Archives de Tag: Havane

Croisière autour de Cuba en tout-compris

On visite trop souvent Cuba en se concentrant sur ses plages et ses hôtels tout compris sans prendre le temps de découvrir ses villes et leur riche histoire. Une croisière à bord du Celestyal Crystal comble ces lacunes en offrant un circuit unique et original permettant une incursion au cœur de cette destination qui ne ressemble à aucune autre.

Depuis que l’ex-président Obama a rétabli les relations diplomatiques, en 2015, Cuba est en effervescence et les touristes affluent. Il y a eu plus de quatre millions de visiteurs en 2016, une augmentation de près de 14,5 % par rapport à 2015. Désormais, cette île occupe le deuxième rang des destinations les plus visitées des Caraïbes.

«Cuba est à la mode, explique Juan Carlo aux touristes allemands, français et américains qu’il guide. Tout le monde attend de voir ce qui va se passer et veut voir Cuba avant qu’elle ne change trop». Puis, il ajoute: «Les Canadiens et les Mexicains demeurent les premiers dans nos cœurs, ce sont les deux seuls peuples qui ne nous ont jamais abandonnés.»

Un pays en effervescence 

Le 21e siècle réussit bien à Cuba qui se réveille et s’évertue à mettre ses charmes en valeur. Un peu partout, les vieilles pierres sont nettoyées, rafraîchies et retrouvent les couleurs éclatantes d’autrefois. Dans les rues, des modèles de voiture récents côtoient désormais les autos des années 50, plus rutilantes que jamais. À leur bord, les touristes s’entassent pour découvrir l’architecture et l’histoire mouvementée de cette île marquée par la colonisation espagnole, l’esclavage, l’indépendance, la création d’une république et la révolution.

@lisegiguere. Les belles d’autrefois sont plus rutilantes que jamais.

Mais, encore plus que ses plages, ses baies, ses montagnes, son architecture, sa musique, son rhum ou ses cigares, ce sont les Cubains – qui ont su garder l’île vivante quand l’infrastructure s’est effondrée -, qui impressionnent et touchent le cœur.

Seul navire à offrir trois escales à Cuba

L’itinéraire de huit jours à bord du Celestyal Crystal comprend deux jours en mer et trois escales à Cuba: à Santiago de Cuba, berceau de la révolution et lieu de sépulture de Fidel Castro

@lisegiguere – C’est à l’intérieur du gros rocher de gauche que repose Fidel Castro. À droite, la pyramide symbolise ses compagnons d’armes

@lisegiguere. Vue sur la baie de Santiago de Cuba de la Forteresse El Morro, construite pour protéger l’île des pirates, des flibustiers, des corsaires et des boucaniers.

@lisegiguere – À partir de Santiago de Cuba, on peut se rendre à Biran pour voir la maison où est né Fidel Castro.

à Cienfuegos, la plus caribéenne des villes cubaines

@lisegiguere– Le théâtre Tomas Terry du nom d’un marchant d’esclaves, très riche. Il avait même un centre de reproduction d’esclaves

@lisegiguere – La Gloriette du Parc Jose Marti de Cienfuegos

@lisegiguere– Un Ceiba, un arbre sacré à Cuba. Aucun Cubain n’accepterait de couper une de ses branches de peur que ça lui porte malheur. C’est également un arbre sous lequel se réfugier quand il y a de l’orage car il n’attire pas le tonnerre. Ses fleurs forment une sorte de coton dont on fait les oreillers.

 

@lisegiguere – Le Palacio del Valle et son architecture éclectique. Une partie a été construite au 16e et la seconde au 19e. Dans les années 50, la mafia avait voulait faire un casino de cet endroit, devenu le symbole de Cienfuegos

et à La Havane, capitale de l’île et véritable musée à ciel ouvert avec ses trésors architecturaux hérités de l’Espagne du Siècle d’or. Le navire s’arrête deux jours et une nuit dans la capitale.

@lisegiguere – La Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Marchande de fleurs et de poupées, Place de la Cathédrale à la Havane.

@lisegiguere – Une magnifique sculpture, place Saint-François d’Assise, à la Havane

@lisegiguere – Place d’Armes à la Havane

@lisegiguere – Vue de Cuba du navire.

Une quatrième escale à Montego Bay, en Jamaïque, permet aux Américains d’embarquer et à ceux qui sont déjà à bord de découvrir la deuxième plus grande ville de cette île antillaise.

À noter que le navire faisait auparavant escale à Punta Frances (sur l’île de la Jeunesse) et, plus récemment, à Maria La Gordia. Malheureusement, pour des raisons environnementales (Cuba est une île corallienne), ces escales ont été annulées.

Pour cette même raison, il faut un navire de petit tonnage pour accoster dans des ports comme Santiago de Cuba ou Cienfuegos. Le Celestyal Crystal est d’ailleurs le seul navire à offrir des escales dans d’autres villes que La Havane et il proposera désormais ce circuit toute l’année.

***

LE NAVIRE

C’est en 2012, sous le nom de Cuba Cruise que ce navire de taille moyenne débutait ses croisières autour de l’île de Cuba. Portant désormais le nom de Celestyal Crystal, il a fait l’objet d’importantes rénovations en 2015 afin d’ajouter des balcons à 53 cabines. Comptant neuf ponts, il peut accueillir 1200 passagers dans ses 476 cabines.

@lisegiguere – Une cabine du Celestyal Crystal

Côté restauration, on trouve deux restaurants à la carte et un troisième à formule buffet. Le navire est aussi doté d’équipements comme un centre de conditionnement physique, une piscine, un jacuzzi, un casino, un coin Internet, des salles de conférence, le spa Santé Sana et une boutique hors taxe.

À bord, la monnaie est dollar américain et toutes les informations sont données en quatre langues: anglais, français, allemand et espagnol.

***

NOTRE COUP DE COEUR

L’animation endiablée du directeur de croisière Danny Rubu. Irrésistible!

***

À savoir

– Type de croisière: voyage «tout inclus» offrant une véritable immersion cubaine avec 70 membres d’équipages d’origine cubaine, des plats et des spectacles typiquement cubains.

– L’embarquement peut se faire à La Havane (le lundi) ou à Montego Bay (le vendredi).

– Coût: cette croisière est notamment offerte chez Transat à compter de 2119 $. Ce prix comprend le vol vers La Havane ou Varadero, les transferts, une excursion par escale, le forfait boissons à volonté et les pourboires. Le voyage peut également être combiné avec un séjour d’une semaine en tout compris à Varadero. www.transat.com

– En savoir plus sur le navire: celestyalcruises.com

Ce texte est d’abord paru sur le site de Canoe.ca. Voir ICI 

Également dans le Journal de Montréal, voir ICI

Et dans le Journal de Québec, voir ICI 

Hemingway hante toujours la Vieille Havane

Comme vous le savez maintenant, j’aime bien fouiner sur les traces de personnalités célèbres. À Cuba, celles d’ Ernest Hemingway sont un incontournable.

Ce romancier et nouvelliste américain qui s’est suicidé en 1961 était un inconditionnel de Cuba qu’il avait découvert lors d’un tournoi de pêche à l’espadon en 1932.

J’aurais bien voulu visiter La Vigia, sa maison devenue musée à San Francisco de Paula, mais malheureusement notre itinéraire ne nous le permettait pas.

Intérieur de la Vigia

Même chose pour la marina où il accostait son bateau de pêche et qui est maintenant la Marina Hemingway.

Amateur d’alcool et de femmes autant que de littérature, Hemingway a laissé une empreinte indélébile dans la vieille Havane. Voici quelques endroits que ce prix Nobel de la littérature affectionnait tout particulièrement.

1 – La Bodeguita del Medio

@ Lise Giguère

Cet endroit, devenu mythique, est toujours bondé et il faut jouer du coude pour y entrer boire le Cuba libre.  Mais inutile de chercher des Cubains, ce sont essentiellement des touristes qui tentent de reconnaître les photos et les signatures qui ornent les murs.

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

@ Lise Giguère

Hemingway disait : Mon Cuba libre à la Bodeguita, mon Daiquiri au Floridita. Suivons donc ses traces.

2 – La Floridita

@ Lise Giguère

Ce restaurant-brasserie figure parmi les préférés des touristes. Ce serait à cet endroit qu’aurait été inventé  le Daiquiri par Constantino Ribalalgua, propriétaire de la Floridita sur les conseils de Hemingway qui voulait un drink dans lequel on trouverait du  du rhum blanc, du sucre raffiné, du citron vert et de la glace pilée.

Vous pouvez également y commander le Cocktail Hemingway:

2/4 rhum

14 jus de citron

14 de jus de pamplemousse

un trait de liqueur de cerises

À la bonne vôtre !

3 – Ensuite, direction l’hôtel Ambos Mundos où Hemingway a rédigé les premiers chapitres de Pour qui sonne le glas, à la fin des années trente.

@ Lise giguère - Hôtel Ambos Mundos

Il aimait bien occuper la chambre 511. Aujourd’hui, il est impossible de louer cette chambre puisqu’elle est devenue un Musée où sont exposées plusieurs souvenirs de l’écrivain et dans laquelle on peut également voir  la photo de ses quatre femmes : Hadley, Pauline, Martha et Mary.

@ Lise Giguère- Identification du Musée à la porte de la chambre 511.

@ Lise Giguère - Son bureau de travail dans la chambre 511 et sa vieille machine à écrire.

@ Lise Giguère - Impossible de dire si c'est le lit original, mais il dormait dans un lit comme celui-ci.

@ Lise Giguère. La vue qu'il avait de la petite fenêtre de sa chambre.

Aujourd’hui, l’Ambos Mundos est un charmant hôtel. Il suffit de demander à la réception et de débourser quelques Pesos pour visiter la chambre. On peut ensuite monter sur le toit et prendre un verre à la terrasse de laquelle on jouit d’une très belle vue.

@ Lise Giguère - La terrasse du Ambos Mundos

4 – Si le temps le permet, on peut également pousser plus loin vers l’Est. À Santiago de Cuba, la magnifique Basilica del Cobre, lieu de pèlerinage célèbre.

@bureau du tourisme de Cuba - Basilica del Cobre

On peut y voir des milliers d’offrandes en remerciement de faveurs obtenus. Parmi ces dernières, la médaille du prix Nobel de littérature, Ernest Hemingway et de la barbe de rebelles ayant survécu à la Révolution.