Archives de Tag: air Canada

Avoir de la classe, en avion !

Avoir de la classe, quelle belle expression ! Cependant, lorsqu’on utilise le terme classe en avion, il fait plutôt référence au confort, aux luxe, à l’espace. C’est vrai que depuis quelques années, la classe économique ne cesse de perdre des plumes. On aimerait bien voyager en classe Premium, Affaires, Affaires Plus et même en Première Classe, mais est-on prêt à payer la différence de prix ?

Lorsqu’on achète son billet d’avion, on privilégie souvent l’économie au confort. Après tout, payer le triple pour aller au même endroit, manger un meilleur repas, c’est vrai que c’est agréable et tentant, mais ne vaut-il pas mieux garder ses sous pour profiter pleinement de ses vacances ?

Histoire de vous donner une petite idée, voici une courte présentation de ces différentes classes, suivie en fin de texte d’une comparaison de prix.

La classe économique

classe économique Air Canada

Il faut bien l’avouer, ce n’est certainement pas la façon de voyager la plus confortable. Les sièges sont étroits et n’offrent que peu de distance avec le voisin devant nous et celui derrière. L’inclinaison est donc réduite voire impossible, il faut partager son accoudoir avec le voisin et l’on n’a que très peu de place pour ranger les choses dont on a besoin durant le vol. Le service est, lui aussi, réduit au minimum et sur certains vols, plus courts, on n’offre rien d’autre que du café, du jus ou une boisson gazeuse.
La classe Premium

Classe Premium Air Canada

Elle porte différents noms selon les compagnies, mais c’est celle qui se situe entre la classe affaires et la clase économie. Ses sièges sont plus confortables et offrent plus d’espace, le service est meilleur (repas plus copieux, écran plus large, prises USB). Elle coûte entre 10% et 30% de plus que la classe économique.

La classe Affaires

Classe Affaires Air Canada

Il est certain que si l’on traverse l’Atlantique et qu’une réunion nous attend à l’arrivée, c’est la classe à privilégier. Elle offre un véritable confort et ce, dès l’arrivée à l’aéroport (inscription dans une zone réservée, embarquement en priorité, restauration raffinée et, bien entendu de larges sièges dont certains forment même un véritable lit. Mais elle coûte de 2 à 3 fois le prix le plus bas de la classe économie.

Première classe

Première classe Air France

C’est la plus prestigieuse. Située en avant de l’avion, elle ne compte généralement que quelques sièges qui ressemblent à de petites chambres. C’est un confort extrême. Mais son prix est également très élevé et elle n’est pas disponible sur tous les vols.

Les différences de prix

Lorsqu’il n’est pas obligatoire de voyager à une date précise, il vaut la peine de vérifier les coûts selon les dates de départ car cela peut varier beaucoup. Voici, à titre d’exemple, les prix issus d’une recherche faite sur les sites d’Air France et d’Air Canada pour un billet sur un vol direct (aller-retour Montréal-Paris) :

  • Chez Air France : Pour un départ le 3 mars et retour le 10 mars : 1 204 $ en Classe Économie ; 2 236 $ en classe Premium et 6 557 $ en classe Affaires. Du 6 au 13 mars, ce même vol coûtait 746 $ en économie ; 2 116 $ en Premium et 6 557 $ en classe Affaires.
  • Chez Air Canada: 3 au 10 mars : 874 $ en classe économie ; 2 265$ en Economie Privilège et 6 359 $ en classe Affaires. Du 6 au 13 mars : 745 $ en économie ; 2145 $ en Economie Privilège et 6 354 en classe Affaires. www.aircanada.com

Note : Ces prix sont à titre indicatif seulement. Il y a de fortes chances, squ’ils ne correspondent pas aux prix de vos recherches. C’est que la façon de déterminer les prix (pricing) des billets d’avion est très sophistiquée. Les tarifs évoluent en permanence en fonction de l’offre et de la demande. Ils sont ensuite ajustés en fonction de l’environnement (concurrence, période du voyage, nombre de sièges disponibles, etc.). Bref, un beau casse-tête dont on ne sort jamais réellement gagnant.

 

 

Un nouveau Club Med qui fait «Sensations»

VAL THORENS – Ça y est ! Le tout nouveau Club Med Val Thorens Sensations a été inauguré ce midi devant de nombreux invités dont 700 journalistes provenant de 26 pays sur 5 continents !

IMG_2365

Pendant quelques jours encore, ces derniers continueront de découvrir ce village de ski qui mise sur la participation des cinq sens. À la fois chic et décontracté, fidèle aux valeurs du Club Med mais résolument moderne et contemporain, ce tout nouveau village, 4 Tridents, devient ainsi le 15e Village en montagne du groupe en France.

VTHC_K114_001

Construit en 17 mois. il a nécessité un investissent de 80 Millions d’euros  (115 millions CAD) ! Mais le résultat est époustouflant. D’ailleurs, même s’il n’accueillera ses premiers clients qu’à compter du 14 décembre, il affiche déjà un taux d’occupation de  86 % pour la période des fêtes de fin d’année.

Tout pour séduire

Il y a d’abord sa situation privilégiée au coeur du domaine skiable des 3 Vallées qui regroupe 8 stations de ski (Courchevel, La Tania, Méribel, Brides-les-Bains, les Menuires, Saint-Martin de Belleville, Val Thorens et Orell).

Avec 600 km de pistes reliées, dont 85% se situent à plus de 2 000 mètres, Val Thorens est  le plus grand domaine skiable au monde. Élue Meilleure station de ski au monde depuis deux années consécutives (2013-2014) lors du World Travel Awards, Val Thorens accueille chaque hiver une clientèle internationale (70%) provenant de 55 pays différents.

Misant sur la nature et les jeux de lumière, le Club Med Val Thorens Sensations se joue des espaces et crée constamment des surprises en transformant les salles au gré des humeurs ou des besoins de sa clientèle ou des événements.

De plus, signe des temps, on mise énormément sur la technologie, que ce soit dans la musique, différente à chaque étage, mais qui crée des enchaînements, les jeux de lumières qui modifient les espaces, l’application mobile qui permet d’être informé en temps réel, le réseau social animé, sans oublier l’enregistrement rendu plus facile ou, comme on dit ici, le «easy check in».

Son  restaurant le Yurt où, comme son nom l’indique, trône une yourte, perpétue la tradition des  buffets bien garnis, véritable signature Club Med. À ce dernier s’ajoute le,  un concept   gourmand dont le menu est signé par le chef Edouard Loubert (2 étoiles au Guide Michelin).

@lisegiguere - Epicurious Gourmet Lounge

@lisegiguere – Epicurious Gourmet Lounge

Ce lieu, entièrement dédié aux plaisirs de la table, se modifie également au cours de la journée: petit-déjeuner tardif, menu pique-nique le midi, heure du thé, tapas en soirée et restaurant gourmand. On y trouve également une épicerie fine et des vins provenant de vignerons de la France et d’Italie.

Lumineuses et claires , les chambres sont simples, mais fonctionnelles et surtout confortables. Au nombre de 344, elles comprennent 11 suites toutes situées au dernier étage et dont les fenêtres panoramiques offrent la vue sur les montagnes.

Une suite

Une suite

Quant à ces dernières, véritables terrains de jeu tout blanc, elles invitent au ski (skis au pied), à la planche à neige, la raquette, la luge sur la plus longue piste de France (6 km),  la tyrolienne (la plus haute d’Europe), le VTT sur neige, la motoneige, les randonnées pédestres, le parapente et même les visites guidées. Tous les équipements portent  la marque Rossignol et sont entièrement neufs. D’ailleurs tous les mois d’avril, il est prévu que des spécialistes de Rossignol viennent sur place pour faire essayer le matériel des années suivantes. bon à savoir 🙂 !

Après toutes ces expériences, il ne manque plus qu’un peu de détente. Qu’à cela ne tienne, Club Med Val Thorens Sensations est le premier village de montagne à proposer une formule combinant glisse et bien-être dans son Spa Club Med by Carita. Ahhhhh !

@lisegiguere - Dur, dur la vie en montagne, il faut bien se reposer un peu :-)

@lisegiguere – Dur, dur la vie en montagne, il faut bien se reposer un peu 🙂

Bon, eh bien, ça ne fait qu’une journée que je suis ici, ça vous donne une petite idée de tout ce qui vous attend si vous prenez un forfait d’une semaine ?

À ce propos, Club Med propose un forfait à compter de 2 559$ * incluant le vol Montréal-Genève sur les ailes d’Air Canada avec les transferts, un repas gourmand du chef Loubet, tous les autres repas au goût, une dégustation de vins,   toutes les activités, les boissons, etc.

* Certaines conditions s’appliquent.

Les incontournables de Pékin

Dans tous les pays, il y a bien sûr les monuments et les édifices qui racontent le passé. Avec huit siècles d’histoire, la Chine en a accumulé plusieurs. Voici quelques incontournables.

Place Tian’anmen,  la plus grande place urbaine au monde. Située en plein centre-ville, elle occupe 440 000 mètres carrés et mesure 880 mètres du Nord au Sud et 500 mètres de l’Est à l’Ouest.

@ Lise Giguère

La Cité interdite, ou Palais impérial, demanda 14 ans pour sa construction. Cet ensemble de palais impériaux, le plus grand dans le monde, fait partie du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@Lise Giguère - La cité interdite

La Grande muraille l’une des huit merveilles du monde. Ce chef d’œuvre de la dynastie des Mings construit en 1505 serpente à travers les montagnes sur une longueur d’environ 6 700 km.

@Lise Giguère - Grande Muraille de Chine

Le temple du ciel,  le plus grand temple de sacrifices au ciel de Chine. Il a été classé en 1998 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le temple du ciel

Les 13 tombeaux des Ming. La nécropole impériale de 13 empereurs de la dynastie Ming est la plus dense du monde. En 2003, l’endroit a été classé dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Les tombeaux des Ming

Le Palais d’été, le plus grand jardin impérial de Chine est l’un des jardins classiques les plus connus du monde. On y trouve de nombreux biens culturels de grande valeur et des arbres, des cèdres surtout, dont le plus vieux a 800 ans. Il a également été classé, en 1998, sur la liste du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le palais d'été.

Le Temple des lamas,   le plus grand monastère de la secte des bonnets jaunes à Pékin. Des moines y habitent encore aujourd’hui.

@ Lise Giguère - Temple des Lamas

Le Temple de Confucius. Cet ancien lieu d’études est considéré comme le deuxième temple le plus important en Chine. Derrière le grand temple, une série de stèles reproduit les textes de Confucius tandis qu’une autre série montre les noms gravés des 51624 noms des élèves reçus à l’école.

@ Lise Giguère - Temple de Confucius

Le Musée national de Chine. Un incontournable pour mieux comprendre la riche histoire de la Chine.

@ Lise Giguère - Intérieur du Musée national de Chine

Le Parc Jingshan ou Colline de Charbon. Située derrière la Cité interdite, cette colline artificielle  a été créée en 1420 avec la terre retirée de la construction des immenses douves qui entourent la Cité Interdite afin de protéger la Cité Interdite des mauvais esprits.

@ Lise Giguère - La construction des 5 pavillons que l'on y trouve date de 1751 . Quatre sont placés de façon symétrique et le cinquième, le pavillon Wanchun, est situé au sommet de la Colline et permet une très belle vue sur Pékin

La maison de thé Lao She, du nom de l’écrivain et artiste qui a composé de nombreuses pièces de théâtre,  présente des ballades chantées pendant que l’on déguste le thé.

@ Lise Giguère - Dégustation de thé au Salon de thé Lao She

Peut-être un peu moins connu, mais tout aussi intéressant, le pont Lugou  (Lugouqiao) ou Pont Marco Polo en l’honneur du célèbre voyageur vénitien qui resta plusieurs années au service de l’empereur Kubilai Khan.

@ Lise Giguère - Le pont Marco Polo

Fini de construire en 1192, il est fait en granite avec des balustrades de marbre de chaque côté. Il  mesure 266 mètres par 9 mètres de largeur sur une largeur de 9 mètres et possède 281 piliers surmontés de 281 lions de pierre, portant eux-mêmes des lions de tailles plus petites.

@ Lise Giguère. Voyez le petit lion sous sa patte.

Et, bien entendu, le site des Jeux Olympiques de Pékin 2008.

@ Lise Giguère

En circulant dans de petites voiturettes électriques, on peut admirer  le Stade national de Pékin, surnommé « nid d’oiseau »

@ Lise Giguère - Le «nid d'oiseau» dans le brouillard de Pékin

et le Cube ou Centre national de natation .

@ Lise Giguère - Le Cube

À savoir:

• En tout, Beijing compte 200 sites ouverts au public, plus de 700 hôtels et des milliers d’auberges.

• Il est possible d’avoir les services d’un guide en 21 langues différentes.

• Pour éviter la canicule, il vaut mieux s’y rendre fin septembre ou début octobre.

• Sur place, on se procure de jolies ombrelles en dentelle. Une frivolité qui se révélera vite indispensable.

@ Lise Giguère

Air Canada offre un vol direct Toronto-Pékin.

Voler avec internet

Ça y est. Fini pour moi le temps passé dans les avions à rattraper mes retards en cinéma, en lecture ou à lier connaissance avec mes voisins, Air Canada offre maintenant la connection Wi-fi sur certains de ses vols, surtout ceux reliant Toronto et Montréal à Los Angeles.

Première société canadienne à offrir ce service, Air Canada va ainsi faire plusieurs heureux, dont moi. S’il est vrai que j’aime bien lire, papoter ou regarder les films, je ne compte plus le nombre de fois où j’aurais bien aimé faire des recherches pour mes articles, poster un blogue, donner des nouvelles sur Facebook, suivre les dernières nouvelles sur Tweeter, lire mon journal en ligne ou simplement répondre à mes courriels. Ce sera désormais possible.

Pour le moment, il ne s’agit que d’un test qui se poursuivra jusqu’au 29 janvier 2010. La décision finale suivra ensuite. Il en coûtera, pour le moment,  9,95 $ US par vol pour y  accéder  à l’aide de notre propre ordinateur portable doté de la technologie Wi-Fi,  ou 7,95 $ US à l’aide d’un  dispositif électronique personnel.

Reste à espérer que ce prix n’enflera pas selon la durée du vol. Déjà qu’il faut payer pour les écouteurs, l’oreiller, les draps et les repas (pourrait-on changer de traiteur?).  Tant qu’à formuler des souhaits, je rêve que l’aéroport  de Montréal adopte la politique de nombreux aéroports dans le monde (dont celui de Vancouver) et offre aussi l’internet gratuit (surtout pour les courtes escales).