Archives de Tag: Cuba

Les 10 plus beaux circuits à moto au monde

Les voyages à moto étant de plus en plus populaires auprès des passionnés, Bianca Kennedy, la directrice des deux Salons de la moto (Qc et Mtl) et son équipe nous ont préparé une liste des plus belles randonnées à faire dans le monde. Voici de  quoi faire saliver tous les motocyclistes.

1. La Great Ocean Road (Australie): Près de 300 km de route serpentant entre la forêt tropicale et la rive, en passant par les petites villes de surf et la Ship Wreck Coast, et qui offre une vue magnifique sur le panorama bleu, entre le ciel et la mer.

2. The Cat & Fiddle Road (Angleterre): Route mythique du Derbyshire n’est autre qu’un tronçon de la route A537, connue pour ses virages serrés. Il s’agit d’une route réservée aux conducteurs avancés, voire très avancés, en raison des nombreux défis techniques qu’elle pose.

3. La Route 66 (États-Unis): Symbole de liberté, cette route n’a plus besoin de présentations. D’une longueur de près de 4000 km, elle traverse littéralement le continent américain et demeure un incontournable pour les motocyclistes de partout à travers le monde.

4. La Route Che Guevara (Cuba): De la Havane à Baracoa, on traverse l’île alors que défilent des montagnes luxuriantes et des plages de sable blanc.

5. La route de montagne Trollstigen (Norvège): Avec son dénivelé de 9 % et ses 11 virages en épingle, la route 63 de Norvège est l’un des lieux de mototourisme les plus populaires dans cette région.

6. La route Transfagarasan (Roumanie): Route militaire stratégique construite dans les années 1970 par Nico­lae Ceaușescu, elle représente 56 milles de torsions traversant les plus hautes montagnes des Carpates du Sud en Roumanie.

7. La Côte amalfitaine (Italie): Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, cette côte est connue pour être l’une des plus impressionnantes et romantiques au monde. Elle permet à ceux qui s’y aventurent de découvrir les charmes de l’Italie et d’admirer la beauté de la Méditerranée.

8. La Piste Ho Chi Min (Vietnam): Ce chemin, puisqu’on ne peut pas vraiment dire qu’il s’agit d’une route, a été construit au début des années 1960. Il se voulait alors un lien stratégique entre le Vietnam du Nord et du Sud, à travers ses voisins le Laos et le Cambodge. Accessible uniquement à pied ou à moto, il offre une vue époustouflante sur la campagne environnante.

9. La Ruta 40 (Argentine): Plus longue route d’Argentine, la Ruta 40 est aussi l’une des plus longues du monde. Elle fait 5300 km du cap Virgenes, à l’extrême sud de la Patagonie, jusqu’à La Quiaca, à la frontière bolivienne. Cette route légen­daire suit la cordillère des Andes et traverse pas moins de 20 parcs nationaux. Ce trajet a été promu comme produit touristique national.

10. La Route de Hana (Maui, Hawaï): Étroite et sinueuse, cette route de 84 km est une des attractions les plus populaires de Maui. Elle traverse des forêts tropicales, 59 ponts et compte plus de 600 virages. Elle est célèbre mondialement pour la beauté naturelle de ses paysages, ses plages de sable noir et ses cascades imposantes, mais également par son surnom de Route des divorces. On dit que les difficultés qu’elle engen­dre auraient causé de nombreuses dispu­tes de couples!


 

Cet article a été publié, à l’occasion du Salon de la moto et du VTT de Québec (3 au 5 février) et de Montréal (24 au 26 février  dans la Chronique Voyager sans risque du Journal de Montréal, ICI et du Journal de Québec, ICI

Croisière autour de Cuba en tout-compris

On visite trop souvent Cuba en se concentrant sur ses plages et ses hôtels tout compris sans prendre le temps de découvrir ses villes et leur riche histoire. Une croisière à bord du Celestyal Crystal comble ces lacunes en offrant un circuit unique et original permettant une incursion au cœur de cette destination qui ne ressemble à aucune autre.

Depuis que l’ex-président Obama a rétabli les relations diplomatiques, en 2015, Cuba est en effervescence et les touristes affluent. Il y a eu plus de quatre millions de visiteurs en 2016, une augmentation de près de 14,5 % par rapport à 2015. Désormais, cette île occupe le deuxième rang des destinations les plus visitées des Caraïbes.

«Cuba est à la mode, explique Juan Carlo aux touristes allemands, français et américains qu’il guide. Tout le monde attend de voir ce qui va se passer et veut voir Cuba avant qu’elle ne change trop». Puis, il ajoute: «Les Canadiens et les Mexicains demeurent les premiers dans nos cœurs, ce sont les deux seuls peuples qui ne nous ont jamais abandonnés.»

Un pays en effervescence 

Le 21e siècle réussit bien à Cuba qui se réveille et s’évertue à mettre ses charmes en valeur. Un peu partout, les vieilles pierres sont nettoyées, rafraîchies et retrouvent les couleurs éclatantes d’autrefois. Dans les rues, des modèles de voiture récents côtoient désormais les autos des années 50, plus rutilantes que jamais. À leur bord, les touristes s’entassent pour découvrir l’architecture et l’histoire mouvementée de cette île marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et la révolution.

@lisegiguere. Les belles d’autrefois sont plus rutilantes que jamais.

Mais, encore plus que ses plages, ses baies, ses montagnes, son architecture, sa musique, son rhum ou ses cigares, ce sont les Cubains – qui ont su garder l’île vivante quand l’infrastructure s’est effondrée -, qui impressionnent et touchent le cœur.

Seul navire à offrir trois escales à Cuba

L’itinéraire de huit jours à bord du Celestyal Crystal comprend deux jours en mer et trois escales à Cuba: à Santiago de Cuba, berceau de la révolution et lieu de sépulture de Fidel Castro

@lisegiguere – C’est à l’intérieur du gros rocher de gauche que repose Fidel Castro. À droite, la pyramide symbolise ses compagnons d’armes

@lisegiguere. Vue sur la baie de Santiago de Cuba de la Forteresse El Morro, construite pour protéger l’île des pirates, des flibustiers, des corsaires et des boucaniers.

@lisegiguere – À partir de Santiago de Cuba, on peut se rendre à Biran pour voir la maison où est né Fidel Castro.

à Cienfuegos, la plus caribéenne des villes cubaines

@lisegiguere– Le théâtre Tomas Terry du nom d’un marchant d’esclaves, très riche. Il avait même un centre de reproduction d’esclaves

@lisegiguere – La Gloriette du Parc Jose Marti de Cienfuegos

@lisegiguere– Un Ceiba, un arbre sacré à Cuba. Aucun Cubain n’accepterait de couper une de ses branches de peur que ça lui porte malheur. C’est également un arbre sous lequel se réfugier quand il y a de l’orage car il n’attire pas le tonnerre. Ses fleurs forment une sorte de coton dont on fait les oreillers.

 

@lisegiguere – Le Palacio del Valle et son architecture éclectique. Une partie a été construite au 16e et la seconde au 19e. Dans les années 50, la mafia avait voulait faire un casino de cet endroit, devenu le symbole de Cienfuegos

et à La Havane, capitale de l’île et véritable musée à ciel ouvert avec ses trésors architecturaux hérités de l’Espagne du Siècle d’or. Le navire s’arrête deux jours et une nuit dans la capitale.

@lisegiguere – La Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Marchande de fleurs et de poupées, Place de la Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Une magnifique sculpture, place Saint-François d’Assise, à la Havane

@lisegiguere – Place d’Armes à la Havane

@lisegiguere – Vue de Cuba du navire.

Une quatrième escale à Montego Bay, en Jamaïque, permet aux Américains d’embarquer et à ceux qui sont déjà à bord de découvrir la deuxième plus grande ville de cette île antillaise.

À noter que le navire faisait auparavant escale à Punta Frances (sur l’île de la Jeunesse) et, plus récemment, à Maria La Gordia. Malheureusement, pour des raisons environnementales (Cuba est une île corallienne), ces escales ont été annulées.

Pour cette même raison, il faut un navire de petit tonnage pour accoster dans des ports comme Santiago de Cuba ou Cienfuegos. Le Celestyal Crystal est d’ailleurs le seul navire à offrir des escales dans d’autres villes que La Havane et il proposera désormais ce circuit toute l’année.

***

LE NAVIRE

C’est en 2012, sous le nom de Cuba Cruise que ce navire de taille moyenne débutait ses croisières autour de l’île de Cuba. Portant désormais le nom de Celestyal Crystal, il a fait l’objet d’importantes rénovations en 2015 afin d’ajouter des balcons à 53 cabines. Comptant neuf ponts, il peut accueillir 1200 passagers dans ses 476 cabines.

@lisegiguere – Une cabine du Celestyal Crystal

Côté restauration, on trouve deux restaurants à la carte et un troisième à formule buffet. Le navire est aussi doté d’équipements comme un centre de conditionnement physique, une piscine, un jacuzzi, un casino, un coin Internet, des salles de conférence, le spa Santé Sana et une boutique hors taxe.

À bord, la monnaie est dollar américain et toutes les informations sont données en quatre langues: anglais, français, allemand et espagnol.

***

NOTRE COUP DE COEUR

L’animation endiablée du directeur de croisière Danny Rubu. Irrésistible!

***

À savoir

– Type de croisière: voyage «tout inclus» offrant une véritable immersion cubaine avec 70 membres d’équipages d’origine cubaine, des plats et des spectacles typiquement cubains.

– L’embarquement peut se faire à La Havane (le lundi) ou à Montego Bay (le vendredi).

– Coût: cette croisière est notamment offerte chez Transat à compter de 2119 $. Ce prix comprend le vol vers La Havane ou Varadero, les transferts, une excursion par escale, le forfait boissons à volonté et les pourboires. Le voyage peut également être combiné avec un séjour d’une semaine en tout compris à Varadero. www.transat.com

– En savoir plus sur le navire: celestyalcruises.com

Ce texte est d’abord paru sur le site de Canoe.ca. Voir ICI 

Également dans le Journal de Montréal, voir ICI

Et dans le Journal de Québec, voir ICI 

Bilan de mon année 2014

Le 31 décembre, c’est l’heure des bilans. Même si j’ai été très sage côté blogue cette année, je n’en ai pas moins beaucoup travaillé et… voyagé. Voyons un peu.

Janvier – Cuba

Du 10 au 17 janvier, j’expérimentais la toute nouvelle Cuba Cruise, une croisière autour de l’île de Cuba à bord du Louis Cristal de la compagnie Louis Cruise, devenue depuis novembre Celestyal Cruise. Même si les Cayos de Cuba nous font rêver, il y a aussi de très jolies villes, chargées d’histoire comme Santiago de Cuba, Holguin,Cienfuegos, Trinidad, l’île de Punta Frances, la Havane et, si l’on choisit un départ en Jamaique, Montego Bay , en tout six ports différents que cette croisière nous permet de découvrir.

@lisegiguere - Cette croisière permet, entre autres, une visite de Holguin

@lisegiguere – Cette croisière permet, entre autres, une visite de Holguin

Pour lire le compte rendu paru dans le Journal de Montréal, de Québec ou sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

À lire également bientôt dans le Journal de Montréal, 42h à la Havane.

Du 29 janvier au 7 février : La Tunisie

Ça faisait un certain temps que je n’étais pas allée en Tunisie. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me suis embarquée pour ce voyage qui avait pour but premier de nous vanter les mérites des soins médicaux dans ce pays. N’étant pas médecin et n’ayant aucune compétence en ce domaine, difficile pour moi de suggérer d’aller se faire soigner au loin, surtout que le système de santé du Québec, malgré ses failles, est tout de même excellent.

@lisegiguere - les murailles de Mahdia possédaient deux portes permettant de pénétrer à l’intérieur de la ville. Celle-ci donnait sur la Mediterranée.

@lisegiguere – les murailles de Mahdia possédaient deux portes permettant de pénétrer à l’intérieur de la ville. Celle-ci donnait sur la Mediterranée.

J’ai donc préféré lancer un appel à la prudence à tous ceux qui comme moi ne peuvent juger des soins dans un autre pays. Lire ICI

Parler un peu de la Nouvelle Tunisie, après la Révolution du Jasmin. ICI

Je me suis donc concentré sur la découverte d’une magnifique petite ville Mahdia (Lire ICI)

J’ai également écrit sur un de ses tout inclus, le magnifique Mahdia Palace  Thalasso ou j’ai logé.  À lire en 2015.

Mars et avril

C’est rare, mais j’ai pris un peu de temps pour relaxer, me remettre en forme et surtout écrire mes textes. Il le fallait car le reste de l’année était plutôt chargé.

Mai

Du 5 au 10 mai – Cancun – Mexique

Chaque année, le Mexique organise son Tianguis Turistico tandis que Cuba propose un FITCUBA. Il s’agit d’événements réunissant des professionnels du voyage auxquels ils présentent leurs nouveautés. Cette année, les deux activités se déroulaient en même temps. Dommage. Mon choix s’est donc porté sur le Tianguis qui avait lieu à Cancun. Une belle occasion de redécouvrir cet endroit chéri des Québécois pour son soleil et sa plage magnifique. J’ai aussi eu l’immense privilège de voir les préparatifs du tout nouveau spectacle du cirque du Soleil Joya qui a fait ses débuts le mois dernier.

@lisegiguere - Cancun

@lisegiguere – Cancun

Compte rendu du Tianguis – ICI

Texte sur Joya, le nouveau spectacle du cirque du Soleil. ICI

Texte sur Fiesta Americana Grand Coral Beach and Resort, le magnifique hôtel ou j’ai logé. À lire ICI

Du 12 au 16 mai – Panama

À peine le temps de défaire la valise et de la refaire avant de repartir au Panama pour l’ouverture d’un tout nouveau tout inclus Riu PLaya Blanca, situé sur la côte ouest de Panama, dans la province de Coclé, Riu Playa Blanca est vendu en exclusivité par Vacances Signature qui offre des vols directs Montréal-Playa Blanca  ; Québec-Playa Blanca et Bagotville-Playa Blanca (à partir du 6 février 2015).

@lisegiguere - Panama City

@lisegiguere – Panama City

Lire ICI

Ce voyage était d’autant plus intéressant qu’il a permis une visite du Canal de Panama, une merveille d’ingénierie qui célébrait cette année son 100e anniversaire.

DSC03468

Ça a également été l’occasion de publier un petit texte sur Copa Airlines qui a établi une  liaison sans escale (quatre vols par semaine) Montréal-Panama tout au long de l’année.

Il faut dire que la situation stratégique de cet aéroport en fait une plaque tournante des Amériques et un pôle de départ pour l’ensemble des destinations (Colombie, le Pérou, le Chili, le Venezuela, le Costa Rica, l’Équateur ou le Brésil.) À lire . ICI

Du 18 mai au 4 juin – L’Aquitaine

Décidément, par chance que mars et avril m’avait permis de rattraper mon retard parce que ce mois-ci a été pour le moins occupé. Cette fois-ci encore, à peine ai-je défait mes valises que je repartais pour l’Europe. Direction : l’Aquitaine pour une croisière sur un bateau habitable d’Aquitaine navigation. Heureusement que l’on nous avait fourni un capitaine car je crois bien que je serais encore sur la Baïse, cette jolie rivière que l’on parcourt en faisant de magnifiques arrêts dans des villages parfois étonnants.

@lisegiguere - Bateau-habitable naviguant sur la Baïse

@lisegiguere – Bateau-habitable naviguant sur la Baïse

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

Au cours de ces arrêts, j’ai eu l’immense plaisir de découvrir Moncrabeau la Capitale des menteurs. J’ai adoré cette visite,

@lisegiguere -La Traverse des éléphants rose de Moncrabeau

@lisegiguere -La Traverse des éléphants rose de Moncrabeau

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Après cette expérience qui m’a prouvé que je ne serais jamais navigatrice, j’ai passé quelques jours dans la magnifique ville de Bordeaux de laquelle je suis tombée amoureuse

@lisegiguere - Un carousel dans le Vieux Bordeaux

@lisegiguere – Un carousel dans le Vieux Bordeaux

et dont un texte (commandé d’urgence) tarde à paraître. Dès qu’il sera en ligne, je vous mettrai le lien ICI

Après ces quelques jours à parcourir cette ville chargée d’histoire, je suis montée à bord du Cyrano de Bergerac de CroisiEurope pour une croisière sur la Gironde, le plus grand  estuaire d’Europe. Une croisière toute en douceur qui permet des arrêts dans des villes médiévales comme St-Émilion et où bien sûr, les plus grands vignobles sont à l’honneur (Château Margot, Rotschild, etc).

@lisegiguere - Chateau Margaux où l'on produit les vins que l'on dit les meilleurs au monde

@lisegiguere – Chateau Margaux où l’on produit les vins que l’on dit les meilleurs au monde

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

Histoire de rentabiliser encore davantage ce déplacement, je suis ensuite partie à la découverte de 4 établissements Relais & Châteaux possédant leur propre vignoble. J’en ai même découvert un qui a le second plus petit vignoble de la région. Savez-vous où est le premier ? À l’aéroport. Eh oui, à Bordeaux, même l’aéroport a son vignoble, mais ne vous en faites pas, on ne fait pas de vin avec ses raisins.

@lisegiguere- Le Château de Mirambeau , dans le Sud de la Charente-Maritime, à la croisée des vignobles de Bordeaux et de Cognac,

@lisegiguere– Le Château de Mirambeau , dans le Sud de la Charente-Maritime, à la croisée des vignobles de Bordeaux et de Cognac,

Un texte sur l’un de ces Relais & Châteaux est déjà paru dans le magazine Prestige auquel je collabore parfois. Voici le lien ICI.

Un second texte devrait paraître ce printemps dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca.

Juin

Du 8 au 20 juin – Croisière en Méditerranée

Encore une fois, le temps est très court à la maison et il faut l’employer à écrire tous ses textes, mais comment refuser une invitation de Silversea Cruises ? Au départ de Rome, nous avons navigué jusqu’en Turquie, à bord du Silver Spirit,  en passant par l’Italie et la Grèce, bien sûr. Une croisière mémorable, à l’image de cette compagnie qui ne cesse de me ravir.

@lisegiguere - Cette croisière m'a de nouveau permis d'être époustouflée par la beauté de la côte Amalfitaine

@lisegiguere – Cette croisière m’a de nouveau permis d’être époustouflée par la beauté de la côte Amalfitaine

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

J’ai également profité de mon passage à Rome pour écrire un 42h à Rome. Il sera publié plus tard cette année, je vous en informerai ICI.

@lisegiguere - Un classique : le magnifique Colisée de Rome

@lisegiguere – Un classique : le magnifique Colisée de Rome

Juillet

Du 2 au 5 juillet – Croisière sur rail avec l’Ocean de Via Rail

Cette fois-ci le départ se faisait de la gare ferroviaire de Montréal pour participer au centenaire de la liaison Via Rail entre Montréal et Halifax. Il faut aimer la proximité car les cabines sont petites, mais elles contiennent tout ce dont on a besoin et surtout le paysage en vaut la chandelle.

@lisegiguere - à bord de la voiture panoramique, on admire les beautés du Québec et des Maritimes

@lisegiguere – à bord de la voiture panoramique, on admire les beautés du Québec et des Maritimes

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI

J’y ai également appris une nouvelle qui promet de changer les voyages à bord du Canadien, entre Vancouver-Toronto. ICI

Puisque nous faisions arrêt à Halifax, j’en ai profité pour y demeurer quelques jours afin de rédiger un 42h à Halifax que vous pouvez lire ICI

@lisegiguere - Queen's Landing à Halifax

@lisegiguere – Queen’s Landing à Halifax

Du 7 au 9 Juillet – Croisière sur le Saint-Laurent

Il n’existait pas encore (il y en aura en 2015) de véritable croisière sur le Saint-Laurent comme sur presque tous les grands fleuves du monde. Cependant, Croisières AML propose une alternative : une croisière de deux jours sur l’eau avec des arrêts au Château Frontenac et au Manoir Richelieu dans Charlevoix et retour en autobus.

@lisegiguere - La croisière sur le Saint-Laurent permet d'apercevoir les magnifiques Chutes Montmorency, plus haute que les chutes du Niagara.

@lisegiguere – La croisière sur le Saint-Laurent permet d’apercevoir les magnifiques Chutes Montmorency, plus haute que les chutes du Niagara.

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 16 au 26 juillet – Croisière en Grèce

L’invitation pour cette croisière m’était parvenue alors même que j’étais à Santorini à bord du Silver Spirit de Silversea. Comme on y proposait une croisière de plusieurs îles grecques que je ne connaissais pas encore, j’ai dit oui, bien sûr. Je suis donc montée à bord du Cristal, le même navire qui pendant l’hiver fait la Croisière sur Cuba que j’avais faite en janvier et je suis partie vers des îles aux noms enchanteurs.

@lisegiguere- Le Louis Cristal à Ios. Depuis novembre, ce navire se nomme le Celestyal Louis

@lisegiguere– Le Louis Cristal à Ios. Depuis novembre, ce navire se nomme le Celestyal Louis

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca., il faudra attendre 2015.

Août –  Manitoba

Du 17 au 20 août – Winnipeg – Manitoba.

Chaque année également, la Commission Canadienne du tourisme organise un événement, appelé Gomedia, réunissant des journalistes d’un peu partout dans le monde. Cette année, l’événement se tenait à Winnipeg, une ville réputée pour être ennuyante et qui pourtant m’a semblé fort intéressante.

@Lise Giguère - Le nouveau Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg

@Lise Giguère – Le nouveau Musée canadien des droits de la personne à Winnipeg

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 21 au 24 août – Vallée de l’Okanagan

Après les rencontres de Gomédia, un voyage est toujours proposé à travers le Canada. On a le choix. J’ai donc choisi la Vallée de l’Okanagan et ses délices. Malheureusement pour moi, j’ai été malade et je me suis retrouvée au cœur d’une tournée gastronomique alors que je ne pouvais boire que de l’eau et avaler du pain et quelques légumes. Un véritable calvaire. Malgré tout, j’ai pu observer mes collègues et en tirer un texte qui devrait paraître au printemps.

@lisegiguere - La magnifique et fertile Vallée de l'Okanagan

@lisegiguere – La magnifique et fertile Vallée de l’Okanagan

Septembre

Du 4 au 18 septembre – Groenland

Quand le Ponant m’a proposé une croisière au Groenland, j’ai hésité un peu. Je ne suis pas très sportive et la perspective de courir après les banquises me laissait un peu froide. Cependant, j’ai accepté et J’AI ADORÉ. À un point tel que je serais désormais tout à fait prête à m’embarquer pour l’Antarctique. En fait, il n’est pas nécessaire d’être très sportive quand on navigue sur ces destinations car il est toujours possible de rester à bord pendant les excursions, mais honnêtement, ceux qui le font le regrettent presque toujours un peu.

@lisegiguere - Comment résister à l'attrait de ces banquises qui flottent au Groenland ?

@lisegiguere – Comment résister à l’attrait de ces banquises qui flottent au Groenland ?

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Du 26 au 29 septembre – Cancun

Retour au Mexique pour admirer les rénovations du Club Med Yucatan de Cancun auquel ont a ajouté des suites familiales, un baby club et dont les restaurants ont été rénovés. Quelques jours de travail au soleil. Bien agréable !

@lisegiguere - La plage de rêve du Club Med Yucatan de Cancun au Mexique

@lisegiguere – La plage de rêve du Club Med Yucatan de Cancun au Mexique

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI

Octobre

1 au 13 octobre – Croisière Seabourn

Ça faisait longtemps que je désirais découvrir la compagnie de croisière Seabourn que l’on dit hors de l’ordinaire. Eh bien, le moins que l’on puisse dire est que je n’ai pas été déçue. Le Seabourn Quest est spectaculaire, mais surtout de bon goût, avec de grands espaces, une cabine spacieuse et une nourriture comme je n’ai jamais goûté sur aucun autre navire de croisière. Même si la destination Boston-Montréal ne m’apportait pas tellement de nouvelles découvertes, j’ai donc pu profiter au maximum de ce magnifique navire.

@lisegiguere - Le magnifique Seabourn Quest à la Baie au Saguenay

@lisegiguere – Le magnifique Seabourn Quest à la Baie au Saguenay

Mon compte rendu n’a pas encore été publié. Il le sera en 2015. A suivre.

Cependant, comme les gens du Saguenay réservent toujours un accueil extraordinaire aux croisiéristes, je leur ai dédié ce petit texte. Voir ICI

De plus, comme nous avons fait une escale à l’île du Prince Edouard, plus précisément à Charlottetown, j’ai pu écrire ce texte. ICI

Du 25 octobre au 9 novembre – Polynésie

Encore une fois, c’était un rêve. Bora, Bora, Morea, Tahiti, des noms qui chantent à nos oreilles et qui sont promesse de chaleur, de beauté, de douceur. J’ai eu la chance de découvrir plusieurs îles de la Société, Tuamotu et des Marquises à bord du Paul Gaughin en compagnie de deux conférenciers des plus intéressants, Arnaud de Sullé ,  un spécialiste du célèbre peintre qui a donné son nom au navire  et Jean-Michel Cousteau, le fils du  commandant Cousteau.

@lisegiguere - Bar flottant  pour les invités du Paul Gauguin sur l'île privée Motu Mahana , près de Taha'a dans les Iles de la Société en Polynésie

@lisegiguere – Bar flottant pour les invités du Paul Gauguin sur l’île privée Motu Mahana , près de Taha’a dans les Iles de la Société en Polynésie

Pour lire mon compte rendu paru dans le Journal de Montréal, Journal de Québec, 24h et sur Canoe.ca. Cliquer ICI et ICI 

J’ai également publié un texte dans PAX Magazine avec qui je collabore également à l’occasion. Voir ICI

Du 3 au 7 décembre – Val thorens

Pour célébrer l’ouverture de son tout nouveau Club Med Sensations de Val Thorens, Club Med avait invité des journalistes du monde entier. Bien que n’étant pas skieuse, j’ai eu l’immense honneur d’être parmi les invités.

@lisegiguere - les sommets enneigés de Val Thorens n'avaient pas rem toute la neige nécessaire à leur splendeur, mais ils étaient tout de même splendides

@lisegiguere – les sommets enneigés de Val Thorens n’avaient pas rem toute la neige nécessaire à leur splendeur, mais ils étaient tout de même splendides

Mon compte rendu paraîtra bientôt  dans le Journal de Montréal, Journal de Québec,

Du 10 au 21 décembre – Les Émirats Arabes Unis

Les constructions incroyables de Dubaï et d’Abu Dhabi défraient les manchettes. Ayant visité ces deux villes il y a environ 8 ans, j’étais curieuse de voir les changements. Comme je l’avais été la première fois, j’ai été estomaquée. Mais ces villes ne sont pas les seules à créer des endroits de rêve.

@lisegiguere - Burj Khalifa - Dubaï

@lisegiguere – Burj Khalifa – Dubaï

Je me suis également beaucoup amusée de ce que l’on peut imaginer quand l’argent n’est vraiment pas un problème.

@lisegiguere. Distributrice de lingots d'or au Dubaï Mall.

@lisegiguere. Distributrice de lingots d’or au Dubaï Mall.

Oman le fait aussi à sa façon, beaucoup plus traditionnelle. Il en résulte une ville blanche et dont les bâtiments sont de dimensions tout à fait respectables, mais où tout est propre et de bon goût.

@lisegiguere - La plage de Shatti Al-Qurm à Mascate en Oman

@lisegiguere – La plage de Shatti Al-Qurm à Mascate en Oman

et que dire de Qatar dont l’aéroport mérite à lui seul une visite. Non, mais un aéroport qui offre la possibilité de patienter entre deux vols en nageant dans une piscine, c’est pas banal, non ? Et il ne faut pas oublier Qatar Airways qui m’a offert de faire l’essai de sa classe  Affaires ce qui m’a permis de vivre mon décalage avec la fraîcheur d’une rose et d’être en pleine forme pour le temps des fêtes.

@Lisegigure - bref aperçu du lounge VIP de Qatar Airways. La classe !

@Lisegigure – bref aperçu du lounge VIP de Qatar Airways. La classe !

Mes textes ne sont pas encore parus, même pas encore écrits, mais dès que ce sera fait, vous aurez les liens.

Bilan

Ce fut une année très mouvementée, parfois épuisante, mais jamais ennuyante. À travers tous ces voyages outre-mer, il y a aussi eu mes nombreux déplacements entre la Malbaie ou j’habite de façon permanente

@Lisegiguere- la vue de chez moi dans Charlevoix. Magnifique, n'est-ce pas ?

@Lisegiguere– la vue de chez moi dans Charlevoix. Magnifique, n’est-ce pas ?

@Le petit village de Charlevoix où j'habite se nomme Cap à l'Aigle et il est reconnu comme Le Village des Lilas. Joli n'est-ce pas ?

@Le petit village de Charlevoix où j’habite se nomme Cap à l’Aigle et il est reconnu comme Le Village des Lilas. Joli n’est-ce pas ?

et Montréal où je vis aussi quasi de façon permanente.

Bref, le seul endroit où je semble toujours être de façon véritablement permanente, c’est dans mes valises 🙂 Je vous présente donc ma meilleure amie, une valise que j’ai testé au cours de cette année et qui ne me quitte plus.

IMG_4563-  Valise Lise

À votre tour, je vous invite  à faire aussi votre bilan et je vous encourage à rêver. Tous ces voyages, je les ai rêvés très longtemps avant de les faire. Dans des périodes de ma vie où je n’aurais même pas pu me payer l’essence pour Old Orchard ou que je devais rester à la maison ou respecter mes engagements au bureau. Mais quand on rêve fort, la magie s’installe et il arrive de petits miracles. C’est ce que je vous souhaite à tous. Bonne année 2015.

images-2

Concours pour les photographes

Vous aimez la nature ? La plongée sous-marine ? La photographie ? Le soleil ? La plage ? La mer ? Cuba ?

@LiseGiguere- Cuba

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, il y a fort à parier que vous aimeriez participer au FOTOSUB Colony 2011, un concours qui a pour but de mettre en évidence la flore et la faune sous-marine cubaine.

L’événement se tiendra du 10 au 14 avril prochain au Parc National Punta Francés sur l’île de la Jeunesse.  Avec sa barrière de corail de plus de 400 km, ce parc est l’un des mieux préservé au monde et ses fonds marins sont protégés. Pour voir où il est situé, cliquez ici

Au total, 14 prix seront remis dont trois dans chacune des catégories suivantes : poissons, paysages, paysage avec plongeur et Macro. De plus, un Grand prix sera remis au photographe ayant cumulé le plus de points dans toutes les catégories et un autre pour le meilleur mannequin.

NOTE: Les participants doivent posséder un  certificat de plongeur.

Info : http://www.photosubcuba

Du rhum pour tous les goûts !

À Cuba, le rhum est roi. Ça tombe bien, j’aime bien cette boisson, surtout si elle s’accompagne de jus de fruits bien frais. Là, on peut dire que j’ai été gâtée. Partout où nous avions le bonheur de poser le pied, des serveurs nous attendaient avec des Mojitos, des Pina colada ou des rhum punchs.

Bien entendu, à la Havane, nous avons visité le Musée du Rhum Havana Club. Situé dans un bel édifice du Centre historique, ce musée explique les différentes étapes de la conception du rhum, depuis la récolte de la canne à sucre, jusqu’à la phase de vieillissement.

Une magnifique maquette permet de mieux comprendre l’histoire des sucreries et l’importance du train à vapeur qui transportait le précieux liquide.

@Lise Giguère - Maquette Musée du rhum Havana Club

@ Lise Giguère - Maquette vue de la passerelle. Musée du rhum Havana Club

Pour s’assurer que l’on appréciait à sa juste mesure la boisson locale, nous avons eu droit à un grand verre de jus d’orange agrémenté de jus de canne à sucre fraîchement pressé et d’un peu de rhum. Un délice !

Par la suite, d’autres boissons, mettant le rhum en vedette nous ont été offertes.

1 – À Vinales, nous avons pu goûter un drink coloré, rafraîchissant et très facile à préparer, le  Todorizonte

@ Lise Giguère - John présente le Todorizonte !

Comme c’était la première fois que j’entendais ce nom, j’ai demandé la recette. La voici.

–       Rhum

–       Jus d’orange frais

–       Liqueur de menthe

–       Menthe fraiche

–       Une tranche d’orange.

J’ai bien tenté d’avoir les proportions exactes, mais John qui présente les drinks sur la photo  m’a assuré que le meilleur moyen de savoir s’il est bon, c’est encore d’y goûter ! Tchin !

2- À Las Tunas, j’ai goûté la boisson locale, le Canchanchara.

@ Lise Giguère - Marianne présente la Canchancara

Il s’agit d’un mélange de rhum mélangé à du jus de canne à sucre.

Le goût ? On dirait du rhum avec du sirop d’érable !

* À noter que la jeune femme qui fait le service porte le costume traditionnel.

À Bayamo, un autre drink original.

Dans un coin, un homme muni d’une machette décapite une noix de coco jusqu’à ce qu’il puisse voir l’intérieur.

@ Lise Giguère -

On y place ensuite une paille.

Là, on a le choix de boire le lait de coco pur ou d’y ajouter un peu de rhum.

@ Lise Giguère

À la bonne vôtre !

@ Lise Giguère

Des «touristes» à Cuba !

Je reviens tout juste de Cuba. J’y ai vu tant de belles choses que j’aurais aimé vous entretenir tous les soirs sur ce pays. Malheureusement, l’internet était plus que déficient. En fait, je devrais presque dire qu’il était inexistant.

Il faut cependant avouer que nous étions 152 journalistes, provenant de 32 pays à assister à la FITCUBA, une foire internationale en tourisme qui célébrait cette année son 30e anniversaire.

Est-il utile d’ajouter que tout ce beau monde avait son ordi et se précipitait sur internet dès qu’ils avaient un moment de libre ? Eh oui, c’est ça le métier !

En attendant que tout le monde soit là  nous avons pu visiter la Vallée de Vinales (200 km à l’ouest de la Havane). Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999, cette magnifique et luxuriante vallée est protégée par le Parque National de Vinales. On dit qu’elle est source d’inspiration de nombreux peintres et compositeurs.

@ Lise Giguère - Vallée de Vinalès

En arrière-plan, les Mogotes, les premières montagnes à avoir émergé de l’eau pendant la période jurassique. Ne trouvez-vous pas que de loin on dirait des animaux préhistoriques ?

@ Lise Giguère

C’est dans ce décor que j’ai vu ce type d’arbres étranges.

@ Lise Giguère

– Ce sont des «touristes»  m’a dit en riant Maïté, notre guide.

– Euh, des touristes ?

– oui, on les surnomme comme cela parce qu’ils sont rouges comme des touristes après une journée au soleil cubain et ils pèlent !

@ Lise Giguère

En réalité, cet arbre se nomme Almarigo. Il sert, entre autres, à la fabrication de médicaments pour les maladies respiratoires.

Près de la  Murale de la Préhistoire, j’ai dégusté le meilleur repas de la semaine.Un méchoui de porc dont je rêve encore (moi qui suis pourtant quasi végétarienne) et une assiette de riz mélangé à des fèves rouges que l’on appelle «Maure et chrétien.

@ Lise Giguère - Murale de la préhistoire

La journée s’est terminée par une visite de la Cueva del Indio, une grotte impressionnante qui aurait autrefois servie de refuge aux indiens, d’où son nom

@ Lise Giguère - La grotte de l'Indienet une tournée de la Finca San Vincente, une ferme

@ Lise Giguère – Finca San Vincente

et une casa du tabac puisque nous sommes dans la région qui produit le «meilleur tabac au monde» toujours selon notre guide.

@

@ Lise Giguère - Casa du tabac