Archives de Tag: Allemagne

Célébration du vin sur le Danube

BUDAPEST, Hongrie | Nombreux sont les voyageurs qui aiment visiter les vignobles, rencontrer les vignerons et goûter différents vins. C’est sans doute ce qui explique la popularité des croisières sur le thème du vin. Voici le récit d’une croisière de sept nuits sur le Danube, entre l’Allemagne et la Hongrie, sur le thème de la célébration du vin, à bord du luxueux AmaCerto de AmaWaterways.

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, POPP-HACKNER
Vue sur le Danube et sur Vienne, en Autriche.

Quel bonheur pour qui aime le vin ! Imaginez un peu… Cette croisière (comme toutes les autres du même genre offertes par cette compagnie) est organisée par un expert du vin qui a non seulement sélectionné des vins de sa cave qui seront servis aux repas et pendant les dégustations, mais également de nombreux vins des vignobles croisés ou visités au cours de la croisière. Plus encore, l’expert invité recommande des accords mets et vins, anime des discussions, organise des dégustations et accompagne les passagers dans les châteaux et les caves de cette région du Danube, célèbre pour son savoir-faire qui remonte à l’époque romaine.

Excursions

Bien que cette croisière soit un véritable régal pour les amoureux du vin, elle convient à tous puisqu’en plus des excursions créées autour du divin nectar, elle s’assure de mettre en évidence les sites célèbres de chacune des escales.

Le navire

PHOTO COURTOISIE AMAWATERWAYS
Le navire AmaCerto.

Construit en 2012, le navire AmaCerto mesure 135 mètres de long et 11 mètres de large. Il compte 84 cabines, dont trois suites, spacieuses et élégamment aménagées. La majorité des cabines ont des balcons doubles (extérieur et intérieur), un salon et une salle de bain en marbre avec douches à jets multiples, différents divertissements (films, musique et chaînes de télévision en anglais) et le Wi-Fi illimité.

Photo :AmaWaterways
Un balcon double permet d’admirer le paysage qui défile et ce, peu importe la température extérieure.

Cuisine locale

En plus de son grand salon et de son pont-soleil avec piscine chauffée et piste de marche, l’ AmaCerto comprend une flotte de vélos que les passagers peuvent utiliser de façon individuelle ou lors des excursions, un spa et une boutique de cadeaux.

PHOTO COURTOISIE AMAWATERWAYS
Le restaurant principal du AmaCerto.

Membre de la société internationale La Chaîne des Rôtisseurs, l’ AmaCerto sert une cuisine d’inspiration locale qui s’accompagne de bière, de boissons gazeuses ou de vins en quantité illimitée.
Le navire peut accueillir 162 passagers et 51 membres d’équipage. Ces derniers offrent un service empressé, parsemé de petites attentions, et toujours avec le sourire. Ce souci du détail est primordial pour les propriétaires d’AmaWaterways qui désirent que les passagers soient traités comme eux aiment l’être quand ils sont en vacances. Et ça paraît !

LES EXPERTS À BORD
  • Pour la croisière dont il est question ici, ce sont deux Canadiens de la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, Dick Lancaster du vignoble Black Widow Winery et Tony Holer de Poplar Grove Winery, qui étaient les experts invités.
  • En novembre 2018, AmaWaterways accueillera à nouveau un Canadien, soit le président du vignoble Quail’s Gate d’Okanagan Valley, Tony Stew.

Sept escales vinicoles

Le navire de croisière AmaCerto coule lentement sur le Danube. Entre l’Allemagne, l’Autriche et la Hongrie, les voyageurs découvrent la richesse vinicole de la région lors de sept escales gourmandes fascinantes.

Vilshofen, Bavière, Allemagne. Notre croisière sur le thème du vin débute par un clin d’œil à l’Oktoberfest, la célèbre fête de la bière. Il s’agit d’un cas de force majeure puisque c’est dans cette ville d’Allemagne qu’est né le créateur de la pilsner !

Passau, Bavière, Allemagne. Malgré la pluie, aucun passager ne boude la découverte de cette petite ville située au confluent du Danube, de l’Inn et de l’Ilz, un lien autrefois très important pour le transport maritime du vin. On y apprend que bien avant les Romains, les Celtes y cultivaient la vigne.

@lisegiguere. Mondsee dans la région des lacs, en Autriche

Linz, Autriche. Ici, les passagers ont le choix entre une longue randonnée en vélo le long du Danube, une visite de cette ville (la troisième plus grande d’Autriche) qui a vu naître Adolf Hitler, un saut à Cesky Krumlov, en République tchèque, ou la découverte de la région des lacs et de Salzbourg, lieu de naissance de Mozart, en 1756. Moment d’émotion dans l’église où il était organiste et où il a composé plusieurs de ses œuvres sacrées. C’est également dans cette ville qu’ont été tournées de nombreuses scènes de La mélodie du bonheur.

PHOTO AmaWaterways
Promenade dans un vignoble à Dürnstein

Dürnstein, Autriche. Situé au cœur de la magnifique vallée de Wachau, l’une des grandes régions viticoles d’Europe, surtout connue pour son riesling, ce charmant village médiéval posé au milieu des vignes ne compte que 200 habitants. Mais sa beauté est telle que, chaque année, on y célèbre quelque… 200 mariages !

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, FILMSPEKTAKEL.AT
Vue sur Dürnstein, en Autriche.

PHOTO LISE GIGUÈRE
L’incroyable Abbaye baroque de Melk dans la région de la Wachau, en Autriche.

Krems, Autriche. Occupant une position stratégique en Basse-Autriche, plus particulièrement dans les vignobles en terrasse de la vallée de Wachau, Krems compte encore aujourd’hui une quarantaine de monastères qui fabriquent toujours leur propre vin. De cet endroit, excursion vers Melk et son abbaye bénédictine (1089) célèbre pour son opulence baroque, où les moines ont longtemps cultivé le vin.

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, LEO HIMSL
Vignoble près de Krems, en Autriche.

Vienne, Autriche. Élégante et romantique, avec un centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, la capitale autrichienne compte de nombreuses et festives auberges et caveaux de vignerons. Ici, le choix est offert entre une soirée à festoyer autour du vin dans l’un de ces endroits ou un concert en hommage à Mozart et à Strauss dans un ancien palais. Bien entendu, partout le vin autrichien est à l’honneur.

PHOTO AGENCE QMI, LISE GIGUÈRE
Le vignoble Schloss Gobelsburg, un des plus anciens vignobles d’Autriche situé dans un ancien monastère cistercien.

Photo: Lise Giguère. On en apprend des choses dans ce type de croisière. Par exemple, dans la cave de pierres du vignoble Schloss Gobelsburg, des bouteilles reposent sous une épaisse couche de penicillium. Repoussant ? Non. En fait, il s’agit d’ une sorte de champignon qui n’affecte pas le vin et que des scientifiques étudieraient pour leur propriété médicinale.

Budapest, Hongrie. C’est le cœur un peu lourd que l’on entre dans cette ville spectaculaire, dernière escale de la croisière. Les célèbres compositeurs classiques Johann Sebastian Bach, Ludwig van Beethoven, Johannes Brahms et Richard Wagner appréciaient beaucoup le vin hongrois.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

  • Qui a dit que les croisières n’attirent que les personnes âgées ? Sur cette croisière, si le plus âgé des passagers portait fièrement ses 81 ans et adorait le vin, le plus jeune n’avait que trois ans et préférait le lait.
  • AmaWaterways offre des activités pouvant s’adapter à tous : randonnées en montagne, marches actives, vélo le long du Danube, mais aussi visites et marches adaptées à ceux ayant une mobilité réduite.
  • Une excursion est incluse dans chaque port, mais chacun est libre d’explorer de façon individuelle, à son rythme.
  • En soirée et pendant le jour, des concerts, des spectacles d’opérette, des cours de cuisine et, comme ce fut le cas lors de cette croisière sur le thème du vin, des dégustations et de nombreuses conférences sont au programme.
  • @lisegiguere – La pâtissière du AmaCerto, Zornitsa, enseigne l’art de faire un Apple Strudel, selon la tradition

  • En service depuis 15 ans, AmaWaterways possède 20 navires.
  • AmaWaterways a commencé à offrir des croisières sous le thème du vin en 2010. La compagnie en proposait 13 cette année-là, mais ce type de voyage est devenu si populaire qu’elle en offre 50 cette année et 60 en 2019.
  • Les croisières sont offertes en anglais seulement.
  • Coût : 2959 $. Ce prix ne comprend pas les vols, mais tout le reste est inclus et des rabais sont offerts à ceux qui réservent très tôt.
  • Info : www.amawaterways.ca

(Ce voyage a été rendu possible grâce à AmaWaterways)

  • Ce texte a d’abord été publié le samedi 28 avril 2018, à la Une du cahier Voyages du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.
Publicités

L’Elbe, le fleuve de la réunification

BERLIN | Moins connu que d’autres fleuves d’Europe, l’Elbe a pourtant joué un rôle crucial au 20e siècle alors qu’il servait de frontière entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest.

Crédit: Viking Cruises Le Viking Beyla sur l’Elbe, à Meissen, en Allemagne.

Crédit: Viking Cruises
Le Viking Beyla sur l’Elbe, à Meissen, en Allemagne.

À bord du Viking Bayla, une croisière sur l’Elbe est synonyme de merveilles ­architecturales et artistiques, de villages agricoles au charme bucolique, mais aussi d’émotions diverses devant un pan de l’Histoire qui a changé la face du monde.

Transformé en frontière à la création de la RDA (République démocratique ­d’Allemagne) en 1949, l’Elbe est devenu un triste «couloir de la mort» après la construction du Mur de Berlin en 1961, car les fugitifs s’y noyaient en tentant de le traverser. Ce rôle ingrat a cependant fait en sorte que le paysage de ses rives est demeuré pratiquement intact, ce qui vaut à l’actuelle «réserve de biosphère du paysage fluvial de l’Elbe» d’être reconnue digne de protection par l’UNESCO.

Au fil de l’eau et de l’histoire

Pour lire la suite de ce texte, allez sur Canoe.ca ICI

Sur le Journal de Montréal ICI

ou

sur le Journal de Québec ICI

Croisière sur l’Elbe, le fleuve de la Réunification

Moins connu que d’autres fleuves d’Europe, l’Elbe a pourtant joué un rôle crucial au 20e siècle alors qu’il servait de frontière entre l’Allemagne de l’Est et l’Allemagne de l’Ouest.

À bord du Viking Beyla, une croisière sur l’Elbe est synonyme de merveilles architecturales et artistiques, de villages agricoles au charme bucolique, mais aussi d’émotions diverses devant un pan de l’Histoire qui a changé la face du monde.

Le Viking Beyla sur l'Elbe

Le Viking Beyla sur l’Elbe

Transformé en frontière à la création de la RDA (République démocratique allemande) en 1949, l’Elbe est devenu un triste «couloir de la mort» après la construction du Mur de Berlin en 1961, car les fugitifs s’y noyaient en tentant de le traverser.

Ce rôle ingrat a cependant fait en sorte que le paysage de ses rives est demeuré pratiquement intact, ce qui vaut à l’actuelle «réserve de biosphère du paysage fluvial de l’Elbe» d’être reconnue digne de protection par l’UNESCO.

Pour lire la suite, voir sur Canoe. ca, ICI

Dans le Journal de Montréal ICI

Dans le Journal de Québec ICI

Amusez-vous à découvrir l’Allemagne

C’est en misant sur les traditions et les coutumes  que l’Allemagne compte séduire les visiteurs québécois cette année. L’idée est née à la suite d’un sondage mené par l’ONAT (l’Office national allemand du tourisme), qui a révélé que les traditions et les coutumes figuraient dans le Top 10 des raisons motivant une visite dans ce pays.

De plus, sur leur site, ils ont placé un jeu fort amusant, permettant de découvrir ce que vous connaissez réellement de l’Allemagne. Pour y jouer, rendez-vous à www.germany.travel/tradition et cliquez sur l’icône verte du Bretzel sur la page d’accueil.

Pour lire mon texte dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Pour lire mon texte dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Ma passion pour Noël

J’aime Noël, ses lumières, sa musique, sa folie des cadeaux et le fait qu’ils permettent aux familles de se retrouver le temps de se goinfrer, bien sûr, mais aussi de se parler, de s’expliquer et de s’apercevoir au bout du compte que les seules valeurs réellement importantes ce sont justement ces gens, imparfaits bien sûr, mais sur lesquels on pourra toujours compter.

Cette passion pour Noël, ses extravagances et ses réunions est sans doute responsable, partiellement en tout cas, de ma passion du voyage. Après tout, quand on voyage, on a des horaires bousculés, on mange à des tables trop garnies, on visite des gens qu’on ne connaît parfois pas du tout, on reçoit de magnifiques cadeaux, on apprend, on découvre et l’on revient épuisés. Ça ressemble un peu au temps des fêtes, non ?

Que voulez-vous, j’ai gardé mon coeur d’enfant et, si je peux vous faire une confidence, j’espère le garder encore longtemps. C’est sans doute pourquoi, lorsqu’arrive cette période, j’ai envie de présenter des lieux magiques, susceptibles de vous accueillir pour célébrer ou de faire rêver ceux qui seront seuls(es) à la maison.

J’ai la chance de collaborer depuis plusieurs années avec une équipe formidable au Journal de Montréal et au Journal de Québec, toujours à l’écoute de mes propositions un peu folles. Encore une fois, cette année, ils m’ont permis de vous offrir quelques textes apportant un peu magie. Des idées à mettre à votre agenda pour votre prochain Noël ou l’occasion pour ceux qui sont seuls(es) de mettre un peu de rêve et de couleurs dans ces jours à venir.

Je profite de cette occasion pour vous souhaiter le plus merveilleux des Noëls. Merci de me lire et surtout n’hésitez jamais à ajouter vos commentaires. C’est très important pour moi de vous lire.

1 – Croisière vers les marchés de Noël d’Allemagne

Posés au cœur de décors médiévaux, les marchés de Noël d’Allemagne, ou «Christkindlesmarkt», ont un côté particulièrement féerique.À bord du River Queen, d’Uniworld, nous nous sommes joints aux familles inscrites à la croisière Classic Christmas Market, pour partir à la découverte des plus anciens et des plus importants d’entre eux.

Capture d’écran 2014-12-24 à 08.21.10

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

2 – Hôtels aux décorations extravagantes

Vous aimez les lumières et les décorations de Noël? Cette tradition, partagée autour du monde pour tout ce qui entoure la fête de Noël, prend parfois des dimensions étonnantes, davantage encore chez nos voisins du Sud. Avec la collaboration de trivago.ca voici 10 hôtels aux décors étincelants qui font tourner les têtes, plongent les visiteurs dans la magie de cette période, réconfortent ceux qui sont loin de leur famille et parviennent à éblouir même les grincheux!

Opryland - Nashville

Opryland – Nashville

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

8 Marchés de Noël inusités

Véritable tradition en Europe, les Marchés de Noël sont présents dans de nombreuses villes. Que l’on soit un voyageur d’affaires, que l’on visite la famille ou des amis en cette période, on aurait bien tort de résister à l’attraction de ces endroits festifs où les petits kiosques embaument le vin chaud, les gâteaux à la cannelle et les marrons grillés en plus de proposer des décorations de Noël, des produits locaux, de l’artisanat et de nombreux spectacles. Généralement situés sur de grandes places ou des espaces ouverts, il arrive qu’ils se retrouvent en des lieux tout à fait originaux et inusités. Voici quelques endroits à inscrire à votre agenda si vous voyagez en Europe en cette période.

Marché de Noel sous un pont dans la vallée de la forêt Noire en Allemagne

Marché de Noel sous un pont dans la vallée de la forêt Noire en Allemagne

Pour lire la suite de cet article paru dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, cliquer ICI

NOTE: Pour lire mes textes parus dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Pour lire mes textes parus dans le Journal de Québec. Cliquer ICI.

3e jour: Würzburg. Croisière Marché de Noël en Allemagne

WÜRZBURG – ALLEMAGNE.  Me revoilà encore une fois dans cette jolie petite ville que je n’avais pas eu vraiment l’occasion d’admirer la dernière fois. Détruite à 87% pendant la seconde guerre mondiale (des avions des Alliés  l’ont bombardée pendant 20 minutes, tuant 4 000 personnes), la ville s’est reconstruite en redonnant aux édifices leur lustre d’antan.

Bien entendu, on ne saurait se rendre dans cette ville sans une  visite du spectaculaire  Bishop’s Residenz,  le plus grand palais d’Allemagne.

@lisegiguere - Residenz

@lisegiguere – Residenz

Construit au 18e siècle, ce palais baroque est  aujourd’hui reconnu au Patrimoine de l’héritage mondial de l’Unesco. Il a fallu 60 ans pour le compléter, mais il faut dire qu’il   compte plus de  300 pièces, un escalier spectaculaire dont on dit qu’il est le plus imposant et magnifique au monde et la plus grande fresque au monde également. Il fut, pendant 22 ans  la résidence de la famille Shönborn qui contrôlait la ville. Si vous faites le calcul, il a fallu plus d’années pour le construire qu’il n’a été habité.

Certains d’entre vous ont-ils reconnu la façade ? C’est dans ce palais qu’a été tourné le film Les 3 mousquetaires mettant en vedette Orlando Bloom. Ils prétendaient que c’était le Louvres.

C’est une ville universitaire, donc la population y est jeune et très vivante . Son université est reconnue. 13 récipiendaires de prix Nobel y sont issus, dont l’inventeur du Rayon X.

Leur marché de Noel est vieux de 200 ans, il est bien situé et, comme partout ailleurs il fleure bon le vin chaud, les saucisses, les épices et les pâtisseries

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

Une longue marche pour retrouver le navire m’a permis de découvrir ce que j’avais manqué la première fois. Cette ville est vraiment magnifique avec son pont médiéval,

@lisegiguere

@lisegiguere

sa magnifique forteresse Marienberg, devenu l’emblème de la ville qu’elle prédomine du haut de la colline Marienberg. Elle était autrefois (13e au 18e) la résidence des princes de la ville,  avant qu’ils ne déménagent dans la Residenz.

@lisegiguere - Forteresse Marienplaz

@lisegiguere – Forteresse Marienplaz

ses champs de vigne que l’on voit au pied de la Forteresse. On y cultive le fameux vin de Franconie, un vin blanc sec très recherché en Allemagne. sa Kappelle,(Chapelle de pèlerinage)  qui s’élève sur le site d’une ancienne chapelle (1600).

@lisegiguere - Kappele

@lisegiguere – Kappele

L’histoire raconte que durant les 30 ans que dura la guerre, le fils d’un pêcheur  a transporté l’image de la Vierge Marie  à l’endroit  où la vieille chapelle avait été détruite. Rapidement, des histoires de miracles ont couru dans toute la région ce qui en fait un important lieu de pèlerinage et un endroit très en vogue pour les mariages.

En après-midi, nous partons vers Aschfeld, un idyllique petit village de 750 habitants qui a été entièrement détruit (sauf trois maisons) pendant la guerre. Des murs d’enceinte ou de défense érigés au Moyen Age autour de l’église ont protégé de vieilles maisons de pierre qui ressemblent à des troglodytes.

@lisegiguere - Ashfield

@lisegiguere – Ashfield

Lors des bombardements, les personnes qui s’étaient réfugiées dans ces lieux ont toutes survécues. C’est aujourd’hui un Musée qui montre la vie d’autrefois.

On y rencontre le maire et quelques habitants dont aucun ne parle anglais ou français. Ils nous accueillent avec chaleur et font même venir Saint-Nicolas au grand plaisir des enfants.

@lisegiguere - Saint-Nicolas

@lisegiguere – Saint-Nicolas

On en profite pour nous apprendre  que le Noël allemand est légèrement différent du nôtre. D’abord, c’est le 6 décembre que St-Nicolas qui est en fait un évêque avec une crosse passe dans les maisons pour récompenser les enfants sages ( il a un grand livre d’or ou sont consignés les noms)

Aux sages, il donnera des biscuits au gingembre, une pomme et des noix tandis que ceux qui n’ont pas été sages  se retrouveront dans son grand sac pour une punition.

Le 24 décembre, ce n’est pas le Père Noël qui apporte les cadeaux mais l’enfant Jésus. Pour la célébration, on ne mange pas la dinde comme chez nous ou aux USA, mais chacun a ses propres traditions. On trouve cependant beaucoup de saucisses et de choucroute.

Cette croisière a lieu à bord du River Queen, un navire de la flotte Uniworld

Croisière sur le thème des Marchés de Noël allemands

FRANCFORT – ALLEMAGNE-  J’adore Noël. Depuis toujours. Je n’y peux rien, c’est comme ça. Quand les lumières de Noël scintillent, que le Père Noël fait ses HO HO HO et que la petite musique résonne un peu partout, je me sens devenir totalement guimauve. J’ai 5 ans et je trouve ça merveilleux !

Une croisière ayant pour thème les Marchés de Noël «Classic Christmas Market» était donc toute indiquée pour moi. Qui plus est, il s’agit d’une croisière  sur le Main, en Allemagne, véritable royaume des Marchés de Noël,  vous imaginez un peu ?  Peut-il exister meilleure combinaison ?

C’est donc hier, alors que paraît-il, Montréal et Québec se couvraient d’un épais manteau de neige que je montais à bord du magnifique River Queen de la compagnie Uniworld

Capture d’écran 2013-12-16 à 10.00.09

pour une croisière de huit  (8) jours  qui me mènera de Francfort, où se tient toujours le plus important Marché de Noël, jusqu’à Nuremberg, où se trouve le plus ancien. Wow !

Dès l’entrée sur ce long navire, une très belle maison en pain d’épices semblait indiquer que  tout sera mis en oeuvre pour que l’on se sente dans l’esprit des fêtes. Il faut dire que l’accueil y a été des plus chaleureux, même s’il a fallu attendre de longues heures (il faut bien que les passagers qui terminent leur croisière aient le temps de débarquer) avant d’avoir accès à nos chambres.

Heureusement, on  a rassemblé les quelque 108 passagers dans le lounge sur de confortables fauteuils qui ont permis a plusieurs de piquer un somme (décalage oblige) et à d’autres de se prélasser devant le foyer (le seul foyer sur un navire de ce type).

MaiIMG_4272                                                     @lisegiguere

Après une nuit de sommeil faisant disparaître la fatigue et le décalage horaire, nous sommes partis  à la découverte de la ville, mais surtout de ce magnifique Marché de Noël qui, en plus d’être le plus important, serait dit-on le plus beau d’Allemagne.

Quel bonheur de marcher dans cette ville magnifique dont la vieille place, entièrement détruite par la guerre, a été en partie reconstruite (ce n’est pas encore terminé) en recréant avec exactitude l’aspect d’autrefois.

Puis, ce fut la découverte du Marché de Noël avec petites boutiques où l’on peut trouver des décorations, de l’artisanat, des jouets, mais également des saucisses, du pain, des crêpes aux patates, des crêpes au Nutella, du vin chaud, etc. Le nez en l’air, on se régale d’odeurs diverses: épices diverses, marrons chauds, crêpes sucrées, saucisses grillées ou frites, crêpes aux patates, etc.. Et ici et là, on pique une petite bouchée, juste pour goûter. Et on en profite pour piquer un brin de jasette en anglais sans oublier d’y glisser les deux ou trois mots d’allemand qu’on a réussi à assimiler. Et l’on repart vers une autre boutique, d’autres odeurs, d’autres saveurs et d’autres discussions. Le bonheur, quoi !

Voici quelques images de cette première journée.

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

DSC00808- Marché Noel - Francfort

DSC00839

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

DSC00864

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere

@lisegiguere                                                     @lisegiguere –

@lisegiguere - Après avoir parcouru le marché de Noel, on peut se relaxer dans un parc.

@lisegiguere – Après avoir parcouru le marché de Noel, on peut se relaxer dans un parc.

Température: 9C/46F

Cette croisière a lieu à bord du River Queen, un navire de la flotte Uniworld