Archives de Catégorie: croisières

MS Smphonie II, le nouveau fleuron de CroisiEurope

La compagnie de navires fluviaux CroisiEurope, la seule à offrir de découvrir les fleuves du monde EN FRANÇAIS inaugurait, le 17 mars dernier, son MS SYMPHONIE II, un bateau 5 ancres qui naviguera sur le Danube et le Rhin pour se positionner ensuite sur le Danube.

Le MS Symphonie II

Sur ce navire, CroisiEurope offrira des  programmes adaptés à chaque saison. En  avril, c’est Amsterdam, Rotterdam et le parc fl oral du Keukenhof en Hollande. Puis, place aux  paysages de la vallée du Rhin romantique (inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO). À compter de mai, Vienne,Budapest, Bratislava, les somptueuses capitales des pays baignées par le Danube ; les paysages idylliques de la Wachau, vallée qui abrite l’Abbaye de Melk et le village de Dürnstein.

Ces croisières transeuropéennes, pouvant aller jusqu’à 13 jours,  plonge les passagers au coeur de l’Europe à travers ses grands fl euves et ses superbes paysages, tout en faisant  découvrir les diversités culturelles, l’histoire et les traditions.

Transformation complète

Après une rénovation complète, le MS Symphonie est devenue le MS Symphonie II. Offrant plus de confort, plus d’espace, plus de sécurité, plus de lumière grâce aux larges baies vitrées et  une nouvelle décoration,  ce  navire  à l’élégance contemporain  s’ajoute  aux autres bateaux 5 ancres de la flotte. Une montée en gamme significative répondant aux désirs d’une clientèle de plus en plus exigeante.

D’une longueur de 110 m et large de  11 m ,  ce navirepeut désormais accueillir  110 passagers (contre 140 avant) dans  ses 48 cabines doubles, dont 4 individuelles et 2 suites spacieuses. Cette unité dispose également d’une cabine adaptée pour personne à mobilité réduite.

Toutes les cabines sont climatisées et dotées d’un double lit séparable, d’un espace sanitaire individuel, d’une télévision à écran plat, d’une radio, d’un sèche-cheveux et d’un coffre-fort.

Les espaces de vie sont lumineux et aérés : un salon, un bar avec piste de danse, un vaste restaurant, un grand pont soleil avec transats et une boutique.

Cescroisières, vendues en tout inclus, comprennent  l’hébergement, la pension complète avec les boissons comprises aux repas et au bar ainsi que les animations et la soirée de gala.

Le Silver Cloud, affrontera les eaux glacées

De aout à octobre prochain (2017) , le Silver Cloud, le tout premier navire de la flotte Silversea (1994) subira une cure de rajeunissement. En fait, c’est un peu plus que cela, il sera modifié pour se transformer en navire d’expédition dont la coque pourra briser la glace de l’Antarctique et s’appellera désormais le Silver Cloud Expeditions

Le Silver Cloud Expeditions

Aux espaces publics comme La Terrazza, le restaurant, le salon d’observation, le salon panoramique et le salon vénitien, soigneusement rénovés, on ajoutera un salon d’observation.et une salle de gym avec des équipements Technogym.

Le salon d’observation

La Terrazza

Le restaurant

En plus des mises à jour intérieures, la rénovation de plusieurs millions de dollars renforcera  la coque , lui permettant non seulement d’explorer les eaux polaires, mais de fendre les glaces.

Avec ce navire , mariant le luxe, la force et la manoeuvrabilité nécessaires à ce type de voyage en eau glaciale, les croisières expéditions prendront un nouveau souffle.

À bord, quelques 260 passagers pourront vivre les mêmes expériences ne même temps.  De plus, une équipe  de 19 experts s’ingénieront à offrir les meilleures expériences, que ce soit sur les sites, avec les sons ou en partageant l’histoire ou les histoire, lors des présentations et/ou conférences quotidiennes.

Silversea Cruises, compte cinq grands navires: Silver WindSilver ShadowSilver WhisperSilver Spirit and Silver Muse et quatre navires expéditions: . Silver ExplorerSilver GalapagosSilver Discoverer, and avec le  Silver Cloud qui se joindra aux navires expéditions en  November prochain, Silversea offrira des croisières de luxe sur les 7 continents dans plus de 1000 destinations.

Pour la liste des croisières offertes par les Silver Cloud Expeditions, cliquer ICI

 

 

 

Le Celebrity Edge, un navire au design novateur

Le monde des croisières est en constante évolution. Les nouveaux navires se raffinent et tendent à se distinguer les uns dans autres et à offrir aux croisiéristes des designs novateurs, des expériences originales et une douceur de vivre incomparable.

Ainsi, la  compagnie de croisière Célebrity cruises vient de révéler les premières images de son futur paquebot, le Celebrity Edge. Et quel paquebot ! La construction de ce dernier a commencé en 2016 aux chantiers navals de Saint-Nazaire, en Loire Atlantique. La livraison de ce luxueux navire est prévue pour le printemps 2018.

Pour avoir une première idée de ce qui vous attend si vous réservez une croisière à bord du Celebrity Edge, voici une petite vidéo

 

Croisière autour de Cuba en tout-compris

On visite trop souvent Cuba en se concentrant sur ses plages et ses hôtels tout compris sans prendre le temps de découvrir ses villes et leur riche histoire. Une croisière à bord du Celestyal Crystal comble ces lacunes en offrant un circuit unique et original permettant une incursion au cœur de cette destination qui ne ressemble à aucune autre.

Depuis que l’ex-président Obama a rétabli les relations diplomatiques, en 2015, Cuba est en effervescence et les touristes affluent. Il y a eu plus de quatre millions de visiteurs en 2016, une augmentation de près de 14,5 % par rapport à 2015. Désormais, cette île occupe le deuxième rang des destinations les plus visitées des Caraïbes.

«Cuba est à la mode, explique Juan Carlo aux touristes allemands, français et américains qu’il guide. Tout le monde attend de voir ce qui va se passer et veut voir Cuba avant qu’elle ne change trop». Puis, il ajoute: «Les Canadiens et les Mexicains demeurent les premiers dans nos cœurs, ce sont les deux seuls peuples qui ne nous ont jamais abandonnés.»

Un pays en effervescence 

Le 21e siècle réussit bien à Cuba qui se réveille et s’évertue à mettre ses charmes en valeur. Un peu partout, les vieilles pierres sont nettoyées, rafraîchies et retrouvent les couleurs éclatantes d’autrefois. Dans les rues, des modèles de voiture récents côtoient désormais les autos des années 50, plus rutilantes que jamais. À leur bord, les touristes s’entassent pour découvrir l’architecture et l’histoire mouvementée de cette île marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et la révolution.

@lisegiguere. Les belles d’autrefois sont plus rutilantes que jamais.

Mais, encore plus que ses plages, ses baies, ses montagnes, son architecture, sa musique, son rhum ou ses cigares, ce sont les Cubains – qui ont su garder l’île vivante quand l’infrastructure s’est effondrée -, qui impressionnent et touchent le cœur.

Seul navire à offrir trois escales à Cuba

L’itinéraire de huit jours à bord du Celestyal Crystal comprend deux jours en mer et trois escales à Cuba: à Santiago de Cuba, berceau de la révolution et lieu de sépulture de Fidel Castro

@lisegiguere – C’est à l’intérieur du gros rocher de gauche que repose Fidel Castro. À droite, la pyramide symbolise ses compagnons d’armes

@lisegiguere. Vue sur la baie de Santiago de Cuba de la Forteresse El Morro, construite pour protéger l’île des pirates, des flibustiers, des corsaires et des boucaniers.

@lisegiguere – À partir de Santiago de Cuba, on peut se rendre à Biran pour voir la maison où est né Fidel Castro.

à Cienfuegos, la plus caribéenne des villes cubaines

@lisegiguere– Le théâtre Tomas Terry du nom d’un marchant d’esclaves, très riche. Il avait même un centre de reproduction d’esclaves

@lisegiguere – La Gloriette du Parc Jose Marti de Cienfuegos

@lisegiguere– Un Ceiba, un arbre sacré à Cuba. Aucun Cubain n’accepterait de couper une de ses branches de peur que ça lui porte malheur. C’est également un arbre sous lequel se réfugier quand il y a de l’orage car il n’attire pas le tonnerre. Ses fleurs forment une sorte de coton dont on fait les oreillers.

 

@lisegiguere – Le Palacio del Valle et son architecture éclectique. Une partie a été construite au 16e et la seconde au 19e. Dans les années 50, la mafia avait voulait faire un casino de cet endroit, devenu le symbole de Cienfuegos

et à La Havane, capitale de l’île et véritable musée à ciel ouvert avec ses trésors architecturaux hérités de l’Espagne du Siècle d’or. Le navire s’arrête deux jours et une nuit dans la capitale.

@lisegiguere – La Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Marchande de fleurs et de poupées, Place de la Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Une magnifique sculpture, place Saint-François d’Assise, à la Havane

@lisegiguere – Place d’Armes à la Havane

@lisegiguere – Vue de Cuba du navire.

Une quatrième escale à Montego Bay, en Jamaïque, permet aux Américains d’embarquer et à ceux qui sont déjà à bord de découvrir la deuxième plus grande ville de cette île antillaise.

À noter que le navire faisait auparavant escale à Punta Frances (sur l’île de la Jeunesse) et, plus récemment, à Maria La Gordia. Malheureusement, pour des raisons environnementales (Cuba est une île corallienne), ces escales ont été annulées.

Pour cette même raison, il faut un navire de petit tonnage pour accoster dans des ports comme Santiago de Cuba ou Cienfuegos. Le Celestyal Crystal est d’ailleurs le seul navire à offrir des escales dans d’autres villes que La Havane et il proposera désormais ce circuit toute l’année.

***

LE NAVIRE

C’est en 2012, sous le nom de Cuba Cruise que ce navire de taille moyenne débutait ses croisières autour de l’île de Cuba. Portant désormais le nom de Celestyal Crystal, il a fait l’objet d’importantes rénovations en 2015 afin d’ajouter des balcons à 53 cabines. Comptant neuf ponts, il peut accueillir 1200 passagers dans ses 476 cabines.

@lisegiguere – Une cabine du Celestyal Crystal

Côté restauration, on trouve deux restaurants à la carte et un troisième à formule buffet. Le navire est aussi doté d’équipements comme un centre de conditionnement physique, une piscine, un jacuzzi, un casino, un coin Internet, des salles de conférence, le spa Santé Sana et une boutique hors taxe.

À bord, la monnaie est dollar américain et toutes les informations sont données en quatre langues: anglais, français, allemand et espagnol.

***

NOTRE COUP DE COEUR

L’animation endiablée du directeur de croisière Danny Rubu. Irrésistible!

***

À savoir

– Type de croisière: voyage «tout inclus» offrant une véritable immersion cubaine avec 70 membres d’équipages d’origine cubaine, des plats et des spectacles typiquement cubains.

– L’embarquement peut se faire à La Havane (le lundi) ou à Montego Bay (le vendredi).

– Coût: cette croisière est notamment offerte chez Transat à compter de 2119 $. Ce prix comprend le vol vers La Havane ou Varadero, les transferts, une excursion par escale, le forfait boissons à volonté et les pourboires. Le voyage peut également être combiné avec un séjour d’une semaine en tout compris à Varadero. www.transat.com

– En savoir plus sur le navire: celestyalcruises.com

Ce texte est d’abord paru sur le site de Canoe.ca. Voir ICI 

Également dans le Journal de Montréal, voir ICI

Et dans le Journal de Québec, voir ICI 

La Magie des Caraïbes avec le Costa Deliziosa

Lorsque le froid s’installe, les Caraïbes apparaissent comme la destination par excellence pour de nombreux voyageurs. Pas étonnant qu’une centaine de navires de croisière s’y installent chaque hiver, offrant des escales dans les nombreuses îles et archipels de cette destination.

Le Costa Deliziosa

Le Costa Deliziosa

L’un d’entre eux, le Costa Deliziosa permet d’accoster sur sept de ces perles dans une croisière de 10 jours appelée «Magie des Caraïbes».

C’est vrai que les Caraïbes recèlent tous les ingrédients susceptibles de plaire à ceux qui ont envie de fuir les rigueurs de l’hiver. Il y a d’abord ce soleil omniprésent puis ces plages de sable blanc que viennent lécher les vagues d’une mer turquoise, chaude et plutôt calme.

La plage de Las Palmas au Roatan

La plage de Las Palmas au Roatan

Mais il n’y a pas que la bronzette qui attire les croisiéristes. En effet, naviguer d’une île ou d’un archipel à l’autre permet des plongées dans des récifs coralliens peuplés de poissons aux multiples couleurs et d’épaves mystérieuses. Et puis, pour un peu qu’on se donne la peine de quitter le bord de mer, on découvre une riche histoire, des sites archéologiques, une gastronomie savoureuse, une faune et une flore exotiques, sans oublier l’empreinte laissée par les pirates qui ont écumé ces eaux au 16e siècle.

Pour lire la suite de cet article, on se rend sur le site de Canoe.ca, ICI, dans le Journal de Montréal, ICI et dans le Journal de Québec, ICI.

Quelques photos de l’intérieur du navire

Une cabine du Costa Deliziosa

Une cabine du Costa Deliziosa

La piscine intérieure avec toit retractable

La piscine intérieure avec toit retractable

Piscine en soirée

Piscine en soirée

10 choses à savoir sur les croisières

La CLIA (Cruise Lines International Association) la plus grande association professionnelle des industriels de la croisière, publiait récemment son rapport 2017, lequel confirme l’intérêt grandissant pour les croisières et estime qu’en 2017, on comptera 25,3 millions de croisiéristes dans le monde, soit 15,8 millions de plus qu’il y a dix ans (2007). Voici quelques éléments ressortis des perspectives et tendances dont fait état ce rapport.

1 – De nouveaux navires. 26 nouveaux navires, maritimes. fluviaux ou spécialisés sont attendus cette année. De 2017 à 2026 on prévoit un total de 97 nouveaux navires.

2 – Les expéditions séduisent. Selon Adventure Travel Trade Association, le voyage d’aventure croît à un rythme record et CLIA constate que les croisières d’expédition (Antarctique, Groenland, Les îles Andaman, Mélanésie, Micronésie, etc.) en ressentent l’impact.

3 – On aime les fleuves. Les croisières fluviales sont de plus en plus populaires. Face à la demande, 13 nouveaux longs navires seront livrés cette année.

4 – Les îles privées ont la cote. De plus en plus de compagnies de croisières sont propriétaires d’îles privées où seuls les passagers de leur navire peuvent poser les pieds.

5- De nouveaux passagers. L’intérêt pour la croisière maritime devrait rester élevé en 2017 selon un sondage dans lequel 48 % de non croisiéristes ont exprimé leur intérêt pour une croisière en mer durant les trois prochaines années.

6 – Attrait chez les jeunes. Une récente étude montre que les jeunes décrivent désormais la croisière, comme plus attractive que les vacances à terre, les complexes hôteliers tout-inclus, les circuits, les locations ou le camping !

7- Mieux avec un agent. Toujours selon CLIA, il semble que les croisiéristes ayant réservé leur croisière assistée par un agent de voyage, seraient plus satisfaits.

8- Rabais et accessibilité. 7 non croisiéristes sur 10 (69 %) pensent que l’économie est le plus grand bénéfice d’une croisière tandis que les trois quart (74%) aiment l’idée de pouvoir se rendre au quai de départ avec leur automobile (port de Québec, de Montréal) ou à peu de distance des aéroports.

9 – L’attrait de Chefs célèbres. Les adeptes de croisières aiment l’expérience culinaire chapeautée par des chefs célèbres. Cette année encore, plusieurs compagnies de croisières proposent des restaurants et des plats élaborés par des de grands chefs.

10 – Une industrie en santé. Les dépenses de l’industrie de la croisière ont généré des retombées de 117 milliards de $ dans le monde, et ont procuré 956 597 emplois à plein temps correspondant à 38 milliards de dollars de en salaires (2015).

Les Croisières gagnantes

Cruiseline.com, la plus grande source d’évaluation du monde des croisières révélait récemment ses grands gagnants. À noter cependant que les lauréats de 2017 ont été déterminés à partir de plus de 16 000 commentaires sur seulement10 lignes de croisière (Carnival Cruise Lines, Croisières Celebrity, Costa Croisières, Cunard Line, Disney Cruise Line, Holland America Line, MSC Croisières, Norwegian Cruise Line, Princess Cruise Line et Royal Caribbean Internationa)l. De ce lot, c’est Celebrity qui se démarque dans 4 catégories. Sans rien enlever à Celebrity, on note cependant de grands absents de ce sondage : Seabourn, Silversea, Ponant, Viking, pour ne nommer que ceux-là. Pour obtenir la classification complète : http://cruiseline.com/advice/awards/members-choice/2017-members-choice-awards.

Mention dans le Guiness des Records

Royal Caribbean International a intégré le Guinness Book of World Records avec son attraction The North Star que l’on trouve à bord des navires de la classe Quantum (Quantum of the Seas et Ovation of the Seas). Il s’agit d’une nacelle vitrée qui s’élève lentement à plus de 90 mètres au-dessus des flots, pour offrir une vue panoramique à 360°

Plus de navires à Montréal

La nouvelle jetée Alexandra, du Port de Montréal devrait accueillir plus de navire cette année. On prévoit 50 escales internationales et 16 escales nationales sont prévues. Ces belles visites débuteront le 6 mai.

 

 

 

Trop chères, les croisières ?

Le monde des croisières est en pleine effervescence. Dans les chantiers maritimes, les commandes affluent tandis que le nombre de passagers augmente à une vitesse incroyable.

capture-decran-2017-03-03-a-10-25-56

En 2015, plus de 23 millions de passagers ont privilégié ce type de vacances et les spécialistes prévoient qu’ils seront 35 millions d’ici cinq ans.

Malgré ces chiffres vertigineux, nombreux sont ceux qui demeurent persuadés que les croisières sont réservées à une élite parce que trop coûteuses pour eux. Qu’en est-il vraiment?

QUELQUES COMPARAISONS

La croisière peut se comparer avantageusement aux autres façons de voyager. Par exemple, chez Transat, on propose une croisière autour de Cuba à bord du «Celestyal Crystal» à partir de 2119 $ par personne (vol compris). Parallèlement à cela, un séjour au Melia Buenavista de Cayo Santa Maria (forfait tout compris «Grand Luxe») est vendu à compter de 1919 $ par personne. Les 200 $ payés en plus pour la croisière permettent des escales à La Havane, Cienfuegos ou Santiago de Cuba. Ajouter ces excursions au départ de Cayo Santa Maria, dans le cadre d’un séjour tout compris, augmenterait le coût du voyage et la fatigue occasionnée par ces longues distances.

Toujours chez Transat, une croisière aux Petites Antilles à bord du «Pullmantour Zenith» est accessible à partir de 1989 $ par personne (vol inclus), alors qu’un forfait tout compris «distinction» au Grand Bahia Principe Punta Cana a un prix de départ de 1639 $ par personne.

TOUT CALCULER

Plusieurs rétorqueront qu’au contraire des tout compris, les croisières, en général, n’incluent pas la boisson (sauf les croisières de luxe ou tout est véritablement compris dans le prix). Il existe cependant des forfaits offrant les consommations illimitées. Ce dernier est d’ailleurs compris dans les deux exemples précédents. À noter également que le «Pullmantour Zenith Zenith» offre la croisière gratuitement aux 16 ans et moins.

D’autres exemples? Chez Voyages CAA-Québec, on fait la comparaison entre sept jours en Jamaïque dans un tout compris 4 étoiles pour 2296 $ ou à Cancún pour 1589 $, et une croisière de sept jours en Méditerranée à 2549 $ (cabine intérieure) pour visiter de belles villes d’Europe. Si l’on préfère les îles, le circuit des Caraïbes de l’Est sur le «NCL Escape», au départ de Miami, est offert à 1455 $ (vol non inclus).

PRÊTS À ESSAYER?

Line, comme plusieurs voyageurs, a longtemps hésité à délaisser les tout compris pour la croisière. C’est son conjoint qui l’a convaincue de franchir le pas. «J’ai découvert le luxe avec les tout inclus, explique-t-elle, je n’imaginais pas que les croisières m’offriraient davantage. Pourtant, c’est le cas. Je n’en reviens toujours pas de ce que j’ai vécu. J’ai visité plusieurs endroits et en bout de ligne, ça m’a coûté moins cher que si je m’étais payé des excursions pour fuir le tout inclus un jour ou deux.»

De son côté, Nicole, croisiériste convaincue, avoue privilégier ce type de voyage parce qu’il lui permet de découvrir de nouvelles cultures et cela, en toute sécurité. «J’ai souvent voyagé aux États-Unis et en Europe, mais jamais je ne me suis sentie autant en sécurité que sur un navire. Ça m’a donc permis de découvrir le Vietnam, Hong Kong, le Myanmar ou le Japon.

CONCLUSION

Tout cela mis en perspective, les croisières sont bel et bien à la portée de tous les voyageurs, mais tout dépend de ses attentes et de son budget. Comme pour n’importe quel voyage, il faut bien s’informer et consulter un spécialiste.

Un voyage, quel qu’il soit, est toujours trop cher s’il ne correspond pas à nos besoins.

Cet article commandé pour Canoe.ca (ICI) est également paru sur le site de TVA Nouvelles (ICI)