Archives de Tag: Chine

Bonne année du Coq de feu Rouge

L’année 2017 du calendrier chinois débute aujourd’hui (28 janvier) en Chineà 8h07 am, heure de Beijing, et demain ( 29 janvier) en Amérique et en Europe.C’est la fête la plus importante des célébrations traditionnelles chinoises. Cette année, on célèbre l’Année du Coq de Feu Rouge !

images

Si vous êtes parmi les chanceux qui se trouvent à Hong Kong ou si vous prévoyez y aller d’ici au 12 février, sachez que c’est l’occasion de la  plus grande et la plus colorée des fêtes de cette ville!

C’est une période pur enchantement qui, pour une 22e année,  débute ce soir par la célèbre Parade Internationale du Nouvel An Chinois Cathay Pacific 2017, qui marquera le le début officiel de l’Année du Coq. Les chanceux qui seront sur place verront des chars spectaculaires et des artistes de calibre mondial et ce, pendant près de 2h.

 

cny

Cette parade nocturne sera suivie  de spectaculaires feux d’artifice à la  Baie Victoria de Hong Kong avec, pour toile de fond,  The Peak,les gratte-ciel de Hong Kong et  les eaux noires de la baie.

@lisegiguere- The Peak

@lisegiguere– The Peak

@lisegiguere - Les gratte-ciel de Hong Kong

@lisegiguere – Les gratte-ciel de Hong Kong

@lisegiguere- Les eaux noires de la Baie

@lisegiguere– Les eaux noires de la Baie

Jusqu’au 12 février, la ville sera parée de bannières et de lanternes d’un rouge vif, des manifestations festives traditionnelles sont présentées au public et des images du symbole de la Nouvelle Année – cette année le coq – sont visibles partout.

Puis, vous y verrez les  marchés débordant de fleurs et de nourriture de circonstance

@lisegiguere - Marché

@lisegiguere – Marché

@lisegiguere- Marché

@lisegiguere– Marché

tandis que des foules immenses envahissent les temples afin de prier pour que la chance les accompagne tout au long de cette année.

@lisegiguere - Le wong-tai-si-temple-qui-englobe-trois-religions-taoisme-boudhisme-et-confucianisme

@lisegiguere – Le wong-tai-si-temple-qui-englobe-trois-religions-taoisme-boudhisme-et-confucianisme

Place à la tradition

Bien qu’elle jouisse du statut de ville mondiale moderne, Hong Kong est profondément traditionnelle. C’est pourquoi  les célébrations du Nouvel An Chinois sont particulièrement riches en coutumes et rituels anciens.

Par ailleurs, la nourriture étant une partie essentielle de toute célébration à Hong Kong, celle du Nouvel An Chinois ne fait pas exception. Les mets traditionnels sont porteurs de significations spéciales en plus d’être perçus comme des promesses de ‘prospérité’, ‘bonnes affaires’, ‘chance’ et de ‘réunion’, mais il faut parfois savoir oser.

@lisegiguere - Soupe de porc avec peau.

@lisegiguere – Soupe de porc avec peau.

@lisegiguere - Oeufs en gelée

@lisegiguere – Oeufs en gelée

@lisegiguere - Concombre de mer

@lisegiguere – Concombre de mer

 

 

Publicités

Dormir dans les nuages

Jumeirah Emirates Towers  où l'on a vraiment l'impression de dormir dans les nuages

Jumeirah Emirates Towers où l’on a vraiment l’impression de dormir dans les nuages

Avant de réserver une chambre dans l’un des hôtels qui suivent, il faut s’assurer de ne pas souffrir de vertige. Avec l’aide de trivago.ca, nous avons dressé une liste des 10 meilleurs établissements hôteliers situés à l’intérieur de gratte-ciel, dont la hauteur peut atteindre jusqu’à 500 mètres !

1 – Park Hyatt Shanghai – Shanghai, Chine – 492 mètres

Park Hyatt Shangai

Park Hyatt Shangai

Aux étages supérieurs (79 à 93) du Centre mondial des finances de Shanghai, au cœur du quartier financier de Lujiazui dans Pudong, le Park Hyatt Shanghai permet à ses invités d’échapper à l’agitation de cette ville, l’une des plus peuplées du monde. Les 174 chambres et suites luxueuses offrent des vues pittoresques sur le Bund, le cœur de Shanghai, et sur la rivière Huangpu.

Les 174 chambres et suites luxueuses offrent des vues pittoresques sur le Bund, le cœur de Shanghai, et sur la rivière Huangpu.

Les 174 chambres et suites luxueuses offrent des vues pittoresques sur le Bund, le cœur de Shanghai, et sur la rivière Huangpu.

On y trouve le spa Water Edge ainsi que 8 restaurants de classe mondiale, un bar à whisky Western offrant des performances musicales, et un espace pour la pratique du Tai Chi.

2 – Le Ritz Carlton Hong Kong – Hong Kong – 488 mètres

Ritz Carlton Hong Kong

Ritz Carlton Hong Kong

Les 312 chambres du Ritz-Carlton Hong Kong sont réparties sur les 16 étages supérieurs de l’immense tour du Centre international de commerce, à Hong Kong. Elles offrent des vues imprenables sur Victoria Harbour et les navires arrivant et partant du grand port.

Les chambres ont une vue imprenable sur Victoria Harbour et les navires arrivant et partant du grand port.

Les chambres ont une vue imprenable sur Victoria Harbour et les navires arrivant et partant du grand port.

Sur place, une magnifique piscine à débordement, de nombreux cafés et restaurants dont le Tin Lung Heen (102e étage) doublement étoilé Michelin, sans oublier le Bar Ozone au 118e niveau et un spa de 9 200 mètres carrés, aux immenses baies vitrées !

3- Le St. Regis Shenzhen – Shenzhen, Chine – 442 mètres

L’emblématique St. Regis Shenzhen siège tout en haut du Kingkey, emblème urbain de la ville de Shenzhen au cœur du célèbre quartier financier Caiwuwei.

Le  St Regis Sanya, China

Le St Regis Shenzen, China

Occupant les 28 derniers paliers, l’hôtel propose un décor contemporain et innovateur. Les 290 chambres (33 suites) sont élégamment aménagées et, en plus d’une vue plongeante, elles disposent d’une myriade de prestations personnalisées dont un service majordome de 24 heures.

Le  St Regis Shenzen, China

Le St Regis Shenzen, China

On y trouve également un spa offrant des soins sophistiqués et 3 restaurants : le Social (cuisine du monde); le Tian Gong (créations chinoises) et l’Elba. 

4 –Four Seasons Guangzhou – Guangzhou, Chine – 438 mètres

Four Seasons - exterior with signatureL’hôtel Four Seasons Guangzhou prend place dans le tiers supérieur de la tour SFI, l’un des plus grands gratte-ciel au monde. Les 344 chambres (42 suites) sont parmi les plus spacieuses offertes dans cette ville.

Four Seasons - premier roomOn y trouve également 2 salons bars et 4 restaurants dont le Catch, situé au 100e étage. L’hôtel abrite également le Hua Spa et ses six cabines de soins dont les immenses fenêtres, allant du plancher au plafond, dispensant une lumière naturelle. À ce même endroit, la piscine intérieure donne vue sur le delta de la rivière des Perles et crée l’illusion nager dans les nuages !

5 – Grand Hyatt Shanghai – Shanghai, Chine – 420 mètres

Grand Hyatt Shangai

Grand Hyatt Shangai

Niché dans la tour Jin Mao, le Grand Hyatt Shanghai a longtemps été l’hôtel le plus élevé du monde. Ses 555 chambres, élégamment décorées et meublées d’éléments traditionnels chinois, sont réparties sur 34 niveaux et offrent une vue spectaculaire sur la ville de Shanghai et sur l’impressionnant atrium de l’hôtel, haut de 33 étages !

Grand Hyatt Shanghai-PRINTLe Grand Hyatt Shanghai abrite également de nombreux restaurants, une arcade, une piscine intérieure, un centre de remise en forme et le renommé Spa Club Oasis.

6- JW Marriott Marquis – Dubaï, Émirats Arabes Unis – 355 mètres

JW Marriott Marquis Dubai 1 - Flickr de l'hôtelDu haut de ses 355 mètres, la vertigineuse structure qui accueille le JW Marriott Marquis compte 77 planchers, 14 restaurants et bars, ainsi que plus de 800 chambres et suites. Chacune d’entre elles a été aménagée dans un style moderne et minimaliste, et offre une vue imprenable sur Dubaï, particulièrement sur son populaire quartier financier.

jwmm_chambreL’endroit dispose de cinq restaurants et du majestueux Spa Saray (plus de 4300 mètres carrés), où des traitements locaux et d’anciennes techniques de guérison sont proposés.

7- Baiyoke Sky – Bangkok, Thaïlande – 328 mètres

Baiyoke Sky

Baiyoke Sky

Dans la tour Baiyoke II, le plus grand bâtiment de Thaïlande, le Baiyoke Sky offre un choix de 658 chambres logées entre le 22e et 73e étage. Au 83e et dernier niveau, un bar à ciel ouvert propose de délicieux cocktails tandis que l’on jette un regard sur la ville de Bangkok depuis son point de vue le plus élevé.

Baiyoke_restaurantLes clients ont aussi la possibilité d’explorer les huit restaurants et bars proposant une variété de plats thaïlandais, chinois et internationaux. L’un d’entre eux, le Baiyoke Floating Market représente le plus haut marché flottant au monde et l’on y sert une variété de plats présentés dans d’authentiques barques thaïlandaises.

8- Burj Al Arab – Dubaï, Émirats Arabes Unis – 321 mètres

Burj Al Arab - Dubaï

Burj Al Arab – Dubaï

Le Burj Al Arab, cet hôtel en forme de voile est rapidement devenu le symbole de Dubaï. Surplombant les plages de sable blanc de Jumeirah, il est posé sur une ile artificielle que ses prestigieux locataires peuvent atteindre à tout heure du jour grâce à la flotte de voitures de luxe mises à leur disposition.

Le Burj el Arab et sa flotte de Rolls Royce

Le Burj Al Arab et sa flotte de Rolls Royce

Se qualifiant d’hôtel le plus luxueux au monde, le Burj Al Arab doit sa réputation à ses nombreux comptoirs de réception (un à chaque palier); à son équipe de serveurs disponibles en tout temps ; à son accueil personnalisé avec de l’eau de rose, des dates et du café ; à son lobby orné d’or ; à son atrium, le plus grand au monde ; à son Spa  situé à 150 mètres au-dessus du Golfe

Le Spa Talise

Le Spa 

ainsi qu’à son aquarium dans lequel nagent pas moins de 4 000 poissons !

9 – Shangri-La London – Londres, Angleterre – 310 mètres

Shangri La Londres

Shangri La Londres

Ouvert depuis mai dernier, le Shangri-La London occupe les niveaux 34 à 52 de la tour The Shard, le plus haut bâtiment d’Europe de l’Ouest. Situé près du Tower Bridge sur la rive Sud de la Tamise, l’endroit offre un panorama de rêve que l’on peut admirer des 202 chambres et suites.

ShangriLaLondres3Des lunettes d’approche et un téléscope, déposés près des larges fenêtres qui occupent tout un mur, permettent de profiter pleinement du paysage urbain de Londres. Pour se restaurer, les visiteurs ont le choix entre le Gong, un bar chic à l’ambiance feutré ou au Ting où les plats s’avèrent être aussi délicieux que le décor ! Enfin, une piscine débordement offre, elle-aussi, une vue splendide sur la ville !

10 – Jumeirah Emirates Towers – Dubaï, Émirats Arabes Unis – 309 mètres

Jumeirah Emirates Towers

Jumeirah Emirates Towers

Les deux tours du Jumeirah Emirates surplombent l’horizon de Dubaï à plus de 300 mètres. Ce luxueux complexe hôtelier, reconnu pour attirer une prestigieuse clientèle d’affaires, compte plus de 400 chambres et suites,

Jumeirah Emirates Towers - Deluxe Suite - Relaxation Cornerdes boutiques de luxe exclusives, le Talise Spa et son bar à oxygène, des discothèques, 16 restaurants dont le Alta Badia offrant une incroyable vue panoramique, en plus d’une cuisine gastronomique.

NOTE 1: Ce texte a été publié dans le Journal de Montréal et Journal de Québec sous le titre 5 hôtels aux hauteurs vertigineuses. Comme on l’avait amputé de la moitié, c’est pourquoi je vous le redonne au complet

NOTE 2: Un grand merci à Claude Paradis, chargée des relations publiques pour le Canada, du site de comparaison d’hôtels Trivago.ca, pour son aide précieuse. www.trivago.ca

Petite fleur de Mandchourie

«Une fille mariée est comme de l’eau répandu sur le sable. Elle ne sera rien pour sa famille natale». Fei avait cinq ans quand son grand-père lui dit cette phrase qu’elle reçut comme une sentence, mais loin de la rebuter, cette dernière agit comme une poussée d’adrénaline «Je suis une fille, mais je veux apprendre moi-aussi».

Autobiographique, ce livre montre le goût et le désir d’apprendre d’une petite chinoise pauvre dotée d’une volonté d’apprendre qui en ferait rougir plus d’un.

Née dans un camp communiste de forestier en Mandchourie, quelques mois après la loi interdisant d’avoir deux enfants (mais sauvée par le calendrier lunaire qui la fait naître quelques mois plus tôt) on la suit de son enfance dans ce camp de bûcheron, de son adolescence dans les vieux quartiers de Changchun, a.de son ascension à Dalian, la ville chinoise calquée sur Paris jusqu’à la capitale française, on suit son ascension vers les succès.

Une histoire touchante où il est montré que la volonté et l’intelligence associés au travail conduit inévitablement au succès. Mais les succès n’apportent pas tout. Dans cette histoire touchante qui permet de faire la découverte de la Chine et de la mentalité des chinois, l’amour de la famille reste omniprésente.

Le grand  rêve de Fei étant de faire connaître les Chinois aux autres peuples, elle peut être fière de ce roman qui nous donne envie de mieux connaître ce peuple.

Je me considère privilégiée d’avoir pu lire ce livre à Pékin, mais je sais que même si on le lit au bord de la piscine, sur la plage ou dans son lit, il possède ce pouvoir de recréer l’ambiance de ce pays rempli de légendes, de symboles et de mystères.  • Petite fleur de Mandchourie, Fei Xu Ge, XO éditions.

Quelques visages de Pékin

Visiter un pays, c’est aussi entrer en contact avec tout un tas de gens. Leur sourire, leur gentillesse, leur aide et les efforts déployés en commun pour tenter de se comprendre se greffent à jamais dans nos coeurs. Il y a aussi nos compagnons de voyage avec qui nous partageons les frustrations, les rires, les joies, les découvertes et enfin, tous ces inconnus dont on croise le regard et qu’on ne connaîtra jamais. À tous ceux qui apparaissent sur ces photos, j’aimerais dire Merci d’avoir ensoleillé ma visite de Pékin.

Il y a d’abord mon mari, Jean Authier, avec qui j’ai fait ce voyage. Aussi, notre gentil conducteur de pousse-pousse dans les Hutong (vieux quartier)

@ Lise Giguère -

Le charmant couple (je n’ai jamais compris leur nom, désolée) qui nous ont accueilli dans leur demeure des vieux quartiers (hutongs) pour nous faire partager leur repas. Ils nous ont même ouvert leur album photo pour nous présenter leur fils, un fana de motos et sa jeune épouse.

@ Lise Giguère -

Thomas, un de nos guides qui nous a promené dans de nombreux temples.

@ Jean Authier

Cédant à la tentation, nous nous sommes offerts des massages des pieds. Il faut dire que par cette canicule, c’était un magnifique cadeau à se faire. Ça nous a permis de faire la connaissance de deux mignonnes massothérapeutes qui, malgré leur toute petite taille, massaient comme des lutteurs sumo. Ouch !

@ Jean Authier -

@ Jean Authier

Cette jolie petite cuisinière a bien essayé de me vendre des brochettes de boulet, de mille-pattes ou de vers à soie, mais malgré son sourire elle n’a pas réussi à me convaincre.

@ Lise Giguère -

Sur l’avenue Wangfujing une rue commerciale piétonne centenaire, se côtoient les vêtements griffés et les babioles. De plus des personnages se présentent à nous vêtus de costumes ayant marqué l’histoire de Chine.

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

Bon d’accord, les deux prochains, je n’ai pas vu leur visage, mais ce que j’ai pu avoir pitié d’eux d’être ainsi vêtus sous cette canicule. Il faisait un bon 40 C et une humidité intense ce qui donnait environ 47C-48C.

@ Lise Giguère -

@ Lise Giguère

Dans le Hou Haï, l’artiste Hou Ze Lin a sculpté des «Mini-Me» de Jean et moi. –

@ Lise Giguère - -Hou Ze Lin

Il y a aussi cet autre artiste XU BU qui peint des objets  à la main à l’intérieur, une technique que la Famille Xu exerce depuis trois générations.

@ Lise Giguère.

De certains voyages naissent et se cimentent des amitiés. Je ne crois pas me tromper en disant qu’après les aventures vécues avec Jean-Pierre Caron de Incursion Voyages et Laurier Tremblay, accompagnateur pour cette même agence, il en sera ainsi.

@ Lise Giguère - Jean-Pierre Caron de Incursion Voyages et Laurier Tremblay à la Muraille de Chine.

Jean-Paul, un pharmacien de la banlieue de Paris a également partagé avec nous de nombreuses aventures. On le voit ici en compagnie de notre guide Loulou.

@ Lise Giguère - Jean-Paul et Loulou près des Douves de la Cité interdite.

Près de la Muraille de Chine, d’autres courageux personnificateurs affrontaient la canicule sous leur chaud costume.

@ Lise Giguère.

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

Et comment oublier les beaux visages d’enfants croisés au hasard des promenades ?

@ Lise Giguère.

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

@ Lise giguère

Les incontournables de Pékin

Dans tous les pays, il y a bien sûr les monuments et les édifices qui racontent le passé. Avec huit siècles d’histoire, la Chine en a accumulé plusieurs. Voici quelques incontournables.

Place Tian’anmen,  la plus grande place urbaine au monde. Située en plein centre-ville, elle occupe 440 000 mètres carrés et mesure 880 mètres du Nord au Sud et 500 mètres de l’Est à l’Ouest.

@ Lise Giguère

La Cité interdite, ou Palais impérial, demanda 14 ans pour sa construction. Cet ensemble de palais impériaux, le plus grand dans le monde, fait partie du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@Lise Giguère - La cité interdite

La Grande muraille l’une des huit merveilles du monde. Ce chef d’œuvre de la dynastie des Mings construit en 1505 serpente à travers les montagnes sur une longueur d’environ 6 700 km.

@Lise Giguère - Grande Muraille de Chine

Le temple du ciel,  le plus grand temple de sacrifices au ciel de Chine. Il a été classé en 1998 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le temple du ciel

Les 13 tombeaux des Ming. La nécropole impériale de 13 empereurs de la dynastie Ming est la plus dense du monde. En 2003, l’endroit a été classé dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Les tombeaux des Ming

Le Palais d’été, le plus grand jardin impérial de Chine est l’un des jardins classiques les plus connus du monde. On y trouve de nombreux biens culturels de grande valeur et des arbres, des cèdres surtout, dont le plus vieux a 800 ans. Il a également été classé, en 1998, sur la liste du Patrimoine culturel mondial de l’Unesco.

@ Lise Giguère - Le palais d'été.

Le Temple des lamas,   le plus grand monastère de la secte des bonnets jaunes à Pékin. Des moines y habitent encore aujourd’hui.

@ Lise Giguère - Temple des Lamas

Le Temple de Confucius. Cet ancien lieu d’études est considéré comme le deuxième temple le plus important en Chine. Derrière le grand temple, une série de stèles reproduit les textes de Confucius tandis qu’une autre série montre les noms gravés des 51624 noms des élèves reçus à l’école.

@ Lise Giguère - Temple de Confucius

Le Musée national de Chine. Un incontournable pour mieux comprendre la riche histoire de la Chine.

@ Lise Giguère - Intérieur du Musée national de Chine

Le Parc Jingshan ou Colline de Charbon. Située derrière la Cité interdite, cette colline artificielle  a été créée en 1420 avec la terre retirée de la construction des immenses douves qui entourent la Cité Interdite afin de protéger la Cité Interdite des mauvais esprits.

@ Lise Giguère - La construction des 5 pavillons que l'on y trouve date de 1751 . Quatre sont placés de façon symétrique et le cinquième, le pavillon Wanchun, est situé au sommet de la Colline et permet une très belle vue sur Pékin

La maison de thé Lao She, du nom de l’écrivain et artiste qui a composé de nombreuses pièces de théâtre,  présente des ballades chantées pendant que l’on déguste le thé.

@ Lise Giguère - Dégustation de thé au Salon de thé Lao She

Peut-être un peu moins connu, mais tout aussi intéressant, le pont Lugou  (Lugouqiao) ou Pont Marco Polo en l’honneur du célèbre voyageur vénitien qui resta plusieurs années au service de l’empereur Kubilai Khan.

@ Lise Giguère - Le pont Marco Polo

Fini de construire en 1192, il est fait en granite avec des balustrades de marbre de chaque côté. Il  mesure 266 mètres par 9 mètres de largeur sur une largeur de 9 mètres et possède 281 piliers surmontés de 281 lions de pierre, portant eux-mêmes des lions de tailles plus petites.

@ Lise Giguère. Voyez le petit lion sous sa patte.

Et, bien entendu, le site des Jeux Olympiques de Pékin 2008.

@ Lise Giguère

En circulant dans de petites voiturettes électriques, on peut admirer  le Stade national de Pékin, surnommé « nid d’oiseau »

@ Lise Giguère - Le «nid d'oiseau» dans le brouillard de Pékin

et le Cube ou Centre national de natation .

@ Lise Giguère - Le Cube

À savoir:

• En tout, Beijing compte 200 sites ouverts au public, plus de 700 hôtels et des milliers d’auberges.

• Il est possible d’avoir les services d’un guide en 21 langues différentes.

• Pour éviter la canicule, il vaut mieux s’y rendre fin septembre ou début octobre.

• Sur place, on se procure de jolies ombrelles en dentelle. Une frivolité qui se révélera vite indispensable.

@ Lise Giguère

Air Canada offre un vol direct Toronto-Pékin.

Bienvenue à Pékin

Pour véritablement apprécier Pékin, il faut découvrir ses deux visages. Il y a, bien sûr, le Pékin moderne avec son quartier des affaires, ses grands édifices qui pointent vers le ciel, ses hôtels chics et ses restaurants branchés.

@ Lise Giguère - Quartier des affaires Pékin

Ce n’est pas vraiment le Pékin que les Nord-Américains recherchent. Pour vraiment trouver le dépaysement, il vaut mieux quitter ce quartier et se balader dans les Hutong, ces vieux quartiers de Pékin

@ Lise Giguère - Hutong (vieux quartier)

pour y rencontrer ceux qui y vivent, goûter leur cuisine et apprendre leurs traditions.

@ Lise Giguère - Le couple qui m'a reçue dans leur maison privée..

Malgré la barrière du langage, les Pékinois sont sympathiques, souriants, mais la conversation demeure un problème, même avec un bon dictionnaire et une bonne volonté. Vaut mieux alors faire appel à un guide. Nous avons opté pour une guide francophone, Loulou.

@ Lise Giguère - Loulou m'attend !

Alors que nous visitions la Cité interdite, comme elle se montrait curieuse de mieux connaître le Québec et le Canada, je lui ai demandé de s’adresser aux lecteurs de ce blogue. En Pékinois d’abord puis en français.

Remarquez bien le petit sourire timide à la fin de son petit laïus.  Charmant, non ?