Archives de Catégorie: tours guidés

5 suggestions utiles aux aînés

À plusieurs reprises, des lecteurs m’ont écrit pour me demander s’il existait des sorties ou certaines facilités pour les aînés ou pour les personnes dont la mobilité exige parfois un répit. Voici 5 suggestions.

Dormir à l’aéroport

Que ce soit pour se reposer quelques heures entre deux vols ou simplement prendre une douche, les Yotel Air s’avèrent un choix des plus judicieux. Leurs petites chambres, dont le modèle a été inspiré par les cabines de première classe, offrent le calme, la technologie et le confort nécessaire pour faire le vide avant de remonter à bord d’un avion.

Une chambre dans un YotelAir

On trouve les YotelAir à Londres Gatwick, Londres ­Heathrow, Amsterdam ­Schiphol et Paris Charles-de-Gaulle. Singapour Changi Airport devrait avoir le sien en 2019.

Infos : www.yotel.com

Balades à vélo réservées aux aînés

@lisegiguere – Promenade à Saint-Lambert

Si l’on a 65 ans et plus, on peut bénéficier gratuitement d’une balade ludique dans sa ville. Appelé « Un vélo, une ville », ce concept, créé il y a quatre ans, vise à sortir les aînés de leur isolement. Pour le moment, comme ­l’organisme ne possède que 24 vélos, ils ne sont présents que dans quelques villes. Une belle façon de donner le sourire à un parent qui s’ennuie en lui offrant une petite visite et une charmante balade en plein air. Jusqu’au 27 août. On réserve au 1 844 835-6383 ou sur www.unvelouneville.org.

Voir le père Noël avec ses petits-enfants

Encore une fois cette année, les grands-parents se voient offrir un prix spécial (10 $) lorsqu’ils se rendent au Village du père Noël pendant la semaine du 21 au 25 août. Une belle occasion d’emmener ses petits-enfants à la rencontre des animaux de ferme (vaches, cochons, chèvres, moutons) et de les regarder s’amuser dans les jeux d’eau ou dans les activités d’hébertisme. En tout, une quarantaine d’activités sont offertes aux enfants de 2 à 8 ans. Une belle sortie multigénérationnelle. Infos : http://noel.qc.ca/

Apprendre l’espagnol

L’Université de tous âges à Montréal (UTAM) propose aux 50 ans et plus le cours « Parler espagnol pour voyager ». Pendant 10 mardis consécutifs, du 19 septembre au 21 novembre, on peut ainsi se familiariser avec cette langue, puis s’envoler pour découvrir des pays magnifiques. Infos : http://www.dgfc.ulaval.ca/UTAM/

Des sorties de plein air avec Pitou

Ce n’est pas tout le monde qui a un parc à deux pas de chez soi pour promener son fidèle compagnon et, même si on a cette chance, il fait bon varier ses déplacements. Au Québec, il existe 578 sentiers de randonnée où Pitou est le bienvenu. Pour en avoir la liste : Baliseqc.ca. Aussi, la SEPAQ (Société des établissements de plein air du Québec) permet la présence des chiens dans certains secteurs de trois parcs de son réseau : le Parc national de Frontenac, le Parc national de la Jacques-Cartier et le Parc national d’Oka. Infos :www.sepaq.com/

Ce texte a été publié dans la Chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Publicités

Redécouvrir Montréal avec des yeux de touristes

Et si, cette année, on célébrait le 375e de Montréal en ­redécouvrant sa ville à la ­manière d’un touriste ? À pied, en vélo, en scooter ou en autobus, on accompagne des guides passionnées qui nous racontent son histoire, ses secrets, ses ­particularités et/ou nous invitent à ­déguster des plats typiques.

L’idée de cette chronique est née dans un restaurant du Vieux-­Montréal où des groupes se ­succédaient pour écouter religieusement les origines du pouding chômeur avant de se plonger dans une dégustation ponctuée de mmmm…

Curieuse, j’abordais la serveuse : Qu’est-ce qu’ils ont tous aujourd’hui à vouloir découvrir ce dessert ? C’est une visite gourmande de la ville avec différents arrêts pour goûter des plats reliés à notre histoire, a-t-elle expliqué.

Il n’en fallait pas plus pour que l’envie de découvrir l’offre des visites guidées s’impose. Le résultat s’avère large et varié. En plus des visites gourmandes, on compte des circuits littéraires, des visites de quartiers, le Montréal souterrain, bref de quoi faire osciller notre podomètre autour des 10 000 pas recommandés, et ce, tout en s’amusant, en rencontrant de nouveaux amis et en apprenant l’histoire de cette ville vibrante et multiculturelle

Au terme d’une de ces visites, on ne regarde plus Montréal avec les mêmes yeux et une seule envie nous tenaille : faire l’essai de tous les tours guidés qui sont offerts. Pour vous, voici sept compagnies et leurs ingénieux (ou alléchants) circuits.

MONTREAL FOOD TOUR

À tout Seigneur, tout honneur, commençons par celui qui est à l’origine de cette chronique. C’est en effet Montréal Food Tour qui propose de revisiter 375 ans de nourriture, d’histoire et de culture et qui permet de goûter le pouding chômeur. Un autre tour conduit dans la Petite Italie avec arrêt obligatoire au Marché Jean Talon, etc.

 


GUIDATOURS

Depuis 32 ans déjà, cette compagnie fait découvrir les beautés de Montréal. Si autrefois, les visiteurs désiraient des visites classiques, aujourd’hui, ils cherchent plutôt à vivre des expériences, selon Louise Hébert, la présidente. Aux visites classiques, on a donc ajouté Secret Montréal qui nous plonge dans l’époque révolue du Red Light avec ses bordels et sa corruption. De sombres histoires datent de cette époque. Pour les découvrir, on attend la tombée de la nuit pour suivre les Fantômes du Vieux Montréal.


L’AUTRE MONTRÉAL

Également en poste depuis une trentaine d’années, l’Autre Montréal propose des balades à pied dans différents quartiers de la ville. Conçus à l’origine pour les Montréalais, ces circuits s’adaptent aux visiteurs qui apprécient découvrir l’histoire du jazz, les ruelles de Saint-Henri. Côte-des-Neiges, etc. Aussi, un circuit en autobus : les autochtones et la ville.


KALÉIDOSCOPE

Opérant depuis 20 ans, cette compagnie est celle qui offre la plus grande variété de thèmes, et ce, toute l’année. Les visites se déclinent en Plaisirs Gourmands, découverte de quartiers, d’un groupe ethnique ou d’un thème littéraire comme : Sur les traces de Bonheur d’occasion de Gabrielle Roy, le Plateau de Michel Tremblay ou même de curiosités (le Montréal ferroviaire, les Églises disparues, etc.)

 


TOURS DE LA TABLE

Depuis déjà 4 ans et demi, Tours de la Table propose des aventures gastronomiques, à pied ou à vélo. Quelle belle façon de découvrir un quartier ethnique par ses spécialités culinaires (tapas du Montréal Ibérique, cuisine de la rue, l’heure du thé, les microbrasseries, le chocolat de la fabrication à la dégustation, etc. Mise en garde : il vaut mieux se présenter l’estomac vide pour ces visites.


GRAY LINE

Les premiers jours dans une ville inconnue, la meilleure façon de prendre ses repères et de choisir ce que l’on veut vraiment voir et dans quel ordre, c’est de monter à bord des autobus à deux étages Hop On Hop Off. Ces autobus existent également à Montréal et ils offrent des circuits avec arrêts multiples, sans oublier un Montréal by night !

 


MUSÉE DU MONTRÉAL JUIF

Pour mieux découvrir le peuple juif, son histoire, sa gastronomie et leur apport dans la ville, plusieurs tours sont proposés : Laisser leur empreinte ; Au-delà du Bagel et ­Rabbins, écrivains et Radicaux.

 

AMARRAGES sans frontières

Depuis plus de 20 ans, Amarrage Sans Frontière offre des  activités à la découverte des différentes communautés culturelles de Montréal (Chinois, Haïtiens, Portugais, Ukrainiens, arabe, etc.) Plus encore, cette fin de semaine (12-13 août à 14 h),  dans le cadre de la  Semaine italienne de Montréal, on propose des circuits historiques permettant de mieux connaître la Petite Italie. En français et en anglais.

NOTE : D’autres excursions permettent de partir à la découverte des Laurentides, de la Route des vins ou de la belle ville de Québec que l’on peut également explorer grâce à de nombreuses visites guidées. Bon été au Québec !

Ce texte a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.