Archives de Catégorie: croisière

Le Grand tour de la Suisse en train

BERNE, Suisse | Le «Grand tour de la Suisse en train», c’est un trajet de 1600 km que l’on prépare soi-même en ciblant les endroits que l’on veut visiter.

Glacier Express, Goms, Wallis / Glacier Express, Goms, Valais

@SwissTravelSystem – Le Glacier Express

Réalisé un peu à la manière d’une croisière, avec trajet en train le matin et visite en après-midi, ce circuit imaginé par Swiss Travel System permet de se déplacer au cœur d’une diversité de paysages, tous plus magnifiques et spectaculaires les uns que les autres. À la différence d’une croisière en mer, les escales dans les villes choisies se prolongeront pour la nuit ou pour quelques jours.

De la première journée, alors que l’on se perd dans les petites ruelles de la ­ville moyenâgeuse de Schaffhouse, à la toute dernière soirée, alors que l’on s’attable­­ dans le Jardin des roses à Berne­­, la Suisse ne cesse de nous charmer­­. Comment pourrait-il en être autrement quand on découvre les spectaculaires chutes du Rhin? Quand on tente de ­déchiffrer les histoires racontées sur les maisons peintes de Stein am Rhein? Quand on suit le contour du centre-ville de Coire (Chur), la plus ancienne ville de Suisse, qui cumule quelque 5000 ans d’histoire et dont le centre historique est en forme de cœur?

IMG_0069--Jolies maisons place du marché - Stein am Rhein

@lisegiguere – Jolies maisons place du marché – Stein am Rhein

IMG_0056- Vue sur le Rhin - Stein am Rhein

@lisegiguere – Vue sur le Rhin – Stein am Rhein

IMG_0101- Vue sur le Rhin, de ma chambre - Stein am Rhein

@lisegiguere – Vue sur le Rhin, de ma chambre – Stein am Rhein

Au quatrième jour, le voyage prend une autre direction. À bord du Glacier Express­­, le train le plus célèbre au monde, mais aussi celui que l’on surnomme «le train rapide le plus lent du monde», nous attendent six heures de pur enchantement. Ce temps qu’il met pour atteindre­­ la station de ski de Zermatt donne l’illusion d’être transporté au centre de la toile d’un peintre ou dans un décor de cinéma. Au cours du trajet, qui compte 291 ponts et 91 tunnels, nous admirons de petits villages, des monastères, des vaches et des moutons, mais surtout nous entrons au cœur de paysages spectaculaires comme les gorges du Rhin, que l’on surnomme le Swiss Grand Canyon, et nous grimpons carrément dans les nuages près de pics enneigés atteignant jusqu’à 4000 m d’altitude. On comprend facilement pourquoi, chaque année, plus de 200 000 passagers ­s’offrent ce voyage, hiver comme été.

 

IMG_0167- Glacier Express

@lisegiguere – à bord du Glacier Express, on grimpe dans les nuages

IMG_0205- Glacier Express

@lisegiguere – Dans les nuages avec le Glacier Express

IMG_0034- La chute du Rhin

@lisegiguere – Les chutes du Rhin

GoldenPass Classic zwischen Montreux und Zweisimmen / GoldenPass

Le magnifique Golden Pass entre Montreux et Zerissimmen

IMG_9540- chur

@lisegiguere – Fontaine médiévale à Coire (Chur)

IMG_0558- L'horloge astronmiqe - Bern

@lisegiguere – L’horloge astronomique de Berne

IMG_0547- Bern

@lisegiguere – Un train à Berne

IMG_0459

@lisegiguere – Des paysages en tout genre

Croyant impossible que la Suisse puisse­­ encore nous surprendre, nous montons tout de même à bord du Gornergrat­­ Bahn, le train à crémaillère qui grimpe sur le sommet du Gornergrat à 3089 m d’altitude. Après cette éton­nante ascension d’une trentaine de minutes, c’est le souffle coupé que nous admirons­­ les majestueux sommets (29 montagnes de plus de 4000 m, dont certaines sont en Italie), le glacier du Gorner (deuxième plus long des Alpes) et, bien entendu, le célèbre mont Cervin (ou Matterhorn) qui continue de fasciner les visiteurs malgré ses nombreuses victimes. Quelque 500 alpinistes auraient­­ trouvé la mort en tentant d’escalader ce sommet mythique de 4478 m.

IMG_0360 - Le glacier du Gorner - GORNERGRAT

@lisegiguere – Le glacier du Gorner – GORNERGRAT

IMG_0376 GORNERGRAT

@lisegiguere – Lac de Montagne au sommet du Gornergrat

IMG_0427

@Lisegiguere – Un délice après une randonnée en montagne

IMG_0444 GORNERGRAT.--Mont Cervin ou Matterhorn

@lisegiguere – Mont Cervin ou Matterhorn vu du sommet du Gornergrat

IMG_0451 GORNERGRAT

@lisegiguere – Randonneurs em montagne

IMG_0525- Montreux

@lisegiguere – Le lac Léman à Montreux

IMG_0357 GORNERGRAT.--Mont Cervin ou Matterhorn

@lisegiguere – Mont Cervin ou Matterhorn vu du sommet du Gornergrat

IMG_0322- GORNERGRAT.-

@lisegiguere – Moutons en montagne

IMG_0249- Glacier Express

@lisegiguere – Magnifique Suisse

 

Pour lire la suite de ce reportage, rendez-vous sur Canoe.ca ICI

Journal de Montréal, ICI
Journal de Québec, ICI

♦ Ce voyage a été rendu possible grâce à l’Office de tourisme de la Suisse, Grand Train Tour of Switzerland et Swiss International Air Lines.

Viking Homeland: St-Petersbourg (Jour 4 et 5) #VikingStar

Suivi de la Croisière Viking Homeland à bord du Viking Star en mer Baltique

Depuis ma dernière visite à St-Petersbourg, beaucoup de choses ont changé. On sent une plus grande ouverture et un accueil plus amical pour les touristes. Même s’il n’est toujours pas possible de circuler librement sans Visa, les procédures sont moins compliquées à l’arrivée.

La ville est toujours aussi belle et, contrairement à la première fois, il a fait un soleil radieux pour ce premier jour. Comble de bonheur, Viking Cruise fait les choses en grand. Pour la visite du Musée l’Hermitage, ils ont demandé que les passagers de Viking Star puissent  faire la visite AVANT l’heure normale d’ouverture ce qui nous a donné un accès quasi privé.

Musée Hermitage (Palais d'hiver)

@lisegiguere– Musée Hermitage (Palais d’hiver)

Que de merveilles dans ce musée, l’un des plus grand et des plus anciens au monde dans lequel se trouvent 3 millions de pièces. On dit que si l’on s’arrêtait, ne serait-ce que 2 minutes devant chaque pièces, il nous faudrait 11 ans pour tout voir.

Construit par la Grande Catherine Romanoff en 1764 pour y exposer les collections de la famille et les cadeaux, elle n’accueillait à cette époque que 500 visiteurs par année (famille et amis et sur invitation). Aujourd’hui, c’est 30 000 personnes par jour qui s’y rendent.

IMG_0762- L'entrée prncipale de L'hermitage

@lisegiguere – Quel bonheur que Viking Cruise négocie une visite privée (avant les heures d’ouverture) du Musée Hermitage. Vous devriez voir ce magnifique escalier lorsque des milliers de visiteurs s’y précipitent

IMG_0770- Ce lustre pèse 6 tonnes

@lisegiguere – Ce lustre pèse 6 tonnes

IMG_0773- Il a fallu 11 kg d'or pour cette chambre

@lisegiguere – Il a fallu 11 kg d’or pour cette chambre

Il est interdit d’apporter de l’eau à l’Hermitage. La raison ? Un jour, un visiteur demande à la guide quel tableau a le plus de valeur. Elle indique celui-ci bas. Il sort alors une bouteille et l’asperge d’acide. On a pu le sauver, mais pas totalement, il reste des traces. C’est pour cela qu’aujourd’hui, aucun liquide n’est toléré à l’intérieur.

IMG_0788- Le tablau brulé à l'acide

@lisegigure – Le tableau qui a été aspergé d’acide

IMG_0764

Un magnifique vase

IMG_0791- Des élèves viennent se pratiquer

Des étudiants de l’école d’art viennent se pratiquer près des tableaux de maîtres

Jour 2: Il pleut.

Pour notre seconde journée à Saint-Petersbourg, il pleut. II semble qu’il pleuve 50% du temps ici. Et il ne fait pas très chaud. 16C seulement. Dommage que les excursions n’aient pas été inversées (visite de la ville hier sous le soleil et visite du musée auj.sous la pluie). Ca aurait été pourtant bien agréable de visiter, sous le soleil, cette ville, fondée, sur des marais du golfe de Finlande, par Pierre le Grand en 1703, Après avoir vidangé les marais et créé des canaux, il a invité ses amis à construire leurs palais le long de ses canaux. La ville compte 352 ponts !

Le résultat a été une passerelle vers l’Occident et a attiré de grandes figures comme Pouchkine, Dostoïevski, Tolstoï et Tchaïkovski. St-Petersbourg est devenue la capitale désignée de la Russie impériale de 1712 à 1914 et restée la capitale culturelle du pays.

Au début de la Première Guerre mondiale, le nom de la ville a été changé à Petrograd, puis, en 1924, elle est devenue Leningrad en l’honneur du premier premier ministre de l’URSS, Vladimir Lénine. Elle a finalement récupéré son nom d’origine, Saint-Pétersbourg, en 1991, alors que débutait un ambitieux projet de restauration afin de lui redonner son ancienne gloire.

Saint-Pétersbourg est la deuxième ville de la Russie et le port principal du pays. On peut y admirer de superbes monument, visiter des palais somptueux ainsi que certains des musées les meilleurs du monde .

@lisegiguere – Sur les rives de la Neva, la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul. C’est sur ce site que la ville a été fondée en 1703. C’est dans la forteresse, tout à coté, C’est aussi dans cette forteresse qu’étaient emprisonnés les nobles et ceux qui ne plaisaient pas au Régime, dont Dostoïevski.

IMG_0812-

@lisegiguere – Là ou se trouve la colonne rouge (autrefois un phare), les bateaux s’accostaient. La maison blanche est la maison des douanes (musée auj.)

IMG_0819- ancien phare

@lisegiguere– Un ancien phare.

@lisegiguere – Intérieur de la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul

IMG_2348- Il y a 352 ponts à St-Petersbourg

@lisegiguere – La ville compte 352 ponts

Isaac Cathedral, une cathédrale orthodoxe construite à la gloire de l’empire russe, entre 1818 et 1858, sous les règnes des empereurs Alexandre Ier (1801-1825), Nicolas Ier (1825-1855) et Alexandre II (1855-1881). Elle a été inspirée par la cathédrale Saint-Paul de Londres et a été conçue pour accueillir 14 000 fidèles. C’est une des plus vastes cathédrales à dôme du monde. C’est aujourd’hui un musée. .

IMG_2364- Isaac Cathedral, à la gloire de l'empire russe. Auj. Musée

@lisegiguere – Isaac Cathedral, une cathédrale orthodoxe construite à la gloire de l’empire russe

Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg. Son nom fait référence au sang versé lors de l’assassinat de l’empereur Alexandre II qui fut mortellement blessé à cet endroit le 13 mars (1er mars) 1881. Elle est décorée de 7 000 mètres carrés de mosaique. On dit que ça peut prendre un an à des artisans pour faire 1 m2. Cet œuvre d’art a servi d’entrepôt pendant la guerre. C’est aujourd’hui un Musée de la mosaïque.

 

@lisegiguere- Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé de Saint-Pétersbourg. Elle est décorée de 7 000 mètres carrés de mosaique. On dit que ça peut prendre un an à des artisans pour faire 1 m2. Cet œuvre d’art a servi d’entrepôt pendant la guerre. C’est aujourd’hui un Musée de la mosaique –

@lisegiguere– Cathédrale Saint-Sauveur-sur-le-Sang-Versé

Bien entendu, pas question de partir sans glisser dans ses bagages quelques Matriochkas, les petites poupées russes qui s’emboitent les unes dans les autres. En fait, selon un article du Figaro, intitulé L’histoire secrète des poupées russes dévoilé à Moscou, ces figurines de bois représentant une belle femme robuste et fardée, avec son foulard coloré de paysanne, seraient originaires du Japon

Matrioschkas

Matrioschkas

 

À suivre….

 

 

 

 

Croisière Viking Homeland: Helsinki (jour 3) #VikingStar

Suivi de la Croisière Viking Homeland à bord du Viking Star en mer baltique

Jour 3:  Helsinki

Il ne fait pas très chaud en Mer Baltique. Une petite laine s’impose. Pas étonnant que les Vikings s’habillaient si chaudement :-) Aujourd’hui, nous avons visité Helsinki. C’était aussi ma deuxième visite de la capitale de la Finlande, souvent appelée la Perle de la Baltique ou la Cité blanche du Nord.

Cette  petite ville de 640 000 habitants, qui célébrera l’an prochain le 100e anniversaire de son indépendance, et où s’étaient tenus les Jeux Olympique d’été de 1952,.est connue pour son architecture impressionnante et ses larges boulevards . Fondée en 1550, et nommée la capitale du pays en 1812, Helsinki a été dévasté par un incendie puis totalement reconstruite dans le style néo-classique et Empire.

Helsinki est l’une des rares villes au monde à posséder pas moins de trois cathédrales. Voici la cathédrale luthérienne sur la Grand Place du Sénat près de la statue d’Alexandre II.

 

La cathédrale d'Helsinki sur la Grand place du Sénat et la statue d'Alexandre II

La cathédrale d’Helsinki sur la Grand place du Sénat et la statue d’Alexandre II

La cathédrale luthérienne d'Helsinki sur la Grand place du Sénat

La cathédrale luthérienne d’Helsinki sur la Grand place du Sénat

On a également fait un arrêt a Sibelius Park, du quartier de Töölö , où une immense sculpture composée de 600 tuyaux d’orgue a été   érigée à la gloire du compositeur Sibélius à qui l’on doit l’hymne national finlandais. Le monument fait 8,5 mètres de haut, 10,5 mètres de long et 6,5 mètres de large. C’est l’une des statues les plus visitées à Helsinki

Sculpture à la gloire du compositeur Sibelius

Sculpture à la gloire du compositeur Sibelius

Le compositeur Sibelius

Le compositeur Sibelius

Autre curiosité à ne pas manquer à Helsinki, la Rock Church. On trouve beaucoup de granit à Helsinki, du gris et du rose. Pour créer cette église, on a utiliseré un rocher de granit que l’on a fait exploser. Le trou ainsi formé a été nettoyé et est devenu cette église qui ne possède aucun signe religieux puisqu’elle convient à toutes les religions. 

L'entrée de l'église Rock Church

L’entrée de l’église Rock Church

L'intérieur de l'église Rock Church au centre du rocher

L’intérieur de l’église Rock Church au centre du rocher

Pour le moment, le Viking Star navigue en direction de Saint-Petersbourg (Russie) où on sera pour deux jours.

À suivre….

 

 

 

Découvrir le monde des Vikings

Partir en croisière, c’est toujours un bonheur. Surtout quand on monte à bord d’un navire qui a été nommé Meilleur navire de croisière par le Cruise Critic quelques semaines à peine après son lancement. Je parle ici du Viking Star, le tout nouveau navire de Viking Cruises, une compagnie qui se spécialisait jusqu’à maintenant dans les croisières fluviales (63 navires et 100 ports).

Le Viking Star

Le Viking Star

Notre port d’embarquement étant Stockholm, j’étais vraiment des plus excitée de revoir cette ville que j’ai adoré lors de ma première visite. Surtout que le navire y demeurait deux jours.

Malheureusement, le retard de notre avion au départ a fait que nous avons manqué toutes nos correspondances, que nous avons bien failli rater le navire et que nous n’avons réussi à l’attraper qu’à quelques minutes du départ de cette ville que je suis très triste d’avoir manquée.

Au revoir Stockholm. A la prochaine.

Au revoir Stockholm. A la prochaine.

. Bon, ça me fera une occasion de revenir. En attendant, voici quelques photos de ce qui sera notre résidence pour les prochains 13 jours.

Toutes les cabines ont une véranda

Toutes les cabines ont une véranda

Au sommet de tous les escaliers, les murs représentent une partie de la tapisserie de Bayeux, ce chef d’œuvre de l’art roman qui décrit la conquête de l’Angleterre en 1066 par le duc de Normandie Guillaume le Conquérant ant. Un document unique sur la vie au Moyen age . Inscrite au Registre Mémoire du Monde de l’Unesco, l’originale e cette tenture brodée au XIe siècle déployée en une seule pièce de 70 mètres de longueur et 50 cm de hauteur, se trouve au Musée de la petite ville médiévale de Bayeux, en Normandie. Guillaume le Conquérant étant de descendance Vikings, c’est une super idée !

IMG_0745- Tapisserie de Bayeux

Séquence de la Tapisserie de Bayeux

IMG_0894

Le magnifique Wintergarden pour lire, se détendre ou prendre un café

IMG_0895

Des chaises longues font dos à la piscine principale et permettent de se détendre en regardant l’océan. De chaudes couvertures sont déposées sur les dossiers pour encore plus de confort

IMG_0898

 

images-1

Toutes les cabines ont une véranda

Une piscine à débordement dont on ne se servira pas en raison de la température plutôt fraiche en  Mer Baltique et en du Nord

Une piscine à débordement dont on ne se servira pas en raison de la température plutôt fraiche en  Mer Baltique et en du Nord

images-7

Même par temps frisquet, le fait de pouvoir ouvrir les immenses fenêtres du World Café donne l’illusion de manger à l’extérieur

images

Le Salon Explorer

La chambre de neige où l'on trouve vraiment un banc de neige pour le Rituel Nordique offert au Spa

La chambre de neige où l’on trouve vraiment un banc de neige pour le Rituel Nordique offert au Spa

Si je me fie à ma première impression, la croisière promet d’être fort agréable. À suivre…

Une croisière qui a du chien

Récemment, pour une première fois à Montréal, la compagnie AML  affrétait son navire AML Cavalier Maxim pour une croisière d’un genre un peu spécial : Une croisière pour chien.

Le AML Cavalier Maxim

Le AML Cavalier Maxim

L’événement, imaginé par Annick Marchand, la propriétaire de la boutique Chien mondain, de l’avenue Maguire à Québec, a eu lieu une première fois à Québec, l’an dernier sur le AML Louis Jolliet. Le succès a été tel que la compagnie a décidé non seulement de renouveler l’expérience dans la capitale, mais de l’emmener à Montréal pour voir si les chiens montréalais et leur maître seraient de la partie.

Pari gagné. Il fallait voir les Pitous vêtus de leurs plus beaux atours se présenter sur le tapis rouge avec leur maître à qui l’on présentait le champagne comme lors d’une véritable croisière en haute mer.

IMG_9678 IMG_9676 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 051 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 022

Par la suite, des bouchées ont été servis aux maîtres et aux chiens tandis que sur le podium, un défilé de mode présentait les vêtements tendances de l’été pour nos amis à quatre pattes.

Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 144 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 047

Le reste de la croisière se passe au grand air, avec distribution de biscuits pour chiens, faits par le chef du navire, avec beurre d’arachide et autres ingrédients secrets qui ont rendu mon chien totalement addict.

IMG_9704 IMG_9705 IMG_9697 IMG_9702 IMG_9703 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 176 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 175 Croisière_Canine_AML_10_juillet_2016 159

L’événement reviendra certainement l’an prochain, je vous tiendrai au courant.

Coût: 49 $ (plus taxes) pour le duo maître et chien. Ce prix inclue la croisière, un verre de bulles, des bouchées faites à bord (pour le maître et le chien), un défilé de mode canin et un cadeau souvenir au moment du débarquement.

Critères : Pitou doit être propre (il va sans dire), être à l’aise en société (et au milieu d’autres chiens), être tenu sa laisse, et sa manucure doit être fraîche. Mais pas de problème si l’on n’a pas eu le temps pour cette dernière. Cette année, le Salon de toilettage Calin Toutou de Longueuil était sur les quais pour effectuer la coupe de griffes avant l’embarquement. Le tout était gratuit, mais un don était fortement conseillé. Les dons amassés ont été remis au Refuge A.M.R. ce qui permettait de sauver des chiens abandonnés.

Fait nouveau cette année, deux chiens cherchant des maîtres ont été présentés au public. Il était possible de les adopter sur place.

NOTE : Une initiative qu’il faut saluer puisqu’à ma connaissance, le seul autre navire à accepter la présence des chiens est le mythique Queen Mary 2 pour ses traversées de l’Atlantique.

• AML propose de nombreuses croisières comme la Traversée Montréal-Québec ; une croisière de 3 jours Montréal-Charlevoix ; des soupers-croisières ; des croisières aux feux d’artifice à Québec et à Montréal, etc.

Note : À Québec, plus de 150 chiens sont montés à bord. Pour Montréal, j’attends le chiffre. À suivre…

Voici une galerie de photos prouvant le plaisir qu’ont eu les chiens et les maîtres à se rencontrer et à se lier d’amitié..

 

 

 

Redécouvrir le Canal Lachine et Montréal avec le Petit Navire

Voilà déjà plus de 20 ans que j’ai quitté la ville de Québec pour Montréal. Dès mon arrivée, je suis tombée sous le charme de cette ville multiculturelle,  plurilinguistique et à l’architecture diversifiée. Grâce à mon travail, je l’ai patrouillée de long en large et, très rapidement, j’ai pu la défendre contre tous ceux qui ne comprenaient pas sa beauté et l’attachement que je lui vouais.

@lisegiguere - Montréal

@lisegiguere – vue de Montréal

Depuis, j’ai commencé à voyager à travers le monde, j’ai découvert des lieux absolument extraordinaires, j’ai même habité une région (Charlevoix) que l’on dit (avec raison) être l’une des plus belles du Québec, mais Montréal n’a jamais quitté mon cœur.

C’est donc avec bonheur que j’ai refait mes valises pour m’y installer à nouveau. Oh, je la triche un petit peu puisque j’habite désormais de l’autre côté de ses ponts, mais c’est pour mieux la contempler. En effet, existe-t-il plus belle vue de Montréal que celle que l’on a en traversant le pont Champlain ?

C’est donc avec beaucoup de plaisir que je suis embarquée ce matin à bord du Petit navire de Parc Canada pour une petite croisière d’une heure trente environ entre le Vieux Port de Montréal et le Marché Atwater, sur le canal Lachine.

Le Petit Navire

Le Petit Navire

Alors qu’un guide nous rappelle (photos à l’appui) les 150 ans d’histoire du Canal de Lachine,

Cargo sur le Canal Lachine

Cargo sur le Canal Lachine

les passagers font l’expérience de l’éclusage grâce aux trois écluses qui séparent le Vieux port du Marché Atwater.

IMG_9796

@lisegiguere – Une écluse sur le Canal Lachine

@lisegiguere

@lisegiguere – Quand il faut monter le niveau de l’eau, cette dernière pénètre avec force à l’intérieur de l’écluse

IMG_9797

@Lisegiguere. Ouverture de l’écluse

À bord de ce bateau à propulsion électrique, j’ai non seulement redécouvert les rives de Montréal, mais j’ai également beaucoup appris de son histoire. Ce canal, rêvé au 17e siècle pour favoriser le marché de la fourrure n’a finalement été réalisé qu’au début du 19e siècle (commencé en 1821 et finit en 1825) grâce à l’insistance des marchands. Il faut dire qu’audébut du 20e siècle, la zone industrielle de Montréal était la plus importante au monde et son port était le plus important mondialement.

@Parcs Canada. Regardez bien le brouillard dans le haut de la photo. C'est la pollution occasionnée par le charbon. On appelait alors cet endroit Smoky City parce qu'on dit que l'on n'y voyait le ciel bleu que très rarement

@Parcs Canada. Regardez bien le brouillard dans le haut de la photo. C’est la pollution occasionnée par le charbon. On appelait alors cet endroit Smoky City parce qu’on dit que l’on n’y voyait le ciel bleu que très rarement

Ce lien vers l’Océan Atlantique est ensuite tombé en désuétude dans les années 1970. Tellement d’ailleurs qu’on a même utilisé la terre extraite lors de la construction du métro pour le remblayer et le faire disparaître.

Une renaissance

C’est en 1998 qu’un vaste projet de revitalisation a remis le Canal Lachine à l’honneur pour que l’on puisse à nouveau y naviguer, ce qui fut finalement possible en 2002.

Depuis, quelque 1,2 millions de personnes utilisent ses rives pour la randonnée, le vélo, ke higgubgm les pique-nique, etc.

IMG_9771

@lisegiguere – Le centre nautique H2O propose la locations de bateaux, kayak, pédalos, etc. http://www.h2oadventures.com

IMG_9763

@LiseGiguere – Des chaises Adirondak sont posées ici et là sur les berges pour les promeneurs désireux de prendre une pause

La majorité des usines, qui polluaient tellement le secteur qu’on le surnommait Smoky city en raison des émanations de charbons qui servait à produire l’électricité, ont été transformées en luxueux condos, de jeunes entrepreneurs se sont installés pour offrir diverses activités, on a même installé des chaises Adirondak et des tables de pique nique ici et là pour bien faire comprendre aux résidents et aux visiteurs qu’ils sont les bienvenus en ce lieu. www.lepetitnavire.ca

Une belle découverte

Arrivé au quai du marché Atwater, on remarque immédiatement une autre embarcation qui se démarque. Décorée de plantes et possédant une terrasse où il est possible de se prélasser, elle rappelle un peu ces bateaux habitables (et habités) que l’on voit dans certains pays (surtout à Amsterdam). C’est le Canal Lounge, un petit bar à l’histoire bien spécial.

@lisegiguere - Le Canal Lounge

@lisegiguere – Le Canal Lounge

Tout est arrivé par hasard. Alors que Jeroen Ter Schiphorsk (natif d’Amsterdam) fouillait sur Kijiji à la recherche de rien et n’importe quoi, il tombe sur l’annonce d’un bateau mouche à vendre.

Ce dernier, construit en 1971, a longtemps navigué à Montréal alors qu’on y proposait de soupers-croisière. Puis quand son propriétaire est décédé il est tombé dans l’oubli. Séduit par l’histoire, Jeroen convainc son compagnon Gurvan Bartholo (natif de Lyon) de l’acheter et de le convertir en café lounge.

Les deux gars qui travaillent comme agents de bord (un pour Air Transat et le second pour KlM) ont mis deux années de travail (hiver comme été) pour réparer leur acquisition. Le résultat est formidable.

@lisegiguere - Les deux propriétaires

@lisegiguere – Les deux propriétaires Jeroen Ter Schiphorsk et Gurvan Bartholo

C’est l’endroit où aller pour voir la ville de façon différente et pour déguster un cocktail (tous à 5$). D’ici quelques semaines, des assiettes (très originales)

de sandwichs déconstruits devraient également être offerts, non seulement aux convives, mais également aux plaisanciers qui pourront commander par bateau, pédalo, kayak ou canot.

@lisegiguere - L'intérieur du Canal Lounge

@lisegiguere – L’intérieur du Canal Lounge

Ah oui, c’est le seul bar au Québec où les mineurs et… les chiens sont acceptés ! www.canallounge.com

 

Autres activité à surveiller

  • Film noir au Canal – Un festival de cinéma policier culte, en plein air et gratuit, présenté sur les berges du Canal de Lachine. Jusqu’au 14 aout. www.filmnoiraucanal.org

 

 

L’Elbe, le fleuve de la réunification

BERLIN | Moins connu que d’autres fleuves d’Europe, l’Elbe a pourtant joué un rôle crucial au 20e siècle alors qu’il servait de frontière entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest.

Crédit: Viking Cruises Le Viking Beyla sur l’Elbe, à Meissen, en Allemagne.

Crédit: Viking Cruises
Le Viking Beyla sur l’Elbe, à Meissen, en Allemagne.

À bord du Viking Bayla, une croisière sur l’Elbe est synonyme de merveilles ­architecturales et artistiques, de villages agricoles au charme bucolique, mais aussi d’émotions diverses devant un pan de l’Histoire qui a changé la face du monde.

Transformé en frontière à la création de la RDA (République démocratique ­d’Allemagne) en 1949, l’Elbe est devenu un triste «couloir de la mort» après la construction du Mur de Berlin en 1961, car les fugitifs s’y noyaient en tentant de le traverser. Ce rôle ingrat a cependant fait en sorte que le paysage de ses rives est demeuré pratiquement intact, ce qui vaut à l’actuelle «réserve de biosphère du paysage fluvial de l’Elbe» d’être reconnue digne de protection par l’UNESCO.

Au fil de l’eau et de l’histoire

Pour lire la suite de ce texte, allez sur Canoe.ca ICI

Sur le Journal de Montréal ICI

ou

sur le Journal de Québec ICI