Archives du blog

Célébrer le Canada

Comme on le sait tous, le Canada célèbre cette année son 150e anniversaire. Pour l’occasion, divers organismes désirent faciliter la découverte du pays. Voici quelques pistes

Parcs Canada

Les Parcs nationaux du Canada s’ouvrent gratuitement au public. Il suffit de se procurer la carte Découverte qui permet l’entrée gratuite dans 46 parcs nationaux, 1 parc national urbain, 4 aires marines nationales de conservation et 171 Lieux historiques nationaux (ces derniers célèbrent leur 100e anniversaire Info : www.pc.gc.ca

@StephanieGignac – Parcs Canada.
Le parc National de Banff

Via Rail

Désireuse de faire découvrir le Canada d’un océan à l’autre sur ses rails, la compagnie Via Rail, a conçu des forfaits-découvertes, à bord du Pan Canadien, de mars à octobre. Voici les trois itinéraires de ce produit créé sur mesure (1 – Vancouver, Winnipeg, Churchill ; 2 -Vancouver, Toronto, Montréal, Halifax ; 3 -Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg, Churchill). www.viarail.ca

@ViaRail

La banque CIBC

Fondée en 1867, la Banque CIBC célèbre aussi ses 150 ans. Pour l’occasion, jusqu’en août 2017, des cartes d’entrée Découverte 2017 seront distribuées dans tous les centres bancaire CIBC d’un océan à l’autre. Ce partenariat fait partie des célébrations que la Banque CIBC organisera toute l’année à l’occasion de leur 150e anniversaire commun.

Dans ce contexte, la Banque CIBC demande aux Canadiens de montrer leur fierté canadienne, en créant du contenu personnalisé, par exemple, en publiant en une photo accompagnée d’un titre commençant par « Ensemble pour… », puis en la publiant sur Twitter (@BanqueCIBC), sur Facebook (www.facebook.com/CIBC) ou sur Instagram (@CIBCMaintenant) en y ajoutant le hashtag #EnsemblepourleCanada. Cette campagne d’un an sur les réseaux sociaux est appuyée par un partenariat avec la chaîne CBC.

Les hôtels Intercontinental

Jusqu’au 31 mai, Intercontinental Hotels Group (IHG) veut répertorier la liste des 150 meilleurs trésors cachés au Canada d’un océan à l’autre. Qu’il s’agisse de sentiers de randonnée pittoresques ou d’un lieu idéal pour un pique-nique en famille, de sites cultures ou d’attractions peu connues, IHG invite les Canadiens à partager leurs endroits préférés, n’importe où au Canada, dans le cadre du Concours Trésors cachés pour le 150e

@LiseGiguere
Les falaises enneigées des Iles de la Madeleine

Le gagnant du Grand prix recevra un million de points IHG® Rewards Club Points et deux autres gagnants recevront 50 000 points pouvant être utilisés dans les hôtels du groupe du monde entier (plus de 5 200 hôtels dans une centaine de pays dont 177 au pays et près de 1500 hôtels en développement dont 31 au pays) .

 

 

Nassau, une symphonie de couleurs

Destination tropicale fétiche pour les mariages et les lunes de miel, Nassau donne l’illusion de pénétrer au cœur d’un arc-en-ciel. Pas étonnant que ce soit également une escale privilégiée pour les navires de croisière naviguant dans les Caraïbes.

capture-decran-2017-02-12-a-11-02-55

Le phare du port de Nassau avec, en arrière plan, L’Atlantis Paradise Island Resort and Casino

Capitale des Bahamas, l’ancien ­repaire de Barbe-Noire et de ses ­pirates occupe l’île de New Providence, la plus peuplée (250 000 habitants) et la plus visitée de cet archipel qui en compte 700, mais dont seulement 30 sont habitées.

Ville affairée et moderne, elle combine le charme vieillot de son passé britannique aux édifices modernes abritant les plus importantes firmes de la finance et les plus grandes banques du monde.

@lisegiguere - Les bâtiments coloniaux sont de couleur rose rappelant celle du flamand rose,

@lisegiguere – Les bâtiments coloniaux sont de couleur rose rappelant celle du flamand rose,

Destination populaire, elle offre aux touristes un climat agréable, une ­architecture coloniale, une histoire ­peuplée de forbans et une vie nocturne très active.

C’est également un véritable paradis tropical où les nombreuses nuances de bleu de l’océan et du ciel se mêlent au vert profond de la végétation, aux fleurs multicolores, au sable blanc des plages et au rose des édifices coloniaux du 19e siècle, dont plusieurs ont été convertis en musées.

@lisegiguere - Nuances de bleu, sable blanc et vert profond

@lisegiguere – Nuances de bleu, sable blanc et vert profond

Plongeon dans l’histoire

Il y a beaucoup à voir à Nassau et il est facile de s’y déplacer à pied, même si des minibus font la navette entre les principaux lieux touristiques. Pour mieux comprendre la ville et ses ­habitants, un premier arrêt au Musée Pompey rappelle que, jusqu’en 1834, cet archipel était essentiellement peuplé d’esclaves amenés pour travailler dans les plantations. Au Musée Roselawn, dans une maison du 19e siècle, on ­admire une collection d’artefacts tandis qu’au Junkanoo Expo, on présente des costumes et des chars allégoriques du Junkanoo, cette grande parade qui transforme les rues de Nassau chaque année, les 26 décembre et 1er janvier.

@lisegiguere - L’entrée du Junkanoo Expo donne une bonne idée des couleurs et de l’extravagance qui anime cette parade de rue annuelle qui a toujours lieu les 26 décembre et 1 janvier

@lisegiguere – L’entrée du Junkanoo Expo donne une bonne idée des couleurs et de l’extravagance qui anime cette parade de rue annuelle qui a toujours lieu les 26 décembre et 1 janvier

Ancienne république de pirates

Mais l’endroit qui enflamme notre ­imaginaire, c’est certainement le ­musée Pirates of Nassau, qui nous entraîne dans le passé mouvementé de cette île dont le port commercial, réalisé vers 1670, est devenu la capitale d’une ­république de pirates, de corsaires et de pilleurs d’épaves. Un millier d’entre eux s’y étaient établis, parmi lesquels ­Barbe-Noire et Calico Jack, mais aussi Anne Bonny et Mary Read, les deux plus célèbres femmes pirates de tous les temps. Pendant presque 40 ans, ils y ont fait la loi et ont dévalisé tellement de ­galions espagnols que les troupes de ce pays ont fini par détruire la ville.

@lisegiguere - Un ancien repaire de pirates

@lisegiguere – Un ancien repaire de pirates

Jeux d’eau

Enrichi de cette histoire, on se dirige vers les plages. Si les plus belles d’entre elles appartiennent aux grands hôtels, certains d’entre eux offrent des laissez-passer d’une journée. On peut également choisir les plages publiques comme Junkanoo Beach, opter pour une croisière thématique de quelques heures (épaves de bateaux, plongée, ­repas spectacle, etc.) ou s’offrir un tour de voilier, de traversier, de bateau à moteur, de kayak ou de bateau à fond de verre. On peut aussi prendre la ­direction de Paradise Island.

@lisegiguere - Une rue de Paradise Island avec, en arrière plan, une partie de l’Atlantis Resort

@lisegiguere – Une rue de Paradise Island avec, en arrière plan, une partie de l’Atlantis Resort

Autrefois privée et peuplée de richissimes et ­extravagants propriétaires, cette île est maintenant reliée à Nassau par un pont. C’est un endroit charmant avec de jolies boutiques et c’est là que se trouve l’Atlantis Paradise Island Resort and Casino, qui abrite le plus grand parc aquatique des Caraïbes. À Paradise Island, on découvre aussi les Jardins Versailles, des jardins où se trouve un authentique monastère français du 14e siècle importé et reconstruit pierre par pierre par un homme riche et amoureux de l’histoire.

@lisegiguere - Le cloître des Jardins Versailles

@lisegiguere – Le cloître des Jardins Versailles

Couleurs locales

Pour découvrir encore davantage la culture bahamienne, on déambule non seulement dans le cœur historique, mais également sur Bay Street, une rue bordée de boutiques hors-taxes, pour entrer au Straw Market, où des ­artisans vendent leurs produits.

@lisegigure - Au Straw Market, on peut rencontrer les habitants

@lisegigure – Au Straw Market, on peut rencontrer les habitants

On peut aussi opter pour Potter’s Cay, où fermiers et pêcheurs proposent leurs fruits, légumes et poissons frais, ou ­encore pour Arawak Cay, mieux connu des résidents sous le nom de Fish Fry. Composé de petits restaurants, cet ­endroit est le meilleur pour déguster la nourriture locale et sympathiser avec les Bahamiens.

QUELQUES REPÈRES

Bien qu’il soit facile de louer une voiture, il faut savoir que la conduite se fait à gauche aux ­Bahamas. Le bus et le taxi ­demeurent les meilleurs moyens de transport et permettent le contact avec les gens.

Le meilleur moment pour se rendre à Nassau est de décembre à avril.

En savoir plus: www.bahamas.com

Cet article a été publié sur le site Canoe.ca, sous le titre Bahamas: Quoi faire à Nassau, ICI.

Aussi, sous le titre les Incontournables de Nassau, dans le Journal de Montréal, ICI et dans le Journal de Québec, ICI.

Croisière autour de Cuba en tout-compris

On visite trop souvent Cuba en se concentrant sur ses plages et ses hôtels tout compris sans prendre le temps de découvrir ses villes et leur riche histoire. Une croisière à bord du Celestyal Crystal comble ces lacunes en offrant un circuit unique et original permettant une incursion au cœur de cette destination qui ne ressemble à aucune autre.

Depuis que l’ex-président Obama a rétabli les relations diplomatiques, en 2015, Cuba est en effervescence et les touristes affluent. Il y a eu plus de quatre millions de visiteurs en 2016, une augmentation de près de 14,5 % par rapport à 2015. Désormais, cette île occupe le deuxième rang des destinations les plus visitées des Caraïbes.

«Cuba est à la mode, explique Juan Carlo aux touristes allemands, français et américains qu’il guide. Tout le monde attend de voir ce qui va se passer et veut voir Cuba avant qu’elle ne change trop». Puis, il ajoute: «Les Canadiens et les Mexicains demeurent les premiers dans nos cœurs, ce sont les deux seuls peuples qui ne nous ont jamais abandonnés.»

Un pays en effervescence 

Le 21e siècle réussit bien à Cuba qui se réveille et s’évertue à mettre ses charmes en valeur. Un peu partout, les vieilles pierres sont nettoyées, rafraîchies et retrouvent les couleurs éclatantes d’autrefois. Dans les rues, des modèles de voiture récents côtoient désormais les autos des années 50, plus rutilantes que jamais. À leur bord, les touristes s’entassent pour découvrir l’architecture et l’histoire mouvementée de cette île marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et la révolution.

@lisegiguere. Les belles d’autrefois sont plus rutilantes que jamais.

Mais, encore plus que ses plages, ses baies, ses montagnes, son architecture, sa musique, son rhum ou ses cigares, ce sont les Cubains – qui ont su garder l’île vivante quand l’infrastructure s’est effondrée -, qui impressionnent et touchent le cœur.

Seul navire à offrir trois escales à Cuba

L’itinéraire de huit jours à bord du Celestyal Crystal comprend deux jours en mer et trois escales à Cuba: à Santiago de Cuba, berceau de la révolution et lieu de sépulture de Fidel Castro

@lisegiguere – C’est à l’intérieur du gros rocher de gauche que repose Fidel Castro. À droite, la pyramide symbolise ses compagnons d’armes

@lisegiguere. Vue sur la baie de Santiago de Cuba de la Forteresse El Morro, construite pour protéger l’île des pirates, des flibustiers, des corsaires et des boucaniers.

@lisegiguere – À partir de Santiago de Cuba, on peut se rendre à Biran pour voir la maison où est né Fidel Castro.

à Cienfuegos, la plus caribéenne des villes cubaines

@lisegiguere– Le théâtre Tomas Terry du nom d’un marchant d’esclaves, très riche. Il avait même un centre de reproduction d’esclaves

@lisegiguere – La Gloriette du Parc Jose Marti de Cienfuegos

@lisegiguere– Un Ceiba, un arbre sacré à Cuba. Aucun Cubain n’accepterait de couper une de ses branches de peur que ça lui porte malheur. C’est également un arbre sous lequel se réfugier quand il y a de l’orage car il n’attire pas le tonnerre. Ses fleurs forment une sorte de coton dont on fait les oreillers.

 

@lisegiguere – Le Palacio del Valle et son architecture éclectique. Une partie a été construite au 16e et la seconde au 19e. Dans les années 50, la mafia avait voulait faire un casino de cet endroit, devenu le symbole de Cienfuegos

et à La Havane, capitale de l’île et véritable musée à ciel ouvert avec ses trésors architecturaux hérités de l’Espagne du Siècle d’or. Le navire s’arrête deux jours et une nuit dans la capitale.

@lisegiguere – La Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Marchande de fleurs et de poupées, Place de la Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Une magnifique sculpture, place Saint-François d’Assise, à la Havane

@lisegiguere – Place d’Armes à la Havane

@lisegiguere – Vue de Cuba du navire.

Une quatrième escale à Montego Bay, en Jamaïque, permet aux Américains d’embarquer et à ceux qui sont déjà à bord de découvrir la deuxième plus grande ville de cette île antillaise.

À noter que le navire faisait auparavant escale à Punta Frances (sur l’île de la Jeunesse) et, plus récemment, à Maria La Gordia. Malheureusement, pour des raisons environnementales (Cuba est une île corallienne), ces escales ont été annulées.

Pour cette même raison, il faut un navire de petit tonnage pour accoster dans des ports comme Santiago de Cuba ou Cienfuegos. Le Celestyal Crystal est d’ailleurs le seul navire à offrir des escales dans d’autres villes que La Havane et il proposera désormais ce circuit toute l’année.

***

LE NAVIRE

C’est en 2012, sous le nom de Cuba Cruise que ce navire de taille moyenne débutait ses croisières autour de l’île de Cuba. Portant désormais le nom de Celestyal Crystal, il a fait l’objet d’importantes rénovations en 2015 afin d’ajouter des balcons à 53 cabines. Comptant neuf ponts, il peut accueillir 1200 passagers dans ses 476 cabines.

@lisegiguere – Une cabine du Celestyal Crystal

Côté restauration, on trouve deux restaurants à la carte et un troisième à formule buffet. Le navire est aussi doté d’équipements comme un centre de conditionnement physique, une piscine, un jacuzzi, un casino, un coin Internet, des salles de conférence, le spa Santé Sana et une boutique hors taxe.

À bord, la monnaie est dollar américain et toutes les informations sont données en quatre langues: anglais, français, allemand et espagnol.

***

NOTRE COUP DE COEUR

L’animation endiablée du directeur de croisière Danny Rubu. Irrésistible!

***

À savoir

– Type de croisière: voyage «tout inclus» offrant une véritable immersion cubaine avec 70 membres d’équipages d’origine cubaine, des plats et des spectacles typiquement cubains.

– L’embarquement peut se faire à La Havane (le lundi) ou à Montego Bay (le vendredi).

– Coût: cette croisière est notamment offerte chez Transat à compter de 2119 $. Ce prix comprend le vol vers La Havane ou Varadero, les transferts, une excursion par escale, le forfait boissons à volonté et les pourboires. Le voyage peut également être combiné avec un séjour d’une semaine en tout compris à Varadero. www.transat.com

– En savoir plus sur le navire: celestyalcruises.com

Ce texte est d’abord paru sur le site de Canoe.ca. Voir ICI 

Également dans le Journal de Montréal, voir ICI

Et dans le Journal de Québec, voir ICI 

Bonne année du Coq de feu Rouge

L’année 2017 du calendrier chinois débute aujourd’hui (28 janvier) en Chineà 8h07 am, heure de Beijing, et demain ( 29 janvier) en Amérique et en Europe.C’est la fête la plus importante des célébrations traditionnelles chinoises. Cette année, on célèbre l’Année du Coq de Feu Rouge !

images

Si vous êtes parmi les chanceux qui se trouvent à Hong Kong ou si vous prévoyez y aller d’ici au 12 février, sachez que c’est l’occasion de la  plus grande et la plus colorée des fêtes de cette ville!

C’est une période pur enchantement qui, pour une 22e année,  débute ce soir par la célèbre Parade Internationale du Nouvel An Chinois Cathay Pacific 2017, qui marquera le le début officiel de l’Année du Coq. Les chanceux qui seront sur place verront des chars spectaculaires et des artistes de calibre mondial et ce, pendant près de 2h.

 

cny

Cette parade nocturne sera suivie  de spectaculaires feux d’artifice à la  Baie Victoria de Hong Kong avec, pour toile de fond,  The Peak,les gratte-ciel de Hong Kong et  les eaux noires de la baie.

@lisegiguere- The Peak

@lisegiguere– The Peak

@lisegiguere - Les gratte-ciel de Hong Kong

@lisegiguere – Les gratte-ciel de Hong Kong

@lisegiguere- Les eaux noires de la Baie

@lisegiguere– Les eaux noires de la Baie

Jusqu’au 12 février, la ville sera parée de bannières et de lanternes d’un rouge vif, des manifestations festives traditionnelles sont présentées au public et des images du symbole de la Nouvelle Année – cette année le coq – sont visibles partout.

Puis, vous y verrez les  marchés débordant de fleurs et de nourriture de circonstance

@lisegiguere - Marché

@lisegiguere – Marché

@lisegiguere- Marché

@lisegiguere– Marché

tandis que des foules immenses envahissent les temples afin de prier pour que la chance les accompagne tout au long de cette année.

@lisegiguere - Le wong-tai-si-temple-qui-englobe-trois-religions-taoisme-boudhisme-et-confucianisme

@lisegiguere – Le wong-tai-si-temple-qui-englobe-trois-religions-taoisme-boudhisme-et-confucianisme

Place à la tradition

Bien qu’elle jouisse du statut de ville mondiale moderne, Hong Kong est profondément traditionnelle. C’est pourquoi  les célébrations du Nouvel An Chinois sont particulièrement riches en coutumes et rituels anciens.

Par ailleurs, la nourriture étant une partie essentielle de toute célébration à Hong Kong, celle du Nouvel An Chinois ne fait pas exception. Les mets traditionnels sont porteurs de significations spéciales en plus d’être perçus comme des promesses de ‘prospérité’, ‘bonnes affaires’, ‘chance’ et de ‘réunion’, mais il faut parfois savoir oser.

@lisegiguere - Soupe de porc avec peau.

@lisegiguere – Soupe de porc avec peau.

@lisegiguere - Oeufs en gelée

@lisegiguere – Oeufs en gelée

@lisegiguere - Concombre de mer

@lisegiguere – Concombre de mer

 

 

Le paradis des voyages intergénérationnels

En novembre dernier, une charmante invitation provenant de Beaches Resort  tombait dans ma boite de courriels. Elle était pour moi, mais aussi pour le petit homme de ma vie, mon petit-fils, Elliott. Totalement charmée par cette missive adressée à grand-maman et son petit-fils, il allait de soi que j’allais accepter et que, bien entendu nous allions emmener ma fille, la maman du petit Elliott.

Ce furent des journées magiques, d’abord entre mère et fille, mère et fils et grand-mère et petit-fils. Des journées à s’épuiser à découvrir le magnifique Beaches des Îles Turques est Caïques, à faire l’essai du plus grand nombre de se restaurants, à se baigner dans une mer chaude comme un bain, à tenter une première expérience de snorkeling (pour Elliott),

@lisegiguere - Première expérience de snorkeling pour Elliott

@lisegiguere – Première expérience de snorkeling pour Elliott

de s’émouvoir lors de sa rencontre avec les personnages de Sesame Street

capture-decran-2017-01-20-a-13-56-26

Elliott en compagnie d’un personnage

 

de rire à gorges déployées à le voir s’amuser dans le parc aquatique, d’apprécier ses talents de démolisseur de châteaux de sable,

@lisegiguere

@lisegiguere – Elliott et un château de sable

mais également à se reposer  (oui, c’est possible) dans le magnifique appartement mis à notre disposition.

Il  y aurait eu tellement à écrire, tellement de bonheurs à partager, mais les lecteurs s’intéressent davantage aux faits. Pour eux, j’ai écrit cette chronique que l’on a pu lire dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Cependant, pour mon petit-fils, ma fille et moi-même, des souvenirs sont à jamais gravés dans nos coeurs.

Voici le texte paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec

 

Les voyages intergénérationnels gagnent sans cesse en popularité. Il ne faudrait pas y voir qu’une mode passagère, c’est plutôt une tendance qui est là pour rester et pour se développer. Mariant luxe et plaisir, le complexe Beaches Turks & Caicos Resort Village & Spa comble les besoins de toute la famille.

capture-decran-2017-01-20-a-13-46-49

Les grands-parents d’aujourd’hui ­n’attendent plus sagement à la maison que leurs enfants et petits-enfants viennent leur rendre visite. Ce constat est encore plus vrai quand ces derniers vivent dans d’autres pays ou dans des villes éloignées.

Actifs et désireux de profiter au maximum du temps qui leur reste, nombreuses sont les familles qui optent pour des voyages dans un lieu paradisiaque, où ­chacun des membres trouvera son plaisir et où ils pourront faire le plein de ­souvenirs.

capture-decran-2017-01-20-a-14-03-04

Un site, quatre villages

Le Beaches Turks & Caicos Resort Village & Spa est un complexe haut de gamme réservé aux familles. Posé au cœur de jardins luxuriants sur la magnifique plage d’une vingtaine de kilomètres de sable blanc de Grace Bay, léchée par l’eau turquoise, chaude et calme de la mer des Caraïbes, il offre un cadre idyllique.

capture-decran-2017-01-20-a-13-47-44Ajoutons à cela de merveilleux récifs coralliens et des fonds marins contenant de nombreuses épaves de naufrages ayant eu lieu aux 16e et 17e siècles, que l’on peut explorer à ­loisir, et une infinie variété d’activités, et vous avez le portrait de ce que sera votre séjour.

Le site est tellement vaste qu’il faut prendre le temps de bien l’explorer avant de réaliser qu’il s’agit en fait de quatre ­établissements bien distincts réunis­­ en un seul. Ils combinent le style coloré et festif des Caraïbes, la sobriété élégante de la France, le charme majestueux de l’Italie et le raffinement décontracté de Key West.
capture-decran-2017-01-20-a-13-46-49

Chacun de ces villages affiche l’architecture et l’ambiance propres à la destination qu’il représente, que ce soit dans la configuration des lieux et des installations, dans les activités proposées, dans la restauration et, bien entendu dans le type de chambres ou de villas.

Si toutes ces dernières offrent une vue sur la plage ou sur les magnifiques jardins luxuriants, celles de la partie Key West (plus récente) s’apparentent davantage à des appartements.

@lisegiguere - Notre appartement dans le village de Key west

@lisegiguere – Notre appartement dans le village de Key west

Confortables et bien ­insonorisées, elles offrent un espace ­tranquille, où il est possible de se reposer pendant que les plus jeunes s’éclatent dans les différentes et nombreuses activités, surtout regroupées dans les villages italien et français.

Ces activités, qu’elles soient terrestres ou maritimes, ainsi que les garderies et les camps proposés aux enfants (même les ­bébés) ou aux adolescents, permettent à chacun de se réserver des moments pour soi et de faire le plein d’histoires à partager ­autour d’un repas ou d’un feu sur la plage.

capture-decran-2017-01-20-a-14-07-32

Pas étonnant que depuis plus de 15 ans, les Beaches Resorts, membres de la grande famille Sandals, accumulent les ­récompenses et soient reconnus comme la destination préférée des familles désirant vivre de précieux moments et se créer des souvenirs inoubliables.

LES INCLUSIONS

  • Transfert de l’aéroport
  • 769 chambres et suites ­divisées en 43 catégories, dont des villas pouvant accueillir­­ de 2 à 14 personnes
  • 4 salles de conférence et de banquet
  • Un immense parc ­aquatique de 4200 m2 (45 000 pi ca) comprenant 10 glissades d’eau et un ­simulateur de surfcapture-decran-2017-01-20-a-13-47-11
  • 15 bars
  • 21 restaurants de cuisine ­internationale, buffet ou autres
  • 10 piscines

    @lisegiguere - La piscine du village Italien

    @lisegiguere – La piscine du village Italien

  • 2 saunas
  • 4 bains-tourbillon (jacuzzi)
  • Choo choo train, un petit train faisant le tour des ­installations
  • @lisegiguere - Le Choo Choo Train

    @lisegiguere – Le Choo Choo Tra

  • Activités aquatiques: kayak, planche à voile, apnée, catamaran, Paddleboard, bateau à fond en verre, plongée en eau ­profonde illimitée pour ceux qui ont leur certificat de plongée
  • Activités terrestres: basketball, ballon de plage, ­soccer, tennis, croquet, ­palet, tennis de table, échecs sur gazon, billards, pool, gymnase, Xbox ­lounge – jeux pour le ­bonheur des adoscapture-decran-2017-01-20-a-14-13-53
  • Garderie pour les enfants de tous âges (y compris les bébés), camp Sesame Street® et présence des personnages de cette ­populaire émission de ­télévisioncapture-decran-2017-01-20-a-14-14-12

Le petit plus

Dans ce véritable tout-inclus, aucun pourboire n’est ­attendu par les employés.

À SAVOIR

  • Peu importe le village dans lequel vous réservez, puisque l’accès aux trois autres est non seulement ­toléré, mais fortement recommandé afin de ne rien manquer de tout ce qui est inclus.
  • Les îles Turquoises sont sur la liste des 10 meilleures destinations au monde pour la plongée et l’apnée.
  • Il existe deux autres complexes Beaches dans les Caraïbes. Ils sont ­situés en Jamaïque (Negril et Ocho Rios).
  • Beaches Turks & Caicos Resort ­Village & Spa est vendu au Québec par Vacances Air Canada (VAC). Le prix comprend le vol. De plus, si l’on ­réserve d’ici le 7 novembre, on ­obtient un forfait «Temps d’arrêt ­parental pour deux!» comprenant un massage et un dîner aux ­chandelles. Coût: pour une semaine (exemple: du 14 au 21 janvier 2017), pour une famille de 4 personnes (2 adultes et 2 enfants (14-10 ans), le prix affiché sur le site de Vacances Air Canada (incluant les vols) serait de 1614 $ par personne

Cet article a été publié dans la Chronique Tout-inclus de la Semaine du Journal de Montréal, ICI et du Journal de Québec, ICI

7 bonnes raisons d’aller à Phuket

PHUKET, Thaïlande | Phuket, la plus grande île thaïlandaise, figure aujourd’hui parmi les premières stations balnéaires tropicales du monde. Grâce à ses paysages époustouflants et aux infrastructures touristiques dont elle s’est dotée, cette petite ville de moins 500 000 habitants accueille chaque année près de 10 millions de visiteurs. Voici sept raisons de la visiter.

1. Les plages

@lisegiguere - La plage de Kata , une des plus belles de la côte

@lisegiguere – La plage de Kata , une des plus belles de la côte

Difficile de ne pas succomber à la splendeur de la côte de Phuket, qui alterne entre de jolies baies adossées à de vertes collines et des ­promontoires rocheux fouettés par les vagues. Bien que différentes les unes des autres, les plages ont la forme de grands croissants de ­sable blanc. Léchées par les eaux turquoise et cristallines de la mer d’Andaman, elles sont un véritable paradis pour la plongée et la ­baignade.

2. Le Gibbon Rehabilitation Project

Un petit Gibbon

Un petit Gibbon

À Phuket, de nombreux animaux deviennent des attractions touristiques: serpents, oiseaux, tours d’éléphants… On peut même se faire photographier avec des gibbons, des singes tout mignons. Si l’on se pose des questions sur cette exploitation des animaux (quelque 10 gibbons sauvages sont tués pour qu’un seul puisse devenir une attraction), il faut obligatoirement visiter le Gibbon Rehabilitation Project. La visite de ce centre nous apprend que ces singes sont enlevés très jeunes à leur milieu naturel. Comme de nombreux touristes s’amusent à leur donner des bonbons ou de l’alcool, ils développent des maladies comme l’alcoolisme ou le diabète et, bien entendu, n’ayant pas acquis les réflexes nécessaires pour combler leurs ­besoins primaires, ils ne peuvent survivre quand leur maître les remet dans la nature. Ce centre de réhabilitation met 10 ans à les ­reprogrammer. Une visite des plus intéressantes qui nous conscientise à l’exploitation des animaux.

3. L’île de James Bond

L'île de James Bond

L’île de James Bond

On l’appelle ainsi parce que c’est sur cette île qu’ont été tournées, en 1974, des scènes du film L’homme au pistolet d’or mettant en scène le célèbre espion de Sa Majesté. Son véritable nom est l’île Tapu, dans le Parc national d’Ao Phang Nga. C’est un endroit d’une grande beauté avec des caves, des falaises calcaires, des récifs coralliens, des plages de sable blanc, des forêts, etc. De nombreuses excursions y sont organisées.

4. Le marché du week-end

capture-decran-2017-01-03-a-10-24-26 capture-decran-2017-01-03-a-10-24-10

@lisegiguere - Marché du week end

@lisegiguere – Marché du week end

Dans ce marché de nuit, aux abords de la ville, on fait comme les Thaïlandais et, devant chaque stand, on fait son choix parmi les ­aliments frits, bouillis, cuits à la ­vapeur, écrasés, réfrigérés, laminés, coupés en tranches et fermentés. Il faut parfois se montrer audacieux! Une fois repu, on poursuit sa visite vers les objets de contrefaçon vendus de façon très ouverte: copies de cd, dvd, vêtements, chaussures, sacs, montres, parfums, etc. En délaissant ces interdits, on peut tout de même trouver quelques ­designers ou artisans locaux.

5. Le temple Wat Chalong

@lisegiguere - Le temple Chalong

@lisegiguere – Le temple Chalong

Construit au début du 19e siècle, ce temple qui abrite les statues des deux moines les plus vénérés de Phuket est le plus grand et le plus visité des temples bouddhistes de la ville. Il comprend plusieurs ­bâtiments, de nombreuses statues, de jolis jardins et un four dans ­lequel un préposé allume les ­guirlandes de pétards que les fidèles offrent pour montrer leur gratitude lorsque leur souhait a été réalisé. Comme ça pète souvent, c’est certainement un bon endroit pour demander des faveurs!

6. Le Grand Bouddha

@lisegiguere - Big Buddha

@lisegiguere – Big Buddha

Que l’on aime ou pas, c’est un ­incontournable. Dominant la ville, l’immense statue de Bouddha (45 mètres de hauteur) dont la construction a débuté en 2007 n’est toujours pas terminée. On pense qu’il faudra encore au moins 10 ans de travaux. Bien qu’on puisse la voir de n’importe où dans la partie sud de Phuket, une visite du site vaut la peine, ne serait-ce que pour les magnifiques panoramas sur la forêt tropicale (elle couvre près de 70 % de l’île). Sur place, on peut acheter de petites plaquettes sur lesquelles on grave son nom et ses demandes et qui deviennent des offrandes. Conseil: on y va très tôt le matin pour éviter la foule.

7. Les massages

Un massage d’une heure, très professionnel et prodigué avec le sourire, coûte environ 400 bahts dans un chic complexe hôtelier (≈15 $) et environ 250 bahts/ heure (≈ 10 $) dans les petits salons. Les différents soins sont souvent prodigués sur la plage, près de la piscine, dans un sauna au feu de bois agrémenté d’herbes ou carrément sur le trottoir.


En savoir plus sur Phuket: ­na.tourismthailand.org

Cet article a été publié dans le Journal de Montréal, ICI
Dans le Journal de Québec ICI
Sur TVA Nouvelles, ICI
Ainsi que sur Canoe.ca ICI

Saviez-vous que ?

Ce soir et les jours qui suivent, dans plusieurs réunions de famille, on s’amurera à des jeux de connaissances diverses. J’ai eu l’idée de vous proposer quelques suggestion. Voici la chronique Voyager sans souci publiée ce mardi dans le Journal de Montréal et Journal de Québec.

SAVIEZ-VOUS QUE ?

 En cette période de réjouissance, cette chronique a pour simple but de surprendre, d’amuser et d’alimenter les discussions des amoureux du voyage.

  • À l’origine, le panneau HOLLYWOOD a été érigé par une agence immobilière pour faire la promotion d’un nouveau quartier.
  • capture-decran-2016-12-27-a-10-06-02
  • Le Mexique possède les trois plus longues grottes sous-marines du monde.
  • Près de 90 % des espèces de papillons d’Amérique vivent au Costa Rica.
  • Au Japon, un spa propose à ses clients des massages effectués par un chat. Déposé sur le dos de la personne, le chat masse à l’aide de ses deux pattes de devant.
  • massage par des chats

    massage par des chats

  • Le téléphérique de la baie d’Halong est le plus gros et le plus grand du monde. Il peut accueillir­­ 230 personnes et s’élève à 188,88 m.
  • Antigua possède 365 plages, une pour chaque jour de l’année.
  • Au Pérou, on mange du cuy (cochon d’Inde). Ce mets est si populaire qu’à la cathédrale de Cuzco, on peut admirer une toile de la Cène montrant Jésus et les apôtres devant ce plat.
  • IMG_0568- La dernière Cene
  • L’Irlande est le seul pays où les moulins tournent dans le sens des aiguilles d’une montre­­.
  • La cravate est croate! À l’origine, le mot hrvat (prononcer [chrrrvat]) désignait un morceau de tissu finement ouvragé porté par les cavaliers­­ croates. Elle devint à la mode lorsque ces derniers arrivèrent en France pour se mettre­­ au service de Louis XIII.
  • Pour la confection des bonnets à poil portés par les gardes de la reine (à Buckingham Palace­­ et ailleurs), l’armée achète des peaux d’ours noirs du Canada. On dit qu’ils en achètent une centaine chaque année. Heureusement, chaque bonnet durerait un siècle.
  • Les gardes du Palais de Buckingham

    Les gardes du Palais de Buckingham

  • En Espagne, pendant la fête de la Tomatina, quelque 100 tonnes de tomates sont déversées sur la foule.
  • À Singapour, il est interdit (sous peine d’une amende de 1000 $) de mâcher de la gomme et même d’en posséder.
  • Si ce sont des Allemands qui ont inventé l’horloge coucou, ce sont les Suisses qui lui ont donné la forme d’un chalet.
  • Skype a été inventé en Estonie.
  • Le lac Baïkal, en Sibérie, est le plus profond du monde. Il contient le cinquième des réserves d’eau douce (non gelée) de la planète.
  • Le Lac Baïkal en Sibérie

    Le Lac Baïkal en Sibérie

  • Des centaines de chats vivent dans les sous-sols de l’Hermitage, en Russie. Ils sont chargés de protéger les œuvres d’art contre les rongeurs­­.
  • Les chiens dalmatiens sont originai­res de la côte Dalmate. Ils étaient surnommés «les chasseurs­­ de Dubrovnik».
  • capture-decran-2016-12-27-a-10-06-47
  • La Finlande compte plus de deux millions de saunas.
  • Les LEGO ont été inventés au Danemark.
  • Les Touaregs nomades sont souvent appelés «les hommes bleus du désert» parce que, du fait de la chaleur, la teinture de leur vêtement déteint sur leur peau.
  • Burj Khalifa est, à ce jour, la plus haute tour du monde. Située à Dubaï, elle compte 160 étages et fait deux fois et demie la tour Eiffel.
  • Pour les Russes, sourire est offensant.
  • Burj Khalifa

    Burj Khalifa

  • Au Mexique, on mange des chapulines (prononcer chapoulinaisse), des sauterelles grillées enrobées de lime et de poudre de chili. Au Cambodge­­, place aux grosses tarentules frites entières, avec leurs pattes et leurs crochets!
  • @lisegiguere -Des chapilines

    @lisegiguere -Des chapilines

  • En Grèce, sur l’île d’Hydra, les voitures sont interdites. Besoin d’un taxi? On vous enverra un âne.
  • @lisegiguere - Les taxis d'Hydra

    @lisegiguere – Les taxis d’Hydra

  • Le cannibalisme n’a été interdit que dans les années 1950 en Papouasie-Nouvelle-Guinée. On murmure que la pratique perdure dans certaines­­ tribus.
  • Le kiwi est un fruit, bien sûr, mais, en Nouvelle­­-Zélande, c’est également un oiseau.
  • Un kiwi

    Un kiwi

  • Le mot BBQ ou barbecue tiendrait ses origines des cuissons anciennes, alors que l’on embrochait l’animal «de la barbe au cul».

Journal de Montréal ICI et Journal de Québec ICI