Archives de Catégorie: croisière

À la découverte de la Méditerranée

Les croisières sont une magnifique façon de découvrir le monde sans stress et en tout confort. Destination de plus populaires auprès des croisiéristes, la Méditerranée et ses nombreux ports se fait enjôleuse. Voici un texte publié dans le Journal de Montréal, le Journal de Québec et sur Canoe.ca

@lisgiguere -

@lisgiguere -

Les croisières en Europe n’ont  que peu de choses à voir avec celles dans les Caraïbes.En plus des paysages spectaculaires de leurs grandes cités maritimes, les quelque 200 ports du bassin méditerranéen regorgent de splendeurs architecturales, de vestiges­­ antiques et gardent les traces d’une histoire marquée par la présence d’envahisseurs.

Pour une première croisière en Europe, il est de première importance de bien choisir ses escales. Voici cinq suggestions puisées parmi la multitude de circuits en Italie, en Croatie, dans la Mer Baltique, dans les îles Britannique ainsi qu’en Grèce.

Pour lire la suite dans le Journal de Montréal

Dans le Journal de Québec

http://www.journaldequebec.com/2015/03/13/5-croisieres-pour-decouvrir-leurope

Sur Canoe.ca 

 

 

Quelques idées de voyage

Chaque semaine, les mardis, je rédige une chronique intitulée Voyager sans risque  dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Celle de cette semaine vous présentait le répertoire italien permettant aux amateurs d’obtenir l’adresse des vigno­bles qu’il est possible de visiter ou de résider. Info :www.voyagevinitalie.com

IMG_1784

Je  vous propose également une Romantique croisière sur le Rhin (Amsterdam à Bâle) sur un nouveau navire de Avalon Waterways en compagnie d’un guide francophone.

Un navire d'Avalon

Un navire d’Avalon

Et enfin, je vous parle de l’Agence Atypica qui organise des circuits inspirés ou créés par des artistes, auteurs, historiens, musicologues, etc.

Pour lire la chronique dans le Journal de Montréal

Pour lire la chronique dans le Journal de Québec

Une chronique diversifiée

Chaque semaine, je signe une chronique voyage dans le Journal de Montréal et Journal de Québec. J’y parle d’expériences vécues, je donne des informations, trucs, conseils ou je souligne des événements.

Cette semaine, les 25 ans de Crystal Cruise, le programme fidélité d’Expédia, la brochure Europe d’Air Transat, les conférences de Frédéric Dion, des sorties pour le Nouvel An chinois avec Tours Kaleidoscope, un nouveau guide Ulysse, le 350e du Cheval canadien, un gadget original  à l’Intercontinental de Toronto, un prix d’exception à l’Auberge Saint-Antoine etc.

À lire ICI 

Pour bien réussir sa croisière

La popularité des croisières ne cesse de grandir, de nouveaux navires font leur apparition, des circuits qui semblaient irréalisables sont maintenant proposés et les thématiques se multiplient. Pour le consommateur, il peut devenir très difficile de faire son choix. Voici donc une liste de détails à surveiller pour ne pas vous tromper. Pour la suite de ce texte paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

Bilan de mon année 2014

Le 31 décembre, c’est l’heure des bilans. Même si j’ai été très sage côté blogue cette année, je n’en ai pas moins beaucoup travaillé et… voyagé. Voyons un peu.

Janvier – Cuba

Du 10 au 17 janvier, j’expérimentais la toute nouvelle Cuba Cruise, une croisière autour de l’île de Cuba à bord du Louis Cristal de la compagnie Louis Cruise, devenue depuis novembre Celestyal Cruise. Même si les Cayos de Cuba nous font rêver, il y a aussi de très jolies villes, chargées d’histoire comme Santiago de Cuba, Holguin,Cienfuegos, Trinidad, l’île de Punta Frances, la Havane et, si l’on choisit un départ en Jamaique, Montego Bay , en tout six ports différents que cette croisière nous permet de découvrir.

@lisegiguere - Cette croisière permet, entre autres, une visite de Holguin

@lisegiguere – Cette croisière permet, entre autres, une visite de Holguin

Pour lire le compte rendu paru dans le Journal de Montréal, de Québec ou sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

À lire également bientôt dans le Journal de Montréal, 42h à la Havane.

Du 29 janvier au 7 février : La Tunisie

Ça faisait un certain temps que je n’étais pas allée en Tunisie. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis embarquée pour ce voyage qui avait pour but premier de nous vanter les mérites des soins médicaux dans ce pays. N’étant pas médecin et n’ayant aucune compétence en ce domaine, difficile pour moi de suggérer d’aller se faire soigner au loin, surtout que le système de santé du Québec, malgré ses failles, est tout de même excellent.

@lisegiguere - les murailles de Mahdia possédaient deux portes permettant de pénétrer à l’intérieur de la ville. Celle-ci donnait sur la Mediterranée.

@lisegiguere – les murailles de Mahdia possédaient deux portes permettant de pénétrer à l’intérieur de la ville. Celle-ci donnait sur la Mediterranée.

J’ai donc préféré lancer un appel à la prudence à tous ceux qui comme moi ne peuvent juger des soins dans un autre pays. Lire ICI

Parler un peu de la Nouvelle Tunisie, après la Révolution du Jasmin. ICI

Je me suis donc concentré sur la découverte d’une magnifique petite ville Mahdia (Lire ICI)

J’ai également écrit sur un de ses tout inclus, le magnifique Mahdia Palace  Thalasso ou j’ai logé.  À lire en 2015.

Mars et avril

C’est rare, mais j’ai pris un peu de temps pour relaxer, me remettre en forme et surtout écrire mes textes. Il le fallait car le reste de l’année était plutôt chargé.

Mai

Du 5 au 10 mai – Cancun – Mexique

Chaque année, le Mexique organise son Tianguis Turistico tandis que Cuba propose un FITCUBA. Il s’agit d’événements réunissant des professionnels du voyage auxquels ils présentent leurs nouveautés. Cette année, les deux activités se déroulaient en même temps. Dommage. Mon choix s’est donc porté sur le Tianguis qui avait lieu à Cancun. Une belle occasion de redécouvrir cet endroit chéri des Québécois pour son soleil et sa plage magnifique. J’ai aussi eu l’immense privilège de voir les préparatifs du tout nouveau spectacle du cirque du Soleil Joya qui a fait ses débuts le mois dernier.

@lisegiguere - Cancun

@lisegiguere – Cancun

Compte rendu du Tianguis – ICI

Texte sur Joya, le nouveau spectacle du cirque du Soleil. ICI

Texte sur Fiesta Americana Grand Coral Beach and Resort, le magnifique hôtel ou j’ai logé. À lire ICI

Du 12 au 16 mai – Panama

À peine le temps de défaire la valise et de la refaire avant de repartir au Panama pour l’ouverture d’un tout nouveau tout inclus Riu PLaya Blanca, situé sur la côte ouest de Panama, dans la province de Coclé, Riu Playa Blanca est vendu en exclusivité par Vacances Signature qui offre des vols directs Montréal-Playa Blanca  ; Québec-Playa Blanca et Bagotville-Playa Blanca (à partir du 6 février 2015).

@lisegiguere - Panama City

@lisegiguere – Panama City

Lire ICI

Ce voyage était d’autant plus intéressant qu’il a permis une visite du Canal de Panama, une merveille d’ingénierie qui célébrait cette année son 100e anniversaire.

DSC03468

Ça a également été l’occasion de publier un petit texte sur Copa Airlines qui a établi une  liaison sans escale (quatre vols par semaine) Montréal-Panama tout au long de l’année.

Il faut dire que la situation stratégique de cet aéroport en fait une plaque tournante des Amériques et un pôle de départ pour l’ensemble des destinations (Colombie, le Pérou, le Chili, le Venezuela, le Costa Rica, l’Équateur ou le Brésil.) À lire . ICI

Du 18 mai au 4 juin – L’Aquitaine

Décidément, par chance que mars et avril m’avait permis de rattraper mon retard parce que ce mois-ci a été pour le moins occupé. Cette fois-ci encore, à peine ai-je défait mes valises que je repartais pour l’Europe. Direction : l’Aquitaine pour une croisière sur un bateau habitable d’Aquitaine navigation. Heureusement que l’on nous avait fourni un capitaine car je crois bien que je serais encore sur la Baïse, cette jolie rivière que l’on parcourt en faisant de magnifiques arrêts dans des villages parfois étonnants.

@lisegiguere - Bateau-habitable naviguant sur la Baïse

@lisegiguere – Bateau-habitable naviguant sur la Baïse

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

Au cours de ces arrêts, j’ai eu l’immense plaisir de découvrir Moncrabeau la Capitale des menteurs. J’ai adoré cette visite,

@lisegiguere -La Traverse des éléphants rose de Moncrabeau

@lisegiguere -La Traverse des éléphants rose de Moncrabeau

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Après cette expérience qui m’a prouvé que je ne serais jamais navigatrice, j’ai passé quelques jours dans la magnifique ville de Bordeaux de laquelle je suis tombée amoureuse

@lisegiguere - Un carousel dans le Vieux Bordeaux

@lisegiguere – Un carousel dans le Vieux Bordeaux

et dont un texte (commandé d’urgence) tarde à paraître. Dès qu’il sera en ligne, je vous mettrai le lien ICI

Après ces quelques jours à parcourir cette ville chargée d’histoire, je suis montée à bord du Cyrano de Bergerac de CroisiEurope pour une croisière sur la Gironde, le plus grand  estuaire d’Europe. Une croisière toute en douceur qui permet des arrêts dans des villes médiévales comme St-Émilion et où bien sûr, les plus grands vignobles sont à l’honneur (Château Margot, Rotschild, etc).

@lisegiguere - Chateau Margaux où l'on produit les vins que l'on dit les meilleurs au monde

@lisegiguere – Chateau Margaux où l’on produit les vins que l’on dit les meilleurs au monde

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

Histoire de rentabiliser encore davantage ce déplacement, je suis ensuite partie à la découverte de 4 établissements Relais & Châteaux possédant leur propre vignoble. J’en ai même découvert un qui a le second plus petit vignoble de la région. Savez-vous où est le premier ? À l’aéroport. Eh oui, à Bordeaux, même l’aéroport a son vignoble, mais ne vous en faites pas, on ne fait pas de vin avec ses raisins.

@lisegiguere- Le Château de Mirambeau , dans le Sud de la Charente-Maritime, à la croisée des vignobles de Bordeaux et de Cognac,

@lisegiguere- Le Château de Mirambeau , dans le Sud de la Charente-Maritime, à la croisée des vignobles de Bordeaux et de Cognac,

Un texte sur l’un de ces Relais & Châteaux est déjà paru dans le magazine Prestige auquel je collabore parfois. Voici le lien ICI.

Un second texte devrait paraître ce printemps dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca.

Juin

Du 8 au 20 juin – Croisière en Méditerranée

Encore une fois, le temps est très court à la maison et il faut l’employer à écrire tous ses textes, mais comment refuser une invitation de Silversea Cruises ? Au départ de Rome, nous avons navigué jusqu’en Turquie, à bord du Silver Spirit,  en passant par l’Italie et la Grèce, bien sûr. Une croisière mémorable, à l’image de cette compagnie qui ne cesse de me ravir.

@lisegiguere - Cette croisière m'a de nouveau permis d'être époustouflée par la beauté de la côte Amalfitaine

@lisegiguere – Cette croisière m’a de nouveau permis d’être époustouflée par la beauté de la côte Amalfitaine

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

J’ai également profité de mon passage à Rome pour écrire un 42h à Rome. Il sera publié plus tard cette année, je vous en informerai ICI.

@lisegiguere - Un classique : le magnifique Colisée de Rome

@lisegiguere – Un classique : le magnifique Colisée de Rome

Juillet

Du 2 au 5 juillet – Croisière sur rail avec l’Ocean de Via Rail

Cette fois-ci le départ se faisait de la gare ferroviaire de Montréal pour participer au centenaire de la liaison Via Rail entre Montréal et Halifax. Il faut aimer la proximité car les cabines sont petites, mais elles contiennent tout ce dont on a besoin et surtout le paysage en vaut la chandelle.

@lisegiguere - à bord de la voiture panoramique, on admire les beautés du Québec et des Maritimes

@lisegiguere – à bord de la voiture panoramique, on admire les beautés du Québec et des Maritimes

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

J’y ai également appris une nouvelle qui promet de changer les voyages à bord du Canadien, entre Vancouver-Toronto. ICI

Puisque nous faisions arrêt à Halifax, j’en ai profité pour y demeurer quelques jours afin de rédiger un 42h à Halifax que vous pouvez lire ICI

@lisegiguere - Queen's Landing à Halifax

@lisegiguere – Queen’s Landing à Halifax

Du 7 au 9 Juillet – Croisière sur le Saint-Laurent

Il n’existait pas encore (il y en aura en 2015) de véritable croisière sur le Saint-Laurent comme sur presque tous les grands fleuves du monde. Cependant, Croisières AML propose une alternative : une croisière de deux jours sur l’eau avec des arrêts au Château Frontenac et au Manoir Richelieu dans Charlevoix et retour en autobus.

@lisegiguere - La croisière sur le Saint-Laurent permet d'apercevoir les magnifiques Chutes Montmorency, plus haute que les chutes du Niagara.

@lisegiguere – La croisière sur le Saint-Laurent permet d’apercevoir les magnifiques Chutes Montmorency, plus haute que les chutes du Niagara.

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 16 au 26 juillet – Croisière en Grèce

L’invitation pour cette croisière m’était parvenue alors même que j’étais à Santorini à bord du Silver Spirit de Silversea. Comme on y proposait une croisière de plusieurs îles grecques que je ne connaissais pas encore, j’ai dit oui, bien sûr. Je suis donc montée à bord du Cristal, le même navire qui pendant l’hiver fait la Croisière sur Cuba que j’avais faite en janvier et je suis partie vers des îles aux noms enchanteurs.

@lisegiguere- Le Louis Cristal à Ios. Depuis novembre, ce navire se nomme le Celestyal Louis

@lisegiguere- Le Louis Cristal à Ios. Depuis novembre, ce navire se nomme le Celestyal Louis

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca., il faudra attendre 2015.

Août –  Manitoba

Du 17 au 20 août – Winnipeg – Manitoba.

Chaque année également, la Commission Canadienne du tourisme organise un événement, appelé Gomedia, réunissant des journalistes d’un peu partout dans le monde. Cette année, l’événement se tenait à Winnipeg, une ville réputée pour être ennuyante et qui pourtant m’a semblé fort intéressante.

@Lise Giguère - Le nouveau Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg

@Lise Giguère – Le nouveau Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 21 au 24 août – Vallée de l’Okanagan

Après les rencontres de Gomédia, un voyage est toujours proposé à travers le Canada. On a le choix. J’ai donc choisi la Vallée de l’Okanagan et ses délices. Malheureusement pour moi, j’ai été malade et je me suis retrouvée au cœur d’une tournée gastronomique alors que je ne pouvais boire que de l’eau et avaler du pain et quelques légumes. Un véritable calvaire. Malgré tout, j’ai pu observer mes collègues et en tirer un texte qui devrait paraître au printemps.

@lisegiguere - La magnifique et fertile Vallée de l'Okanagan

@lisegiguere – La magnifique et fertile Vallée de l’Okanagan

Septembre

Du 4 au 18 septembre – Groenland

Quand le Ponant m’a proposé une croisière au Groenland, j’ai hésité un peu. Je ne suis pas très sportive et la perspective de courir après les banquises me laissait un peu froide. Cependant, j’ai accepté et J’AI ADORÉ. À un point tel que je serais désormais tout à fait prête à m’embarquer pour l’Antarctique. En fait, il n’est pas nécessaire d’être très sportive quand on navigue sur ces destinations car il est toujours possible de rester à bord pendant les excursions, mais honnêtement, ceux qui le font le regrettent presque toujours un peu.

@lisegiguere - Comment résister à l'attrait de ces banquises qui flottent au Groenland ?

@lisegiguere – Comment résister à l’attrait de ces banquises qui flottent au Groenland ?

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 26 au 29 septembre – Cancun

Retour au Mexique pour admirer les rénovations du Club Med Yucatan de Cancun auquel ont a ajouté des suites familiales, un baby club et dont les restaurants ont été rénovés. Quelques jours de travail au soleil. Bien agréable !

@lisegiguere - La plage de rêve du Club Med Yucatan de Cancun au Mexique

@lisegiguere – La plage de rêve du Club Med Yucatan de Cancun au Mexique

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Octobre

1 au 13 octobre – Croisière Seabourn

Ça faisait longtemps que je désirais découvrir la compagnie de croisière Seabourn que l’on dit hors de l’ordinaire. Eh bien, le moins que l’on puisse dire est que je n’ai pas été déçue. Le Seabourn Quest est spectaculaire, mais surtout de bon goût, avec de grands espaces, une cabine spacieuse et une nourriture comme je n’ai jamais goûté sur aucun autre navire de croisière. Même si la destination Boston-Montréal ne m’apportait pas tellement de nouvelles découvertes, j’ai donc pu profiter au maximum de ce magnifique navire.

@lisegiguere - Le magnifique Seabourn Quest à la Baie au Saguenay

@lisegiguere – Le magnifique Seabourn Quest à la Baie au Saguenay

Mon compte rendu n’a pas encore été publié. Il le sera en 2015. A suivre.

Cependant, comme les gens du Saguenay réservent toujours un accueil extraordinaire aux croisiéristes, je leur ai dédié ce petit texte. Voir ICI

De plus, comme nous avons fait une escale à l’île du Prince Edouard, plus précisément à Charlottetown, j’ai pu écrire ce texte. ICI

Du 25 octobre au 9 novembre – Polynésie

Encore une fois, c’était un rêve. Bora, Bora, Morea, Tahiti, des noms qui chantent à nos oreilles et qui sont promesse de chaleur, de beauté, de douceur. J’ai eu la chance de découvrir plusieurs îles de la Société, Tuamotu et des Marquises à bord du Paul Gaughin en compagnie de deux conférenciers des plus intéressants, Arnaud de Sullé ,  un spécialiste du célèbre peintre qui a donné son nom au navire  et Jean-Michel Cousteau, le fils du  commandant Cousteau.

@lisegiguere - Bar flottant  pour les invités du Paul Gauguin sur l'île privée Motu Mahana , près de Taha'a dans les Iles de la Société en Polynésie

@lisegiguere – Bar flottant pour les invités du Paul Gauguin sur l’île privée Motu Mahana , près de Taha’a dans les Iles de la Société en Polynésie

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI 

J’ai également publié un texte dans PAX Magazine avec qui je collabore également à l’occasion. Voir ICI

Du 3 au 7 décembre – Val thorens

Pour célébrer l’ouverture de son tout nouveau Club Med Sensations de Val Thorens, Club Med avait invité des journalistes du monde entier. Bien que n’étant pas skieuse, j’ai eu l’immense honneur d’être parmi les invités.

@lisegiguere - les sommets enneigés de Val Thorens n'avaient pas rem toute la neige nécessaire à leur splendeur, mais ils étaient tout de même splendides

@lisegiguere – les sommets enneigés de Val Thorens n’avaient pas rem toute la neige nécessaire à leur splendeur, mais ils étaient tout de même splendides

Mon compte rendu paraîtra bientôt  dans le Journal de Montréal, Journal de Québec,

Du 10 au 21 décembre – Les Émirats Arabes Unis

Les constructions incroyables de Dubaï et d’Abu Dhabi défraient les manchettes. Ayant visité ces deux villes il y a environ 8 ans, j’étais curieuse de voir les changements. Comme je l’avais été la première fois, j’ai été estomaquée. Mais ces villes ne sont pas les seules à créer des endroits de rêve.

@lisegiguere - Burj Khalifa - Dubaï

@lisegiguere – Burj Khalifa – Dubaï

Je me suis également beaucoup amusée de ce que l’on peut imaginer quand l’argent n’est vraiment pas un problème.

@lisegiguere. Distributrice de lingots d'or au Dubaï Mall.

@lisegiguere. Distributrice de lingots d’or au Dubaï Mall.

Oman le fait aussi à sa façon, beaucoup plus traditionnelle. Il en résulte une ville blanche et dont les bâtiments sont de dimensions tout à fait respectables, mais où tout est propre et de bon goût.

@lisegiguere - La plage de Shatti Al-Qurm à Mascate en Oman

@lisegiguere – La plage de Shatti Al-Qurm à Mascate en Oman

et que dire de Qatar dont l’aéroport mérite à lui seul une visite. Non, mais un aéroport qui offre la possibilité de patienter entre deux vols en nageant dans une piscine, c’est pas banal, non ? Et il ne faut pas oublier Qatar Airways qui m’a offert de faire l’essai de sa classe  Affaires ce qui m’a permis de vivre mon décalage avec la fraîcheur d’une rose et d’être en pleine forme pour le temps des fêtes.

@Lisegigure - bref aperçu du lounge VIP de Qatar Airways. La classe !

@Lisegigure – bref aperçu du lounge VIP de Qatar Airways. La classe !

Mes textes ne sont pas encore parus, même pas encore écrits, mais dès que ce sera fait, vous aurez les liens.

Bilan

Ce fut une année très mouvementée, parfois épuisante, mais jamais ennuyante. À travers tous ces voyages outre-mer, il y a aussi eu mes nombreux déplacements entre la Malbaie ou j’habite de façon permanente

@Lisegiguere- la vue de chez moi dans Charlevoix. Magnifique, n'est-ce pas ?

@Lisegiguere- la vue de chez moi dans Charlevoix. Magnifique, n’est-ce pas ?

@Le petit village de Charlevoix où j'habite se nomme Cap à l'Aigle et il est reconnu comme Le Village des Lilas. Joli n'est-ce pas ?

@Le petit village de Charlevoix où j’habite se nomme Cap à l’Aigle et il est reconnu comme Le Village des Lilas. Joli n’est-ce pas ?

et Montréal où je vis aussi quasi de façon permanente.

Bref, le seul endroit où je semble toujours être de façon véritablement permanente, c’est dans mes valises :-) Je vous présente donc ma meilleure amie, une valise que j’ai testé au cours de cette année et qui ne me quitte plus.

IMG_4563-  Valise Lise

À votre tour, je vous invite  à faire aussi votre bilan et je vous encourage à rêver. Tous ces voyages, je les ai rêvés très longtemps avant de les faire. Dans des périodes de ma vie où je n’aurais même pas pu me payer l’essence pour Old Orchard ou que je devais rester à la maison ou respecter mes engagements au bureau. Mais quand on rêve fort, la magie s’installe et il arrive de petits miracles. C’est ce que je vous souhaite à tous. Bonne année 2015.

images-2

Ma passion pour Noël

J’aime Noël, ses lumières, sa musique, sa folie des cadeaux et le fait qu’ils permettent aux familles de se retrouver le temps de se goinfrer, bien sûr, mais aussi de se parler, de s’expliquer et de s’apercevoir au bout du compte que les seules valeurs réellement importantes ce sont justement ces gens, imparfaits bien sûr, mais sur lesquels on pourra toujours compter.

Cette passion pour Noël, ses extravagances et ses réunions est sans doute responsable, partiellement en tout cas, de ma passion du voyage. Après tout, quand on voyage, on a des horaires bousculés, on mange à des tables trop garnies, on visite des gens qu’on ne connaît parfois pas du tout, on reçoit de magnifiques cadeaux, on apprend, on découvre et l’on revient épuisés. Ça ressemble un peu au temps des fêtes, non ?

Que voulez-vous, j’ai gardé mon coeur d’enfant et, si je peux vous faire une confidence, j’espère le garder encore longtemps. C’est sans doute pourquoi, lorsqu’arrive cette période, j’ai envie de présenter des lieux magiques, susceptibles de vous accueillir pour célébrer ou de faire rêver ceux qui seront seuls(es) à la maison.

J’ai la chance de collaborer depuis plusieurs années avec une équipe formidable au Journal de Montréal et au Journal de Québec, toujours à l’écoute de mes propositions un peu folles. Encore une fois, cette année, ils m’ont permis de vous offrir quelques textes apportant un peu magie. Des idées à mettre à votre agenda pour votre prochain Noël ou l’occasion pour ceux qui sont seuls(es) de mettre un peu de rêve et de couleurs dans ces jours à venir.

Je profite de cette occasion pour vous souhaiter le plus merveilleux des Noëls. Merci de me lire et surtout n’hésitez jamais à ajouter vos commentaires. C’est très important pour moi de vous lire.

1 – Croisière vers les marchés de Noël d’Allemagne

Posés au cœur de décors médiévaux, les marchés de Noël d’Allemagne, ou «Christkindlesmarkt», ont un côté particulièrement féerique.À bord du River Queen, d’Uniworld, nous nous sommes joints aux familles inscrites à la croisière Classic Christmas Market, pour partir à la découverte des plus anciens et des plus importants d’entre eux.

Capture d’écran 2014-12-24 à 08.21.10

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

2 – Hôtels aux décorations extravagantes

Vous aimez les lumières et les décorations de Noël? Cette tradition, partagée autour du monde pour tout ce qui entoure la fête de Noël, prend parfois des dimensions étonnantes, davantage encore chez nos voisins du Sud. Avec la collaboration de trivago.ca voici 10 hôtels aux décors étincelants qui font tourner les têtes, plongent les visiteurs dans la magie de cette période, réconfortent ceux qui sont loin de leur famille et parviennent à éblouir même les grincheux!

Opryland - Nashville

Opryland – Nashville

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

8 Marchés de Noël inusités

Véritable tradition en Europe, les Marchés de Noël sont présents dans de nombreuses villes. Que l’on soit un voyageur d’affaires, que l’on visite la famille ou des amis en cette période, on aurait bien tort de résister à l’attraction de ces endroits festifs où les petits kiosques embaument le vin chaud, les gâteaux à la cannelle et les marrons grillés en plus de proposer des décorations de Noël, des produits locaux, de l’artisanat et de nombreux spectacles. Généralement situés sur de grandes places ou des espaces ouverts, il arrive qu’ils se retrouvent en des lieux tout à fait originaux et inusités. Voici quelques endroits à inscrire à votre agenda si vous voyagez en Europe en cette période.

Marché de Noel sous un pont dans la vallée de la forêt Noire en Allemagne

Marché de Noel sous un pont dans la vallée de la forêt Noire en Allemagne

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

NOTE: Pour lire mes textes parus dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Pour lire mes textes parus dans le Journal de Québec. Cliquer ICI.

Travailler sur les navires de croisière ? Pas si facile !

Quand je fais une croisière, je suis toujours curieuse de connaître le mode de vie de ceux qui vivent dans ces villes flottantes. J’aime bien parler avec eux, savoir s’ils ont une famille, s’ls sont bien traités à bord, s’ils sont heureux, etc.

Au fil des années, j’ai pu réaliser que leurs histoires se ressemblent. Si vous êtes un officier, ça va. Bien sûr, il y a de longs mois en mer, mais la vie est relativement douce et la paye assez bonne. Cependant, plus on descend dans la hiérarchie et plus la vie devient difficile. Ce qu’il faut comprendre c’est que les navires de croisières n’ont pas à obéir aux lois régissant l’emploi comme c’est le cas pour nos hoteliers, par exemple. Les navires sont souvent enregistrés dans des pays ou de telles lois n’existent pas et puis, de toute façon, imaginez un peu ce qui arriverait s’il fallait que tous les employés fassent des horaires de 8 heures. Si un navire compte 3 000 employés, il faudrait 12 000 employés et plus pour combler les 3 chiffres de 8 heures, plus les congés de fin de semaine, etc.

Les employés (es) embarquent donc pour quelques mois, souvent entre 6 et 8 mois et ils font des journées éreintantes de 12 heures et plus et ce, sept jours sur sept. Au bout de ce terme, ils sont en congé et ne sont pas toujours assurés de revenir sur le même navire ni même sur la même compagnie.

Cette fois-ci, j’ai refait l’exercice avec Kapriana.

kapriana -

C’est notre serveur attitré sur le MSC Orchestra. Il vient d’Indonésie. Sa femme et sa petite fille de trois ans vivent avec sa mère à Bali. Il travaille depuis 6 ans à bord. Levé à 06h30 pour le service du petit-déjeuner, il termine sa journée à 23h30 (une heure de repos le midi pour le diner et une heure le soir pour le souper) et cela sept jours sur sept pendant sept mois. Ensuite deux mois de congé et l’incertitude de remonter à bord. Mais de quel navire ? Tout recommencer à neuf. Tout cela pour assurer de bonnes études à sa fille. Un salaire meilleur qu’à Bali, dit-il, mais il doit payer ses vêtements et son eau, le reste (lit à 4 dans une chambre et repas très différent de ceux qui nous sont servis sont inclus).

Pensez-y quand vous faites des croisières. Soyez aimables, respectueux et généreux pour ces employés (es) qui naviguent comme vous sur de chics bateaux de croisière, mais qui regardent souvent avec envie les assiettes pleines que vous retournez et le temps que vous paressez à la piscine. Parlez-leur, souriez-leur, informez-vous de leur famille, soyez gentils, ça leur permettra de mieux vivre leurs longues heures loin de ceux qu’ils aiment.