Archives de Tag: manoir

6 arrêts de charme dans les Berkshires

Les Berkshires, oasis de paix située à mi-chemin entre Boston et New York, a longtemps été la retraite favorite des riches Américains et des artistes en tout genre. De cette époque bénie d’avant impôt, elle a conservé ses paysages vallonnés et verdoyants, ses maisons cossues et son amour de l’art. Voici six arrêts qu’il ne faut pas rater.

LE BLANTYRE (LENOX)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Ce manoir du début du XXe siècle semble tout droit sorti d’un conte de fées. C’est en 1901 que Robert Patinson, inspiré par la maison ancestrale de sa mère, située à Blantyre, en Écosse, commençait la construction de cet ensemble de bâtiments de style Tudor. Depuis la fin du XXe siècle, c’est un hôtel de luxe, membre de la chaîne Relais & Châteaux. On peut y dormir ou s’y arrêter pour prendre un verre ou s’offrir un repas.

NORMAN ROCKWELL MUSEUM (STOCKBRIDGE)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Dans cette maison, où le célèbre illustrateur américain a vécu les 25 dernières années de sa vie, est présentée la plus grande collection d’œuvres originales (environ 700) de l’artiste. On y trouve aussi les Archives Norman Rockwell et plus de 100 000 articles, photographies, lettres d’admirateurs et documents commerciaux.

ARROWHEAD (PITTSFIELD)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Ce manoir classique (1780) est la maison de l’auteur de Moby Dick, Herman Melville. Ce dernier y a emménagé en 1850 et y a vécu près de 13 ans, avec sa famille. Elle est décorée de nombreux meubles ou objets lui ayant appartenu. La Historical Society y offre des ateliers de poésie, des concerts et des conférences.

THE MOUNT (LENOX)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Cette élégante demeure est celle d’Édith Wharton, l’auteure du Temps de l’innocence, roman paru en 1920, pour lequel elle a reçu le prix Pulitzer en 1921. Le réalisateur Martin Scorsese s’en est inspiré pour le film du même nom (1993). Ce domaine, d’inspiration franco-italienne, est entouré de jardins magnifiques. Des visites guidées (dont un Ghost Tour) y sont offertes.

CANYON RANCH (LENOX)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Construite en 1897, cette résidence privée portait le nom de Bellafontaine. Elle fut ensuite un séminaire, puis une école, avant de devenir cette vaste station thermale. Quand les Zuckerman, fondateurs de Canyon Ranch, trouvèrent ce lieu vide et dévasté par le feu, ils mirent toute leur énergie pour préserver son authenticité, allant même jusqu’à utiliser les matériaux et les techniques d’autrefois. C’est aujourd’hui un lieu majestueux, voué au bien-être et à la relaxation.

THE GATEWAYS INN (LENOX)

PHOTO LISE GIGUÈRE

Construite en 1912 comme résidence d’été pour Harley Procter de Procter & Gamble, c’est aujourd’hui une auberge, ou plutôt un B&B. On y trouve 11 chambres, toutes différentes, nommées selon les personnages de Shakespeare. En fin de journée, un spectacle de jazz est offert dans le bar qui recèle une  impressionnante collection de whiskys.

Ce texte a d’abord été publié le samedi 4 aout dans la chronique Est des USA du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.

 

Publicités

Sur les traces de Riopelle

À peine de retour de la belle région de Chaudières-Appalaches et alors que je m’apprêtais à écrire un petit texte sur les «Refuges de Riopelle», voilà que je reçois une invitation de la Corporation de développement touristique de L’Isle-aux-Grues, de la Conservation de la nature et de la Fondation Hydro-Québec pour le Lancement du circuit touristique «Sur les traces de Riopelle» et l’inauguration des aménagements de la réserve naturelle Jean-Paul Riopelle permettant d’explorer la pointe aux Pins, un écosystème forestier exceptionnel.

Il est de notoriété que cet artiste peintre de renommée mondiale adorait l’Isle-aux-grues où il a vécu les 15 dernières années de sa vie dans le manoir seigneurial MacPherson, qu’il a acquis en 1994, sur la Pointe est . Cet endroit magnifique, classé site historique depuis 1979, est plutôt difficile à apercevoir de l’île et se laisse admirer plus facilement du Saint-Laurent.




@ Lise Giguère - Manoir McPherson à l'île-aux-Grues

On sait également que, pendant deux hivers (2001-2002), il a peint au Lieu historique national de la Maison Sir Étienne-Pascal-Taché de Montmagny.


@ Lise Giguère - Lieu historique National Sir Étienne-Pascal Taché

En parcourant les îles de l’Archipel, on passe également devant son atelier de l’île-aux-oies.

@ Lise Giguère - Atelier Riopelle à l'île-aux-oies

C’est là qu’il a réalisé l’immense fresque dédiée à Joan Mitchell, l’artiste d’origine américaine qui a été sa compagne de vie durant plus de 25 ans. Intitulée Hommage à Rosa Luxembourg, cette œuvre peut être admirée au Musée national des beaux-arts du Québec.

Bien entendu, Riopelle se partageait entre son manoir de l’Isle-aux-Grues et sa résidence de Saint-Marguerite du Lac Masson où il ne manquait jamais de saluer son bon ami Champlain Charest du Bistro à Champlain.

Le Bistro à Champlain

Depuis son décès, le 12 mars 2002, sa compagne des dernières années, Huguette Vachon, continue d’habiter le Manoir McPherson et préside  la Fondation Riopelle-Vachon dont le mandat est de contribuer à la protection des écosystèmes et de la diversité biologique en milieu naturel.

En visitant l’île-aux-Grues, après avoir parcouru le nouveau Circuit Riopelle, n’oubliez surtout pas de faire un arrêt   à la Fromagerie de l’Isle-aux-Grues pour faire provision de «Riopelle» ce délicieux fromage qui porte le nom du célèbre peintre dont l’une des œuvres forme l’étiquette.

Le fromage Riopelle