42h à Pornic

Au 19e siècle, la jolie petite ville de Pornic, située en Bretagne Sud (région des Pays de la Loire), était une station balnéaire très recherchée sur la côte de Jade. Les riches marchands nantais s’y construisaient de luxueuses villas dans lesquelles leurs épouses passaient la semaine, alors que ces messieurs repartaient travailler à Nantes pour revenir par le train du vendredi. Cette habitude a d’ailleurs valu à ce train le surnom de «train des cocus»! Toujours populaire auprès des touristes, elle voit sa population (15 000 habitants) tripler pendant la saison estivale.

Vue aérienne de Pornic

JOUR 1

Depuis plus de 30 ans, les touristes viennent de partout pour jouir des bienfaits de la thalassothérapie en ce lieu. On fera donc comme eux. Au départ de Nantes, il faut compter environ 45 minutes en automobile avant de se garer à l’Alliance Thalasso Pornic, qui surplombe la plage de la Source. Le site est magnifique. Il faut dire que ce centre s’est implanté dans ce qui fut, à la fin du 19e siècle, le Casino de Pornic. C’est aujourd’hui un hôtel moderne et lumineux de 120 chambres, avec bars et restaurants et, bien entendu, l’Espace Forme Thalassothérapie & Spa.

L’Alliance Thalasso Pornic est établi dans ce qui était autrefois le Casino de Pornic. À se s pieds, la plage de la Source

13 h

En attendant de prendre possession de sa chambre, on se rend au restaurant-bar La Terrasse. Là, face à l’océan et à cette petite crique de sable fin, en dégustant les menus légers et les smoothies bio préparés par le chef, on laisse le stress s’envoler. Va-t-on vraiment pouvoir visiter cette jolie ville ou va-t-on plutôt succomber à l’attrait de cet immense centre de thalassothérapie?

S’attabler au bar-restaurant la Terrasse fait disparaître le stress

15 h

C’est finalement la thalasso avec sa piscine d’eau de mer (à 29 ºC), son gym, son sauna, son hammam à l’eucalyptus, sa salle de relaxation et surtout son parcours aquatique de 350 m² d’eau de mer chauffée à 33 °C, ses douches en cascade, ses bains à turbulences et son bassin d’eau froide (idéal pour la récupération) qui gagne. C’est ça, les vacances!

Le Centre de thalassothérapie propose de nombreux jeux d’eau dont cette piscine à jets.

18 h

Petite randonnée sur la grève, près de cette eau d’un vert profond qui lui a valu son nom (côte de Jade), histoire de faire le plein d’air salin après cette journée de détente ultime.

20 h

Repas au restaurant panoramique La Source en laissant son regard se perdre sur la mer tout en dégustant une cuisine traditionnelle bretonne surtout composée de fruits de mer.

JOUR 2

Maintenant qu’on a imité les nombreux curistes et profité des bienfaits du climat marin et des vertus curatives de cette eau de mer, on prend la direction de la ville afin de participer à une visite guidée permettant de connaître son histoire pour ensuite se perdre dans ses petites ruelles.

Dans le Vieux-Port, on apprend que, de l’an 1600 à la moitié du 18e siècle, les pêcheurs de Pornic étaient appelés les Terreneuva parce qu’ils pêchaient la morue à Terre-Neuve. Partis six mois, ils devaient, afin de s’assurer d’être justement payés, couper la langue de chaque morue pêchée et la conserver. Au retour, il suffisait de compter les langues.

Le quai de Pornic avec, en fond de scène, le château de Barbe Bleue

Du port, on marche jusqu’à la Fraisière, une crêperie devenue un incontournable pour les promeneurs qui s’y arrêtent pour acheter une crêpe ou leur fameuse crème glacée — aux fraises, bien sûr! Difficile de résister et, comme eux, on achète une glace, que l’on déguste sur un muret, d’ailleurs surnommé le Mur de la lèche!

À La Fraisière, on peut faire provision de nombreux produits régionaux, tous à base de fraises.

On emprunte ensuite le trottoir de bois qui mène jusqu’au château ayant appartenu à Barbe Bleue, oui, oui, le même Barbe Bleue dont Perreault s’est inspiré pour son conte. Ce dernier avait cependant plusieurs châteaux et il n’a jamais habité celui-ci, qu’il a laissé à ses soldats. Aucun crime n’y a donc été commis.

L’ancien château de Barbe Bleue est aujourd’hui, une résidence privée

À Pornic, on doute de l’histoire sanglante du personnage accusé, reconnu coupable et pendu pour le meurtre de 700 à 800 enfants. Il les aurait tués lors de séances de magie noire pratiquées dans le but de trouver la pierre philosophale, capable de changer le plomb en or. Selon plusieurs, il aurait été victime d’un complot pour s’emparer de ses biens.

Quoi qu’il en soit, l’endroit est aujourd’hui une résidence privée. La visite guidée par l’Office du tourisme de Pornic  permet d’entrer dans les jardins et de voir le château de très près (pas l’intérieur).

De là, on grimpe un peu pour se retrouver dans la partie médiévale avec ses petites rues, ses halles (jeudi et dimanche) qui datent du 17e siècle et qui furent créées par le seigneur de Ré (qui combattit aux côtés de Jeanne d’Arc), désireux d’écouler les marchandises perçues comme taxes.

On peut goûter les spécialités pornicaises dans de petits restaurants, flâner dans les boutiques et visiter la Faïencerie (1950), connue pour son célèbre bol Petit Breton. Animation tous les jours sur réservation avec atelier de décoration. Les mardis et jeudis, on peut voir les dames peindre les faïences.

Le fameux bol Petit breton qui a rendu célèbre la Faïencerie de Pornic

18 h

On s’attable au restaurant Beau Rivage, sur la plage de la Birochère, où, après un apéro, on succombe à la cuisine de Gérard Corchia et ses poissons frais, qu’il a lui-même choisis dans les filets, à la criée du matin. Un délice qu’on prolonge jusqu’à la tombée du jour.

Pour regagner sa chambre, on emprunte la portion du sentier des Douaniers, qui longe la mer en direction de l’hôtel. Créé en 1791 pour empêcher la contrebande, ce sentier est tombé dans l’oubli au début du 20e siècle, mais les randonneurs qui l’ont découvert et emprunté lui ont donné une seconde vie.

C’est une belle occasion d’admirer cette côte sauvage parsemée de nombreux «carrelets» (cabanes) pour la pêche.

En suivant le Sentier des douaniers, on peut voir de nombreux carrelets ou cabanes de pêcheurs.

Credit: Christophe.Houdart – Tourisme Pornic. Un carrelet au coucher du soleil

À noter: le sentier des Douaniers fait 10 km à Pornic. De nombreuses sections sont ouvertes au public sur toute la côte.


Meilleur temps pour s’y rendre: juillet et août.

Cet article a d’abord été publié dans le Journal de MOntréal, dans la chronique 42h à… On peut la voir ICI
 et dans le Journal de Québec ICI 

15 coups de coeur au Canada

Et si on profitait du 150e anniversaire du Canada pour découvrir (ou redécouvrir) notre pays, qui est tout de même le deuxième plus vaste au monde? Voici mes coups de cœur! Combien d’entre eux avez-vous vu ou visité ? Quels sont les vôtres ? Je serais heureuse de les retrouver au bas de ce texte. 

Parc national de Banff, de Forillon ­(photo), de Jasper, de Fundy, de l’Archipel-de-Mingan… Créés pour protéger les écosystèmes particuliers du pays et pour sauver des espèces en voie de disparition, les parcs nationaux du Canada permettent une incursion dans nos grands ­espaces naturels. Parcs Canada regroupe 46 parcs nationaux, un parc national ­urbain, quatre aires marines nationales de conservation et 171 lieux historiques nationaux qui, eux, célèbrent leur 100e anniversaire. En 2017, on peut se procurer la carte Découverte qui permet l’entrée gratuite dans tous ces parcs.Info: www.pc.gc.ca


L’Anse Aux Meadows National Historic Site
Credit Parks Canada- Dale Wilson

2. Le Vieux Lunenburg – Nouvelle-Écosse

Site du patrimoine mondial de l’UNESCO pour avoir su préserver l’héritage et l’architecture de son passé colonial ­britannique (18e et 19e siècles), le Vieux Lunenburg (Nouvelle-Écosse) est un véritable bijou. Pour en mesurer toute la beauté, on s’offre une petite croisière de deux heures à bord du Bluenose II, réplique du Bluenose, la ­goélette de course devenue symbole ­national (elle orne les pièces de 10 cents). On peut également visiter le Musée des pêcheries de l’Atlantique (Fisheries ­Museum of the Atlantic), un hommage à la construction navale de cette ville.www.novascotia.com

Le Vieux Lunenburg

Le Bluenose que l’on retrouve sur les pièces de 10 cent canadiens


3. Le pont suspendu de Capilano – Colombie-Britannique

Le vertige n’a pas sa place si l’on veut s’élancer sur ce pont de 140 mètres de longueur qui surplombe, à 70 mètres, les eaux tourbillonnantes de la rivière Capilano. Il a été construit en 1888 par un ingénieur écossais qui désirait relier les terres qu’il venait d’acheter, situées de part et d’autre du fleuve Capilano. Devant la popularité de cette attraction, on offre désormais de nombreuses aventures aux maniaques d’adrénaline, comme le Cliffwalk, une série­­ de passerelles accrochées aux falaises de granit façonnées par les glaciers. www.hellobc.com

Le pont suspendu de Capilano


4. Safari aux ours blancs à Churchill – Manitoba

Churchill, c’est la capitale de l’ours ­polaire. À bord d’un «toundra-buggy», un bus surélevé tout-terrain, on peut les ­observer alors qu’ils attendent que les banquises se forment pour rejoindre leur territoire de chasse. C’est cependant sur ces derniers, à Churchill Wild, que les émotions sont les plus vives alors qu’on les traque, en Jeep et à pied, dans leur habitat naturel. À Churchill, les voyages ont lieu surtout fin juillet et mi-août alors qu’à Churchill Wild, c’est plutôt en ­octobre et en novembre, lorsqu’ils ­regagnent les banquises de la baie d’Hudson. Une expérience inoubliable.

@Lisegiguere
Maman ours et bébé ourson

@lisegiguere
Pendant que maman fait dodo, bébé se montre curieux


5. Les chutes Niagara – Ontario

Incontournables depuis toujours, les plus puissantes chutes d’Amérique du Nord continuent d’attirer les visiteurs. Formées par les eaux de fonte du glacier Wisconsin il y a plus de 12 000 ans, elles se partagent la frontière des États-Unis et de l’Ontario. Dans un grondement sourd, cet immense mur d’eau (323 mètres ou 0,8 kilomètre) se déverse d’une hauteur de 53 mètres (l’équivalent de 17 étages), dans la rivière Niagara. Pour un point de vue unique, on les ­survole en hélicoptère. On peut ­également le faire de la plateforme ­d’observation intérieure ou extérieure du Skylon Tower ou, mieux encore, s’attabler dans l’une des deux salles à manger pour les admirer au coucher du soleil.www.ontariotravel.net

Les chutes Niagara vues d’un hélicoptère


6. La piste Cabot – Nouvelle-Écosse

Cette boucle de 300 kilomètres, creusée au sommet d’anciennes montagnes, ­serpente le long de la côte de l’île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse. Elle longe les falaises et les pics rocailleux tout en offrant des panoramas exceptionnels, ce qui en fait l’un des plus beaux sites ­touristiques de l’est du Canada et l’un des circuits routiers les plus célèbres.www.novascotia.com/fr

Suivre la Piste Cabot c’est s’offrir de magnifiques paysages


7. La baie de Fundy – Nouveau-Brunswick

Avec ses marées qui comptent parmi les plus hautes du monde, la baie de Fundy est l’une des merveilles du monde marin. Dans cette réserve de biosphère de l’UNESCO, les marées atteignent 16 mètres de haut. Ce sont leur force, et le temps, qui ont sculpté les incroyables rochers rougeâtres qui s’y trouvent, les fameux Hopewell Rocks.www.tourismenouveaubrunswick.ca

Les Hopewell Rocks de la Baie de Fundy


8. Les îles de la Madeleine – Québec

Peu importe la saison, les îles de la Madeleine se font séductrices. Au printemps, on assiste à la mise à l’eau des cages et à l’arrivée du homard nouveau que l’on ­déguste frais. En été, on profite des plages, on s’enfonce en kayak ou en canot dans les grottes que la mer a sculptées dans les falaises. En automne, on participe au plus grand concours de châteaux de sable au monde. Et en hiver, on s’offre l’expérience ultime d’une rencontre avec les blanchons sur la banquise.www.tourismeilesdelamadeleine.com

@lisegiguere
Observation des blanches aux Iles de la Madeleine

9. La Route des icebergs – Terre-Neuve

On s’offre une courte croisière sur la Route des icebergs le long des côtes nord de Terre-Neuve, à la pointe du Labrador. Certains de ces immenses blocs de glace, vieux de milliers d’années, se détachent des glaciers du Groenland lorsque les températures augmentent. Certains sont aussi hauts qu’un gratte-ciel. Sur ce ­parcours, on croise également de ­nombreuses baleines. On privilégie mai et juin pour les icebergs et juillet et août pour les baleines.www.tourismetnl.ca

@lisegiguere
La rencontre d’un iceberg laisse un souvenir inoubliable


10. La vallée de l’Okanagan – Colombie-Britannique

Imaginez que partout où votre regard se pose, il croise des vignobles chargés de grosses grappes de raisin, des arbres fruitiers ployant sous les pommes, les pêches, les poires, les prunes ou les cerises joufflues. Ajoutez à cela un paysage montagneux désertique et sauvage et une vallée au fond de laquelle scintille un immense lac d’un bleu azur. Pour les amoureux de la nature, la vallée de l’Okanagan est un véritable paradis terrestre.www.okanagan.com

Vignoble de la Vallée de l’Okanagan


11. Les aurores boréales – Nunavut

Située sous de très hautes latitudes, la majeure partie du Nunavut connaît des journées extrêmement courtes d’octobre à février, ne laissant parfois que quelques heures de lumière chaque jour. Dans ce ciel vierge de toute pollution lumineuse­­, les aurores boréales offrent un spectacle unique et inoubliable. À Iqaluit­­, la capitale, de nombreuses options­­ permettent d’assister au déploiement de ces rubans colorés qui dansent dans le ciel.nunavuttourism.com

Crédit: Michael Davis – tourisme Nunavut


12. Le lac Émeraude – Yukon

Creusé par les glaciers il y a de cela 14 000 ans, ce lac de couleur verte avec ses montagnes en arrière-plan donne l’illusion de se trouver au centre d’une carte postale. On ne peut y louer de ­bateau en été ni y faire de la pêche sur glace en hiver et aucun musée sur ses rives ne raconte son histoire. Malgré tout, c’est l’un des lieux les plus ­photographiés du Yukon. De là, on peut emprunter la Route du Klondike vers Dawson City pour un voyage dans le temps au cœur de la ruée vers l’or.www.travelyukon.com

Le lac Emeraude


13. Les hôtels Fairmont

Onze des 20 hôtels Fairmont ont joué un rôle prépondérant dans le développement du Canada. Dès 1900, ces établissements emblématiques, appartenant au Canadien Pacifique (CP), se dressent sur le parcours du chemin de fer reliant l’est du Canada à la Colombie-Britannique. Y loger, c’est revisiter ce pan de notre ­histoire.www.fairmont.com

Le Fairmont Jasper Lodge


14. Le train « Pancanadien »

Dans le cadre des festivités pour le 150e du Canada, Via Rail offre aux ­Canadiens une occasion unique, celle de découvrir les régions du Canada, d’un océan à l’autre. De mars à octobre, des forfaits ferroviaires spécialement conçus permettent de découvrir les villes le long des itinéraires suivants: Vancouver-Winnipeg-Churchill, ­Vancouver-Toronto-Montréal-Halifax ou Halifax-Montréal-Toronto-Winnipeg-Churchill. Il s’agit d’un produit sur ­mesure où les voyageurs choisissent leur itinéraire.www.viarail.ca

Credit: C Robidoux
Train dans les Rocheuses


15. Le pont de la Confédération – Maritimes

Ce magnifique pont arqué, d’une ­longueur de 12,9 kilomètres, est le plus long au monde à surplomber des eaux qui glacent pendant les mois d’hiver. Ouvert à la circulation automobile en 2007, ce chef-d’œuvre d’ingénierie relie l’Île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick et demeure l’une des plus grandes réalisations techniques ­canadiennes du 20e siècle.www.confederationbridge.com

Le pont de la confédération

Cet article a été publié, sous ma signature et sous le titre CanadaL Avez-vous déjà visité ces incontournables ?, sur le site web de Canoe.ca ICI

 Il a également été publié dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI

10 trucs à savoir avant de participer à un Rallye dans le désert

Du 16 au 21 avril, de nombreuses femmes de 18 à 65 ans, venues du monde entier, se lanceront dans la grande aventure du Rallye Roses des Andes, en Argentine. Pour celles qui auraient le goût de relever ce genre de défi (un second rallye, le Rose des Sables aura lieu au Maroc en octobre), voici 10 choses qu’il faut absolument savoir, apprendre et maîtriser avant de se lancer dans cette aventure en circuit hors piste en n’utilisant qu’une navigation à l’ancienne (pas de GPS).

@Sarah Bergeron-Ouellet

  1. Seules les femmes de plus de 18 ans et titulaires d’un permis de conduire peuvent s’inscrire.
  2. Il n’est pas nécessaire d’être une athlète, mais il faut avoir le goût du dépassement, du dépaysement ainsi qu’une bonne dose d’énergie et de détermination.
  3. Assister à une soirée ­d’information permet de rencontrer les ­organisateurs et d’anciennes ­participantes, et de leur poser toutes les questions qu’on a en tête.
  4. Une fois décidée, il faut se trouver une coéquipière ou être prête à partir en solo.
  5. Choisir son type de véhicule (4×4, QUAD, SSV, etc.).
  6. Comme ce défi coûte environ 40 000 $ pour l’équipage (la ­location du véhicule n’est pas incluse dans les droits d’inscription), il faut se mettre rapidement à la ­recherche de commanditaires ou organiser des événements permettant d’amasser des fonds, etc.
  7. Il faut suivre une formation de pilote (le désert réserve ­toujours des surprises) et un cours de mécanique de base. Il faut aussi apprendre la navigation, à lire la boussole et à s’orienter.
  8. S’assurer d’avoir des ­vêtements, des chaussures et un équipement adaptés aux ­conditions désertiques (s’il fait très chaud le jour, il peut faire très froid la nuit, surtout en ­Argentine).
  9. Être prête à dormir en ­bivouac, à la belle étoile et parfois dans des conditions ­difficiles en ayant peu d’intimité.
  10. Bien se préparer en se ­lançant toutes sortes de défis avant le départ. Ex.: utiliser sa boussole pour aller au travail. Ça peut faire sourire, mais se ­familiariser avec les instruments pourrait se révéler d’une aide ­précieuse pendant le rallye.

À SAVOIR

Du 16 au 21 avril, on pourra suivre la course en direct sur le site internet Trophée Roses des Andes.

http://trophee-roses-des-andes.com


Il est encore temps de s’inscrire pour le Rallye Roses des sables au Maroc, en octobre. Des soirées d’information ­auront lieu en juin: Québec (le 7); Montréal (le 8); Saguenay (le 12); Rivière-du-Loup (le 13); Sherbrooke (le 14) et Saint-Hyacinthe (le 15).

http://trophee-roses-des-sables.com


Dans le JdeM
Dans le JdeQ

Les «nouveaux» Trois Tilleuls

La semaine dernière, j’ai reçu une invitation pour me rendre aux Trois Tilleuls, l’auberge dont l’humoriste  Michel Barrette est maintenant le co-propriétaire. Bien entendu, je m’y suis rendue. Surtout que, connaissant bien cette auberge qui portait autrefois le nom de  Les Trois tilleuls & Spa Givenchy et qui était membre des Relais & Châteaux, j’avais très hâte de voir ce qu’elle était devenue.

Les Trois Tilleuls magnifiquement située sur les rives du Richelieu

Dans un premier temps, même en cette période de l’année, l’endroit est toujours aussi beau. C’est le lieu rêvé, quand on veut fuir l’agitation de la ville pour s’offrir une virée champêtre. 

Si l’on ne le perçoit pas de prime abord de l’extérieur, les changements apportés à cette ancienne maison de ferme transformée en restaurant (1974) puis en auberge (1981) par Michel Aubriot qui l’a opéré pendant toutes ces années, il suffit de pousser la porte pour réaliser qu’elle a subi toute une cure de rajeunissement

Dans un premier temps, le Spa Givenchy n’existe plus. Cet immense bâtiment porte désormais la signature de Michel Barrette. Dans  le grand  hall baigné de lumière naturelle, trône la réplique exacte de la voiture dans laquelle James Dean, l’idole de l’humoriste,  a perdu la vie.

Cette voiture, réalisée à la demande de Michel Barrette, est la réplique exacte de celle dans laquelle James Dean a perdu la vie.

A l’étage inférieur, on retrouve la grande piscine chauffée à l’eau salée

La piscine

ainsi que la salle de spectacle Turquoise dans laquelle se produisent de nombreux  (surtout des humoristes, mais également des chanteurs) qui viennent y roder leur spectacle pour le plus grand bonheur des spectateurs qui se voient, ainsi, offrir la possibilité de rencontrer leurs idoles tout en bénéficiant d’un prix vraiment intéressant pour un souper-spectacle ou, mieux encore, pour un souper-spectacle-coucher.

Salle de spectacle Turquoise

Le Musée de Michel Barrette

Il semble que l’Auberge des Trois Tilleuls ait le chic pour attirer les collectionneurs. En effet, l’ancien propriétaire,Michel Aubriot, ornait les murs de son auberge de nombreuses oeuvres d’art. Le nouveau propriétaire, Michel Barrette a remplacé les tableaux par les trésors qu’il accumule depuis des années. On y trouve de tout. Mis à part la place d’honneur réservée à James Dean dans le grand hall, il a regroupé quelques thèmes dans le tunnel séparant  ce bâtiment à l’auberge. Des vitrines présentent aujourd’hui des  guitares autographies de noms célèbres,

Michel raconte les histoires derrière chacune de es guitares

des vêtements portés par des vedettes pendant leur performance (Whitney Huston et la Priscilla de Jean-Michel Anctil, le chandail du Canadien porté par Ginette Reno lorsqu’elle a chanté l’hymne national, etc. ), quelques souvenirs de sa participation à l’émission Km/h, de nombreux documents rattachés à John Kennedy et/ou Marilyn Monroe et, bien entendu,  James Dean et de nombreuses autres trouvailles.

on peut même y voir des cheveux ayant appartenu à JFK et Marylin.

Bien identifiés et leur histoire racontée sur de petits cartons, ces différents objets attirent le regard et font le plaisir des visiteurs qui s’y attardent. Dans notre cas, comme c’était une soirée spéciale, nous avons eu la chance d’avoir Michel Barrette  comme guide. Avec la passion et la verve qui le caractérise, ils nous a invités à  un véritable voyage au coeur de ses recherches et de ses trouvailles. Petit truc: si jamais vous le croisez pendant que vous regardez les objets qui sont présentés, n’hésitez surtout pas à lui poser des questions. Avant, assurez-vous cependant que vous avez suffisamment de temps, car il est intarissable. 🙂

Comme en plus, il nous a donné la chance de pénétrer dans son bureau et dans l’un des  entrepôts où il range ses collections, il ne me semble pas trop risqué de prédire que l’Auberge des Trois Tilleuls deviendra, au fil du temps, le Musée Michel Barrette.

Place à la modernité et aux spectacles

L’auberge compte 21 chambres et 17 suites dont la Suite Michel Barrette.

La Suite Michel Barrette

Toutes offrent une vue sur la rivière Richelieu. Elles n’ont guère changées. Peintes de couleurs pastels et offrant confort et  ambiance chaleureuse, elles invitent c à poursuivre la détente et à la relaxation amorcées au cœur des magnifiques jardins ou sur les terrasses. 

Parce que oui, maintenant il y a des terrasses extérieures. Jouxtant le restaurant et la rivière, elles permettent de se relaxer en prenant un verre

La terrasse-lounge

ou de manger près de la Rivière Richelieu.

En été, un quai attend les bateaux qui peuvent s’accoster le temps du souper-spectacle ou seulement pour un verre.

La marina

Parmi les changements majeurs, il faut noter le Pub Irlandais qui a été entièrement démoli. On a plutôt opté pour un bar d’un style beaucoup plus moderne à l’intérieur même du restaurant.

Le bar

Ce dernier qui se nomme désormais l’Artiste  a été également beaucoup modifié. Entièrement peint en blanc, on a fait disparaître les vitraux des fenêtres pour permettre à ces dernières de laisser entrer la lumière et de s’ouvrir davantage sur les jardins, les terrasses et la rivière.  Le tapis a également cédé sa place à des planchers de bois, les oeuvres d’art ont été remplacés par des photos d’artistes  tandis que les tables débarrassées des nappes donnent à l’ensemble un style bistro.

La salle à diner l’Artiste

C’est également le type de cuisine qu’y propose le chef, lequel s’emploie à mettre en valeur les produits de la Montérégie et du terroir québécois (cerf de boileau, truite, saumon, boeuf, etc.).

Un plat de ravioli du menu du Souper-spectacle

Lumineuse et agréable, l’ambiance est cependant beaucoup plus bruyante qu’à l’époque, mais convient bien à une clientèle qui choisit l’endroit pour se divertir et s’amuser. Par contre les amoureux de la nature y trouveront également leur compte. Ils pourront même, s’ils le désirent, prononcer ou renouveler leurs  vœux dans la petite chapelle à laquelle on accède par un pont de bois.

La petite chapelle

 Les invités peuvent ensuite se réunir pour la réception dans l’une des salles pouvant accueillir 10 à 110 personnes ou, si le temps le permet, célébrer en plein air sur les bords de la Rivière Richelieu.

Salle Petit Foyer

Salle de réunion

À SAVOIR

Michel Barrette en spectacle

Spectacles à venir: Michel Barrette ( 13 avril, 9-15-16 juin); Labo de l’humour (14 avril, 26 mai); Jeremy Demay (20-21 avril); Mario Jean (28 avril); Katherine Levac (11-12 mai); Dominic et Martin (19 mai); Phil Laprise (2 juin); Réal Béland (8 juin); Vincent Vallières (21 juillet); Julien Tremblay (28 juillet); François Massicotte (3 août); Michel Rivard (11 août); Emmanuel Bilodeau (7 septembre); Bruno Pelletier (20 octobre) et Simon Gouache (27 octobre). D’autres dates et d’autres noms devraient s’ajouter. Pour les infos, on se rend sur http://www.lestroistilleuls.com

• À noter: Nos amis à 4 pattes sont magnifiquement bien accueillis aux Trois Tilleuls. Voyageant avec mon petit teckel, j’ai eu la surprise (et lui aussi) de voir qu’on lui avait posé un petit lit près du foyer. Était également mis à sa disposition un  coussin absorbant et des sacs, ainsi qu’un plat pour l’eau et la nourriture et des gâteries.:-)

Petit lit près du foyer et gâteries attendent les visiteurs canins

Tarif : Souper-spectacle à compter de 67 $/pers (+ taxes et frais billetterie). Si l’on ajoute qu’il n’y a aucun stationnement à payer, ça vaut le coût de rouler un petit 30 min en dehors de Montréal. Surtout qu’il est possible d’obtenir un forfait-hébergement + petit-déjeuner.

• Hébergement: À compter de 169 $ (entre mai et septembre) et 139 $ (entre octobre et avril).

• Commodités sur place : Marina, salle de spectacle, salle de réunions,  piscine intérieure chauffée à l’eau salée, balançoires, Wifi gratuit, borne de recharge électrique, salle d’exercices,  saunas finlandais,chapelle,  terrasse au bord de l’eau et  héliport (sur réservation).

Les Trois Tilleuls , 290 Richelieu Rue, Saint-Marc-sur-Richelieu, tel : 514 856-7787/1 800 263-2230 ouhttp://www.lestroistilleuls.com

Classification : 4 étoiles

Croisière familiale à bord du Disney Wonder

PORT CANAVERAL, Floride | Voyager à bord des navires de Disney fait-il vraiment vivre une expérience de croisière unique? Retour sur un séjour de quatre jours et trois nuits aux Bahamas à bord du Disney Wonder.

L’univers Disney a bercé notre enfance, celle de nos enfants et de nos petits-­enfants. Normal que l’on s’imagine que la magie opère à bord des navires de ­croisière de la compagnie. Pour les véritables fans de Disney, c’est certainement le cas. Par contre, si l’on recherche le calme, la détente et la relaxation, ce n’est pas la bonne option. Mais bon, ça, on le savait déjà, non?

Disney, c’est la musique, le cinéma, des personnages, des fêtes thématiques, des feux d’artifice, etc. C’est également des zones exclusivement réservées aux enfants et aux adolescents à bord des navires et des lieux réservés aux parents, qui peuvent se détendre sans avoir à se préoccuper de leur progéniture.

Disney vend ses croisières comme des vacances ­familiales et c’est ce qu’elles sont. À bord, de nombreuses ­familles comprenant le papa, la maman, les grands-parents et les enfants partagent des moments uniques qui se transformeront, au fil des ­années, en souvenirs ­inoubliables.

LE NAVIRE

Le Disney Wonder

  • Construit en 1999, le Disney Wonder a été entièrement rénové en 2016. Le design de ses 875 cabines (pouvant accueillir 1754 passagers) est particulièrement intéressant. Plutôt spacieuses, elles comprennent un grand lit (très confortable) et un sofa qui se ­transforme en lit à une place, tandis qu’un ­second lit est camouflé au plafond. Ingénieux, cet ensemble superposé plaît aux gamins à l’imagination fertile qui en font un château, une prison, etc.
  • Les petites utilisent leur imagination pour transformer le lit en prison, château, etc. 

  • Pensée en fonction des familles, chaque cabine­­ possède un bain, fait plutôt rare sur les navires (et dans les hôtels) où l’on privi­légie les douches. Bon point pour les parents qui doivent donner le bain aux tout-petits.
  • Sur les 10 ponts du navire, on trouve également la petite garderie It’s a Small World (6 mois à 3 ans) de même que les clubs pour enfants Oceaneer Club et Oceaneer Lab (3 à 11 ans), Edge (11-14 ans) et Vibe (14-17 ans).
  • La chambre d’Andy du Monde des Jouets

  • À l’Oceanor Club, les petites filles peuvent rencontrer certains de leurs personnages favoris.

    Les petits garçons peuvent, eux, se transformer en super héros

  • Les adultes ne sont pas en reste avec le Senses Spa & Salon, le Rainforest Spa ­(expérience thermale), le gym, et le After Hours regroupant trois clubs et bars.
  • On trouve aussi trois piscines, dont une est interdite aux enfants, différents espaces de jeux (aquatiques, ballons et autres) et des boutiques, dont la Bibbidi Bobbidi où les 3 à 12 ans se transforment en princesses, pirates, etc.
  • Piscine et jeux d’eau pour les enfants

  • Côté restaurant, les adultes ont également droit à une pause au restaurant italien Palo, où les moins de 18 ans ne sont pas admis. Pour les soupers en famille, on propose les ­dîners rotatifs, un concept des plus intéressants qui invite à essayer un restaurant ­différent chaque soir tout en conservant ­toujours le même numéro de table et, plus ­encore, le même serveur. Sur cette liste: le Tiana’s Place inspiré du film La Princesse et la grenouille; le Triton’s, nommé ainsi en l’honneur du père de la Petite Sirène; et le magnifique Animator’s Palace, où des dessins se créent devant nos yeux tout au long du ­repas. Bien entendu, s’ajoutent à cela le Cabanas pour les buffets et plusieurs autres stations où l’on offre des sandwichs, des salades, de la pizza et de la crème glacée à volonté.
  • Alors que dans les cabines et sur les ponts, des écrans diffusent des films connus et qu’un cinéma propose les titres les plus ­récents, le Buena Vista Theater offre chaque soir des spectacles de style Broadway ­inspirés de l’univers Disney.
  • Le très beau spectacle la Reine des Neiges

LES ESCALES

L’arrivée et le départ se font de Port ­Canaveral, le terminal de croisière privé de Disney Cruise Line, à environ une heure d’Orlando.

La première escale a lieu à Nassau. La capitale des Bahamas n’ayant que peu de distractions à offrir aux enfants, si l’on ­excepte son Musée des pirates, il vaut mieux prendre une excursion pour le ­complexe hôtelier Atlantis Paradise Island et son parc aquatique.

La seconde escale se fait sur l’île privée Castaway Cay où l’on profite des eaux turquoise, des plages de sable blanc et des jeux d’eau.

@lisegiguere – Le Disney Wonder accosté à Castaway Cay

Castaway Cay, l’île privée de Disney Cruise Line

Jeux d’eau à Castaway Cay

Olaf attire les enfants

Dur dur les vacances pour un petit homme de 5 ans.

NOTE: Cet article a été publié sur Canoe.ca, ICI sous le titre  Croisière Disney: tout ce qu’il faut savoir. Également dans le Journal de Montréal sous le titre Une croisière pour toute la famille, ICI et dans le Journal de Québec, ICI

À SAVOIR

  • Le Disney Wonder navigue aux ­Bahamas et dans les Caraïbes ­jusqu’en mai 2017. Il prendra ensuite la direction de Vancouver pour offrir des croisières (sept jours et neuf jours) en Alaska. Ce sera alors le ­Disney Dream, à bord duquel on trouvera les personnages de Star Wars, qui offrira cette même ­croisière en 2018.
  • Coût: À compter de 1371 $ (pour deux adultes). Ce prix n’inclut ni le vol ni les transferts et ne s’applique pas aux réservations dernière ­minute (d’ici la fin de la présente saison). Info: disneycruise.com.
  • Chez CAA-Québec, on vend un ­forfait sur le Disney Dream en 2018 à compter de 2419 $ pour une famille de deux adultes et deux ­enfants. ­Encore une fois, ce prix ­n’inclut ni les vols ni les transferts. Info: voyage.caaquebec.com
  • Disney Cruise Line compte actuellement quatre navires (Disney Dream, Disney Fantasy, Disney Magic et ­Disney Wonder). Ces derniers ­explorent les Caraïbes, l’Alaska et la Méditerranée. Deux autres navires sont présentement en construction et devraient être livrés en 2021 et 2023. Disney navigue également sur les fleuves d’Europe (Rhin et ­Danube) avec Adventures by Disney.

 

 

 

 

Cinq trucs pour obtenir (peut-être) obtenir un surclassement :-)

Lorsqu’on achète son billet d’avion, un choix s’offre à nous. Opterons-nous pour la classe économique, la plus populaire parce que la moins chère, mais également la moins confortable, ou accepterons-nous de payer le double, voire le triple pour nous rendre à une même destination avec un meilleur confort et de meilleurs repas?

Selon le comparateur de prix de vols, d’hôtels et de locations de voiture Jetcost, il existe cependant certaines astuces susceptibles d’obtenir de meilleurs sièges – s’ils sont libres, bien ­entendu. Voici les cinq trucs les plus ­courants.

Élégance à bord !

Se fondant sur le fait que la première impression joue un rôle fondamental, s’habiller comme les gens d’affaires augmenterait les possibilités de 70 %, tandis que shorts, jeans, basquets ou sandales les diminuent consi­dérablement. Quel­ques compagnies auraient même un code vestimentaire pour leurs clients business.

Sourire et patience

Se montrer gentil, afficher un beau sourire, faire preuve de ­patience et de compréhension pour l’attente et les problèmes qui peuvent survenir au moment de l’enregistrement pourraient vous valoir une belle surprise lorsque viendra le moment de monter à bord.

Osez demander

N’hésitez jamais à demander un surclassement, idéalement au moment de l’enregistrement ou juste avant l’embarquement. Se faire dire non est inévitable, mais on ne sait jamais. Beaucoup de voyageurs croient qu’il est plus facile d’obtenir un surclassement sur des vols presque vides. Au contraire, s’il ne reste plus de place en classe économique et qu’il y a encore des demandes de réservations, les chances d’obtenir un surclassement sont plus élevées puisque cela permet à la compagnie aérienne de continuer à vendre des billets.

Se proposer en cas de surbooking

Parfois, le surbooking oblige les compagnies à placer quelques passagers sur d’autres vols. Dans ce cas, les employés demandent s’il y a des volontaires parmi les voyageurs.

Si vous n’avez pas de contraintes horaires et que changer d’avion ne vous gêne pas, soyez le premier au comptoir. Il y a de fortes chances qu’on vous ­offre un vol en classe Affaires et parfois même une compensation finan­cière.

Soyez fidèles

N’oubliez pas que, pour les lignes aériennes, conserver leurs clients est crucial, d’où les cartes de fidélisation. Ces dernières ­permettent d’accumuler des points, mais également d’obtenir certains privilèges, dont le ­suclassement.

Cet article est paru dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal  ICI et du Journal de Québec ICI 

 

 

 

 

 

 

Célébrer le Canada

Comme on le sait tous, le Canada célèbre cette année son 150e anniversaire. Pour l’occasion, divers organismes désirent faciliter la découverte du pays. Voici quelques pistes

Parcs Canada

Les Parcs nationaux du Canada s’ouvrent gratuitement au public. Il suffit de se procurer la carte Découverte qui permet l’entrée gratuite dans 46 parcs nationaux, 1 parc national urbain, 4 aires marines nationales de conservation et 171 Lieux historiques nationaux (ces derniers célèbrent leur 100e anniversaire Info : www.pc.gc.ca

@StephanieGignac – Parcs Canada.
Le parc National de Banff

Via Rail

Désireuse de faire découvrir le Canada d’un océan à l’autre sur ses rails, la compagnie Via Rail, a conçu des forfaits-découvertes, à bord du Pan Canadien, de mars à octobre. Voici les trois itinéraires de ce produit créé sur mesure (1 – Vancouver, Winnipeg, Churchill ; 2 -Vancouver, Toronto, Montréal, Halifax ; 3 -Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg, Churchill). www.viarail.ca

@ViaRail

La banque CIBC

Fondée en 1867, la Banque CIBC célèbre aussi ses 150 ans. Pour l’occasion, jusqu’en août 2017, des cartes d’entrée Découverte 2017 seront distribuées dans tous les centres bancaire CIBC d’un océan à l’autre. Ce partenariat fait partie des célébrations que la Banque CIBC organisera toute l’année à l’occasion de leur 150e anniversaire commun.

Dans ce contexte, la Banque CIBC demande aux Canadiens de montrer leur fierté canadienne, en créant du contenu personnalisé, par exemple, en publiant en une photo accompagnée d’un titre commençant par « Ensemble pour… », puis en la publiant sur Twitter (@BanqueCIBC), sur Facebook (www.facebook.com/CIBC) ou sur Instagram (@CIBCMaintenant) en y ajoutant le hashtag #EnsemblepourleCanada. Cette campagne d’un an sur les réseaux sociaux est appuyée par un partenariat avec la chaîne CBC.

Les hôtels Intercontinental

Jusqu’au 31 mai, Intercontinental Hotels Group (IHG) veut répertorier la liste des 150 meilleurs trésors cachés au Canada d’un océan à l’autre. Qu’il s’agisse de sentiers de randonnée pittoresques ou d’un lieu idéal pour un pique-nique en famille, de sites cultures ou d’attractions peu connues, IHG invite les Canadiens à partager leurs endroits préférés, n’importe où au Canada, dans le cadre du Concours Trésors cachés pour le 150e

@LiseGiguere
Les falaises enneigées des Iles de la Madeleine

Le gagnant du Grand prix recevra un million de points IHG® Rewards Club Points et deux autres gagnants recevront 50 000 points pouvant être utilisés dans les hôtels du groupe du monde entier (plus de 5 200 hôtels dans une centaine de pays dont 177 au pays et près de 1500 hôtels en développement dont 31 au pays) .