Archives de Tag: Caraïbes

Croisière dans les Caraïbes après le passage d’Irma et de Maria

MIAMI, Floride | Naviguant toute l’année sur les eaux turquoise des Caraïbes, l’Equinox de Celebrity Cruises a dû composer, cet automne, avec les violents ouragans qui ont semé la dévastation sur plusieurs de ses escales.

Le navire Equinox de Celebrity Cruises

Si quelques îles demeurent inaccessibles à ce jour, d’autres n’ont que peu souffert. C’est vers ces dernières que s’est dirigée cette croisière de 11 jours dans les Caraïbes du Sud.

La piscine de l’Equinox

Planifié depuis plusieurs mois déjà, le voyage offrait la double opportunité de vérifier l’état des lieux, mais également de se familiariser avec les mesures mises en place lorsque de tels événements surviennent. De plus, il permettait de connaître les impressions de ceux qui étaient à bord pendant la tourmente, les membres du personnel. Ces derniers nous ont expliqué que les passagers, rassurés par les décisions du capitaine, étaient cependant fascinés de constater la lourdeur du temps lors des escales. Comme si les tempêtes s’étaient nourries de tous les vents, même les plus petites brises.

Durant cette période, tous les navires de croisière présents dans les Caraïbes ont non seulement pu continuer à offrir leurs prestations et à débarquer des passagers dans des escales protégées, mais plusieurs ont également apporté leur aide aux sinistrés. C’est le cas de l’Equinox, comme le raconte la concierge destination, Hilde Sanderman : « Comme, après le passage d’Irma, tous les habitants de Barbuda avaient été évacués vers Antigua, l’équipage et plusieurs passagers ont aidé la Croix-Rouge. Ça s’est finalement avéré une très belle expérience pour tous. »

Plusieurs semaines plus tard, lors de notre escale, l’Equinox continuait à apporter son aide à cette population en débarquant des vivres, des outils, de l’eau. Un beau geste qui a ému de nombreux passagers qui ont d’ailleurs tenu à contribuer par des dons d’argent ou de vêtements.

LES ESCALES

Comme tous les navires naviguant dans ces eaux, l’Equinox de Celebrity Cruises a dû modifier son itinéraire initial, mais a tout de même offert quatre jours en mer et sept escales dans des îles qui n’avaient que peu ou pas souffert des éléments déchaînés.

  1. Nassau

Les magnifiques plages, les bâtiments coloniaux et les nombreuses attractions de la capitale des Bahamas n’étaient pas du programme initial, mais personne ne s’est plaint de visiter l’ancien repaire de Barbe-Noire et de ses pirates.

@lisegiguere – Nassau, l’ancien repaire de Barbe-Noire

  1. St Kitts

@lisegiguere – Le mont Liamuga

  1. Martinique

L’île aux fleurs était pluvieuse lors de notre escale. Belle occasion d’apprendre la tragique histoire de Saint-Pierre, ville entièrement détruite en 1902 par l’éruption soudaine du volcan Montagne Pelée (1397 m) qui a tué 30 000 personnes en quelques minutes. Encore aujourd’hui, ce volcan, toujours en activité, est l’un des plus surveillés au monde.

Crédit : Lise Giguère
Quelques ruines qui rappellent que la ville de Saint-Pierre a été totalement détruite et ses 30 000 habitants tués, par l’éruption de La Montagne Pelée en 1902.

 

  1. Barbade

    Crédit : Lise Giguère
    La partie Nord Est de la Barbade du côté de l’Atlantique

Avec ses plages idylliques (roses ou blanches) du côté Caraïbes et celles plus rocailleuses dont les vagues invitent au surf du côté Atlantique, la Barbade séduit à tout coup. Ici, pas de volcans, mais de nombreuses attractions dont la plus célèbre est sans doute Harrison’s Cave.

Crédit : Lise Giguère
Avec ses stalactites, stalagmites et lacs souterrains, Harrisson’s Cave est l’une des principales attractions de la Barbade

Cette immense grotte calcaire que l’on traverse en tramway électrique nous permet d’admirer des stalactites, des stalagmites, des chutes et des piscines émeraude.

Crédit : Lise Giguère Difficile de ne pas apprécier la grotte Animal’s Flower qui permet de se baigner tout en admirant l’Atlantique

  1. Sainte-Lucie

Il faudrait être totalement blasé pour ne pas succomber aux splendeurs de sa forêt tropicale luxuriante, de ses plages de sable blanc, de ses récifs de corail et de ses mythiques pitons (pics volcaniques), symboles de l’île.

Crédit : Lise Giguère
Les célèbres Pitons, symboles de Sainte-Lucie

Crédit : Lise Giguère
A Sainte-Lucie, Anse Chastenet offre une magnifique crique avec plage, eau turquoise et poisson multicolore

  1. Antigua

Reconnue pour ses ananas, plus petits et beaucoup plus sucrés que ceux que l’on connaît, l’île possède 365 plages (toutes publiques) que l’on dit être les plus paradisiaques des Antilles.

Crédit : Lise Giguère
L’une des 365 plages d’Antigua

Crédit : Lise Giguère
Le Celebrity Equinox débarque des vivres et des outils pour venir en aide à la population de Barbuda qui ont du quitter leur île.

  1. Miami

Port d’embarquement et de débarquement. Des excursions proposent de découvrir les nouveaux quartiers de cette ville effervescente.

 

LE NAVIRE

Construit en 2009, l’Equinox marie l’élégance, le confort et le modernisme. Long de 315 mètres et large de 37 mètres, ce navire possède 19 ponts et peut accueillir 2850 passagers et 1250 membres d’équipage. Il offre de nombreux espaces, dont certains vraiment très agréables,

@lisegiguere – La magnifique bibliothèque du navire Equinox de Celebrity Cruises, malheureusement très bruyante, surtout en soirée.

mais avis aux amateurs de silence, ce dernier s’y fait rare (si l’on excepte un tout petit espace au 16e pont).

La zone spa

Non seulement on y trouve des piscines et une piste de jogging, mais également un hammam, des bains à remous, un sauna et un centre de remise en forme. Son Aqua Spa est particulièrement impressionnant.

En plus du Café Oceanview (buffet) et du restaurant Silhouette, ouverts à tous, quatre restaurants de spécialités exigent un léger supplément.

Les restaurants à bord offrent un décor somptueux.

Bars, disco, clubs et salles de spectacles ont de quoi satisfaire les oiseaux de nuit. Bien qu’appartenant à la Royal Caribbean, les navires de Celebrity ne misent pas sur les immenses glissades, les piscines à surf et autres attractions décoiffantes. On privilégie davantage une ambiance relax et décontractée.

La discothèque Quasar à bord du navire Equinox de Celebrity Cruises.

LA CROISIÈRE EN BREF

Le type de croisière

  • Élégance à prix populaire. Cependant, si on calcule tous les ajouts proposés, on peut avoir une grosse surprise au moment de régler sa note.

Le prix

  • À compter de 1937 $ pour une cabine « Oceanview » ou 2125 $ pour une cabine avec véranda. Ce prix est par personne et il faut ajouter 158 $ pour les taxes et autres frais. Ce prix ne comprend pas les vols ni les transferts. De plus, il faut s’attendre à débourser à bord pour des forfaits boissons (entre 20 $ et 80 $ par personne, par jour), pour les restaurants de spécialités (autour de 50 $ par personne, par restaurant), pour le wifi (entre 24,95 $/h et 300 $ pour un service illimité), les excursions, les photos, etc.

Le plus

  • L’accueil chaleureux, amical, empressé et souriant des employé(e)s qui demeure constant tout au long de la croisière.

Le moins

  • L’incitation constante à la consommation (ça frise le harcèlement) et la difficulté d’obtenir des informations en français.

Bon à savoir

  • Moment de l’année le plus favorable : de décembre à avril. Cela dit, même si la période allant de la mi-août à la fin octobre est la saison des ouragans, de la chaleur et de l’humidité, aucune inquiétude, le navire peut s’éloigner des zones menacées.
  • Info : www.celebritycruises.com

* Notre collaboratrice était l’invitée de Celebrity Cruises.

 

Cet article a d’abord été publié dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

La Magie des Caraïbes avec le Costa Deliziosa

Lorsque le froid s’installe, les Caraïbes apparaissent comme la destination par excellence pour de nombreux voyageurs. Pas étonnant qu’une centaine de navires de croisière s’y installent chaque hiver, offrant des escales dans les nombreuses îles et archipels de cette destination.

Le Costa Deliziosa

Le Costa Deliziosa

L’un d’entre eux, le Costa Deliziosa permet d’accoster sur sept de ces perles dans une croisière de 10 jours appelée «Magie des Caraïbes».

C’est vrai que les Caraïbes recèlent tous les ingrédients susceptibles de plaire à ceux qui ont envie de fuir les rigueurs de l’hiver. Il y a d’abord ce soleil omniprésent puis ces plages de sable blanc que viennent lécher les vagues d’une mer turquoise, chaude et plutôt calme.

La plage de Las Palmas au Roatan

La plage de Las Palmas au Roatan

Mais il n’y a pas que la bronzette qui attire les croisiéristes. En effet, naviguer d’une île ou d’un archipel à l’autre permet des plongées dans des récifs coralliens peuplés de poissons aux multiples couleurs et d’épaves mystérieuses. Et puis, pour un peu qu’on se donne la peine de quitter le bord de mer, on découvre une riche histoire, des sites archéologiques, une gastronomie savoureuse, une faune et une flore exotiques, sans oublier l’empreinte laissée par les pirates qui ont écumé ces eaux au 16e siècle.

Pour lire la suite de cet article, on se rend sur le site de Canoe.ca, ICI, dans le Journal de Montréal, ICI et dans le Journal de Québec, ICI.

Quelques photos de l’intérieur du navire

Une cabine du Costa Deliziosa

Une cabine du Costa Deliziosa

La piscine intérieure avec toit retractable

La piscine intérieure avec toit retractable

Piscine en soirée

Piscine en soirée

Le MsKoningsdam de Holland America, un nouveau navire dans les Caraïbes

FORT LAUDERDALE, Floride | Baptisé le 11 mai dernier par Sa Majesté la reine Maxima des Pays-Bas, le MS Koningsdam a passé quelques mois en Europe avant de s’installer à Fort Lauderdale, où il passera l’hiver.

Le Ms Koningsdam - Photo Holland America

Le Ms Koningsdam – Photo Holland America

Dès que l’on monte à bord de ce paquebot, le 14e et plus gros navire de la flotte de Holland America Line, on remarque son élégance classique à laquelle s’ajoutent une touche de modernisme et un petit côté ludique. Ce dernier vient principalement des éléments architecturaux­­ inspirés du monde de la musique.

La musique omniprésente

C’est Adam D. Tihany, l’un des plus importants designers et architectes­­ d’intérieur américains, qui a eu cette idée. Ainsi, une harpe et ses cordes seraient à l’origine de l’immense sculpture d’acier qui constitue l’atrium, tandis que les courbes gracieuses du Queen’s Lounge rappelleraient celles d’un violon­­.

@Lisegiguere - ces courbes gracieuses auraient été inspirées par un violon

@Lisegiguere – ces courbes gracieuses auraient été inspirées par un violon

On découvre rapidement que la musique joue un rôle prépondérant dans le design et la décoration, mais également dans l’animation.

Il y a d’abord le World Stage, l’immense salle dotée d’une scène circulaire entourée d’un écran DEL à 270° qui crée des ambiances particulières.

Le World Stage - Photo Holland America

Le World Stage – Photo Holland America

Viennent ensuite le Lincoln Center Stage, dédié à la musique de chambre, le Billboard Onboard­­, pour ceux qui préfèrent plus de rythme, le B.B. King’s Blues Club, déjà­­ bien connu des fidèles de Holland, ainsi que les récitals donnés ici et là dans la journée.

Pouvant accueillir 2650 passagers et 1036 membres d’équipage, le navire reflète­­ les nouveaux standards de luxe et de confort dont la compagnie veut doter­­ toute sa flotte. Ainsi, ses 1331 cabines arborent des couleurs sobres, disposent de deux lits bas (très confortables), plusieurs sont dotées de douche et baignoire, de nombreux espaces de rangement et de ports USB.

Une cabine avec balcon - Photo Holland America

Une cabine avec balcon – Photo Holland America

En plus des salles de spectacles et des espaces publics, le MS Koningsdam dispose de deux piscines, dont une avec toit rétractable, de bains à remous, d’un casino, de deux espaces pour enfants et adolescents (3-17 ans) et d’un centre informatique­­ où des ateliers présentés par Microsoft informent sur les nouvelles technologies.

Il y a aussi le BLEND, où des ateliers permettent d’apprendre à créer son propre vin, un centre de fitness, des boutiques, une promenade faisant le tour complet du bateau, sans oublier le spa GreenHouse et The Retreat, des espaces­­ pour ceux qui désirent naviguer dans le calme et le silence. Bref, une incroyable diversité, que l’on retrouve particulièrement dans la restauration.

Des mets pour tous les goûts

Sur deux ponts, la salle à manger principale affiche une architecture moderne aux couleurs claires. De larges fenêtres tiennent le rôle de tableau en permettant d’admirer la mer et ses changements d’humeur.

La salle à diner principale - Photo Holland America

La salle à diner principale – Photo Holland America

Fait innovant, il n’y a plus de service à heure fixe, ce qui permet de varier non seulement l’heure de ses repas, mais avec qui on les partage.

Le Lido Market, de style buffet, se distingue par ses nombreuses stations qui font le bonheur des familles ou des groupes. Au Dive-In, près de la piscine, les hamburgers sont hallucinants. Même chose pour les pizzas et les glaces à l’italienne pour lesquelles les files sont longues.

Les autres restaurants exigent tous de payer un montant supplémentaire, mais ils en valent le coup. Par exemple, le Culinary Arts Center propose un concept inspiré «de la ferme à la table», une expérience au cours de laquelle on voit le chef préparer notre assiette. En journée, des ateliers d’initiation sont offerts. Viennent ensuite le Sel de Mer, un bistro français spécialisé dans les fruits de mer, le Grand Dutch Café, où l’on peut savourer les meilleurs cafés ou bières, le Pinnacle Grill, pour de bonnes grillades, Le Tamarind et ses spécialités asiatiques et le Canaletto et ses mets italiens.

LES ESCALES

Cette croisière inaugurale de trois jours partait de Fort Lauderdale pour ne faire que deux escales: Nassau, aux Bahamas, et Half Moon Cay, une magnifique île privée appartenant à Holland America Line.
La troisième journée se passait en mer afin de permettre aux passagers de parcourir les 12 ponts du navire.
@lisegiguere - Le MS Koningsdam vu de Half Moon Key

@lisegiguere – Le MS Koningsdam vu de Half Moon Key

FORT LAUDERDALE

La «Venise d’Amérique» possède de bien jolies plages. Vibrante et vivante, elle a beaucoup à offrir, notamment la décou­verte de ses canaux et même de ses marécages­­.

NASSAU

Capitale des Bahamas, l’ancien repaire de Barbe Noire et de ses pirates est aujourd’hui une ville affairée et moderne dans laquelle subsistent des bâtiments coloniaux que l’on reconnaît à leur couleur rose.

HALF MOON CAY

Les Bahamas comptent 700 îles, dont 29 seulement sont inhabitées. L’ancienne petite île de San Salvador est l’une d’elles. Elle est devenue Half Moon Cay en 1996, quand Holland America Line s’en est porté acquéreur. C’est un petit paradis où il fait bon relaxer dans les eaux turquoise, faire de la plongée ou se prélasser sur la plage. Le sable blanc y est si fin qu’on dirait de la poudre.

@lisegiguere - La plage de Half Moon Key

@lisegiguere – La plage de Half Moon Key

À SAVOIR

  • Un second navire de la classe «Pinnacle» est attendu fin 2018.
  • Le MS Koningsdam offrira tout l’hiver des croisières de 7, 9, 11 et même 21 jours dans les Caraïbes, ce qui fait grimper à neuf le nombre de navires de Holland dans ces eaux cet hiver.
  • Type de croisière: navire élégant, clientèle plus âgée ou familiale ne souhaitant pas faire­­ la fête.
  • Coût: à compter de 599 $ US en décembre 2016 ou de 799 $ US en janvier 2017 pour une croisière de sept jours. Sur les autres navires de la compagnie, des croisières d’une semaine sont offertes à partir de 399 $ US en décembre 2016, de 649 $ US en janvier 2017 et de 799 $ US en février 2017.
  • En savoir plus: www.hollandamerica.com

70 ANS DE SERVICE

L’année 2018 marquera les 70 ans de présence de Holland America Line en Alaska. Pour l’occasion, sept navires affichant cette bannière y offriront des croisières de 7 à 14 jours au départ de Seattle ou de Vancouver­­. Possibilité de séjours «terre et mer» au cœur du National Denali Park ou du Yukon, suivis d’une croisière. Au programme: spectacle et menu sous le thème de l’Alaska, et présentation d’une bière unique créée par une brasserie de l’Alaska.

Cet article a été publié sur Canoe.ca, mais également dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec.

11 croisières de rêve

En pleine effervescence, le monde des croisières offre des forfaits de plus en plus variés pour tous les goûts et toutes les bourses. Les vacanciers peuvent maintenant découvrir plusieurs nouvelles destinations et explorer des thèmes de plus en plus recherchés (musique, golf, vins, chants celtiques, etc.) Voici onze suggestions de eroisières pour vous faire rêver. Cet article est paru dans ma chronique Voyager sans risque du  Journal de Montréal et du  Journal de Québec

Célébrations sur le Queen Mary 2

Le Queen Ma;ry 2 à New York

Le Queen Ma;ry 2 à New York

1- À tout seigneur tout honneur, commençons par le Queen Mary 2, le navire amiral de Cunard et l’un des plus magnifiques navires jamais construits. Cet élégant navire sur lequel ont voyagé de nombreuses célébrités et de nombreuses têtes couronnées perpétue la grande tradition transatlantique et célèbre, cette année, le 175e anniversaire de la première traversée, effectuée le 4 juillet 1840 par le Britannia. Le paquebot quittera Liverpool le 2 juillet pour une croisière de 12 jours se terminant à New York. Dîners de gala, invités spéciaux et surprises diverses promettent de rendre cette traversée inoubliable.

Silversea et ses expéditions

Le Silver Galapagos

Le Silver Galapagos

2- Si certaines croisières favorisent la détente, d’autres s’adressent tout particulièrement aux passionnés d’aventure et de découverte. Pour eux, Silversea dispose de trois petits navires capables d’accoster à des endroits inaccessibles pour d’autres. L’un d’eux, le Silver Galapagos (100 passagers) explore ce mystérieux territoire de l’Équateur. Au programme: observation de la faune et de la flore, lieux isolés, photographie, marche dans la nature, plongée et guides certifiés.

Le nord canadien

Akademik dans la baie  Disko

Akademik dans la baie Disko

3- ►Également pour les aventuriers et les amateurs de grande nature, la compagnie canadienne One Ocean Expedition propose la découverte de la côte est canadienne, de l’Arctique et de l’Antarctique. Du 7 au 16 juillet, la croisière Louisbourg-Louisbourg fera des arrêts aux îles de la Madeleine, à Gaspé, à Anticosti, à Terre-Neuve et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Aussi, du 2 au 12 août: le cercle arctique.

Adventure Canada, le spécialiste des expéditions dans l’Arctique canadien navigue également dans ces eaux à bord de petits navires. Programme bilingue d’activités (ateliers, visites guidées) pour deux de ses prochaines expéditions: Majestueux Saint-Laurent (du 14 au 23 juin) et Cœur de l’Arctique (du 17 au 29 juillet).

Découvrir les châteaux de la Loire

Une cabine du Princesse

Une cabine du Princesse

4- CroisiEurope, le chef de file de la croisière fluviale en Europe, a récemment lancé le tout nouveau MS Loire Princesse, un bateau à aubes qui sillonnera la Loire tout l’été. Une belle occasion de visiter le riche patrimoine qui borde ce fleuve. Au programme: Nantes, Saint-Nazaire, Ance­nis, Angers, Saumur, Bouchemaine et, bien entendu, les châteaux de La Loire!

Un nouveau navire pour Ponant

Le grand hall du Lyrial

Le grand hall du Lyrial

5- Ponant a récemment lancé son cinquième yacht de croisière, le Lyrial. Pour sa saison inaugurale, ce dernier sillonnera la Méditerranée (Italie, Croatie, Monténégro, Grèce, Turquie) pour mettre ensuite le cap sur les glaces de l’Antarctique, où il rejoindra d’autres navires de la flotte. À noter que Ponant offre également cette année des croisières vers l’Alaska ainsi que vers Hawaï, la Polynésie, l’île de Pâques, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Prestige sur le Saint-Laurent

Le Saint-Laurent

M/V Saint-Laurent Prestige

6- Depuis le temps qu’on l’espérait, voici qu’un navire de croisière de type River Cruise sillonnera le Saint-Laurent. Le luxueux M/V Saint-Laurent Prestige (200 passagers) de la compagnie française Rivages du monde partira de Montréal et permettra d’admirer les plus beaux paysages du Québec et de l’Ontario. Au programme: Montréal, Québec, Toronto, Kingston, les chutes du Niagara, les Mille-Îles, le lac Saint-Pierre et Trois-Rivières. À compter du 12 mai jusqu’en octobre. http://www.rivagesdumonde.fr. On peut également réserver auprès de Traditours

Luxe sur le Danube

Le Scénic Jasper

Le Scénic Jasper

7- Scenic Cruises accueille deux nouveaux navi­res sur le Rhin, le Main et le Danube. Il s’agit des Scenic Opal et Scenic Jasper, qui proposent des cabines luxueuses et même une piscine sur son toit plat, ce qui est plutôt inusité sur ce type de navire.

Revivre La Croisière s’amuse

Le Regal Princess

Le Regal Princess

8- Pour souligner son 50e anniversaire et lancer son tout nouveau Regal Princess, la compagnie Princess Cruise avait invité les interprètes de La Croisière s’amuse (Love Boat), l’émission culte qui était enregistrée à bord d’un navire Princess et qui a donné envie à toute une génération de décou­vrir les croisières. Ce tout nouveau navire naviguera tout l’automne et tout l’hiver dans les Caraï­bes. À compter du 8 novembre.

Pitou en croisière

Pets on Deck9- Saviez-vous qu’il est possible d’emmener votre chien en croisière? Vous pouvez le faire à bord du paquebot Queen Mary 2, mais seulement durant les croisières transatlantiques (Southampton-New York ou l’inverse). Le programme «Animaux sur le pont» (Pets on the deck) comprend toute une gamme de services. Ainsi, votre toutou aura droit à un choix de lits et de couvertures, il sera logé dans un chenil, surveillé et promené, et il aura même droit à un manteau au logo du Queen Mary 2!

Plus de choix pour Cuba

Le Cuba Crystal

Le Cuba Crystal

10- Cuba Cruise, désormais propriété de Celestyal Cruise, prolonge sa saison jusqu’au 11 avril. De plus, Celestyal Crystal (anciennement Louis Crystal) modifie son itinéraire autour de l’île de Cuba. La compagnie passera désormais deux jours à La Havane, fera une escale à Maria La Gorda, un lieu idéal pour la plongée, en plus d’ajouter trois départs pour cette saison 2015/2016.

Les délices de France

Emerald Waterways

Emerald Waterways

11- Emerald Waterway propose un nouvel itinéraire de 11 jours dans le sud de la France entre Lyon et Arles, le long des pittoresques Rhône et Saône. Organisée sur le thème «Les délices de France», cette croisière gourmande entraînera les passagers dans la visite de magnifiques petites villes chargées d’histoire (Chalon-sur-Saône, Tournon, Avignon), de châteaux, de palaces et de ruines, sans oublier qu’ils pourront déguster des vins de cette région et même suivre des cours de cuisine. À compter du 13 juin.

À la découverte de la Méditerranée

Les croisières sont une magnifique façon de découvrir le monde sans stress et en tout confort. Destination de plus populaires auprès des croisiéristes, la Méditerranée et ses nombreux ports se fait enjôleuse. Voici un texte publié dans le Journal de Montréal, le Journal de Québec et sur Canoe.ca

@lisgiguere -

@lisgiguere –

Les croisières en Europe n’ont  que peu de choses à voir avec celles dans les Caraïbes.En plus des paysages spectaculaires de leurs grandes cités maritimes, les quelque 200 ports du bassin méditerranéen regorgent de splendeurs architecturales, de vestiges­­ antiques et gardent les traces d’une histoire marquée par la présence d’envahisseurs.

Pour une première croisière en Europe, il est de première importance de bien choisir ses escales. Voici cinq suggestions puisées parmi la multitude de circuits en Italie, en Croatie, dans la Mer Baltique, dans les îles Britannique ainsi qu’en Grèce.

Pour lire la suite dans le Journal de Montréal

Dans le Journal de Québec

http://www.journaldequebec.com/2015/03/13/5-croisieres-pour-decouvrir-leurope

Sur Canoe.ca 

 

 

Un escalier en cristal Swarovski sur le MSC Divina

Regardez bien comment les marches de cet escalier étincelent sous les lumières. Eh bien, sachez que chacune d’elles  (16) compte entre 45 et 50 véritables cristaux swarovski ce qui représente 800 cristaux étincelants. Mais qui peut bien avoir l’idée de mettre des cristaux dans un escalier, vous demandez-vous ?

@lisegiguere- escalier dont les marches sont en cristal Swarovski

Il s’agit du navire de croisière MSC Divina de la compagnie MSC (Mediterranean Style Cruise),  qui mouillera, dès le 20 novembre, dans le port de Miami.

Capture d’écran 2013-08-16 à 13.45.19

Pouvant accueillir 4500 passagers, ce navire propose également l’espace Yacht Club (trois étages du 15e au 18e), une section spéciale  qui ne compte que 69 cabines, une conciergerie privée, ouverte 24h et très luxueuse (on y trouve cet escalier),  le Top Sail Lounge, où il est possible de se détendre en prenant un verre  ou un café et en contemplant l’océan, un  restaurant à l’usage exclusif des membres,

@lisegiguere - Le restaurant privé réservé aux membres du Yacht Club

@lisegiguere – Le restaurant privé réservé aux membres du Yacht Club

une piscine privés, un espace de relaxation ainsi que l’accès privé au MSC Aurea Spa et, bien entendu, les services d’un majordome.

@lisegiguere -

@lisegiguere –

Pour ceux qui cherchent le calme

Tous ceux qui suivent mes écrits savent que j’aime tout particulièrement les croisières. J’aime voguer tout doucement et me laisser bercer par la mer. Cependant, ma préférence va nettement aux plus petits navires comme Silversea ou la Compagnie du Ponant qu’aux monstres qui sont de véritables villes où il s’avère bien difficile de trouver un peu de calme.

C’est pourquoi, j’ai été particulièrement surprise et séduite par ce concept, lequel, avouons-le n’est pas sans rappeler les différences de classe que l’on retrouvait autrefois sur les navires de croisière. MSC refuse de faire cette comparaison, mais son Yacht Club n’en offre pas moins l’expérience d’un petit navire de luxe à l’intérieur d’un immense paquebot. Voici une vidéo vous donnant un aperçu de ce qui vous attend à bord

Nouveau dans les Caraïbes

À compter du 20 novembre MSC Divina s’installera dans le Port de Miami et offrira des croisières dans les Caraïbes.  La croisière inaugurale (3  nuits) promet d’être inoubliable. Les passagers auront droit à un  feu d’artifice spectaculaire, des séances de photos, des cadeaux souvenirs MSC et de nombreuses représentations spéciales.

Lors de cette croisière, MSC Divina fera des arrêts pour la première fois à Cap Canaveral en Floride et sur  l’île privée de Great Stirrup Cay, aux Bahamas. Tarifs à partir de 219 $.

Par la suite, dès  le 23 novembre, MSC Divina partira pour une croisière de sept nuit en direction de Phillipsburg, Saint-Martin et San Juan, Puerto Rico. Tarif à partir de   629 $. À noter que les itinéraires de MSC Divina vont alterner entre des Caraïbes orientales et occidentales.

A propos de MSC Divina
Baptisé par la «divine»   Sophia Loren,

Capture d’écran 2013-08-16 à 13.59.15 MSC Divina dispose de 1,751 cabines, 322 900 pieds carrés d’espace public, un casino, sept restaurants, 18 bars et salons, cinq piscines (dont une piscine à débordement), un bowling, un théâtre, une salle de gym, un spa, un cybercafé, un centre de conférence, des zones pour enfants et adolescents et son  MSC Yacht Club.

A propos de MSC Croisières

MSC possède 13 navires répartis en 3 catégories : Lyrica (2200passagers); Musica  (3200 passagers) et Fantasia (4200 passagers). Malgré leur grosseur, les navires peuvent atteindre pratiquement tous les ports. en fait, on compte 154 itinéraires de navigation, soit 3 381 escales dans 181 ports,

Cette entreprise familiale n’offre pas qu’un vaste espace de jeux pour les enfants et les adolescents, mais ils accueillent gratuitement les enfants de 11 ans et moins et des taux réduits pourles 1 à 17 ans quand ils sont dans la même cabine que leurs parents. On offre également des tarifs spéciaux pour les voyageurs «seniors»

À venir

MSC prévoit quatre nouveaux navires pour 2016. Ces derniers auront plus de 5 000 passagers et offriront également l’expérience Yacht Club.

Bilan d’une année bien remplie (2012)

Voyager, c’est ma passion. Chaque année, quand vient l’heure du bilan, je me dis qu’il me faudrait bien ralentir. Puis, des invitations arrivent et me voilà toute excitée, incapable de à dire non à toutes ces merveilles qui m’attendent. Il y a tant de pays à découvrir, tant de merveilles à voir, tant de personnes à rencontrer.

Pour vous donner une idée de ce, à quoi, peut ressembler l’agenda d’une journaliste en voyage, voici  ceux que j’ai effectués cette année (À noter que ce document ne tient aucunement compte de tous les allers-retours effectués dans les diverses régions du Québec).

Du 3 au 10 janvier : Croisière dans les Caraïbes à bord du Silver Spirit, le tout nouveau navire de la luxueuse compagnie de croisières Silversea.

DSC00367- Silver Spirit

Voici le texte : Silver Spirit : hôtel flottant de luxe

&&&&&&&

Du 11 au 14 février. Cette fois-ci, je suis partie pour quelques jours à Nassau au Bahamas, en compagnie de deux autres passionnées que l’on peut lire dans le blogue Copines en cavales mis en ligne par Ulysse: Marie-Julie Gagnon qui signe également (En transit) et Geneviève Vézina-Montplaisir.

DSC01194- Nassau

Voici le texte: Nassau, une symphonie de couleurs. 

&&&&&&

Du 22 au 25 mars : Petit weekend à Saratoga Springs pour visiter un hôtel historique et une bien jolie petite ville.

DSC01244-Saratoga

Voici les textes: Deux jours à Saratoga Springs  et Gideon Putnam Resort & Spa, un sanctuaire voué au bien-être

&&&&&&

Du 10 au 18 avril : Comment résister à un appel du Pérou. Je suis donc partie sur la piste des Incas. Une belle découverte gastronomique. Faite en compagnie d’autres journalistes venus de Toronto et des États-Unis.

IMG_0384- Machu Pichu

Voici le texte: Le Pérou, un vrai régal

&&&&&&&

Du 25 avril au 2 mai : Haïti a beaucoup souffert et les dirigeants voudraient bien ramener les touristes sur leur île. C’est en compagnie de Lio Kiefer du Devoir  que j’ai fait ce voyage.

DSC01844- Haiti

Voici le texte: Haiti pour l’authenticité

&&&&&&&

Du 17 au 24 juin : Avec mon mari et quelques journistes, je partais à la découverte de l’Alaska à bord du Zaandam, de la compagnie de croisière Holland America Line

DSC01891-AlaskaVoici le texte: Alaska, une croisière en eau glacée

&&&&&&&

Du 30 juin au 3 juillet : Quelques jours à la découverte des plages et du homard du Nouveau-Brunswick. Cette tournée, faite en compagnie de mon mari, prend des airs de vacances.

DSC02306- NBVoici le texte: Nouveau-Brunswick ; plage et homards

&&&&&&&&

Du 8 au 21 juillet. Heureusement que nos conjoints peuvent nous suivre lors des croisières car certaines sont assez longues. Ce fut le cas avec celle du Viking River Cruise qui nous permettait de visiter cinq pays en suivant le Danube et le Rhin,

DSC02830- VikingVoici les textes: Cinq châteaux forts remplis de mystère sur le bord du Rhin  et un autre à paraître bientôt.

&&&&&&

Du 2 au 10 août. Toujours en compagnie de mon mari (chanceux, n’est-ce pas?), je reprenais la mer, cette fois-ci, à bord du luxueux Boréal de la Compagnie du Ponant. Une croisière extraordinaire qui nous menait de Venise à la Croatie.

DSC03567- Hvar en Croatie

Voici le texte: La Croatie vue de la mer

&&&&&&&

Du 24 au 31 août : Départ pour la Suisse en compagnie de 141 journalistes de 29 pays.  Une belle expérience et de belles rencontres .

DSC03888- Suisse

Texte à paraître bientôt.

&&&&&&&&

Du 28 août au 1 oct : Le calendrier Maya ayant prédit la fin du monde pour le 21-12-2012, cette tournée composée uniquement de journalistes québécois nous mène à Cancun et au célèbre site Chichen Itza.

DSC04259- Machu Pichu

Voici le texte: 21 décembre 2012 : À Cancun, sur la piste des Mayas

&&&&&&&&

Du 2 au 8 octobre : Au lendemain de mon retour de Cancun, je reprends l’avion pour l’événement Health & Wellness de Sainte-Lucie. En ma compagnie, deux journalistes des USA et une jeune journaliste du Huffington Post de Toronto Arti Patel.

DSC04444- Sainte Lucie

Voici le texte: Sainte-Lucie : paradis pour le corps et l’esprit

&&&&&&

Du 25 au 28 octobre : En octobre, San Diego se fait généreuse pour les familles puisque les enfants bénéficient de rabais et gratuités diverses. Invitation à s’y rendre avec ses enfants et petits-enfants. Mon petit-fils n’étant pas en âge de m’accompagner, je m’y rends seule avec mon coeur d’enfant 🙂

LiseandTortoise

Texte à paraître bientôt

&&&&&&&

Du 29 octobre au 2 nov : C’est la Fiesta Amigos à Mazatlan et là-aussi, des journalistes de partout s’y rendent. J’y retrouve quelques journalistes américains avec qui je voyage occasionnellement et ma collègue et amie Sylvie Ruel que l’on peut souvent lire, entre autres, dans le Journal le Soleil.

DSC05225Texte à paraître bientôt

&&&&&&

Du 2 au 7 décembre. L’année se termine avec ce voyage qui conduit quelques journalistes québécois dans la belle région de Rhônes-Alpes pour une tournée gastronomique et pour la Fête des lumières de Lyon. Cette fois-ci, j’ai la chance de faire de nouvelles connaissances dont Carrie McPherson que l’on peut lire dans le blogue Les Zurbaines; Shirine Saad que l’on peut lire, entre autres, dans Fashion Magazine et le seul homme du groupe et non le moindre, Pierre Jury du Droit d’Ottawa,

IMG_2043- Lyon en lumière

Texte à paraître bientôt

&&&&&&

À noter que tous ces textes (ou presque) ont également été publiés dans le Journal de Montréal, Journal de Québec et 24h (journal distribué gratuitement dans le métro). Voir les sites du Journal de Montréal et du Journal de Québec sur lesquels ils sont rassemblés.

De nombreux petits clins d’oeil sur ces pays ont également été publiés dans ce blogue, tandis que Maurice, l’ourson voyageur qui m’accompagne  partout a également publié ses impressions sur tous ces voyages dans son blogue Les Oursons bloguent de la SATW (Society American Travel Writer)

Que me réserve 2013 ?

Déjà deux croisières sont au programme. La première aura lieu dans quelques semaines, dans les Caraïbes sur l’un des navires Costa. La seconde, en mars,  devrait m’emmener à Venise, en Grèce et en Turquie. Plusieurs autres projets flottent dans l’air. À suivre…