Archives de Tag: Disney

7 infos inspirantes pour futurs voyages

Différents outils peuvent être les déclencheurs dans le choix d’une destination. Il y a bien sûr les différents guides, des capsules web, des films-conférences, des rabais, etc. En voici quelques-uns.

1. De « délicieuses » capsules

Réunissant amour du voyage et web, la jeune Claudia Ferreira, fille de Carlos Ferreira du restaurant du même nom, a créé une toute nouvelle plateforme consacrée aux trésors culinaires portugais. Avec l’aide de sa sœur Sandra, directrice des opérations du Groupe Ferreira, de Raphaëlle Rousseau, cameraman, stratège et productrice ainsi que d’Édith Jorich, réalisatrice, le projet PortugalGourmand a vu le jour. En tout, 10 épisodes d’environ 5 minutes présentent la richesse gastronomique de ce pays avec des incursions auprès de pêcheurs, viticulteurs, fromagers, etc. De petites capsules très sympathiques à visualiser pour préparer son séjour, fouiller dans ses souvenirs ou même pour se donner une furieuse envie de réserver une table dans un restaurant portugais. www.portugalgourmand.com

Voici la première vidéo:

2. L’avantage d’être Québécois

Credit: Office de tourisme de Québec

Peu de gens le savent, mais il est possible d’obtenir un rabais de 30 % lors de sa prochaine réservation au Château Frontenac. Il suffit de mentionner que l’on est résident du Québec. Bien entendu, ce rabais est applicable sous réserve de disponibilité et pour certaines périodes seulement.

3. Préparer son voyage au pays de Mickey

Saviez-vous qu’il existe un site en français pour aider à la préparation de son voyage à Disney World ?  www.disneyworld.ca

4. Des rabais pour Myrtle Beach

La région de Myrtle Beach, en Caroline du Sud, offre des rabais aux visiteurs canadiens afin de les aider à « compenser » la différence du taux de change. Jusqu’en mai 2018, les voyageurs munis d’un passeport canadien valide peuvent bénéficier de 25 % à 55 % dans certains hôtels, attractions, terrains de golf, restaurants et lieux de divertissement pendant leur séjour dans cette région.

5. Harry Potter bientôt à Broadway

Harry Potter and the Cursed Child, la comédie musicale qui fait suite à la série de livres arrivera à Broadway, New York, le 22 avril. Harry est maintenant époux, père de trois enfants et employé surmené du ministère de la Magie.

6. Rêver l’aventure

Les films Passeport pour le Monde sont présentés dans 111 cinémas à travers le Canada, dont une trentaine au Québec. Chaque film trace le portrait complet d’une destination : sites touristiques, trésors cachés,ges activités pour tous les goûts, histoire, culture et traditions, mais aussi mode de vie et quotidien des habitants.www.passeportpourlemonde.com

7. Road trip en moto sur la Côte Est Américaine

Enfourcher sa Harley et rouler cheveux au vent sur le bitume ? On trouve l’inspiration en assistant à la ciné-conférence De Montréal à la Pointe de la Floride, de Marc Poirel aux Grands Explorateurs, présenté partout au Québec, durant tout le mois de mars.

Cet article a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Quoi de neuf à Disney ?

Le parc de Walt Disney World en Floride ne cesse d’innover pour ajouter au plaisir des visiteurs. Voici sept nouveautés à découvrir lors de votre prochaine visite.

1. Un tout nouveau spectacle créé par le Cirque du Soleil et inspiré du patrimoine de Disney sera bientôt présenté à Disney Spring. Tout en célébrant le caractère unique de Disney, il rendra hommage aux artisans qui savent produire la magie à Disney.

2. Il est désormais possible de se faire conduire par l’un des personnages de Disney dans une auto rouge à pois blancs, comme la jupe de Minnie Mouse. C’est la Minnie Van Service, disponible entre 6 h 30 et 12 h 30 pour les invités du Disney’s BoardWalk Resort et du Disney’s Yacht & Beach Club Resort. Coût : 20 $. À noter que les véhicules peuvent accueillir six passagers et que deux d’entre eux sont accessibles aux fauteuils roulants.

 

3. Quatre hôtels Disney accueillent maintenant les chiens bien élevés et vaccinés. Il s’agit du Disney’s Yacht Club Resort, du Disney Port Orleans Resort – Riverside, du Disney’s Art of Animation Resort et des cabines du Disney’s Fort Wilderness Resort & Camping. Ce nouveau service permet jusqu’à deux chiens par chambre et leur offre un accès facile aux zones d’exercices et aux espaces verts. Lors de l’enregistrement, les maîtres reçoivent un kit de bienvenue Pluto comprenant un tapis, des bols, une étiquette d’identification, des sacs jetables, des coussins, des cartes de promenade et une affichette « Ne pas déranger », indiquant au personnel qu’un animal de compagnie se trouve dans la chambre. Des services de garderie et autres sont aussi offerts à Best Friends.

4. Cet été, une montagne russe de type familial, mettant en vedette Slinky® Dog Dash, sera la vedette de la nouvelle section Histoire de jouets (Toy Story Land) au Disney’s Hollywood Studios. L’attraction plongera, esquivera et se précipitera autour des virages et des chutes créés par Andy. Pendant l’attente, les invités auront l’impression d’être réduits à la taille d’un jouet pour s’amuser dans le jardin d’Andy.

5. Tous les amoureux de Disney qui ont eu la chance de visiter Pandora au Disney’s Animal Kingdom sont encore sous le charme de cette expérience d’écotourisme présentant des montagnes flottantes, une forêt tropicale bioluminescente et d’autres merveilles d’un monde extraterrestre.

6. Les résidents canadiens ont jusqu’au 10 février 2018 pour économiser 20 % sur l’achat anticipé de 4 jours ou plus, en ligne ou par téléphone. De plus, une section, entièrement en français, est disponible. www.disneyworld.ca

En Californie

C’est le 13 avril, pendant l’évènement Pixar Fest, qu’aura lieu l’ouverture du nouvel Incredicoaster Anchors Pixar Pier au Disney Adventure Park de Californie. Il s’agira de quatre quartiers thématiques entraînant les visiteurs dans les histoires et les personnages des Mondes merveilleux de Pixar.

 

Cet article a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Un navire Disney pour la premiere fois à Québec l’automne prochain !

Mickey était à Québec aujourd’hui pour annoncer que dès l’automne 2018,  Disney Cruise Line explorera de nouveaux ports dont celui de la ville de Québec !

 

Mickey devant le Château Frontenac

En plus de Québec et des Bermudes, il faut ajouter à  ces nouveaux itinéraires (New York aux Bermudes et au Canada), trois croisières spéciales qui partiront de New York pour emmener les visiteurs à Walt Disney World, ainsi qu’à Castaway Cay, l’île privée de Disney dans les Bahamas.

Des croisières au départ de la Californie, du Texas et de la Floride complèteront la saison d’automne 2018.

Les réservations seront ouvertes au public dès le 18 mai . Plus de détails sur les itinéraires de 2018 sont disponibles sur la page Ports and Itineraries for 2018 de disneycruise.com.

 

 

Croisière familiale à bord du Disney Wonder

PORT CANAVERAL, Floride | Voyager à bord des navires de Disney fait-il vraiment vivre une expérience de croisière unique? Retour sur un séjour de quatre jours et trois nuits aux Bahamas à bord du Disney Wonder.

L’univers Disney a bercé notre enfance, celle de nos enfants et de nos petits-­enfants. Normal que l’on s’imagine que la magie opère à bord des navires de ­croisière de la compagnie. Pour les véritables fans de Disney, c’est certainement le cas. Par contre, si l’on recherche le calme, la détente et la relaxation, ce n’est pas la bonne option. Mais bon, ça, on le savait déjà, non?

Disney, c’est la musique, le cinéma, des personnages, des fêtes thématiques, des feux d’artifice, etc. C’est également des zones exclusivement réservées aux enfants et aux adolescents à bord des navires et des lieux réservés aux parents, qui peuvent se détendre sans avoir à se préoccuper de leur progéniture.

Disney vend ses croisières comme des vacances ­familiales et c’est ce qu’elles sont. À bord, de nombreuses ­familles comprenant le papa, la maman, les grands-parents et les enfants partagent des moments uniques qui se transformeront, au fil des ­années, en souvenirs ­inoubliables.

LE NAVIRE

Le Disney Wonder

  • Construit en 1999, le Disney Wonder a été entièrement rénové en 2016. Le design de ses 875 cabines (pouvant accueillir 1754 passagers) est particulièrement intéressant. Plutôt spacieuses, elles comprennent un grand lit (très confortable) et un sofa qui se ­transforme en lit à une place, tandis qu’un ­second lit est camouflé au plafond. Ingénieux, cet ensemble superposé plaît aux gamins à l’imagination fertile qui en font un château, une prison, etc.
  • Les petites utilisent leur imagination pour transformer le lit en prison, château, etc. 

  • Pensée en fonction des familles, chaque cabine­­ possède un bain, fait plutôt rare sur les navires (et dans les hôtels) où l’on privi­légie les douches. Bon point pour les parents qui doivent donner le bain aux tout-petits.
  • Sur les 10 ponts du navire, on trouve également la petite garderie It’s a Small World (6 mois à 3 ans) de même que les clubs pour enfants Oceaneer Club et Oceaneer Lab (3 à 11 ans), Edge (11-14 ans) et Vibe (14-17 ans).
  • La chambre d’Andy du Monde des Jouets

  • À l’Oceanor Club, les petites filles peuvent rencontrer certains de leurs personnages favoris.

    Les petits garçons peuvent, eux, se transformer en super héros

  • Les adultes ne sont pas en reste avec le Senses Spa & Salon, le Rainforest Spa ­(expérience thermale), le gym, et le After Hours regroupant trois clubs et bars.
  • On trouve aussi trois piscines, dont une est interdite aux enfants, différents espaces de jeux (aquatiques, ballons et autres) et des boutiques, dont la Bibbidi Bobbidi où les 3 à 12 ans se transforment en princesses, pirates, etc.
  • Piscine et jeux d’eau pour les enfants

  • Côté restaurant, les adultes ont également droit à une pause au restaurant italien Palo, où les moins de 18 ans ne sont pas admis. Pour les soupers en famille, on propose les ­dîners rotatifs, un concept des plus intéressants qui invite à essayer un restaurant ­différent chaque soir tout en conservant ­toujours le même numéro de table et, plus ­encore, le même serveur. Sur cette liste: le Tiana’s Place inspiré du film La Princesse et la grenouille; le Triton’s, nommé ainsi en l’honneur du père de la Petite Sirène; et le magnifique Animator’s Palace, où des dessins se créent devant nos yeux tout au long du ­repas. Bien entendu, s’ajoutent à cela le Cabanas pour les buffets et plusieurs autres stations où l’on offre des sandwichs, des salades, de la pizza et de la crème glacée à volonté.
  • Alors que dans les cabines et sur les ponts, des écrans diffusent des films connus et qu’un cinéma propose les titres les plus ­récents, le Buena Vista Theater offre chaque soir des spectacles de style Broadway ­inspirés de l’univers Disney.
  • Le très beau spectacle la Reine des Neiges

LES ESCALES

L’arrivée et le départ se font de Port ­Canaveral, le terminal de croisière privé de Disney Cruise Line, à environ une heure d’Orlando.

La première escale a lieu à Nassau. La capitale des Bahamas n’ayant que peu de distractions à offrir aux enfants, si l’on ­excepte son Musée des pirates, il vaut mieux prendre une excursion pour le ­complexe hôtelier Atlantis Paradise Island et son parc aquatique.

La seconde escale se fait sur l’île privée Castaway Cay où l’on profite des eaux turquoise, des plages de sable blanc et des jeux d’eau.

@lisegiguere – Le Disney Wonder accosté à Castaway Cay

Castaway Cay, l’île privée de Disney Cruise Line

Jeux d’eau à Castaway Cay

Olaf attire les enfants

Dur dur les vacances pour un petit homme de 5 ans.

NOTE: Cet article a été publié sur Canoe.ca, ICI sous le titre  Croisière Disney: tout ce qu’il faut savoir. Également dans le Journal de Montréal sous le titre Une croisière pour toute la famille, ICI et dans le Journal de Québec, ICI

À SAVOIR

  • Le Disney Wonder navigue aux ­Bahamas et dans les Caraïbes ­jusqu’en mai 2017. Il prendra ensuite la direction de Vancouver pour offrir des croisières (sept jours et neuf jours) en Alaska. Ce sera alors le ­Disney Dream, à bord duquel on trouvera les personnages de Star Wars, qui offrira cette même ­croisière en 2018.
  • Coût: À compter de 1371 $ (pour deux adultes). Ce prix n’inclut ni le vol ni les transferts et ne s’applique pas aux réservations dernière ­minute (d’ici la fin de la présente saison). Info: disneycruise.com.
  • Chez CAA-Québec, on vend un ­forfait sur le Disney Dream en 2018 à compter de 2419 $ pour une famille de deux adultes et deux ­enfants. ­Encore une fois, ce prix ­n’inclut ni les vols ni les transferts. Info: voyage.caaquebec.com
  • Disney Cruise Line compte actuellement quatre navires (Disney Dream, Disney Fantasy, Disney Magic et ­Disney Wonder). Ces derniers ­explorent les Caraïbes, l’Alaska et la Méditerranée. Deux autres navires sont présentement en construction et devraient être livrés en 2021 et 2023. Disney navigue également sur les fleuves d’Europe (Rhin et ­Danube) avec Adventures by Disney.

 

 

 

 

Les meilleurs navire de croisière, selon Cruisers’Choices Awards

Quels sont les meilleurs bateaux de croisières, croyez-vous ?

Selon les utilisateurs de Cruise Critic? Voici la lise des  « Cruisers’ Choices Awards »2016. Il se peut donc que ces choix ne reflètent pas les vôtres car ces prix sont décernés après avoir compilé les  commentaires et évaluations des membres de Cruise Critic dans leur forum. Ils représentent cependant un bon outil pour faire ses recherches.

Comme je l’ai très souvent suggéré dans de nombreux articles ou chroniques, il est de première importance de bien choisir son navire avant d’acheter une croisière. En fait, le choix du navire est plus important que la destination elle-même, car c’est à bord que l’on vit et se retrouver pendant 10 jours dans un environnement qui ne nous convient pas, peut facilement nous faire détester ce type de voyage. Pour en savoir plus, lire Conseils pour choisir sa croisière. 

Pour chaque catégorie, un prix est décerné selon la tailles des navires:

  • Petit: 1 199 passagers ou moins
  • Moyen: 1 200 – 1 999 passagers
  • Grands: 2 000 passagers ou plus

Cette année encore, c’est le Disney Dream qui remporte les honneurs pour les gros navires. Il faut dire que Disney domine aussi le classement dans plusieurs catégories.

Le Disney Dream

Le Disney Dream

Il faut noter qu’un tout nouveau navire,  le premier de la compagnie Viking, le  Viking Star, se distingue également. Cette compagnie spécialisée dans les croisières fluviales a créé un tout nouveau concept, inspiré de son expertise dans les croisières sur les fleuves.

Le magnifique Viking Star

Le magnifique Viking Star

Le Viking Star a obtenu la seconde place dans la catégorie des petits navires  pour ses  cabines et ses espaces communs. On mentionne également qu’il s’avère le meilleur choix pour une première croisière.

Je suis tout à fait d’accord avec cette position, exceptée que personnellement, je lui aurais donné le premier prix.  Voyager sur les navires océaniques Viking, c’est vraiment expérimenter une toute nouvelle catégorie de croisière. On a quasiment l’impression de passer la semaine dans un spa.

Partout, sur le Viking Star, le passager se sent dans un véritable cocon

Partout, sur le Viking Star, le passager se sent dans un véritable cocon

Amateurs de disco, de musique à tue-tête et de glissades géantes, s’abstenir !

Une musique douce ou le  silence bienfaisant sur le Viking Star

Une musique douce ou le silence bienfaisant sur le Viking Star

LISTE DES MEILLEURS navires DE CROISIÈRES 2016

– Expérience globale

  • Petit  : Celebrity Expedition
  • Moyen  : Maasdam – Holland America
  • Grand  : Disney Dream*

– Cabines

  • Petit  : Viking Star
  • Moyen  : Riviera (Oceania)* (troisième année consécutive)
  • Grand  : Disney Dream

– Expérience culinaire

  • Petit  : Sagitta
  • Moyen : Marina (Oceania)
  • Grand  : Disney Fantasy

– Embarquement

  • Petit  : Wind Surf de Windstar
  • Moyen : Maasdam de Holland America
  • Grand : Disney Fantasy*

– Divertissement

Le Pacific Princess

Le Pacific Princess

  • Petit : Pacific Princess*
  • Moyen  : Disney Wonder*
  • Grand  : Disney Dream*

– Activités physiques

  • Petit  : Nautica (Oceania)
  • Moyen  : Riviera (Oceania)* (troisième année consécutive)
  • Grand : Disney Fantasy

– Espaces communs

  • Petit  : Viking Star
  • Moyen  : Riviera (Oceania)* (troisième année consécutive)
  • Grand  : Disney Dream*

– Service

  • Petit  : Star Breeze de Windstar
  • Moyen : Disney Wonder* (troisième année consécutive)
  • Grand  : Disney Dream

– Excursions

  • Petit
  • Moyen  : Coral Princess*
  • Grand : Norwegian Jewel

– Valeur

  • Petit  : Sagitta
  • Moyen  : Maasdam de Holland America
  • Grand : Carnival Freedom

– Meilleurs pour les familles

  • Disney Dream

Meilleurs pour une première croisière

  • Viking Star

Quel est votre navire préféré?

Si vous désirez comparer, voici également les gagnants de 2015 et de 2014 

(Source: Croisières Voyages)

10 conseils pour se marier à l’étranger

Se marier ou renouveler ses vœux dans le Sud en fait rêver plusieurs, mais avant de se lancer dans un tel projet, il vaut mieux savoir ce qui nous attend.

Mars étant le mois le plus populaire pour les mariages à l’étranger, c’est le moment idéal d’entamer les démarches pour un mariage en mars 2017 !

Si certains rêvent de sable blanc et d’eau turquoise avec les vagues en fond sonore, d’autres s’imaginent faire le trajet jusqu’à la cérémonie dans le carrosse de Cendrillon ou d’avoir Mickey et Minnie comme témoins. Les amateurs de croisière voudraient bien s’unir à bord, entourés de toute la famille tandis que les fans du King imaginent déjà le King à leur côté sur la photo du grand jour.

Quel que soit votre rêve, tout est possible, mais pour que tout se passe selon vos désirs, il faut s’y prendre à l’avance (au moins un an) si l’on veut profiter des promotions offerts aux groupes, d’avoir le plus grand choix d’hôtel et le meilleur horaire pour la cérémonie et, surtout, de s’assurer de la disponibilité d’un notaire surtout si l’on veut que le mariage soit légal.

Voici 10 trucs pour bien planifier le grand jour.

 

Capture d’écran 2016-03-29 à 10.37.40

1) La première chose à faire est de déterminer le type de cérémonie souhaitée. S’agit-il d’un mariage légal (notarié), symbolique (sans acte notarié) ou de renouvellements de vœux (semblables aux mariages ­symboliques)?

2) Il faut ensuite choisir la ­destination. Pour cela, il est important de savoir que si tous les pays exigent un passeport ­valide et un acte de naissance, les similitudes s’arrêtent là. Par exemple, à Disney World, on obéit aux règles de la Floride. À Las Vegas, il suffit de se rendre au Palais de justice du comté de Clark en présentant son passeport. À Cuba, si l’on est veuf ou divorcé et que l’on souhaite se remarier, un document traduit (en espagnol) et notarié est exigé. En République dominicaine, il faut un certificat notarié de célibat. Si divorcé ou veuf, une attestation de célibat et des papiers traduits en espagnol sont nécessaires. Enfin, ­certaines destinations exigent que les témoins ne soient pas des membres de la famille.

Pour trouver les prochains conseils, dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Dans le Journal de Québec, cliquer ici

Partir à Disney avec mon petit-fils, le bonheur !

DISNEY – Dans les années 80, j’emmenais pour la première fois mes filles à Disneyworld. À vrai dire, je le découvrais en même temps qu’elles. Elles n’avaient alors que 5 et 3 ans et, jusqu’à ce jour, je n’ai jamais oublié leurs yeux.

Ce premier voyage fut suivi de plusieurs autres pour elles. Malgré les années qui passaient, elles ont toujours gardé la fascination de cet endroit. Était-ce dû à ce premier voyage ? À leur propension à garder leur coeur d’enfant ? Je ne sais pas, mais lorsque l’une d’entre elles a donné naissance à son premier enfant, j’ai tout de suite eu le projet d’être la toute première à lui faire découvrir Disney. Un rêve que j’ai réalisé cet automne alors que mon petit bout d’homme portait fièrement ses 3 ans et demi.

Le voyage a été épuisant, mais ô combien satisfaisant. Dans un texte publié dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, j’en rapporte les grandes lignes. Le voici

Destination familiale par excellence, Disney World accueille chaque année des millions de visiteurs dont certains n’ont que quelques mois, alors que d’autres dépassent largement l’âge de la retraite. Pourtant, plusieurs hésitent encore à y emmener leurs jeunes enfants. Quel est l’âge idéal pour profiter pleinement de ces parcs thématiques?

@lisegiguere - Mon petit-fils découvre le château de Cendrillon.

@lisegiguere – Mon petit-fils découvre le château de Cendrillon.

@lisegiguere- Un premier dépar

@lisegiguere– Un premier dépar

@lisegiguere - Un macaron première visite qui donne certains avantages

@lisegiguere – Un macaron première visite qui donne certains avantages

@lisegiguere - pour un petit garçon, la rencontre avec Matter est inoubliable.

@lisegiguere – pour un petit garçon, la rencontre avec Matter est inoubliable.

Pour se faire une idée précise, quoi de mieux que de confier à une grand-maman – ayant conservé son cœur d’enfant – le soin d’y conduire ses deux filles adultes et son petit-fils de trois ans et demi. L’expérience s’avérera-t-elle un rêve ou un cauchemar?

Pour lire la suite, cliquer ICI pour le Journal de Montréal et ICI pour le Journal de Québec

Le château de Louis II de Bavière ou de la Belle au bois dormant ?

Le château de Neuschwanstein  est un des bâtiments les plus connus dans le monde. Édifié par le roi Louis II de Bavière, au pied des Alpes, mais sur un  éperon rocheux de 200 mètres.  C’est l’une des haltes importantes de la Route Romantique de la Bavière

Si son extérieur a servi de modèle à Walt Disney pour son Château de  la Belle au Bois Dormant,

son intérieur s’avère plutôt sombre et morbide avec ses nombreux tableaux évoquant l’univers de Richard Wagner que Louis II admirait et aimait.  Chargée, la décoration évoque le monde des Chevaliers du Moyen Age et plus particulièrement de Perceval, auquel Louis II de Bavière s’identifiait. 

Et bien qu’il faille réserver longtemps à l’avance et gravir pendant 45 minutes le chemin qui y conduit, c’est tout de même un endroit à visiter quand on va en Allemagne.