Archives de Catégorie: croisière

MS Smphonie II, le nouveau fleuron de CroisiEurope

La compagnie de navires fluviaux CroisiEurope, la seule à offrir de découvrir les fleuves du monde EN FRANÇAIS inaugurait, le 17 mars dernier, son MS SYMPHONIE II, un bateau 5 ancres qui naviguera sur le Danube et le Rhin pour se positionner ensuite sur le Danube.

Le MS Symphonie II

Sur ce navire, CroisiEurope offrira des  programmes adaptés à chaque saison. En  avril, c’est Amsterdam, Rotterdam et le parc fl oral du Keukenhof en Hollande. Puis, place aux  paysages de la vallée du Rhin romantique (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO). À compter de mai, Vienne,Budapest, Bratislava, les somptueuses capitales des pays baignées par le Danube ; les paysages idylliques de la Wachau, vallée qui abrite l’Abbaye de Melk et le village de Dürnstein.

Ces croisières transeuropéennes, pouvant aller jusqu’à 13 jours,  plonge les passagers au coeur de l’Europe à travers ses grands fl euves et ses superbes paysages, tout en faisant  découvrir les diversités culturelles, l’histoire et les traditions.

Transformation complète

Après une rénovation complète, le MS Symphonie est devenue le MS Symphonie II. Offrant plus de confort, plus d’espace, plus de sécurité, plus de lumière grâce aux larges baies vitrées et  une nouvelle décoration,  ce  navire  à l’élégance contemporain  s’ajoute  aux autres bateaux 5 ancres de la flotte. Une montée en gamme significative répondant aux désirs d’une clientèle de plus en plus exigeante.

D’une longueur de 110 m et large de  11 m ,  ce navirepeut désormais accueillir  110 passagers (contre 140 avant) dans  ses 48 cabines doubles, dont 4 individuelles et 2 suites spacieuses. Cette unité dispose également d’une cabine adaptée pour personne à mobilité réduite.

Toutes les cabines sont climatisées et dotées d’un double lit séparable, d’un espace sanitaire individuel, d’une télévision à écran plat, d’une radio, d’un sèche-cheveux et d’un coffre-fort.

Les espaces de vie sont lumineux et aérés : un salon, un bar avec piste de danse, un vaste restaurant, un grand pont soleil avec transats et une boutique.

Cescroisières, vendues en tout inclus, comprennent  l’hébergement, la pension complète avec les boissons comprises aux repas et au bar ainsi que les animations et la soirée de gala.

Le Silver Cloud, affrontera les eaux glacées

De aout à octobre prochain (2017) , le Silver Cloud, le tout premier navire de la flotte Silversea (1994) subira une cure de rajeunissement. En fait, c’est un peu plus que cela, il sera modifié pour se transformer en navire d’expédition dont la coque pourra briser la glace de l’Antarctique et s’appellera désormais le Silver Cloud Expeditions

Le Silver Cloud Expeditions

Aux espaces publics comme La Terrazza, le restaurant, le salon d’observation, le salon panoramique et le salon vénitien, soigneusement rénovés, on ajoutera un salon d’observation.et une salle de gym avec des équipements Technogym.

Le salon d’observation

La Terrazza

Le restaurant

En plus des mises à jour intérieures, la rénovation de plusieurs millions de dollars renforcera  la coque , lui permettant non seulement d’explorer les eaux polaires, mais de fendre les glaces.

Avec ce navire , mariant le luxe, la force et la manoeuvrabilité nécessaires à ce type de voyage en eau glaciale, les croisières expéditions prendront un nouveau souffle.

À bord, quelques 260 passagers pourront vivre les mêmes expériences ne même temps.  De plus, une équipe  de 19 experts s’ingénieront à offrir les meilleures expériences, que ce soit sur les sites, avec les sons ou en partageant l’histoire ou les histoire, lors des présentations et/ou conférences quotidiennes.

Silversea Cruises, compte cinq grands navires: Silver WindSilver ShadowSilver WhisperSilver Spirit and Silver Muse et quatre navires expéditions: . Silver ExplorerSilver GalapagosSilver Discoverer, and avec le  Silver Cloud qui se joindra aux navires expéditions en  November prochain, Silversea offrira des croisières de luxe sur les 7 continents dans plus de 1000 destinations.

Pour la liste des croisières offertes par les Silver Cloud Expeditions, cliquer ICI

 

 

 

Le Celebrity Edge, un navire au design novateur

Le monde des croisières est en constante évolution. Les nouveaux navires se raffinent et tendent à se distinguer les uns dans autres et à offrir aux croisiéristes des designs novateurs, des expériences originales et une douceur de vivre incomparable.

Ainsi, la  compagnie de croisière Célebrity cruises vient de révéler les premières images de son futur paquebot, le Celebrity Edge. Et quel paquebot ! La construction de ce dernier a commencé en 2016 aux chantiers navals de Saint-Nazaire, en Loire Atlantique. La livraison de ce luxueux navire est prévue pour le printemps 2018.

Pour avoir une première idée de ce qui vous attend si vous réservez une croisière à bord du Celebrity Edge, voici une petite vidéo

 

Croisière autour de Cuba en tout-compris

On visite trop souvent Cuba en se concentrant sur ses plages et ses hôtels tout compris sans prendre le temps de découvrir ses villes et leur riche histoire. Une croisière à bord du Celestyal Crystal comble ces lacunes en offrant un circuit unique et original permettant une incursion au cœur de cette destination qui ne ressemble à aucune autre.

Depuis que l’ex-président Obama a rétabli les relations diplomatiques, en 2015, Cuba est en effervescence et les touristes affluent. Il y a eu plus de quatre millions de visiteurs en 2016, une augmentation de près de 14,5 % par rapport à 2015. Désormais, cette île occupe le deuxième rang des destinations les plus visitées des Caraïbes.

«Cuba est à la mode, explique Juan Carlo aux touristes allemands, français et américains qu’il guide. Tout le monde attend de voir ce qui va se passer et veut voir Cuba avant qu’elle ne change trop». Puis, il ajoute: «Les Canadiens et les Mexicains demeurent les premiers dans nos cœurs, ce sont les deux seuls peuples qui ne nous ont jamais abandonnés.»

Un pays en effervescence 

Le 21e siècle réussit bien à Cuba qui se réveille et s’évertue à mettre ses charmes en valeur. Un peu partout, les vieilles pierres sont nettoyées, rafraîchies et retrouvent les couleurs éclatantes d’autrefois. Dans les rues, des modèles de voiture récents côtoient désormais les autos des années 50, plus rutilantes que jamais. À leur bord, les touristes s’entassent pour découvrir l’architecture et l’histoire mouvementée de cette île marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et la révolution.

@lisegiguere. Les belles d’autrefois sont plus rutilantes que jamais.

Mais, encore plus que ses plages, ses baies, ses montagnes, son architecture, sa musique, son rhum ou ses cigares, ce sont les Cubains – qui ont su garder l’île vivante quand l’infrastructure s’est effondrée -, qui impressionnent et touchent le cœur.

Seul navire à offrir trois escales à Cuba

L’itinéraire de huit jours à bord du Celestyal Crystal comprend deux jours en mer et trois escales à Cuba: à Santiago de Cuba, berceau de la révolution et lieu de sépulture de Fidel Castro

@lisegiguere – C’est à l’intérieur du gros rocher de gauche que repose Fidel Castro. À droite, la pyramide symbolise ses compagnons d’armes

@lisegiguere. Vue sur la baie de Santiago de Cuba de la Forteresse El Morro, construite pour protéger l’île des pirates, des flibustiers, des corsaires et des boucaniers.

@lisegiguere – À partir de Santiago de Cuba, on peut se rendre à Biran pour voir la maison où est né Fidel Castro.

à Cienfuegos, la plus caribéenne des villes cubaines

@lisegiguere– Le théâtre Tomas Terry du nom d’un marchant d’esclaves, très riche. Il avait même un centre de reproduction d’esclaves

@lisegiguere – La Gloriette du Parc Jose Marti de Cienfuegos

@lisegiguere– Un Ceiba, un arbre sacré à Cuba. Aucun Cubain n’accepterait de couper une de ses branches de peur que ça lui porte malheur. C’est également un arbre sous lequel se réfugier quand il y a de l’orage car il n’attire pas le tonnerre. Ses fleurs forment une sorte de coton dont on fait les oreillers.

 

@lisegiguere – Le Palacio del Valle et son architecture éclectique. Une partie a été construite au 16e et la seconde au 19e. Dans les années 50, la mafia avait voulait faire un casino de cet endroit, devenu le symbole de Cienfuegos

et à La Havane, capitale de l’île et véritable musée à ciel ouvert avec ses trésors architecturaux hérités de l’Espagne du Siècle d’or. Le navire s’arrête deux jours et une nuit dans la capitale.

@lisegiguere – La Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Marchande de fleurs et de poupées, Place de la Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Une magnifique sculpture, place Saint-François d’Assise, à la Havane

@lisegiguere – Place d’Armes à la Havane

@lisegiguere – Vue de Cuba du navire.

Une quatrième escale à Montego Bay, en Jamaïque, permet aux Américains d’embarquer et à ceux qui sont déjà à bord de découvrir la deuxième plus grande ville de cette île antillaise.

À noter que le navire faisait auparavant escale à Punta Frances (sur l’île de la Jeunesse) et, plus récemment, à Maria La Gordia. Malheureusement, pour des raisons environnementales (Cuba est une île corallienne), ces escales ont été annulées.

Pour cette même raison, il faut un navire de petit tonnage pour accoster dans des ports comme Santiago de Cuba ou Cienfuegos. Le Celestyal Crystal est d’ailleurs le seul navire à offrir des escales dans d’autres villes que La Havane et il proposera désormais ce circuit toute l’année.

***

LE NAVIRE

C’est en 2012, sous le nom de Cuba Cruise que ce navire de taille moyenne débutait ses croisières autour de l’île de Cuba. Portant désormais le nom de Celestyal Crystal, il a fait l’objet d’importantes rénovations en 2015 afin d’ajouter des balcons à 53 cabines. Comptant neuf ponts, il peut accueillir 1200 passagers dans ses 476 cabines.

@lisegiguere – Une cabine du Celestyal Crystal

Côté restauration, on trouve deux restaurants à la carte et un troisième à formule buffet. Le navire est aussi doté d’équipements comme un centre de conditionnement physique, une piscine, un jacuzzi, un casino, un coin Internet, des salles de conférence, le spa Santé Sana et une boutique hors taxe.

À bord, la monnaie est dollar américain et toutes les informations sont données en quatre langues: anglais, français, allemand et espagnol.

***

NOTRE COUP DE COEUR

L’animation endiablée du directeur de croisière Danny Rubu. Irrésistible!

***

À savoir

– Type de croisière: voyage «tout inclus» offrant une véritable immersion cubaine avec 70 membres d’équipages d’origine cubaine, des plats et des spectacles typiquement cubains.

– L’embarquement peut se faire à La Havane (le lundi) ou à Montego Bay (le vendredi).

– Coût: cette croisière est notamment offerte chez Transat à compter de 2119 $. Ce prix comprend le vol vers La Havane ou Varadero, les transferts, une excursion par escale, le forfait boissons à volonté et les pourboires. Le voyage peut également être combiné avec un séjour d’une semaine en tout compris à Varadero. www.transat.com

– En savoir plus sur le navire: celestyalcruises.com

Ce texte est d’abord paru sur le site de Canoe.ca. Voir ICI 

Également dans le Journal de Montréal, voir ICI

Et dans le Journal de Québec, voir ICI 

La Magie des Caraïbes avec le Costa Deliziosa

Lorsque le froid s’installe, les Caraïbes apparaissent comme la destination par excellence pour de nombreux voyageurs. Pas étonnant qu’une centaine de navires de croisière s’y installent chaque hiver, offrant des escales dans les nombreuses îles et archipels de cette destination.

Le Costa Deliziosa

Le Costa Deliziosa

L’un d’entre eux, le Costa Deliziosa permet d’accoster sur sept de ces perles dans une croisière de 10 jours appelée «Magie des Caraïbes».

C’est vrai que les Caraïbes recèlent tous les ingrédients susceptibles de plaire à ceux qui ont envie de fuir les rigueurs de l’hiver. Il y a d’abord ce soleil omniprésent puis ces plages de sable blanc que viennent lécher les vagues d’une mer turquoise, chaude et plutôt calme.

La plage de Las Palmas au Roatan

La plage de Las Palmas au Roatan

Mais il n’y a pas que la bronzette qui attire les croisiéristes. En effet, naviguer d’une île ou d’un archipel à l’autre permet des plongées dans des récifs coralliens peuplés de poissons aux multiples couleurs et d’épaves mystérieuses. Et puis, pour un peu qu’on se donne la peine de quitter le bord de mer, on découvre une riche histoire, des sites archéologiques, une gastronomie savoureuse, une faune et une flore exotiques, sans oublier l’empreinte laissée par les pirates qui ont écumé ces eaux au 16e siècle.

Pour lire la suite de cet article, on se rend sur le site de Canoe.ca, ICI, dans le Journal de Montréal, ICI et dans le Journal de Québec, ICI.

Quelques photos de l’intérieur du navire

Une cabine du Costa Deliziosa

Une cabine du Costa Deliziosa

La piscine intérieure avec toit retractable

La piscine intérieure avec toit retractable

Piscine en soirée

Piscine en soirée

Découvrir les régions de l’Italie, à bord du Costa Deliziosa

Tous les navires de croisière offrent des expériences différentes et, il faut bien avouer que depuis quelques années, les expériences les plus folles sont proposées sur certains d’entre eux. Par contre, à l’inverse, certains choisissent de revenir à l’essentiel et de ne proposer qu’une profonde relaxation. C’est le cas notamment des deux nouveaux navires océaniques Viking, le Viking Star et le Viking Sea.

Entre les deux, il y a tous ces navires qui offrent des conférences, des ateliers et différentes façons de satisfaire l’appétit des petits curieux. Récemment, lors de ma récente croisière à bord du Costa Deliziosa, de la  compagnie italienne Costa Cruises, j’ai tout particulièrement aimé retrouver, à chacun de mes repas pris à l’Albatros, le restaurant principal, la petite histoire de plats typiques de certaines régions de l’Italie et d’avoir la possibilité de goûter à ces derniers. Quelle belle idée.

Le Restaurant Albatros du Costa Deliziosa

Le Restaurant Albatros du Costa Deliziosa

Pour votre plaisir, j’ai rapporté trois de ces histoires. Pour découvrir les autres, il vous faudra monter à bord 🙂

Soupe de poisson de Livourne

Le Cacciocu ou soupe de poisson est l’une des soupes de poissons les plus réputées. Servie en Toscane, plus précisément à Livourne, elle s’accompagne  de tranches de pain sans sel sur lequel on gratte de l’ail.

capture-decran-2017-01-29-a-13-09-12

On raconte que ce plat aurait été inventé par l’épouse d’un pêcheur de Livourne. Ce dernier s’étant noyé, il aurait laissé femme et enfants dans la misère. Après avoir crié famine pendant plusieurs jours, les enfants auraient demandé aux pêcheurs amis de leur père de leur venir en aide. Chacun leur aurait alors donné un poisson qu’ils ont rapporté à la maison et donné à leur mère.

Après avoir évidé les poisson, cette dernière les mit à bouillir avec des fines herbes, quelques tomates du potager et un filet d’huile. Ce serait elle qui aurait inventé ce plat exquis qui permit par la suite aux pêcheurs d’écouler les poissons invendus pour nourrir leur propre famille.

capture-decran-2017-01-29-a-13-11-37

Ravioli à la citrouille de l’Émilie Romagne

L’origine de ce plat remonterait à la Renaissance avec l’arrivée de la citrouille de l’Amérique centrale. Même si les raviolis  étaient faits par les pauvres, avec des pâtes dans lesquelles ils ajoutaient d’autre nourriture (ici de la citrouille) pour les rendre plus consistants, ce plat comportant un fruit considéré humble se retrouvait  sur la table des nobles car ils les trouvaient très goûteux.

img_1409

Raviolis à la citrouille

On y apprend également que l’Émilie Romagne est située en Italie du Nord et est formée de deux régions, l’Émilie et la Romagne. Sa capitale est Bologne. On y trouve de nombreuses villes de la Renaissance dont Modène, Ferrare et Parme, la ville dont origine le fameux Parmesan.

Parme

Parme

C’est une contrée plate, mais jamais monotone. De tout temps, et même aujourd’hui, elle a joué un rôle important dans l’agro-alimentaire grâce à son sol riche et sa terre fertile.

L'Émilie Romagne

L’Émilie Romagne

 

Le tournedos des Marches

On dit que cette région contient toute l’Italie en elle-même. Ce territoire, composé essentiellement de collines et de montagnes, sur lesquels vergers et vignes s’étendent a perte de vue.

Les Marches

Les Marches

Les Marches, ce sont les oliveraies, les olives, les zitoni (pates brisées à la main servies avec du thon et des olives), les paupiettes de poivrons et d’épeautre au fromage de fosse et à la sauce tomade, mais l’imaginaire se focalise surtout sur le tournedos de filet de bœuf à la Rossini.

Tournedos à la Rossini

Tournedos à la Rossini

Il existe plusieurs explications sur le terme tournedos lequel, décomposé,  viendrait du verbe tourner et du nom dos. Selon la légende, ce nom viendrait au comportement du majordorme de Rossini qui, afin de garder le secret de la préparation de ce plat, tournait délibérérment le dos aux convives.

 

Parfois, découvrir un auteur, devient un réel bonheur !

Récemment, j’étais invitée à faire une croisière dans les Caraïbes à bord du Costa Deliziosa de la compagnie italienne Costa Cruise. Il s’agit d’une croisière, à prix modique au départ, mais dont les extras peuvent facilement faire exploser l’état de compte si l’on n’y prend garde.

C’est cependant un bateau fort agréable, avec beaucoup d’activités, mais également des endroits plus tranquilles où il m’a été possible de lire. Surtout que, pendant les premiers jours, l’Océan a été tellement agité qu’il a même fallu annuler une escale À Amber Cove en République Dominicaine puisque le port était fermé tant les vagues étaient fortes.

Qu’importe, si j’aime bien le soleil, la mer turquoise et les plages de sable blanc des Caraïbes, je n’ai que rarement l’occasion de me livrer, sans remords, à ma passion de la lecture. Je m’y suis donc donnée à coeur joie.

Comme très bientôt, on pourra voir une série inspirée des romans de l’auteur québécois  Martin Michaud et que je venais à peine de me procurer ces derniers,

img_1465 j’ai donc ouvert le premier, Il ne faut pas parler dans l’ascenseur en espérant qu’il comblerait mon amour pour les thrillers bien ficelés.

Incapable d’abandonner ma lecture une seule seconde, je suis pratiquement passée au travers d’un trait. Je me suis couchée, les yeux rougis de fatigue, en faisant des voeux pour que la mer s’agite encore le lendemain afin que j’entame le Tome 2, la Chorale du diable.

Il en fut de même pour le Tome 3, Je me souviens et le dernier, Violence à l’origine. Pendant 1toutes ces journées, j’ai vogué dans des univers étranges, tentant de résoudre des intrigues ficelées si serrées qu’elles nous tiennent en haleine jusqu’au tout dernier chapitre. Imaginez une minuscule chaîne en or dans laquelle vous tentez patiemment, et en faisant très attention, de démêler les noeuds qui s’y sont formés lesquelles, parfois en se défaisant contribuent à en former d’autres. C’est un peu le sentiment que procure ces histoires pour lesquelles il me semble impossible de trouver le fil conducteur et les coupables avant la fin.

Je me suis attachée à des personnages bien campés, dont les manies et les traits de caractère demeurent fidèles à ce qu’ils sont, tout en évoluant. J’ai déjà très hâte de les retrouver. Bien entendu, je me suis déjà procure Sous la Surface, Quand j’étais Théodore Seabourn, S.A.S.H.A et L’effet Placebo et autres textes,

l-effet-placebo-et-autres-textes quand-j-etais-theodore-seaborn s-a-s-h-a sous-la-surface-3mais je sais déjà que je n’y retrouverai pas l’enquêteur Victor Lessard, sa copine Nadja, sa collègue Jacinthe, le Nain  et tous les autres. Ils vont me manquer.

Quoi qu’il en soit, j’ai fermé ces livres en vouant une profonde admiration au talent de cet  auteur qui mérite de figurer parmi les plus grands noms du genre. Je me demande encore comment il se fait que ses romans ne coûtent pas plus chers. Sur Kobo (liseuse électronique), on peut les avoir pour 11,99 $ chacun, chez Canadian Tire (coffret de 3 livres pour 29,99$), mais le meilleur prix à ce jour est chez Costco (les 4 livres lus pendant la croisière pour seulement 22,99$).