Archives de Tag: Escape

Le Saguenay finalement !

Le grand mystère est enfin éclairci, c’est pour le Saguenay que notre équipe a pris l’avion ce matin aux aurores. Vol sans histoire sur les ailes d’Air Canada et arrivée à Saguenay sous un magnifique ciel bleu.

IMG_9940

À notre arrivée, un Ford Escape rouge nous attendait pour un essai routier sur les routes du Saguenay tout en découvrant les beautés de cette région grandiose.

Quand on a demandé qui voulait prendre le volant, je me suis immédiatement portée volontaire. Je voulais comprendre quelque chose.

IMG_9947

Hier, quand on nous a tous présentés, j’ai été surprise de voir que sur 9 journalistes-blogueurs, 8 étaient des filles et aucun n’était chroniqueur auto ou ne semblait particulièrement écrire sur les automobiles en général. Mais pourquoi Diable Ford avait-il choisi des filles en tourisme, en gastronomie, en art de vivre ou autres disciplines pour tester sa voiture. Eh bien, je crois avoir compris.

D’abord la couleur est jolie (ah, vous l’attendiez celle-là), mais bon c’est vrai. Elle a une belle robe comme dirait un chroniqueur en vin. Et puis, elle a beaucoup de coffre. En fait, ce dernier est si vaste qu’il a pu avaler les valises des 4 filles. Pas mal. Finalement, elle a tout plein de petits gadgets lesquels, une fois qu’on les a assimilés, nous facilitent drôlement la vie.

Il y a d’abord la clé intelligente qui permet de démarrer d’une seule pression du doigt, le garde voie électronique qui nous remet justement dans la bonne voie en cas de distraction. Si l’on chevauche trop souvent la ligne droite, l’ordinateur en vient à la conclusion que l’on est fatigués et nous informe que l’on devrait prendre une petite pause. Il ira même jusqu’à nous illustrer un café sur le tableau de bord ce  qui signifie que tout ordinateur qu’il est, il commence à paniquer et qu’il souhaiterait vivement que l’on s’arrête.

Il y a les boutons pour les angles qui nous fait un petit clin d’oeil (lumière orange) si l’on tente de dépasser et que quelque chose est dans notre angle mort (pas vérifié si on y voit les cyclistes, ce serait une bonne chose), un système d’aide visuelle pour la conduite à reculons, le garde distance de 100 mètres qui nous avertit s’il y a risque d’emboutir la voiture qui nous précède, sans oublier les sièges réglables avec appui dos,  le toit ouvrant en deux parties, deux prises USB pour recharger son téléphone et, bien entendu le GPS intégré.

Bref, je n’ai vraiment rien d’une experte en automobile, mais j’ai adoré la conduire sur les routes du Saguenay que l’on a patrouillé toute la journée.

DSC00040

@lisegiguere – Blogueuse au traval

DSC00031 C’est une conduite souple et vraiment très agréable, un roulement silencieux et tout en douceur. Par contre,  il faut se montrer vraiment poli avec la pédale de frein parce qu’elle peut se montrer d’une persuasion légèrement brutale. Faut l’apprivoiser, mais n’ayez crainte, on y arrive.

 

Le mystère persiste

Ou vais-je finalement ? Eh bien, comme moi, il vous faudra encore attendre parce qu’on nous ne l’a pas ENCORE dit.

Il y a déjà cependant une première étape de passée et je dois dire qu’elle s’est plutôt bien déroulée ce qui augure bien pour la suite. Un taxi est venu me chercher à la porte. Le pauvre, il n’en revenait pas du fait que ce n’était pas moi qui l’avais appelé, que je ne le paierais pas et que je n’avais aucune idée où je m’en allais. Résultat, ça a donné lieu à une super jasette.

Finalement, c’est au magnifique Marriott de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau qu’il m’a déposée. Là, j’ai fait la rencontre de tous ceux qui participeront à cette aventure à l’aveugle. Nous sommes neuf en tout. Un seul gars dans le groupe. Après une petite présentation où l’on nous a vanté les mérites de la nouvelle Escape,un petit SUV parfaitement adapté à l’aventure et dont j’ai très hâte de découvrir toutes les applications technologiques,

IMG_9925 on nous a servi des bouchées, des drinks et, sourires en coin, on nous a regardé tenter de découvrir LA destination.

IMG_9927

l’on nous a regardé sourire en coinl’on nous a remis un sac avec une étiquette de couleur.

IMG_9924Trois couleurs différentes. Je suis rose. Je partirai donc avec les Rose.

Puis, on nous a dit que le contenu du sac pourrait peut-être nous éclairer sur la destination. Très franchement, ça ne m’éclaire pas beaucoup, sauf que ce sera sans doute un endroit où il y aura des moustiques puisque j’ai de l’anti-moustique.

IMG_9929

Et ça s,est arrêté là. Non, on ne saura pas ce soir où nous partirons demain matin. Rien à faire. Motus et bouche cousue de la part des organisateurs. Les paris sont ouverts. En attendant, c’est tout de même très excités que nous sommes partis découvrir les chambres du Marriott, un hôtel dans lequel j’apprécie tout particulièrement rester quand j’ai des vols aux aurores.

D’abord, il est magnifique

Capture d’écran 2016-08-26 à 21.17.45

Les chambres sont confortables et malgré l’allée et venue des avions, elles sont bien insonorisées et ne laissent filtrer que peu de bruits.

Capture d’écran 2016-08-26 à 21.18.01

Et il y a une super piscine, mais ça, je n’aurai pas le temps de l’essayer car mon départ est à 07 h 15.

Capture d’écran 2016-08-26 à 21.16.30Je suis chanceuse parce pour les autres le vol est autour de 06 h. On partira donc dans trois destinations différentes.

Je vous invite fortement à me suivre sur Facebook, Twitter et Instagram, pour connaître mes déplacements et découvrir la destination. Et surtout, n’oubliez pas de me donner vos impressions. J’adore vous lire et ce, sur toutes les plateformes.