Archives de Tag: Canada

5 choses à savoir sur les passeports

Document des plus importants pour les voyageurs, le passeport exige non seulement qu’on en prenne grand soin, mais il faut également respecter certaines règles. Voici cinq choses à savoir.

PHOTO FOTOLIA

1. Votre passeport demeure la propriété exclusive du gouvernement du Canada. Il faut donc le ranger en lieu sûr et à l’abri des intempéries, car, s’il est endommagé, il faudra présenter une nouvelle demande afin d’éviter de se voir refuser l’entrée aux postes frontaliers, à bord des avions ou subir d’importants retards.

2. Seule la personne qui détient le passeport a le droit de le signer. Si l’on voyage avec un enfant (15 ans et moins), les parents/tuteurs légaux ne doivent JAMAIS le signer, car cela le rendra invalide. Par contre, l’enfant peut le signer, mais la section réservée à la signature peut également être laissée vierge, surtout lorsqu’il s’agit d’un tout-petit. Au Canada, seuls les documents de voyage canadiens pour adultes doivent être signés. Il peut cependant arriver que, dans certains pays, on exige la signature des parents. Donc, si vous voyagez avec des enfants, il peut s’avérer utile d’imprimer une copie de la loi canadienne pour la montrer au douanier du pays visité et ainsi éviter de signer le passeport de son enfant et, du même coup, le rendre invalide au Canada. www.canada.ca

3. Sachez, enfin, que si, à plusieurs reprises, vous avez déclaré des passeports endommagés, perdus ou volés, vous pourriez faire l’objet de restrictions lorsque vous présenterez une nouvelle demande. Il est donc de première importance de bien protéger ce précieux document.

4. La date butoir pour renouveler son passeport est de 6 (six mois) avant sa date d’expiration, mais pour certains pays, c’est plutôt 3 mois. Soyez vigilant. La majorité des pays appliquent rigoureusement cette règle.

5. Si vous prévoyez voyager dans certains pays comme l’Afrique du Sud, votre passeport doit contenir au moins deux pages vierges qui se font face et qui sont libres de tout tampon. Ces dernières seront utilisées pour le permis de séjour temporaire. Si vous prévoyez voyager dans les pays voisins et revenir en Afrique du Sud, assurez-vous d’avoir suffisamment de pages libres, faute de quoi on pourrait vous interdire de monter à bord de l’avion.

Ce texte a d’abord été publié le samedi 28 avril, dans la chronique Conseils aux voyageurs du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.

6 belles surprises pour les voyageurs

1. Les beautés du Canada

Notre pays célèbre ses 150 ans cette année et quelle belle occasion de le découvrir! La blogueuse et chroniqueuse Marie-Julie Gagnon n’a ­cependant pas attendu les festivités pour le parcourir en tout sens et en ­tomber amoureuse. Dans son plus récent ouvrage, Cartes postales du Canada, elle nous invite à la suivre dans ses escapades, nous fait part de ses coups de cœur, de ses ­découvertes, etc. En tournant les pages, on se retrouve avec une furieuse envie de partir explorer cet immense territoire si diversifié et si fascinant qu’est notre pays. Cartes postales du Canada est publié chez Michel Lafon.

2. Elles ont vérifié pour nous

Si Marie-Julie Gagnon est fascinée par le Canada, est-il bien utile de ­préciser que le Québec occupe la ­première place, dans son cœur? Dans le collectif Testé et Approuvé, qu’elle a dirigé, elle a fait appel à 9 autres jeunes femmes, également spécialisées en voyage, qui ont parcouru le Québec, pour se lancer à l’assaut de ­découvertes originales dont elles ont fait l’essai, qu’elles ont aimées et qu’elles nous ­suggèrent. Ce guide d’un nouveau genre est publié chez Parfum d’encre.

3. Un passeport pour découvrir Montréal

Pour découvrir ou redécouvrir ­Montréal, Tourisme Montréal propose le Passeport MTL. Offert en formule de 48 h (85 $) ou 72 h (99 $), ce dernier permet, en une seule carte, de ­découvrir 23 attractions (Musées, Biosphères, Jardin botanique, bateau-mouche, etc.) et donne accès au transport en commun illimité de la Société de ­transport de Montréal (STM), et même à la navette 747 entre l’aéroport ­Montréal-Trudeau et le centre-ville­ ­ainsi qu’à 25 $ en crédits-jeu promotionnels du Casino de Montréal. Valide jusqu’au 31 mars 2018, on se le procure sur le site: www.passeportmtl.com

4. Pour s’immerger dans le monde des croisières

Les Sea Breaks, c’est un concept de petites croisières de 3 jours/2 nuits à 5 jours/4 nuits, développé par Costa Croisières. Au départ de Marseille – elles allient détente et découverte –, ces petites croisières sont surtout offertes au printemps et à l’automne et sont idéales pour ceux qui aimeraient découvrir ce type de voyage. www.costacroisieres.fr

5. Piste de course en mer

6 belles surprises pour les voyageurs

PHOTO COURTOISIE

Après les patinoires, les ­piscines de surf, les glissades s’étalant sur 10 ponts, la réalité virtuelle, les cabines vitrées se balançant au-dessus de la mer grâce à un bras articulé et les serveurs robots, les compagnies de ­croisières continuent de chercher à ­épater. Ainsi, pour son nouveau ­Norvegian Joy, construit ­spécialement pour le marché chinois, Norwegian Cruise Line (NCL) s’est associée à Scuderia Ferrari Watches pour offrir aux passagers une piste de go-kart sur deux niveaux. Jusqu’à 10 ­conducteurs à la fois pourront se mesurer sur le ­parcours, et ce, en plein milieu de l’océan. www.ncl.com

6. Plus simple de se rendre au Brésil?

6 belles surprises pour les voyageurs

PHOTO D’ARCHIVES

Obtenir le visa d’entrée exigé pour entrer au Brésil est un processus long et fastidieux, mais il se pourrait bien que ça change. En effet, le ministère du Tourisme du Brésil a proposé la mise en place de visas électroniques d’ici la fin de l’année pour les touristes de plusieurs pays, dont le Canada. Les démarches seraient allégées et surtout plus rapides (48 h). www.visitbrasil.com/en/ En attendant cette réforme, pour se procurer un visa, on se rend sur le site: http://montreal.itamaraty.gov.br/fr/comment_demander_un_visa.xml

 

Cet article a été publié dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Quoi faire si on se fait voler son passeport

Malgré toutes les précautions que l’on peut prendre en voyage, il peut arriver que l’on soit victime d’un vol. Quelles sont les dispositions à prendre quand c’est notre passeport qui est disparu ?

1. Dans un premier temps, il faut impérativement déclarer le vol auprès de la police du pays et dans l’un des bureaux du gouvernement du Canada (consulat ou ambassade) du pays où vous êtes.

2. Une fois la déclaration de vol dûment remplie, il faut se rendre dans la ville où est située l’ambassade canadienne. Il faut d’abord téléphoner pour prendre rendez-vous. Généralement, ils vous feront alors parvenir (par fax ou par courriel) un formulaire (environ trois pages) à remplir et à remettre lors de votre rencontre.

3. Il se peut que vous deviez annuler une partie de votre séjour dans la ville ou vous êtes pour vous diriger vers celle où se situe l’ambassade. Vous aurez alors à réserver un transport (taxi, autobus, train ou avion) et un hôtel pour au moins deux jours, peut-être un peu plus. Conservez bien toutes vos factures afin de faire une réclamation à votre assurance, au retour.

4. À l’ambassade, vous devrez rencontrer un représentant, lui montrer les preuves permettant de vous identifier (copie du passeport, permis de conduire ou autre), lui remettre les documents dûment remplis, le rapport de police et fournir le nom de deux répondants au Canada. Ces derniers doivent vous connaître depuis plusieurs années et ils seront contactés par l’ambassade.

5. Si vous avez perdu toutes vos cartes et que vous n’avez aucune preuve de citoyenneté, il vous faudra signer un document indiquant que votre nouveau passeport vous permettra de revenir au pays et ne sera pas prolongé. On exigera alors une preuve de voyage. Cependant, l’original de la preuve de citoyenneté (certificat de naissance si vous êtes né au Canada ou certificat de citoyenneté canadienne si ce n’est pas le cas) peut être apporté, par un membre de votre famille, au bureau de passeport Canada et ajouté à votre dossier.

6. Il faut compter de deux jours à une semaine pour recevoir un passeport temporaire, facilement identifiable par sa couleur blanche. Il peut être livré à votre hôtel, moyennant des frais de livraison. Ce passeport devra être remplacé dans les 60 jours suivant votre retour au pays.

7. Sachez enfin que si vous avez déclaré à plusieurs reprises des passeports endommagés, perdus ou volés, vous pourriez faire l’objet de restrictions lorsque vous présenterez une nouvelle demande. D’où l’importance de bien protéger ce précieux document.


Pour plus d’information, on consulte le site : www.cic.gc.ca/francais/passeport/securite/perdu-vole.asp

Cet article est paru dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI

 

Princess Cruises célèbre les Canadiens

Pour souligner le 150e anniversaire du Canada et la fête du Canada, le 1er juillet,  Princess Cruises  offre aux croisiéristes canadiens qui réserveront une croisière, d’ici le 5 juillet,  un montant de 150 $ par cabine pouvant être utilisé à bord.  Attention, il faut faire vite cependant car cette promotion  intitulée Red & White ne dure que jusqu’au 5 juillet.

Il faut dire que les navires Princess naviguent beaucoup dans les eaux canadiennes. Que ce soit au Québec pour explorer la côte Est, de la Nouvelle-Écosse et de la Nouvelle Angleterre jusqu’en Floride ou dans l’Ouest avec de nombreux départs de Vancouver vers l’Alaska, Hawaï, le Pacifique Sud, le Canal de Panama, l’Asie, etc.

 

Célébrer le Canada

Comme on le sait tous, le Canada célèbre cette année son 150e anniversaire. Pour l’occasion, divers organismes désirent faciliter la découverte du pays. Voici quelques pistes

Parcs Canada

Les Parcs nationaux du Canada s’ouvrent gratuitement au public. Il suffit de se procurer la carte Découverte qui permet l’entrée gratuite dans 46 parcs nationaux, 1 parc national urbain, 4 aires marines nationales de conservation et 171 Lieux historiques nationaux (ces derniers célèbrent leur 100e anniversaire Info : www.pc.gc.ca

@StephanieGignac – Parcs Canada.
Le parc National de Banff

Via Rail

Désireuse de faire découvrir le Canada d’un océan à l’autre sur ses rails, la compagnie Via Rail, a conçu des forfaits-découvertes, à bord du Pan Canadien, de mars à octobre. Voici les trois itinéraires de ce produit créé sur mesure (1 – Vancouver, Winnipeg, Churchill ; 2 -Vancouver, Toronto, Montréal, Halifax ; 3 -Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg, Churchill). www.viarail.ca

@ViaRail

La banque CIBC

Fondée en 1867, la Banque CIBC célèbre aussi ses 150 ans. Pour l’occasion, jusqu’en août 2017, des cartes d’entrée Découverte 2017 seront distribuées dans tous les centres bancaire CIBC d’un océan à l’autre. Ce partenariat fait partie des célébrations que la Banque CIBC organisera toute l’année à l’occasion de leur 150e anniversaire commun.

Dans ce contexte, la Banque CIBC demande aux Canadiens de montrer leur fierté canadienne, en créant du contenu personnalisé, par exemple, en publiant en une photo accompagnée d’un titre commençant par « Ensemble pour… », puis en la publiant sur Twitter (@BanqueCIBC), sur Facebook (www.facebook.com/CIBC) ou sur Instagram (@CIBCMaintenant) en y ajoutant le hashtag #EnsemblepourleCanada. Cette campagne d’un an sur les réseaux sociaux est appuyée par un partenariat avec la chaîne CBC.

Les hôtels Intercontinental

Jusqu’au 31 mai, Intercontinental Hotels Group (IHG) veut répertorier la liste des 150 meilleurs trésors cachés au Canada d’un océan à l’autre. Qu’il s’agisse de sentiers de randonnée pittoresques ou d’un lieu idéal pour un pique-nique en famille, de sites cultures ou d’attractions peu connues, IHG invite les Canadiens à partager leurs endroits préférés, n’importe où au Canada, dans le cadre du Concours Trésors cachés pour le 150e

@LiseGiguere
Les falaises enneigées des Iles de la Madeleine

Le gagnant du Grand prix recevra un million de points IHG® Rewards Club Points et deux autres gagnants recevront 50 000 points pouvant être utilisés dans les hôtels du groupe du monde entier (plus de 5 200 hôtels dans une centaine de pays dont 177 au pays et près de 1500 hôtels en développement dont 31 au pays) .

 

 

Bravo au Manoir Hovey voté Meilleur hôtel au Canada

NORTH HATLEY, Québec, le 18 octobre 2016.  – Le Relais & Châteaux Manoir Hovey situé sur les rives du lac Massawippi dans les Cantons de l’Est a été classé meilleur hôtel au Canada et l’un des 50 meilleurs hôtels dans le monde selon le magazine américain Condé Nast Traveler’s 2016 Reader’s Choice Awards.

manoir-hovey-automne-fall-veranda Le prix souligne l’excellence dans l’industrie du voyage et est communément reconnu comme «the best of the best » dans le domaine.  Plus de 300,000 lecteurs ont voté pour 7,394 hôtels.

N.B. À surveiller, la liste des prix  »Reader’s Choice Awards » Condé Nast Traveler dans le numéro de novembre. La liste complète est publiée exclusivement en ligne ICI.

C’est la deuxième fois, cette année, que le Manoir Hovey se classe au premier rang dans les prestigieux prix annuels du secteur voyage. Il a également été voté # 1 à titre d’hôtel de villégiature au Canada par Travel + Leisure World’s Best Award 2016.

VIDEO Manoir Hovey

«Nous nous pinçons de joie à l’annonce de cette bonne nouvelle de fin d’année » a déclaré Jason Stafford, directeur général du Manoir Hovey. « 2016 a été une année record pour nous, et cette dernière reconnaissance par les lecteurs avisés de Condé Nast Traveler nous confirme que les voyageurs sont à la recherche d’expériences authentiques, intimes et uniques qui donnent l’impression d’appartenance. C’est ce que nous voulons offrir à nos clients, tous les jours, et qui anime notre équipe de professionnels.»

À propos du Manoir Hovey

Situé à  90 minutes de Montréal, le Manoir Hovey est une propriété cinq étoiles, membre de l’Association Relais & Châteaux, située sur les rives du lac Massawippi. L’une des auberges les plus charmantes et romantiques du Canada, le Manoir Hovey a été nommé # 1 au Canada en tant qu’hôtel de villégiature et #19 sur la liste «Les 100 meilleurs hôtels dans le monde » par  »Travel + Leisure’s World’s Best Awards 2016 ». Le Manoir Hovey dispose de 37 chambres et suites au décor rustique ou contemporain et offrant des activités à l’année.  Mariages, conférences, réunions d’affaires et événements spéciaux sont pris en charge de mains de maître. Le restaurant Le Hatley, avec vue sur le lac et les jardins anglais  propose un menu audacieux qui exprime la diversité du terroir québécois. Le cellier bien garni avec une carte des vins impressionnante complète l’offre gastronomique.

Construit en 1900 à l’image de la maison de George Washington à Mount Vernon, le Manoir Hovey est une destination quatre saisons, d’un charme enchanteur et romantique offrant un service impeccable et une cuisine de haut niveau.

4.0.4

Les Cantons de l’Est sous leur parure d’automne

Les clients sont invités à participer aux événements saisonniers et aux activités telles que:

 Récital Gastronomique – Le 28 octobre, aura lieu le deuxième récital gastronomique d’une série qui a lieu au restaurant Le Hatley et qui explore la relation entre la gastronomie et la musique avec un menu de cinq services en harmonie avec des œuvres classiques interprétées par des musiciens de l’Orchestre symphonique de Montréal.

En hiver – la pêche sur glace – Une première, offerte gracieusement, pour s’initier à ce sport avec un guide de la région sur la glace du lac Massawippi. Les clients pourront déguster des pizzas artisanales cuites sur un poêle à bois sur skis et accompagnées de boissons chaudes.  Autres activités à la propriété – ski de fond, raquette, patinage sur glace et accès à un tipi authentique.

Chants, Fromages et Vins – Un forfait qui célèbre le nouveau livre récemment publié «The Art of Entertaining Relais & Châteaux » et le chapitre consacré au Manoir Hovey.  Le forfait comprend l’hébergement, le dîner, le petit déjeuner, une visite de l’Abbaye Saint-Benoît-du-Lac avec pique-nique gastronomique, dégustation dans un vignoble local, une visite et dégustation chez un producteur de fromage de la région, et une copie signée du livre.

  propos de Condé Nast Traveler

Pour les plus avisés, le magazine Condé Nast Traveler est la référence pour les plus récentes  tendances dans le domaine du voyage. C’est aussi la bible et la muse des citoyens du monde, offrant à la fois l’inspiration et l’information. Condé Nast Traveler est le plus célèbre et le plus grand nom de confiance dans le monde du voyage avec 6 prix   »National Magazine Award » remportés et 26 nominations dans sa 28e année d’histoire.

 

Du soleil, encore du soleil avec Transat

L’hiver prochain, Air Transat offrira 34 destinations soleil au départ de 22 villes canadiennes. En plus de proposer une offre diversifiée vers des destinations européennes, la compagnie ajoutera 11 nouvelles routes à son calendrier de vols déjà bien garni.

eefe8f11-3c1b-4dec-a866-6046503df583_ORIGINALPour tous les détails, voici ma chronique dans le Journal de Montréal ICI

ou dans le Journal de Québec, ICI

Le goût de l’Okanagan

COLOMBIE-BRITANNIQUE – Imaginez que partout où votre regard se pose, il n’y ait que vignobles chargés de grosses grappes et arbres fruitiers ployant sous les pommes, les pêches, les poires, les prunes ou les cerises joufflues.

Ajoutez à cela un paysage de montagne désertique et sauvage et une vallée au fond de laquelle scintille un immense lac d’un bleu azur. Serait-ce le paradis terrestre? Non, c’est la vallée de l’Okanagan!

C’est avec un brin de nostalgie que plusieurs Québécois reviennent dans cette région où, durant leur jeunesse, ils ont cueilli des fruits durant l’été pour payer leurs études. Il faut dire qu’il s’agit de l’une des plus belles de la Colombie-Britannique. Dotée d’un climat tempéré, protégée par les montagnes, bénéficiant de quelque 2000 heures d’ensoleillement annuel et abreuvée par le grand lac Okanagan, elle est l’une des plus chaudes régions du Canada, mais aussi l’une des plus fertiles.

@lisegiguere - Vignoble de la Vallée de l'Okanagan

@lisegiguere – Vignoble de la Vallée de l’Okanagan

Si ses lacs et ses montagnes offrent de multiples possibilités aux sportifs de tout acabit, c’est surtout en suivant les circuits vers les vignobles et les fermes, en rencontrant les producteurs et en goûtant les mets de chefs inspirés qui ont puisé dans cette corne d’abondance, que l’on prend vraiment la mesure de l’Okanagan.

Pour lire la suite de cet article, on va sur Canoe.ca en cliquant ICI

Dans le Journal de Montréal, cliquez ICI

Dans le Journal de Québec, cliquez ICI

11 croisières de rêve

En pleine effervescence, le monde des croisières offre des forfaits de plus en plus variés pour tous les goûts et toutes les bourses. Les vacanciers peuvent maintenant découvrir plusieurs nouvelles destinations et explorer des thèmes de plus en plus recherchés (musique, golf, vins, chants celtiques, etc.) Voici onze suggestions de eroisières pour vous faire rêver. Cet article est paru dans ma chronique Voyager sans risque du  Journal de Montréal et du  Journal de Québec

Célébrations sur le Queen Mary 2

Le Queen Ma;ry 2 à New York

Le Queen Ma;ry 2 à New York

1- À tout seigneur tout honneur, commençons par le Queen Mary 2, le navire amiral de Cunard et l’un des plus magnifiques navires jamais construits. Cet élégant navire sur lequel ont voyagé de nombreuses célébrités et de nombreuses têtes couronnées perpétue la grande tradition transatlantique et célèbre, cette année, le 175e anniversaire de la première traversée, effectuée le 4 juillet 1840 par le Britannia. Le paquebot quittera Liverpool le 2 juillet pour une croisière de 12 jours se terminant à New York. Dîners de gala, invités spéciaux et surprises diverses promettent de rendre cette traversée inoubliable.

Silversea et ses expéditions

Le Silver Galapagos

Le Silver Galapagos

2- Si certaines croisières favorisent la détente, d’autres s’adressent tout particulièrement aux passionnés d’aventure et de découverte. Pour eux, Silversea dispose de trois petits navires capables d’accoster à des endroits inaccessibles pour d’autres. L’un d’eux, le Silver Galapagos (100 passagers) explore ce mystérieux territoire de l’Équateur. Au programme: observation de la faune et de la flore, lieux isolés, photographie, marche dans la nature, plongée et guides certifiés.

Le nord canadien

Akademik dans la baie  Disko

Akademik dans la baie Disko

3- ►Également pour les aventuriers et les amateurs de grande nature, la compagnie canadienne One Ocean Expedition propose la découverte de la côte est canadienne, de l’Arctique et de l’Antarctique. Du 7 au 16 juillet, la croisière Louisbourg-Louisbourg fera des arrêts aux îles de la Madeleine, à Gaspé, à Anticosti, à Terre-Neuve et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Aussi, du 2 au 12 août: le cercle arctique.

Adventure Canada, le spécialiste des expéditions dans l’Arctique canadien navigue également dans ces eaux à bord de petits navires. Programme bilingue d’activités (ateliers, visites guidées) pour deux de ses prochaines expéditions: Majestueux Saint-Laurent (du 14 au 23 juin) et Cœur de l’Arctique (du 17 au 29 juillet).

Découvrir les châteaux de la Loire

Une cabine du Princesse

Une cabine du Princesse

4- CroisiEurope, le chef de file de la croisière fluviale en Europe, a récemment lancé le tout nouveau MS Loire Princesse, un bateau à aubes qui sillonnera la Loire tout l’été. Une belle occasion de visiter le riche patrimoine qui borde ce fleuve. Au programme: Nantes, Saint-Nazaire, Ance­nis, Angers, Saumur, Bouchemaine et, bien entendu, les châteaux de La Loire!

Un nouveau navire pour Ponant

Le grand hall du Lyrial

Le grand hall du Lyrial

5- Ponant a récemment lancé son cinquième yacht de croisière, le Lyrial. Pour sa saison inaugurale, ce dernier sillonnera la Méditerranée (Italie, Croatie, Monténégro, Grèce, Turquie) pour mettre ensuite le cap sur les glaces de l’Antarctique, où il rejoindra d’autres navires de la flotte. À noter que Ponant offre également cette année des croisières vers l’Alaska ainsi que vers Hawaï, la Polynésie, l’île de Pâques, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Prestige sur le Saint-Laurent

Le Saint-Laurent

M/V Saint-Laurent Prestige

6- Depuis le temps qu’on l’espérait, voici qu’un navire de croisière de type River Cruise sillonnera le Saint-Laurent. Le luxueux M/V Saint-Laurent Prestige (200 passagers) de la compagnie française Rivages du monde partira de Montréal et permettra d’admirer les plus beaux paysages du Québec et de l’Ontario. Au programme: Montréal, Québec, Toronto, Kingston, les chutes du Niagara, les Mille-Îles, le lac Saint-Pierre et Trois-Rivières. À compter du 12 mai jusqu’en octobre. http://www.rivagesdumonde.fr. On peut également réserver auprès de Traditours

Luxe sur le Danube

Le Scénic Jasper

Le Scénic Jasper

7- Scenic Cruises accueille deux nouveaux navi­res sur le Rhin, le Main et le Danube. Il s’agit des Scenic Opal et Scenic Jasper, qui proposent des cabines luxueuses et même une piscine sur son toit plat, ce qui est plutôt inusité sur ce type de navire.

Revivre La Croisière s’amuse

Le Regal Princess

Le Regal Princess

8- Pour souligner son 50e anniversaire et lancer son tout nouveau Regal Princess, la compagnie Princess Cruise avait invité les interprètes de La Croisière s’amuse (Love Boat), l’émission culte qui était enregistrée à bord d’un navire Princess et qui a donné envie à toute une génération de décou­vrir les croisières. Ce tout nouveau navire naviguera tout l’automne et tout l’hiver dans les Caraï­bes. À compter du 8 novembre.

Pitou en croisière

Pets on Deck9- Saviez-vous qu’il est possible d’emmener votre chien en croisière? Vous pouvez le faire à bord du paquebot Queen Mary 2, mais seulement durant les croisières transatlantiques (Southampton-New York ou l’inverse). Le programme «Animaux sur le pont» (Pets on the deck) comprend toute une gamme de services. Ainsi, votre toutou aura droit à un choix de lits et de couvertures, il sera logé dans un chenil, surveillé et promené, et il aura même droit à un manteau au logo du Queen Mary 2!

Plus de choix pour Cuba

Le Cuba Crystal

Le Cuba Crystal

10- Cuba Cruise, désormais propriété de Celestyal Cruise, prolonge sa saison jusqu’au 11 avril. De plus, Celestyal Crystal (anciennement Louis Crystal) modifie son itinéraire autour de l’île de Cuba. La compagnie passera désormais deux jours à La Havane, fera une escale à Maria La Gorda, un lieu idéal pour la plongée, en plus d’ajouter trois départs pour cette saison 2015/2016.

Les délices de France

Emerald Waterways

Emerald Waterways

11- Emerald Waterway propose un nouvel itinéraire de 11 jours dans le sud de la France entre Lyon et Arles, le long des pittoresques Rhône et Saône. Organisée sur le thème «Les délices de France», cette croisière gourmande entraînera les passagers dans la visite de magnifiques petites villes chargées d’histoire (Chalon-sur-Saône, Tournon, Avignon), de châteaux, de palaces et de ruines, sans oublier qu’ils pourront déguster des vins de cette région et même suivre des cours de cuisine. À compter du 13 juin.

Surprenante et fascinante Côte-Nord

Quand, la première fois, je me suis rendue sur la Côte Nord, c’était en 2006. J’y étais bien passée auparavant mais, comme plusieurs, je m’étais contenté de faire route vers un point précis sans tenter d’en découvrir tous les trésors. En compagnie de Dave Prévéreault de l’ATR (Association touristique régional) Manicouagan, un amoureux de son coin de pays qui n’a qu’une idée en tête (et croyez moi quand Dave a une idée, il n’en démord pas) : Nous faire aimer son coin de pays.

Nous étions en septembre et il a fait un temps magnifique.  Nul doute que ce ciel bleu et cette douce température ont contribué à ce coup de foudre pour ces majestueux espaces, ces plages magnifiques et tous ces petits villages sympathiques. De cette virée, plusieurs textes ont suivi. Entre autres, ceux-ci, parus dans la chronique Trésors de nos régions dans le cahier week-end du  Journal de Montréal et qu’il est toujours possible de consulter sur Canoe: Natashquan, l’envoûtant pays de Gilles VigneaultLa mi-carême, un rituel venu du Moyen-Âge ;Un phare qui en a long à raconteLes barrages de Manic, des œuvres gigantesquesLes baleines sont de retour dans le Saint-Laurent et La pourvoirie Baie Johan-Beetz qui paraîtra le samedi 26 juin.

Aujourd’hui

Quatre ans plus tard, me revoilà en Côte Nord, toujours avec Dave qui veut absolument me faire découvrir les nouveautés et/ou ce que j’ai manqué la première fois. Et il fait toujours aussi beau ! C’est ainsi que je me retrouve au Centre de vacances  Ferme 5 étoiles pour dire bonjour à MÔ, l’orignal vedette de l’émission Le Banquier. Après avoir caressé un couple de bébés (loup et louveteau)

@Lise Giguère - Yannick, de la Ferme 5 étoiles et ses deux bébés: un chiot et un louveteau qui se croient frères de sang !

et nourri deux bébés caribous,

@Lise Giguère - Dave Prévéreault nourrit un bébé orignal.

je quitte l’endroit pour m’attabler au Bistro du fjord de l’Anse de Roche.

D’un petit casse-croûte de rien du tout, Marie-Claude Lavoie a fait un bistro des plus sympas qui n’a rien à envier aux établissements branchés  de la rue Saint-Denis. En fait, ce serait plutôt ces derniers qui devraient se montrer envieux de ce site spectaculaire.

@ Lise Giguère - Le bistro du Fjord

L’étape suivante me conduit dans un lieu encore en construction, Canopée-Lit Inc mais déjà la petite maison qui se cache dans le feuillage des arbres se fait bien invitante. J’envie ceux qui auront la chance de contempler le fjord en sirotant un bon rosé pour ensuite s’endormir bercés par le bruit du feuillage.@Lise Giguère - Bien que toujours en construction, la petite maison dans les arbres se fait bien invitante.

Avec le mois de l’archéologie qui approche (en août), un arrêt au Centre d’interprétation Archéo Topo qui présente l’évolution archéologique de la Côte Nord, de Tadoussac à Blanc Sablon, s’impose. On suit son développement depuis l’époque  des  Amérindiens jusqu’à aujourd’hui, un survol de 9 000 ans d’histoire. Une visite enrichissante dans ce bâtiment entouré d’eau sur trois côtés ce qui donne l’illusion, quand on est à l’intérieur, d’être sur un navire.

@ Lise Giguère - La vue du Centre Archéo-Topo

Pour le dodo, Dave me fait découvrir Natakam Condos-détente sur mer à Essipit. Quand il m’annonce que notre repas aura lieu au restaurant William de l’Hôtel Tadoussac j’en pleure presque tellement je voudrais prolonger ce moment de pur bonheur devant le paysage magnifique qu’offrent ces condos, magnifiquement situés au bord du fjord.

@Lise Giguère - Le condo et sa vue magnifique

Mais comme chaque fois, le magnifique hôtel que l’on a pu admirer dans le film Hôtel du New Hampshire sait jouer les séducteurs autant par sa beauté, l’histoire qu’il renferme et sa cuisine.

hôtel Tadoussac

Au matin, après avoir admiré quelques baleines venus déjeuner à quelques mètres de notre balcon, c’est le départ vers le restaurant Chocolaterie Le Rêve Doux pour un choix varié de petits-déjeuners des plus délectables.

@Lise Giguère - Coupe de fruits, yogourt et céréales du Rêve Doux.

L’étape suivante et non la moindre, la nouvelle attraction vedette de Baie Comeau, le Jardin des glaciers dont la partie théorique est présentée dans l’ancienne église Saint-Georges et son presbytère qui étaient tous deux abandonnés depuis 1997.

@Lise Giguère - Le Jardin des glaciers

Il faut compter au moins deux jours de visite (dans notre cas), mais on peut rester beaucoup plus longtemps si l’on veut tout faire. En plus de la Station exploratoire glaciaire à l’intérieur l’église , il y a aussi le Circuit d’interprétation guidé en mer L’empreinte des glaciers à la découverte des cannelures prouvant le déplacement des glaciers il y a 20 000 ans.

@Lise Giguère - Ces immenses canelures sont uniques. Peut-être en existe-il ailleurs, mais aucune n'est aussi visible.

Il reste encore deux activités expliquant les conséquences du déplacement et de la fonte des glaciers. Il y a d’abord,  la Vallée des coquillages où l’on se retrouve devant une montagne constituée à 90 % de coquillages, un site unique au monde. Impressionnant !

@Lise Giguère - Non, il n.e s'agit pas de sable, de terre ou de cailloux, mais bien de coquillages

et/ou Les peuples des glaces qui permet de mieux comprendre d’où sont venus les premiers arrivants.

@Lise Giguère - Notre guide, Caroline Tremblay, explique un campement ,

Reste encore  la Zone adrénaline avec sa Via Ferrata, ses 8  tyroliennes, ses nombreux sentiers de randonnée et toutes les possibilités de s’éclater dans la forêt, près ou sur le fjord.

@ Lise Giguère - La tyrolienne

Tant qu’à être dans cette ville, il faut absolument visiter sa rue principale qui a subi un véritable lifting. On y trouve maintenant de jolies petites boutiques comme la boutique gourmande  l’Antipasto; l’atelier du peintre-collectionneur Claude Bonneau, Éco-bois une entreprise qui recycle les vieux meubles et, bien entendu, le Grand hôtel qui date de 1938. C’est là que se déroule un souper fort animé au cours duquel on m’entretient avec passion de la fierté de cette région d’être nommée Réserve mondiale de la Biosphère Manicouagan-Uaphishan.

@ Lise Giguère - L'Atelier Claude Bonneau, un véritable coffre aux trésors.

Après une nuit sans rêve dans une chambre confortable du Manoir de Baie Comeau, un bel édifice érigé en 1937 par Robert Rutherford McCormick, le fondateur de Baie Comeau pour y accueillir ses invités,  nous voilà prêt à repartir aux aurores. C’est que mon pêcheur de saumon de mari m’accompagne dans cette tournée et, comme il faut bien le gâter un peu, on lui a réservé une surprise, une demi-journée dans la Zec des Rivières Godbout et Mistassini,  un des plus beaux joyaux de la Côte-Nord qui compte parmi les 7 rivières du Québec offrant le meilleur potentiel de capture.

@ Lise Giguère - La Rivière Godbout

Me voilà donc, moi la quasi-végétarienne, caméra en main et priant pour qu’aucun saumon n’approche de la ligne (chut ne le dites pas à mon mari). À la décharge, de mon assassin de salmonidés, je dois cependant avouer que je comprends sa passion pour cette activité. C’est si beau et si calme dans cet environnement majestueux que je me surprends à penser que je pourrais bien l’accompagner plus souvent. Surtout que le seul saumon qui a daigné mordre à sa ligne a réussi à se sauver dans les courants. Hourra ! Mes prières ont été exaucées !

@Lise Giguère - Pêche sur la rivière Godbout

Notre séjour prend fin au Gîte la Renardière où malgré mes réticences (je ne suis pas une fana des gîtes) je dois avouer avoir été conquise par cet endroit d’une propreté immaculée. Pensé et dirigé par un artiste (musicien et cuisinier), un médecin (amateur d’art) et un curé (également poète et dessinateur), la Richardière est un endroit charmant, accueillant et ressourçant.

@ Lise Giguère - Toutes les chambres de la Richardière sont nommées en l'honneur d'un artiste, originaire de la Côte-Nord. Il y a la Gilles Vigneault, celle portant le nom du célèbre peintre Claude Le Sauteur, la Francine Chicoine, une artiste de Haïku (sorte de poésie) et une autre que l'on voit sur la photo et qui porte le nom du sculpteur-forgeron qui a réalisé ce lit magnifique, Éric Maillet.

Le lendemain, nous qui étions partis à deux, revenons à trois après avoir succombé au charme d’un jeune Berger-Shetland.

@ Lise Giguère - Ombrelle que nous avons rebaptisée Belle, notre souvenir de la Côte- Nord !

En sa compagnie nous faisons un dernier arrêt dans un ancien caveau à patate. C’est là que Denise Saulnier a installé son entreprise Argile eau mer. Pour cette visite sur la route du retour, Dave  a dû nous abandonner, mais il nous a réservé toute une surprise.

Pour nous présenter le vidéo explicatif de l’extraction et de la transformation de l’argile marine de la Manicouagan,  il a suggéré à Denise de nous donner un bain de pied . C’est ainsi, en pateaugant dans cette matière qui favorise la circulation,  que nous apprenons les débuts de cette entreprise florissante et les bienfaits de ce produit sur la santé.

La Côte Nord m’avait séduite une première fois, mais là, elle est non seulement entrée dans mon cœur, mais désormais tous les poils que je ramasserai sur mon tapis me rappelleront cette magnifique région  🙂