Archives de Catégorie: gadgets

Cinq gadgets pour voyageurs

1. Un méchant sac !

Pour l’école ou pour les voyages, le sac à dos Grillz attirera les sourires. Fait de polyester, il est léger, ses courroies sont ajustables et il est lavable à la machine. Suffisamment grand pour un ordinateur, des vêtements, des livres, un lunch ou plus, il surprend par son design de méchant. En effet, en plus de ses gros yeux, sa pochette extérieure montre les dents lorsqu’on l’ouvre. Les enfants l’adorent. 24,99 $. Cette compagnie fait également des étuis à crayons et à cosmétiques.

2. Une pince universelle

Imaginée par une équipe d’ingénieurs montréalais, Uclip est un support universel pour appareil mobile. D’une grande simplicité et très légère, cette pince est robuste, permet différents positionnements, offre une grande stabilité et convient à la plupart des téléphones portables et tablettes sur le marché. 17,88 $.

3. Une valise connectée

La Travelpro Crew MD 11, avec son port USB intégré, s’adresse tout particulièrement aux voyageurs d’affaires, aux étudiants et à tous ceux qui désirent être connectés en tout temps. En insérant un chargeur portatif (batterie) dans la pochette sur le côté, on peut se connecter au port USB externe et recharger ses appareils, même en se déplaçant. Elle comprend également un vaste espace de rangement pour la tablette et l’ordinateur portable, de multiples pochettes, une barre anti-plis pour que les vêtements ne froissent pas. Note : Les batteries de la valise sont amovibles, ce qui la rend conforme aux réglementations de la plupart des compagnies aériennes. En effet, depuis janvier dernier, de nombreuses compagnies aériennes américaines ne permettent plus aux passagers de voler avec des sacs intelligents contenant des piles au lithium non amovibles. 269,99 $

4. Travalo

Glisser sa bouteille de parfum dans ses bagages représente un certain risque. Si elle se brisait pendant le transport ? Les petits flacons rechargeables Travalo règlent ce problème. De la grosseur d’un rouge à lèvres, il permet en quelques secondes, de transférer 5 ml de son parfum, grâce à un système de pompe facile à utiliser. Étanche, il se glisse dans le sac ou la valise et il est homologué pour le transport aérien. 14,99 $.

5. Une poussette transformable

Les parents qui voyagent savent combien le transport de la poussette peut s’avérer compliqué. La nouvelle poussette de voyage Diono Traverze devrait donc en réjouir plus d’un, grâce à ses caractéristiques étonnantes. Tout d’abord, elle ne pèse que 5,5 kg, son siège est rembourré, spacieux et confortable pour l’enfant. Elle se plie facilement, se transformant de la grandeur d’une petite valise de cabine et est dotée d’une poignée télescopique pour un transport facile. Elle est livrée avec un sac de transport résistant à l’eau et une housse imperméable. Coût: $299 à $349

Cet article est d’abord paru dans la Chronique Conseils aux lecteurs du samedi 30 juin, dans le Journal de Montréal ICI et le Journal de Québec ICI

Publicités

9 conseils pour randonneurs

Les spécialistes de la randonnée étant de véritables connaisseurs, cette chronique offre plutôt des conseils à ceux qui débutent et veulent éviter les inconforts et les mauvaises surprises.

PHOTO FOTOLIA

1. Sac à dos

Pour éviter les erreurs, le mieux est toujours de se rendre dans un magasin spécialisé et de demander l’avis d’un vendeur. Les sacs de bonne qualité offrent des ajustements possibles pour épouser la forme du corps et bien distribuer la charge. Il faut aussi s’assurer de prendre le volume (taille) dont on a réellement besoin. Acheter plus grand « au cas où » est une erreur.

2. Imper-respirant

Un imper-respirant (muni d’une membrane qui laisse sortir l’humidité et la chaleur, mais ne laisse rien pénétrer) est sans doute le vêtement le plus utile. Il protège de la pluie, du vent, du soleil, mais ajoute aussi une couche pour se réchauffer.

3. Bottes

C’est certainement l’équipement le plus important du randonneur. Il faut choisir la bonne botte en fonction du type de rando qu’on veut faire. Éviter de se laisser tenter par le « gros » modèle rigide, lequel pour de courtes randonnées sans terrain extrêmement accidenté sera très inconfortable. Pour des randos simples, un soulier de randonnée fait très bien l’affaire. Pour des randos un peu plus avancées, on choisit une botte qui va un peu plus haut sur la cheville. Note : il est très important de « casser » ses bottes neuves avant un voyage. On les porte dans la rue, dans nos activités, jusqu’à ce qu’elles soient plus souples. Pour se protéger des intempéries et de la boue, on peut ajouter une paire de guêtres.

4. Bâtons

Ils font la différence entre être capable de faire un ou plusieurs jours. La charge du sac à dos est partiellement répartie sur les bras, et ça aide les genoux à la descente.

5. Eau des cours d’eau

Partir avec le maximum d’eau sur soi (environ deux bouteilles d’un litre minimum). On peut ajouter un sac de type « Camelback » qui se range dans un compartiment du sac à dos. Le poids de l’eau diminue au fil de la journée, ce qui est agréable ! Idéalement, ne jamais boire dans les cours d’eau, car même avec les filtres et produits, c’est dangereux.

6. Trousse premiers soins

Quelques sachets de Betadine liquide (désinfectant puissant pour accidents seulement), de petits ciseaux, une pince à sourcils pour enlever les échardes, de la « moleskin » (sorte de pansement pour mettre sur les ampoules), des tampons d’alcool ensachés, un grand bandage élastique rose (pouvant soutenir un membre blessé).

7. Carte ou GPS

Trouver le début des sentiers est souvent un défi. Avant le voyage, faire les recherches et bien l’identifier sur une carte papier ou un GPS (application GPS, ou encore GPS portable). Apporter son guide qui décrit les randonnées, donne des trucs sur les endroits où l’on risque de se perdre, détours, etc. Note : si on utilise son téléphone pour le GPS, s’assurer qu’il est chargé au maximum. Sinon, avoir une batterie de secours, ou encore un chargeur à énergie solaire.

8. Sifflet FOX40

Un essentiel en randonnée ! C’est un sifflet qui se fait entendre super loin en cas d’accident.

9. Couteau

Couteau suisse ou lame simple. Multiples usages. Peut couper des sangles. On ne sait jamais, ça peut même sauver des vies !

Ce texte a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci du 24 mars 2018 dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI

Un Musée dont on ne se lasse jamais!

Initier ses enfants à la découverte des musées n’est pas toujours facile. Comment soutenir leur intérêt plus de quelques minutes ? Pour contrer ce problème, on se rend à Rochester au Strong National Museum of Play. Mais attention, prévoyez une journée entière, car il y a fort à parier qu’ils ne voudront plus repartir.

C’est que ce musée consacré à l’histoire et à l’exploration du jeu ne se contente pas de dispenser tout son savoir didactique, mais il invite à plonger dans l’univers des jouets et à… s’amuser. Dans les faits, c’est certainement l’un des musées pour enfants les plus impressionnants, et les plus amusants, au monde.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK.
Les enfants de tous les âges y trouvent leur compte.

À cela, il faut ajouter d’autres superlatifs. Il s’agit du plus grand musée au monde de ce type avec 300 000 objets sur 9 000 m2 d’exposition, de l’un des plus grands musées d’histoire des États-Unis et de l’un des principaux musées au service des familles ! Rien de moins.

La collection d’une petite fille

Tout a commencé par le rêve d’une petite fille privilégiée, Margaret Woodbury Strong (1897-1969), qui faisait la collection de jouets et de jeux en tout genre. Un an avant sa mort, elle a fondé ce musée et lui a légué un montant considérable pour qu’il lui survive grâce à une fondation portant son nom

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK. Les enfants découvriront qu’un musée, ça peut aussi être très amusant.

Au début, le musée étudiait les jouets et tentait de comprendre comment l’industrialisation avait changé la vie quotidienne. Cet objectif a cependant évolué, d’autres collections se sont ajoutées, le musée s’est agrandi et son nom a été modifié.

Du bonheur pour tous

Le Strong National Museum of Play occupe aujourd’hui un immense édifice abritant la plus complète collection de documents historiques sur le jeu. Différentes salles exploitent des thèmes comme les héros de bandes dessinées, les jeux de société, les jeux vidéo, les machines à boules, etc. On y trouve même le Centre international d’histoire des jeux électroniques, le Temple de la renommée nationale du jouet (qui rend hommage aux jouets, connus dans le monde entier, Barbie, Monsieur Patate, Slinky), le Temple de la renommée du jeu vidéo mondial (où l’on retrouve Mario Bros), tandis que le Temple de l’industrie du jouet permet de connaître les visionnaires à l’origine de ces créations.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK.
Dans la section des superhéros, parents et enfants s’amuseront à imiter l’araignée et à grimper aux murs d’escalade.

Et que dire de la section antiquités où l’on retrouve une poupée parlante datant de 1890, conçue par Thomas Edison, ou encore un exemplaire du Monopoly d’origine, datant de 1933, dessiné à la main sur un cercle de toile cirée !

Célébrant le jeu de toutes les époques et sous toutes ses formes, il attire autant les familles que les étudiants, les enseignants ou les collectionneurs.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK. Au Toys Hall of Fame, on retrouve les jouets célèbres dans le monde entier. Qui a oublié Raggedy Ann, le Cube Rubik ou Slinky ?

Ces derniers se retrouvent dans un véritable musée fourmillant d’informations de toutes sortes, mais également dans une immense salle de jeux. Pour les enfants, c’est la parfaite initiation au monde des musées, tandis que les adultes s’émeuvent au réveil de leurs souvenirs.

 

EN BREF

S’y rendre : Rochester est situé dans la partie supérieure de l’État de New York, à 540 kilomètres de la ville de New York et à environ 138 km des chutes Niagara (côté canadien).

www.museumofplay.org

Cet article a d’abord été publié dans la chronique Est des USA du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

À bord du Scenic Eclipse: Une aventure six étoiles

Alors que certaines compagnies de croisières s’évertuent à construire des paquebots de plus en plus gros, d’autres misent plutôt sur une offre luxueuse, personnalisée et totalement inoubliable. C’est le cas du Scenic Eclipse, un navire six étoiles au design innovateur, qui promet une expérience intime de très grand luxe où tout – mais alors tout – est inclus.

Le lancement de ce nouveau joueur dans le monde des croisières aura lieu en août 2018, en mer Méditerranée. La raison pour laquelle on vous en parle maintenant, c’est que les premiers qui feront les réservations bénéficieront de rabais intéressants, mais il faut faire vite, car ce navire n’accueillera à son bord que 228 passagers (200 en Arctique et en Antarctique) dans ses 115 cabines.

Des fleuves aux océans

Depuis maintenant plus de 30 ans, la compagnie Scenic se spécialise en croisières fluviales. Ses navires, qui sillonnent les fleuves du monde entier, sont reconnus pour leur confort, leur design moderne et le service incomparable qu’on y offre. Voilà que cette année, Scenic entre dans le monde de la croisière océanique avec son nouveau navire.

Les bassins scandinaves

Possédant l’élégante forme d’un yacht et utilisant les dernières technologies, l’Eclipse a été conçu en respectant les plus hauts standards de sécurité et il sera en mesure d’offrir des voyages dans des lieux inaccessibles aux paquebots. Ce sera particulièrement le cas dans les eaux glacées de l’Arctique et de l’Antarctique, puisqu’on lui a accordé l’évaluation ICE Class IA (classe polaire de niveau 6), la plus haute de toute l’industrie des navires de luxe.

Hélicoptère et sous-marin

Un sous-marin pouvant accueillir 7 personnes permettra d’explorer les fonds marins de l’Antarctique.

Les croisières en zone polaire ne sont pas de celles que l’on répète à l’infini, au cas où l’on aurait manqué quelque chose. Ce sont plutôt des voyages que l’on ne fait qu’une fois dans sa vie. C’est pourquoi le Scenic Eclipse fait en sorte que les passagers aient toutes les chances de ramener des souvenirs uniques.

Ainsi, il est le tout premier navire de croisière à transporter un hélicoptère à son bord (deux en Antarctique), ce qui permet de survoler les océans directement du navire.

Seconde première de l’industrie, le Scenic Eclipse transporte également un sous-marin ou RDV (Remotely Operated Underwater Vehicule), équipé d’une caméra et pouvant accueillir sept passagers, désireux d’explorer les mystères des profondeurs

Comme dans un hôtel de luxe

Toutes les cabines du navire Scenic Eclipse sont des suites et chacune possède une véranda ainsi que des fenêtres occupant tout un mur, du plancher au plafond.

De la suite Veranda (105 à 131 m2) à la suite Penthouse (810 m2 et deux chambres), chacune comprend un espace salon en plus de la chambre. Les suites Spa (163 à 170 m2) comprennent un jacuzzi privé à deux places, au design signé Philippe Starck, et un sauna vapeur, tandis que les suites Panorama (360 à 377 m2), situées à l’avant du navire, possèdent de grandes terrasses à faire rêver. Elles comptent également un espace salon et salle à manger ainsi qu’une salle de cinéma, un sauna vapeur et un immense bain.

La suite Veranda

Pour les mieux nantis, la suite Penthouse propriétaire (640 m2) est plutôt un appartement de très grand luxe et elle rivalise avec les plus belles suites des hôtels de luxe du monde. Située sur le pont 9, la suite compte deux chambres, un salon offrant la plus belle vue à bord, une immense terrasse comprenant un espace salon et un jacuzzi privé, une salle à manger pouvant accueillir huit invités, une douche vapeur et un bain thérapeutique.

La suite Penthouse des Propriétaires (Owner’s Penthouse)

LE NAVIRE EN BREF

Voici quelques-unes des choses que l’on retrouve à bord du Scenic Eclipse :

  • 115 suites pouvant accueillir 228 passagers (200 en Arctique et en Antarctique) et 176 membres d’équipage (192 en Arctique et en Antarctique)
  • 10 restaurants
  • 8 salons et bars où toutes les boissons sont incluses
  • Le Salon bar

  • 4 terrasses extérieures
  • Un spa de 1800 m2 comprenant un salon de coiffure, des salles de soins, une piscine, un bassin d’eau scandinave, des saunas et un espace de relaxation
  • Un studio de gym, yoga et Pilates
  • Une piscine intérieure et extérieure
  • La piscine

  • Un théâtre de 220 places pour les spectacles et les conférences
  • Le théâtre

  • Un programme d’école culinaire, des excursions (notamment en Zodiac, en kayak ou de la plongée en apnée), de la plongée, des sorties assistées en e-bike (véhicules électroniques)
  • Un sous-marin
  • Un hélicoptère (deux en Antarctique)
  • À SAVOIR

  • Type de croisière

    Tout inclus de très grand luxe.

    Le plus

    Contrairement à d’autres croisières, il n’est jamais nécessaire de sortir son portefeuille à bord du navire, sauf pour le vol en hélicoptère, l’exploration à bord du sous-marin, la plongée ou les soins au spa.

    Le moins

    Malgré un excellent rapport qualité/prix étant donné le luxe à bord, cette croisière n’est malheureusement pas accessible à toutes les bourses.

    Aussi

    Ceux qui aimeraient suivre, en direct, la progression de la construction de ce navire peuvent le faire à l’adresse suivante : scenic.ca/diary.

    LES ITINÉRAIRES

    Voici quelques-unes des croisières à venir :

    22 septembre 2018

    • La croisière inaugurale (14 jours) de Barcelone à Miami.
    • Prix : à compter de 8665 $ par personne.

    17 décembre 2018

    • Antarctique, Géorgie du Sud et Falkland (21 jours), Buenos Aires-Buenos Aires.
    • Prix : 38 615 $ par personne

    26 juin 2019

    • L’Arctique (11 jours), Oslo-Oslo. Prix : 17 225 $ par personne

    ♦ Ces coûts n’incluent pas les transports en avion.


    ♦ www.sceniceclipse.com

    Cet article a fait la UNE du cahier Voyage du Journal de Montréal ICI, du Journal de Québec ICI . Il est également paru sur Canoe.ca ICI et sur TVA Nouvelles ICI .

9 applications pour rester en contact avec sa famille

Que l’on voyage dans le Sud, en Europe ou ailleurs dans le monde, il est toujours agréable de parler aux membres de sa famille. Ça l’est encore plus si on peut le faire gratuitement. Voici 10 applications pour vous y aider. 

Quelques conseils

Facebook Messenger est certainement l’une des plus populaires. Bien entendu, il faut que ceux que l’on souhaite contacter fassent partie de nos amis(es) Facebook, que l’on soit tous deux connectés à Messenger et que l’on soit dans une zone Wi-Fi. Permet les appels vidéo et vocaux.

 

Skype est largement utilisée dans différents médias pour les entrevues. Utilisée en zone Wi-Fi, elle permet des appels vidéo (même en groupe) et vocaux, partout dans le monde, sur n’importe quel téléphone, tablette ou ordinateur PC/Mac possédant l’application.

 

WhatsApp serait la plus populaire au monde (plus d’un milliard d’utilisateurs). Pas étonnant que Facebook l’ait rachetée. L’usage est lié à son numéro de téléphone et permet d’appeler, d’envoyer des textos, des photos, des vidéos et des enregistrements audio sans SMS. Tout est gratuit, il suffit d’une connexion Wi-Fi et que ses contacts aient aussi l’application sur leur appareil.

 

Facetime est exclusive à Apple, mais si tous nos contacts possèdent des téléphones Apple, il suffit d’être dans une zone Wi-Fi et de cliquer sur Facetime dans sa liste de contacts. Les appareils doivent être du modèle 5C ou ultérieur et être dotés de la dernière version d’iOS.

 

Sunwing. Si l’on voyage dans le sud avec cette compagnie d’aviation, il suffit de télécharger leur application et d’entrer son numéro de réservation pour communiquer gratuitement avec les siens. À noter que cette offre n’est pas disponible pour Cuba, mais qu’elle fonctionne pour toutes les autres destinations desservies par Sunwing.

 

Viber permet d’appeler ses contacts gratuitement et de façon illimitée, d’envoyer des SMS, des photos et des vidéos à tous ses proches possédant l’application. Une de ses meilleures caractéristiques est qu’elle reconnaît ceux de notre liste de contact qui ont l’application (nécessite le Wi-Fi ou 3G).

 

Hangouts (anciennement Google Talk) se trouve facilement dans sa boîte Gmail. Elle permet d’envoyer des messages, des photos, des vidéos, des fichiers (dont des GIF) et des appels vidéo jusqu’à 10 participants.

 

 

Fongo permet son utilisation sans qu’il soit nécessaire qu’un contact l’ait aussi. Il est possible de s’en servir pour appeler ou recevoir un appel d’un numéro mobile ou résidentiel.

 

 

Tango. Comme toutes les autres applications, elle permet des appels gratuits entre tous ceux qui l’ont téléchargée.

 Cet article a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci dans le JdeM et le JdeQ

11 accessoires pour tous types de voyageurs

En voyage, ce n’est pas tout le monde qui loge dans un 5 étoiles. Nombreux sont ceux qui préfèrent les petites auberges, les motels, les hébergements jeunesse et le camping. Pour ces derniers, le détaillant canadien Lee Valley (www.leevalley.com), propose une gamme d’accessoires disponibles en ligne. 

1 – Conçues à l’origine pour les coureurs et les cyclistes, ces ceintures fourre-tout permettent de transporter quelques objets sans s’encombrer d’un sac à dos ou d’un sac à main. Le tissu ­plissé est extensible et offre assez ­d’espace pour ranger une panoplie de petits objets. 32,50 $
2 – Résistante à l’eau jusqu’à une profondeur de 1 mètre, la lampe frontale s’incline dans six positions, jusqu’à 45°, ne pèse que 95 g et comporte un bandeau souple et confortable qui s’ajuste aisément et s’enlève pour le lavage. Elle est munie d’un capteur qui réagit à un léger ­toucher du doigt, pour produire un faisceau lumineux rouge ou blanc éclatant, présentant trois réglages d’intensité. 42,50 $
3 – Idéales pour séparer les vêtements propres de ceux déjà portés, regrouper des objets comme les articles de toilette ou placer ses effets à part quand on partage une valise, ces pochettes extensibles permettent de trouver rapidement l’article recherché. 39,50 $ pour 2 pochettes.
4 – Précise et simple d’utilisation, cette balance électronique possède des fonctions comme l’arrêt automatique, le maintien de l’affichage, un repère sonore et le poids du contenant ou de l’emballage, ce qui permet d’obtenir le poids total. 17,50 $
5 -Si l’endroit ­choisi n’inspire pas une sécurité à toute épreuve, une cale de porte capable de coincer cette dernière peut aider au sommeil. Composé d’un coin robuste en aluminium et d’une vis de réglage antidérapante en acier trempé. 32,50 $
6 – Offerts en 5 couleurs, sous forme de rouleau plat et compact de 4,5 m, ces rubans pour réparations pourront s’avérer très utiles si notre valise se déchire. 4,90 $
7 – Faits de silicone léger, ces gobelets compressibles se referment en un petit disque. Leur couvercle comporte deux compartiments, ce qui permet de ranger des médicaments ou de petits objets. 14,95 $
8 – Très pratique pour retirer un maillot de bain mouillé à l’abri des regards, la cabine de bain portative se déploie rapidement et se range ensuite à plat dans un étui. Elle se glisse aisément dans un sac de plage ou le coffre d’une voiture. 29,50 $
9 – Fabriqué d’aluminium anodisé, ce porte-adresse est retenu au bagage par un fil d’acier inoxydable qui passe dans les trous de l’étiquette d’adresse, masquant ainsi les renseignements personnels. Pour accéder à ces derniers, il faut enlever l’attache à écrou de laiton qui relie les deux extrémités du fil. 9,50 $ pour un paquet de 4.
10 -Assez grand pour laver ses vêtements de la journée, en quelques minutes, le sac ­lave-linge Scrubba est facile d’utilisation. On ajoute de l’eau et du savon, on replie l’ouverture pour le fermer de façon étanche et l’on frotte le contenu contre la planche à laver en silicone qui se trouve à l’intérieur. 64,50 $
11- Au départ, ces sacs étanches ont été conçus pour les amateurs de plongée sous-marine. Faits de polyéthylène d’une épaisseur de 6 mm, ils sont étanches jusqu’à 200 pi (60 m) de profondeur et résistent tout aussi bien à la poussière et au sable. Avec leur glissière à pression, ils sont très pratiques en voyage, en camping et lors de toute activité nécessitant de garder au sec des objets comme un portefeuille ou un appareil photo. On peut même utiliser les appareils à écran tactile que l’on a mis à l’intérieur. Légers, ils se plient, se roulent et se rangent facilement. 16,95 $ pour le paquet de 4.
Ce texte a été publié dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Trucs, astuces et accessoires pour le camping

Au Québec, plus de 1,3 million de ­personnes font du camping. Elles se déploient dans les principales régions du Québec, qui dispose de 870 terrains de camping classés. On les trouve également aux États-Unis, dans les États voisins comme le New Hamp­shire, le Vermont, le Maine, ou partent même à l’extérieur du pays. Pour ces amoureux de la nature et de la vie au grand air, voici quelques nouveautés.

On se procure Le Québec en camping de la journaliste ­Marie-France Bornais, publié aux Éditions de l’Homme. On y trouve une liste de 150 terrains de camping, répartis dans 16 régions du Québec, en plus d’identifier les ­principaux attraits touristiques environnants.

Pour choisir sa tente, on se rend dans des magasins où des tentes sont montées dans une salle ­d’exposition. On privilégie le ­nouveau système Fast PitchMC, qui utilise des mâts de toit et un moyeu à codes de couleur fixés à la tente, des pieds d’ancrage rapide et des suspensions sans accrocs ­Insta-ClipMC permettant de ­monter la tente 45 % plus rapidement qu’une tente traditionnelle comparable. En cas de pluie, cette dernière est 75 % plus résistante à l’eau grâce au système WeatherTecMC et à ses coutures inversées et ses tapis de sol soudés brevetés. Enfin, les haubans réfléchissants IllumilineMC sont plus visibles la nuit, ce qui permet de sortir sans risquer de trébucher.

 Les glacières et les bidons pour transporter l’eau ou pour garder les boissons froides bénéficient maintenant de propriétés antimicrobiennes de l’embouchure. Cette dernière est conçue pour résister aux odeurs, à l’humidité et aux moisissures qui peuvent s’y introduire.

La nouvelle génération de matelas pneumatiques propose un soutien amélioré grâce au matériau stratifié «Puncture Guard», fabriqué par la fusion d’un tissu protecteur durable et d’une paroi étanche à l’air. Les matelas sont donc plus fermes, plus durables et plus solides que les anciens en PVC, et assurent donc un meilleur confort.

Le chauffe-eau portatif Hot Water On DemandMC H2OasisMC permet d’avoir de l’eau chaude en tout temps. Il peut réchauffer jusqu’à 151 L d’eau et comprend un support de douche à positions multiples.

Les plus récents poêles et grils de Cole­man, –portatifs et compacts, au charbon de bois et au propane–, permettent de cuisiner tout ce qui nous fait plaisir, que ce soient des hamburgers, des steaks ou des œufs brouillés.

Il est important que les gilets de sauvetage soient homologués par Transports Canada. Légers et confortables, les gilets en nylon gonflables de ­Coleman sont conçus pour favoriser le confort, la respirabilité, la flottabilité, le temps de séchage, etc.

De nouveaux sacs de couchage, composés de mousse viscoélastique avec possibilité d’ajouter ou d’enlever des couches (aussi options pour enfants), améliorent le confort.

Lampes frontales, lanternes ou lampes de poche sont essentielles en camping. On recherche le système Battery Lock, qui préserve l’autonomie en ralentissant l’épuisement des piles.

Pour des conseils, des idées, des suggestions, etc., on consulte les sites internet de la Fédération québécoise de camping et de caravaning (www.fqcc.ca), de ­l’Association des exploitants de terrains de camping du Québec (www.campingquebec.com), de la Société des établissements de plein air du Québec (www.sepaq.com) et, bien entendu, des Parcs nationaux du Cana­da, qui célèbrent cette année leur 150e anniversaire (www.pc.gc.ca)

Nota bene: Les produits mentionnés ci-dessus ont été suggérés (et sont vendus) par Coleman, une compagnie qui accompagne les adeptes de camping et de plein air depuis déjà plus de 115 ans. On les trouve chez Canadian Tire, Sail, La Cordée, Montain Coop Equipement, etc. D’autres infos sur leurs produits sur le site www.colemancanada.ca et invitation à se rendre de façon régulière sur leur page Facebook (www.facebook.com/ColemanCanada/), où l’on trouve des conseils, trucs et astuces pour le camping.

Ce texte a été publié dans la Chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.