemin. Est-il utile de préciser  que le défi exige de  se dépasser physiquement et moralement ?

Ceux qui ont la santé et la forme physique se lancent dans cette expérience pour se dépasser ce qui leur permet souvent, pendant qu’ils accomplissent leur exploit, de réaliser les efforts quotidiens que doivent faire, les malades ou ceux à qui la vie ne fait pas de cadeaux. C’est pourquoi l’événement est presque toujours lié à une oeuvre humanitaire.

Dans le cas de ma fille, Gina Desjardins, il s’agit d’un rêve. Il faut dire que rien ne lui fait peur. Elle n’avait que 16 ans quand elle fut victime d’un grave accident d’auto dont elle aurait bien pu  ne jamais sortir vivante. Elle s’est battue et a gagné. Du coup, elle a développé un appétit insatiable pour la vie et pour tous les moments exaltants que l’on peut vivre.

Après avoir nagé avec les dauphins sauté en parachute, fait l’essai du plus haut bungee au Canada et du trapèze, tenté le street surfing et la plongée sous-marine, ou piloté un avion,

Gina s’est montré très enthousiaste quand son père, Gérard Desjardins lui a proposé de l’accompagner pour escalader le Kilimandjaro.

Comment dire non à la fabrication d’un si beau souvenir ? D’autant plus que le défi se fait pour amasser des sous afin de venir en aide aux victimes démunis à la suite d’un sinistre. Une problématique que Gina connaît bien pour avoir souvent discuté avec son père, autrefois  expert en sinistre et maintenant franchisé d’une compagnie de nettoyage après sinistres, la compagnie Gus. C’est d’ailleurs cette compagnie qui est à l’origine de  la Fondation Gus au profit de laquelle est organisée cette expédition.

Mais pour se rendre en Tanzanie, il faut des sous. Geekette connue pour sa participation quotidienne à M. Net,  pour ses écrits technos et jeux vidéos dans Destination Via Rail , pour son blogue personnel et celui sur MSN et ses nombreuses participations à diverses émissions de télévision et de radio en tant que spécialistes, Gina organisera une soirée levée de fonds pour l’aider à atteindre des objectifs. La date n’est pas encore déterminée, mais je vous invite à la suivre sur Twitter pour connaître tous les détails.

De plus, grâce à la collaboration de Simon-Olivier Fecteau (ex Chic & Swell, réalisateur du film Bluff , réalisateur des Bye Bye mettant en vedette Rock et Belles Oreilles, chroniqueur à Informan et j’en passe) et au caméraman Leland Miller, elle a créé un petit vidéo amusant décrivant la raison de cette ascension.

Pour ceux qui aimeraient l’encourager en faisant un don, même un tout petit, invitation à vous rendre ici

Même si je vous avoue être très inquiète, je ne peux que lui souhaiter d’atteindre ses objectifs et de réaliser son ascension avec succès et, par la même occasion, de contribuer à aider ceux qui se retrouveront à la rue après un sinistre. Qui sait, ça pourrait être nous ?