Archives de Tag: gastronomie

Informations diverses pour voyageurs

Cet été, Via Rail apporte des améliorations à ses horaires, notamment entre Québec-Montréal-Ottawa, dont le nombre hebdomadaire de départs est passé de 10 à 40 avec des liaisons directes les fins de semaine.

Capture d’écran 2016-07-02 à 09.17.53

Augmentation du service également entre Toronto et Montréal, notamment le dimanche. De plus, deux nouveaux arrêts quotidiens ont été ajoutés entre Toronto et Oshawa, ce qui porte le nombre de départs à 12 dans chacune des deux directions.

Les voyageurs sont donc invités à consulter la page www.viarail.ca/nouvelhoraire pour éviter tous désagréments liés à ces changements.

Enfin, pour que les petites familles puissent découvrir ensemble les beautés du Canada, Via Rail propose un tarif enfant à 15 $ pour les 2 à 11 ans (20 juin au 31 août). À noter que les petits de 24 mois et moins voyagent gratuitement en tout temps.

Info: www.viarail.ca/fr/tarifs-et-forfaits/enfants

♦ Avec 4 vols/semaine au départ de Montréal et 6 au départ de Toronto, WOW Air offre aux voyageurs les liaisons les moins chères entre l’Europe et le Canada.

♦ Pour un troisième hiver, Air Canada Express offrira un service de quatre vols directs sans escale (du 23 déc. 2016 au 3 avril 2017) entre Toronto Pearson et l’Aéroport international de Mont-Tremblant, sur une base hebdomadaire. Un service de navette relie l’aéroport au centre de villégiature.

♦ Lufthansa commémorait récemment ses 60 ans de service au ­départ de Montréal. Aujourd’hui, Lufthansa exploite six routes sans escale du Canada vers l’Allemagne: Montréal-Munich, Toronto-Francfort, Toronto-Munich, Vancouver-­Francfort, Montréal-Francfort et Vancouver-Munich

♦ Avec des résultats très satisfaisants sur l’hiver 2015–2016, la Martinique et Air Canada poursuivent leur collaboration sur le marché québécois. La compagnie aérienne offre trois vols par semaine pour la pério­de estivale entre Montréal et Fort-de-France.

FAITES VITE !

Il ne reste que deux jours à la promotion Réservez super tôt de Tran­sat, qui invite à réserver maintenant pour les vacances hivernales dans le Sud et à ainsi s’assurer d’avoir les meilleurs choix tout en profitant des meilleures promotions.

En donnant un dépôt de 100 $, la Garantie baisse de prix de Transat sur les forfaits tout-inclus permet de bénéficier des meilleurs prix de la saison. De plus, cela donne la possibilité de changer de dates jusqu’à trois heures avant le départ; un ­crédit-voyage de 50 $ pour de prochaines vacances et le surclassement à Option Plus pour les forfaits de la Collection Grand Luxe ou Distinction. Cette promotion se termine le 30 juin et s’applique à tous les départs entre le 1er novembre 2016 et le 30 avril 2017 sur les réservations faites au plus tard le 30 juin 2016.

DIVERS

Téo Taxi dédie désormais 10 véhicules de marque Tesla aux usagers souhaitant se rendre ou revenir de l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Les véhicules peuvent être commandés en utilisant l’application mobile de Téo Taxi disponible sur Google Play et App Store.

♦ L’Auberge Saint-Gabriel, un restaurant de fine cuisine établi dans le Vieux-Montréal depuis 1688, a transporté sa ­gastronomie à l’aéroport. Situé dans la nouvelle zone commerciale de la jetée internationale ­récemment agrandie.

♦ Ceux qui aiment bien voyager avec leurs papilles auraient apprécié la soirée de Gastronomie dominicaine qui s’est tenu récemment au ­Manoir Hovey de North Hatley alors que le chef Giancula Re Fraschini du Relais & Châteaux 5 étoiles Eden Roc Cana (le premier établissement membre de cette prestigieuse association en ­République dominicaine) s’est joint au chef Francis Wolf du Manoir Hovey pour un échange gastronomique. Si, vous prévoyez un voyage en République dominicaine l’an prochain, il faudra bien surveiller cet hôtel puisque le chef du Manoir Hovey s’y rendra à son tour pour rendre la politesse à son collègue. Je vous en reparlerai.

♦ Suite à l’événement tragique qui s’est déroulé à son luxueux complexe hôtelier le Disney Grand Floridian, le parc d’attractions de Disney World en Floride va installer des pancartes informant de la présence possible ­d’alligators et invitant à la prudence.

 CLIA (Cruise Lines International Association) donnait récemment des chiffres confirmant ­l’immense popularité des croisières. En effet, en 2015, 23,2 millions de passagers ont été enregistrés à l’échelle mondiale, soit une augmentation de 4 % depuis 2014. CLIA prédit que ce chiffre grimpera à 24,2 millions en 2016. De plus, ­l’Organisation mondiale des Nations unies du ­tourisme, précise qu’en 10 ans (2004 à 2014), la popularité des vacances à bord d’un navire de croisières a augmenté plus rapidement que celle des vacances terrestres avec une marge de 20 %.

Cette chronique est parue dans le Journal de Montreal ICI

et dans le journal de Quebec ICI 

 

 

Publicités

Hamburgers à destination !

 

Récemment, une demande étonnante tombait dans ma boite de courriels. Des lecteurs me demandaient de leur dresser une liste des lieux où ils seraient certains de trouver des McDonald. Pour eux, la proximité de ces établissements les rassure et, de plus, le prix étant similaire partout dans le monde, ça leur permet de prendre la mesure du coût de la vie dans le pays visité. Alors, j’ai pensé profiter du fait que, chez les Américains, le mois de mai a été consacré Mois du hamburger et que 2016 marque le Centenaire du pain à hamburger pour dédier cette chronique à ce populaire sandwich.

Capture d’écran 2016-05-03 à 14.35.49

Sans dresser une liste exhaustive, il faut savoir que McDonalds compte plus de 36 000 restaurants desservant plus de 69 millions de clients dans 
plus de 100 pays chaque jour (source : site de McDonald’s global). S’il n’existe pas un lien répertoriant toutes les adresses, le lien suivant répertorie les sites web des McDonald’s à travers le monde, cliquer ICI

Goût d’audace

S’il est vrai que, dans un pays exotique, certains recherchent la bannière affichant le grand M doré, nombreux sont ceux qui salivent à la perspective de découvrir les saveurs et les textures nouvelles de la gastronomie. Désireux de se confronter aux coutumes du pays, d’admirer les paysages, de visiter les palaces, ils souhaitent également que leur hamburger ait un goût d’exotisme.

Pour ces derniers, le guide Le Best of de 2016 du Lonely Planet consacre un chapitre entier aux burgers les plus originaux du monde. En voici quelques-uns :

  • Au Maroc, plus particulièrement à Fes et Marrakech. Le Café Clock propose des Burgers de dromadaire. www.cafeclock.com
  • À Whitehorse, capitale du Yukon, on trouve des burgers de caribou et de wapiti au Klondike Rib & Salmon.
  • À Inuvik en Arctique, le Tonimoes Restaurant du Mackenzie Hotel propose des hamburgers de bœuf musqué.
  • En Islande, le Grillmarkadurinn de Reykjavik sert des burgers de macareux, de renne ou de baleine (Minke). .
  • En Nouvelle-Zélande, au Fergburger on trouve un burger à la sauce kiwi, un burger d’agneau, de chevreuil, diverses variantes de bœuf et poisson et le combiné poulet/porc.
  • Au Cap, en Afrique du Sud, l’Old Biscuit Mill du Neighbourgoods Market sert, tous les samedis, des burgers à l’autruche.
  • À Singapour, le VeganBurg propose le Paleo burger, un burger végétarien qui ne comprend pas de viande bien sûr, mais dont le pain est remplacé par de la laitue fraîche et les frites sont salées aux algues.

Goût de luxe

Le hamburger, autrefois l’apanage des établissements de restauration rapide a trouvé ses lettres de noblesse auprès des grands chefs. Certains se vendent désormais à des prix incroyables.

  • Au Café de l’Emirates Palace de Abu Dhabi des hamburgers de chameau sont saupoudrés de feuilles d’or 24 K. Env 45 $. http://www.kempinski.com
  • Au Royaume Uni, le Glamburger du Honky Tonk se compose de truffes noires et d’une sorte de pâté de crabe importée du Japon. Sur ces deux ingrédients se superposent un peu de homard, du caviar de béluga, un peu de venaison (gibier) et un œuf de canne. Une feuille d’or recouvre le tout. Coût : 2 000 $
  • Au Ritz Carlton. Le WOW Burger est fait de boeuf Wagyu, de foie de canard, sauce à la truffe, oignon caramélisé, cèpes et shiitake (champignons) et de la mayonnaise à la truffe dans un petit pain au tofu créé par le chef Nobu Matsuhisa. Environ 165 $.
  • À Las Vegas, le chef Hubert Keller du restaurant Fleur du Mandalay Bay propose, le Fleurburger. La boulette de bœuf Wagyu est nappée de foie gras, de deux morceaux de truffes noires et d’une sauce à la truffe dans une brioche également à la truffe. En accompagnement, une bouteille de Château Petrus 1995 (2 500 $ la bouteille). Coût $ 5 000 $. À ce prix, le client peut repartir avec son verre Ichendorf dans lequel il a bu son vin et on lui remet un certificat d’authenticité ce qui permet de prouver que l’on a bel et bien mangé un hamburger à ce prix.

Goût de relever un défi ?

  • Au Royaume-Uni, plus précisément à Bristol, l’Atomic Fallout propose l’Atomic Burger, tellement pimenté que les clients doivent signer une exonération de responsabilité, porter des gants de protection, ou encore prouver qu’ils ont plus de 18 ans et sont sobres avant de se mettre à table.
  • À Hove, près de Brighton (Sussex), le XXX Hot Chilli Burger, proposé par le Burger Off, est crédité de 6 à 9 millions d’unités sur l’échelle de Scoville (le Tabasco se situant entre 2 500 et 5 000 unités). On dit que le sandwich aurait déjà expédié plusieurs personnes à l’hôpital. On ne donne pas d’adresse internet. On suggère plutôt de suivre les hurlements !
  • À Memphis, USA, au Kooky Kanuck, le propriétaire Shawn Danko propose de manger son Kookamonga Burger, un hamburger géant de 3,4 kg et 12 000 calories en moins d’une heure ? Env. 40 $ $, mais gratuit si vous relevez le défi.

À savoir

Pour ceux qui aiment se retrouver dans des chaines qu’ils connaissent bien, même si l’on n’y sert pas de hamburger, sachez que PFK compte 18 000 restaurants dans plus de 80 pays et Starbuck a plus de 19 000 établissements dans le monde !

Cet article est également paru dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI.

Le goût de l’Okanagan

COLOMBIE-BRITANNIQUE – Imaginez que partout où votre regard se pose, il n’y ait que vignobles chargés de grosses grappes et arbres fruitiers ployant sous les pommes, les pêches, les poires, les prunes ou les cerises joufflues.

Ajoutez à cela un paysage de montagne désertique et sauvage et une vallée au fond de laquelle scintille un immense lac d’un bleu azur. Serait-ce le paradis terrestre? Non, c’est la vallée de l’Okanagan!

C’est avec un brin de nostalgie que plusieurs Québécois reviennent dans cette région où, durant leur jeunesse, ils ont cueilli des fruits durant l’été pour payer leurs études. Il faut dire qu’il s’agit de l’une des plus belles de la Colombie-Britannique. Dotée d’un climat tempéré, protégée par les montagnes, bénéficiant de quelque 2000 heures d’ensoleillement annuel et abreuvée par le grand lac Okanagan, elle est l’une des plus chaudes régions du Canada, mais aussi l’une des plus fertiles.

@lisegiguere - Vignoble de la Vallée de l'Okanagan

@lisegiguere – Vignoble de la Vallée de l’Okanagan

Si ses lacs et ses montagnes offrent de multiples possibilités aux sportifs de tout acabit, c’est surtout en suivant les circuits vers les vignobles et les fermes, en rencontrant les producteurs et en goûtant les mets de chefs inspirés qui ont puisé dans cette corne d’abondance, que l’on prend vraiment la mesure de l’Okanagan.

Pour lire la suite de cet article, on va sur Canoe.ca en cliquant ICI

Dans le Journal de Montréal, cliquez ICI

Dans le Journal de Québec, cliquez ICI

Emmener vos papilles en voyage… dans Charlevoix

La Table Agro-Touristique de Charlevoix, l’organisme qui fait la promotion de l’agroalimentaire de la région de Charlevoix, et chapeaute la Route des Saveurs de Charlevoix et ses activités, tiendra son événement-bénéfice annuel la Fête des Saveurs, ce vendredi (27 mars) au Fairmont le Manoir Richelieu de La Malbaie.

@Fairmont Manoir Richelieu

@Fairmont Manoir Richelieu

À cette occasion, 9 chefs de cette région auront pour mandat de mettre en valeur les produits du terroir charlevoisien au cours d’un souper gastronomique sous la thématique Retour à nos origines.

@Fairmont Manoir Richelieu

@Fairmont Manoir Richelieu

Parmi ces derniers : Jean-François Deschamps du Saint-Pub, Sylvain Dervieux de l’Hôtel La Ferme, Gilles Bernard de l’Auberge des Peupliers, Patrick Vallé de l’Orange Bistro, Patrick Turcot du Fairmont Le Manoir Richelieu, Mario Chabot de l’Auberge des 3 Canards, Thierry Ferré du Mouton Noir, Alain Morel de l’Auberge des Falaises et Danye Simard de Chez Bouquet Éco-Bistro. Réservations : 418 435-3673 poste 6905.

 

Célébrons la gastronomie française !

Aujourd’hui, on fête la gastronomie française partout dans le monde. Cette première célébration internationale, intitulée Le goût de la France, fait suite à l’inscription du «repas gastronomique des Français» sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

Cet événement, qui rassemblera plus de 1300 chefs sur 5 continents, s’inscrit dans l’esprit des Dîners d’Épicure, créés en 1912 par Auguste Escoffier alors que l’on trouvait le même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde et pour le plus grand nombre de convives.

Au Canada, 18 chefs et restaurants ont été retenus par le jury, présidé par le célèbre chef Alain Ducasse. De ce nombre, 16 restaurants sont situés au Québec (7 à Montréal, 8 à Québec et 1 dans Charlevoix)!

Le restaurant Le Panache de l'Auberge Saint-Antoine, Relais & Châteaux de Québec

Le restaurant Le Panache de l’Auberge Saint-Antoine, Relais & Châteaux de Québec

Pour lire la suite de cet article publié dans le Journal de Montréal, cliquer ICI

Pour lire la suite de cet article publié dans le Journal de Québec, cliquer ICI

 

 

 

Quand la Suisse joue les «savoureuses» séductrices !

Bravo à la Suisse, pays vedette de la 16e édition de MONTRÉAL EN LUMIÈRE !

Malgré un mois de février ayant atteint un record en matière de froid  (-20 de moyenne) les Montréalais et les touristes ont tout de même été fidèles au rendez-vous de ce festival unique au monde, reconnu comme un des plus grands événements hivernaux à Montréal, mais également au monde.

©Benoit Rousseau - Le site extérieur de Montréal en Lumière avec sa grande roue et sa tyrolienne

©Benoit Rousseau – Le site extérieur de Montréal en Lumière avec sa grande roue et sa tyrolienne

Si Montréal en lumière met tous nos sens en alerte avec son site extérieur illuminé, sa panoplie d’activités gratuites, ses spectacles et sa Nuit blanche, c’est surtout sa programmation gastronomique qui, depuis les débuts, a réellement propulsé Montréal sur la carte des incontournables internationaux des plaisirs de la table.

©Frédérique Ménard-Aubin -

©Frédérique Ménard-Aubin –

Cette année, j’ai eu l’immense plaisir d’être invitée à certains de ses événements. Tout d’abord Chez Alexandre & Fils  où le chef Suisse Stefan Meier du restaurant Rathauskeller à Zoug a su réjouir notre palais.

Voici quelques plats qui nous ont été présentés

@lisegiguere -Coquilles St-Jacques, chiffonade de chicorée rouge

@lisegiguere -Coquilles St-Jacques et sa chiffonade de chicorée rouge

@lisegiguere

@lisegiguere – Ragoût de veau et chou blanc avec fêves vertes.

@lisegiguere

@lisegiguere– L’entrecôte double charolais avec une mousseline de pommes de terre et des copeaux de Belper Knolle (fromage suisse)

@lise Giguère - «Muotathaler Fänz» et sorbet aux myrtilles avec croquant aux amandes

@lise Giguère – «Muotathaler Fänz» et sorbet aux myrtilles avec croquant aux amandes

@lisegiguere -

@lisegiguere -Bonhommes hiver en meringue et chocolats

À noter que ce chef 3 Toques et 4 Fourchettes a participé, en 2011, au programme gastronomique primé SWISS Taste of Switzerland, destiné aux passagers de SWISS first et SWISS Business de SWISS AIR. A chaque nouvelle saison, ce programme présente un nouveau canton et un nouveau chef afin de célébrer l’hospitalité et l’héritage culinaire helvétique à bord de ses vols. Quelle belle idée !

©Frédérique Ménard-Aubin - Stefan Meier chez Alexandre et fils

©Frédérique Ménard-Aubin – Stefan Meier chez Alexandre et fils

Quelques jours plus tard, c’est au célèbre Relais & Châteaux Le Toqué que je m’attablais pour goûter les mets raffinés proposés par le très jeune chef (33 ans) Nenad Mliravenic, chef étoilé Michelin (2 étoiles) du Restaurant Focus du Park Hotel Vitznau. Une soirée inoubliable !

Nenad Mliravenic, deux étoiles Michelin a seulement 33 ans.

Nenad Mliravenic, deux étoiles Michelin a seulement 33 ans.

Histoire de vous faire saliver un peu, voici le détail de ce menu grandiose.

Tout d’abord : Champagne

Twenty Mile Bench 2013, Spark

Limestone Ridge Riesling, Tawse

LES MISES EN BOUCHE

Foie gras avec croustillant au malt et purée de champignons

@lisegiguere -Foie gras avec croustillant au malt et purée de champignons

Sbrinz (fromage suisse dans ne pâte feuilletée)

@lisegigeure – Sbrinz (fromage suisse dans ne pâte feuilletée)

Maquereau sur purée de fenouil et encre de sèche et Dashi (paillettes de thon)

@lisegigeure- Maquereau sur purée de fenouil et encre de sèche et Dashi (paillettes de thon)

Ces trois mises en bouche étaient servies avec un

Valais 2013, Petite Arvine, J. Carrupt & Cie

LE PAIN

Un pain au levain avec beurre aux oignons caramélisés à l’intérieur et oignons frits à l’extérieur

IMG_5405

LES ENTRÉES

@lisegiguere-La truite avec aneth, crème fraîche et raifort

@lisegiguere-La truite avec aneth, crème fraîche et raifort

Vin : Ontario 2013, Calcaire, Norman Hardie

@lisegiguere- e pétoncle au beurre brun avec topinambourg

@lisegiguere– Le pétoncle au beurre brun avec topinambour

Vin : Chablais 2013, Aigle les Murailles (un fondant), Henri Badoux

@lisegiguere- Le crosnes (légumes japonais) avec céleri rabes, œuf de caille, noix de grenoble

@lisegiguere– Les crosnes (légumes japonais) avec céleri rave, œuf de caille, noix de grenoble

Vin : Niagara 2012, Pinot noir signature, Domaine Queylus

LES VIANDES

@lisegiguere - Le pigeon avec purée de brioche, betterave et canneberge au sirop d’érable

@lisegiguere – Le pigeon avec purée de brioche, betterave et canneberges au sirop d’érable

Vin : Valais 2012, Syrah, J. Carrupt & Cie

@lisegiguere - Le boeuf avec sauce bordelaise, kale, truffe noir

@lisegiguere – Le boeuf avec sauce bordelaise, kale, truffe noir

Vin : Niagara 2010, Merlot Cabernet Franc, Domaine Queylus

LE DESSERT

@lisegiguere - Biscuit de lait glacé avec tuile au lait déshydraté, purée de pomme et feuille de capucine

@lisegiguere – Biscuit de lait glacé avec tuile au lait déshydraté, purée de pomme et feuille de capucine

Vin : Ferme-Neuve 2014, Cuvée de la diable, Ferme Apicole Desrochers

Et quelques petits délices chocolatés pour bien terminer la soirée.

Souvenir d’un magnifique séjour dans la région de Bordeaux

BORDEAUX – France. Il arrive parfois qu’en poussant la porte d’un établissement, l’on se sente totalement envoûté. Cela tient à la beauté des lieux, mais également à l’accueil et aux petits détails qui donnent envie de prolonger son séjour. C’est exactement ce qui m’est arrivé au Château Cordeillan-Bages.

@Lisegiguere - Château Cordeillan Bages

@Lisegiguere – Château Cordeillan Bages

Pour lire la suite de cet article publié dans le magazine Prestige, cliquer  ICI

En supplément, voici quelques photos

@lisegiguere - Une table dans la cuisine est un privilège rare et permet un contact privilégié avec le chef et sa brigade.

@lisegiguere – Une table dans la cuisine est un privilège rare et permet un contact privilégié avec le chef et sa brigade. Ici, avec le chef Jean-Luc Rocha

@lisegiguere. Pour l'occasion, notre table a été dressée dans la cuisine, ce qui nous a permis d'assister à un véritable ballet.

@lisegiguere. Pour l’occasion, notre table a été dressée dans la cuisine, ce qui nous a permis d’assister à un véritable ballet.

 

@Lisegiguere - Le chef Jean-Luc Rocha dans sa cuisine

@Lisegiguere – Le chef Jean-Luc Rocha dans sa cuisine

@lisegiguere- Un grande minutie et un souci du détail dans la préparation des plats

@lisegiguere– Un grande minutie et un souci du détail dans la préparation des plats

@lisegiguere -  Oeuf de caille dans mousseux de  pain grillé

@lisegiguere – Oeuf de caille dans mousseux de pain grillé

@lisegiguere = Inspiration Espagne du nom de la toile de Pierre Alechinsky- filet rouget et omellette espagnole (gout de tortilla)

@lisegiguere = Inspiration Espagne du nom de la toile de Pierre Alechinsky- filet rouget et omellette espagnole (gout de tortilla)

@lisegiguere - Ris de veau en 2 façons

@lisegiguere – Ris de veau en 2 façons

@lisegiguere - Plat inspiré du tableau «Au fil du temps» de Pierre Alechinksky

@lisegiguere – Plat inspiré du tableau «Au fil du temps» de Pierre Alechinksky

@lisegiguere -  Chocolat aux fruits rouges

@lisegiguere – Chocolat aux fruits rouges

@lisegiguere -  Intérieur du Chocolat aux fruits rouges.

@lisegiguere – Intérieur du Chocolat aux fruits rouges.

@lisegiguere - La fontaine de Bages, un petit village entièrement restauré par le propriétaire du Château Cordeillan-Bages

@lisegiguere – La fontaine de Bages, un petit village entièrement restauré par le propriétaire du Château Cordeillan-Bages

@lisegiguere - Musée du vin Bages

@lisegiguere – Musée du vin Bages