Archives de Tag: famille

9 applications pour rester en contact avec sa famille

Que l’on voyage dans le Sud, en Europe ou ailleurs dans le monde, il est toujours agréable de parler aux membres de sa famille. Ça l’est encore plus si on peut le faire gratuitement. Voici 10 applications pour vous y aider. 

Quelques conseils

Facebook Messenger est certainement l’une des plus populaires. Bien entendu, il faut que ceux que l’on souhaite contacter fassent partie de nos amis(es) Facebook, que l’on soit tous deux connectés à Messenger et que l’on soit dans une zone Wi-Fi. Permet les appels vidéo et vocaux.

 

Skype est largement utilisée dans différents médias pour les entrevues. Utilisée en zone Wi-Fi, elle permet des appels vidéo (même en groupe) et vocaux, partout dans le monde, sur n’importe quel téléphone, tablette ou ordinateur PC/Mac possédant l’application.

 

WhatsApp serait la plus populaire au monde (plus d’un milliard d’utilisateurs). Pas étonnant que Facebook l’ait rachetée. L’usage est lié à son numéro de téléphone et permet d’appeler, d’envoyer des textos, des photos, des vidéos et des enregistrements audio sans SMS. Tout est gratuit, il suffit d’une connexion Wi-Fi et que ses contacts aient aussi l’application sur leur appareil.

 

Facetime est exclusive à Apple, mais si tous nos contacts possèdent des téléphones Apple, il suffit d’être dans une zone Wi-Fi et de cliquer sur Facetime dans sa liste de contacts. Les appareils doivent être du modèle 5C ou ultérieur et être dotés de la dernière version d’iOS.

 

Sunwing. Si l’on voyage dans le sud avec cette compagnie d’aviation, il suffit de télécharger leur application et d’entrer son numéro de réservation pour communiquer gratuitement avec les siens. À noter que cette offre n’est pas disponible pour Cuba, mais qu’elle fonctionne pour toutes les autres destinations desservies par Sunwing.

 

Viber permet d’appeler ses contacts gratuitement et de façon illimitée, d’envoyer des SMS, des photos et des vidéos à tous ses proches possédant l’application. Une de ses meilleures caractéristiques est qu’elle reconnaît ceux de notre liste de contact qui ont l’application (nécessite le Wi-Fi ou 3G).

 

Hangouts (anciennement Google Talk) se trouve facilement dans sa boîte Gmail. Elle permet d’envoyer des messages, des photos, des vidéos, des fichiers (dont des GIF) et des appels vidéo jusqu’à 10 participants.

 

 

Fongo permet son utilisation sans qu’il soit nécessaire qu’un contact l’ait aussi. Il est possible de s’en servir pour appeler ou recevoir un appel d’un numéro mobile ou résidentiel.

 

 

Tango. Comme toutes les autres applications, elle permet des appels gratuits entre tous ceux qui l’ont téléchargée.

 Cet article a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci dans le JdeM et le JdeQ
Publicités

Croisière familiale à bord du Disney Wonder

PORT CANAVERAL, Floride | Voyager à bord des navires de Disney fait-il vraiment vivre une expérience de croisière unique? Retour sur un séjour de quatre jours et trois nuits aux Bahamas à bord du Disney Wonder.

L’univers Disney a bercé notre enfance, celle de nos enfants et de nos petits-­enfants. Normal que l’on s’imagine que la magie opère à bord des navires de ­croisière de la compagnie. Pour les véritables fans de Disney, c’est certainement le cas. Par contre, si l’on recherche le calme, la détente et la relaxation, ce n’est pas la bonne option. Mais bon, ça, on le savait déjà, non?

Disney, c’est la musique, le cinéma, des personnages, des fêtes thématiques, des feux d’artifice, etc. C’est également des zones exclusivement réservées aux enfants et aux adolescents à bord des navires et des lieux réservés aux parents, qui peuvent se détendre sans avoir à se préoccuper de leur progéniture.

Disney vend ses croisières comme des vacances ­familiales et c’est ce qu’elles sont. À bord, de nombreuses ­familles comprenant le papa, la maman, les grands-parents et les enfants partagent des moments uniques qui se transformeront, au fil des ­années, en souvenirs ­inoubliables.

LE NAVIRE

Le Disney Wonder

  • Construit en 1999, le Disney Wonder a été entièrement rénové en 2016. Le design de ses 875 cabines (pouvant accueillir 1754 passagers) est particulièrement intéressant. Plutôt spacieuses, elles comprennent un grand lit (très confortable) et un sofa qui se ­transforme en lit à une place, tandis qu’un ­second lit est camouflé au plafond. Ingénieux, cet ensemble superposé plaît aux gamins à l’imagination fertile qui en font un château, une prison, etc.
  • Les petites utilisent leur imagination pour transformer le lit en prison, château, etc. 

  • Pensée en fonction des familles, chaque cabine­­ possède un bain, fait plutôt rare sur les navires (et dans les hôtels) où l’on privi­légie les douches. Bon point pour les parents qui doivent donner le bain aux tout-petits.
  • Sur les 10 ponts du navire, on trouve également la petite garderie It’s a Small World (6 mois à 3 ans) de même que les clubs pour enfants Oceaneer Club et Oceaneer Lab (3 à 11 ans), Edge (11-14 ans) et Vibe (14-17 ans).
  • La chambre d’Andy du Monde des Jouets

  • À l’Oceanor Club, les petites filles peuvent rencontrer certains de leurs personnages favoris.

    Les petits garçons peuvent, eux, se transformer en super héros

  • Les adultes ne sont pas en reste avec le Senses Spa & Salon, le Rainforest Spa ­(expérience thermale), le gym, et le After Hours regroupant trois clubs et bars.
  • On trouve aussi trois piscines, dont une est interdite aux enfants, différents espaces de jeux (aquatiques, ballons et autres) et des boutiques, dont la Bibbidi Bobbidi où les 3 à 12 ans se transforment en princesses, pirates, etc.
  • Piscine et jeux d’eau pour les enfants

  • Côté restaurant, les adultes ont également droit à une pause au restaurant italien Palo, où les moins de 18 ans ne sont pas admis. Pour les soupers en famille, on propose les ­dîners rotatifs, un concept des plus intéressants qui invite à essayer un restaurant ­différent chaque soir tout en conservant ­toujours le même numéro de table et, plus ­encore, le même serveur. Sur cette liste: le Tiana’s Place inspiré du film La Princesse et la grenouille; le Triton’s, nommé ainsi en l’honneur du père de la Petite Sirène; et le magnifique Animator’s Palace, où des dessins se créent devant nos yeux tout au long du ­repas. Bien entendu, s’ajoutent à cela le Cabanas pour les buffets et plusieurs autres stations où l’on offre des sandwichs, des salades, de la pizza et de la crème glacée à volonté.
  • Alors que dans les cabines et sur les ponts, des écrans diffusent des films connus et qu’un cinéma propose les titres les plus ­récents, le Buena Vista Theater offre chaque soir des spectacles de style Broadway ­inspirés de l’univers Disney.
  • Le très beau spectacle la Reine des Neiges

LES ESCALES

L’arrivée et le départ se font de Port ­Canaveral, le terminal de croisière privé de Disney Cruise Line, à environ une heure d’Orlando.

La première escale a lieu à Nassau. La capitale des Bahamas n’ayant que peu de distractions à offrir aux enfants, si l’on ­excepte son Musée des pirates, il vaut mieux prendre une excursion pour le ­complexe hôtelier Atlantis Paradise Island et son parc aquatique.

La seconde escale se fait sur l’île privée Castaway Cay où l’on profite des eaux turquoise, des plages de sable blanc et des jeux d’eau.

@lisegiguere – Le Disney Wonder accosté à Castaway Cay

Castaway Cay, l’île privée de Disney Cruise Line

Jeux d’eau à Castaway Cay

Olaf attire les enfants

Dur dur les vacances pour un petit homme de 5 ans.

NOTE: Cet article a été publié sur Canoe.ca, ICI sous le titre  Croisière Disney: tout ce qu’il faut savoir. Également dans le Journal de Montréal sous le titre Une croisière pour toute la famille, ICI et dans le Journal de Québec, ICI

À SAVOIR

  • Le Disney Wonder navigue aux ­Bahamas et dans les Caraïbes ­jusqu’en mai 2017. Il prendra ensuite la direction de Vancouver pour offrir des croisières (sept jours et neuf jours) en Alaska. Ce sera alors le ­Disney Dream, à bord duquel on trouvera les personnages de Star Wars, qui offrira cette même ­croisière en 2018.
  • Coût: À compter de 1371 $ (pour deux adultes). Ce prix n’inclut ni le vol ni les transferts et ne s’applique pas aux réservations dernière ­minute (d’ici la fin de la présente saison). Info: disneycruise.com.
  • Chez CAA-Québec, on vend un ­forfait sur le Disney Dream en 2018 à compter de 2419 $ pour une famille de deux adultes et deux ­enfants. ­Encore une fois, ce prix ­n’inclut ni les vols ni les transferts. Info: voyage.caaquebec.com
  • Disney Cruise Line compte actuellement quatre navires (Disney Dream, Disney Fantasy, Disney Magic et ­Disney Wonder). Ces derniers ­explorent les Caraïbes, l’Alaska et la Méditerranée. Deux autres navires sont présentement en construction et devraient être livrés en 2021 et 2023. Disney navigue également sur les fleuves d’Europe (Rhin et ­Danube) avec Adventures by Disney.

 

 

 

 

Les poupées russes

RUSSIE – Difficile de faire un voyage en Russie sans glisser dans ses bagages un ensemble de traditionnels poupées russes ou Matriochkas.

@lisegiguere

@lisegiguere

Mais en plus d’être une jolie décoration, savez-vous vraiment ce qu’elles représentent ?

Capture d’écran 2014-01-03 à 13.32.11

Ces poupées symbolisent la famille et, chacune d’elle est sensée représenter un membre de cette famille. Ainsi, en Russie, lors d’une naissance, une nouvelle poupée est ajoutée.

On peut aussi les voir comme le symbole de la fertilité, d’un peuple ou de la patrie.