Archives de Tag: New York

8 plages familiales où s’évader sur la côte atlantique

Destination prisée des Québécois lorsque l’été se pointe, la côte est américaine dispose de nombreuses plages pouvant accueillir les familles et même… nos compagnons à quatre pattes. Voici huit suggestions.

Rhode Island

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE CORPORATION
La jolie plage de Crescent Beach à Block Island.

Crescent Beach se situe sur la petite île de Block Island, à seulement une heure de traversier de Newport. Très populaire auprès des insulaires, ce petit paradis est encore peu connu du grand public. En plus de la plage, on peut grimper dans le phare pour contempler l’infini, y faire du vélo, du kayak et des randonnées. Les chiens sont acceptés.

Maine

PHOTO MAINE OFFICE OF TOURISM
La plage d’Ogunquit

Le Maine compte de nombreuses plages, mais Ogunquit avec son ruban de 5 km de sable blond, sa pêche en haute mer et ses nombreuses activités demeure l’une des favorites. On s’y rend en famille, de préférence le matin, lorsque la marée est au plus bas. Pour éviter les tracas du stationnement, on emprunte le trolley de la ville. Malheureusement, les chiens n’y sont pas admis pendant l’été.

Jersey Cape

PHOTO CRAIG TERRY, CAPE MAY COUNTY TOURISM
À Wildwood, la section réservée aux chiens est facilement reconnaissable grâce à une immense borne d’incendie.

Wildwood. Depuis des décennies, cette plage aux eaux chaudes, à la longue promenade et aux nombreux divertissements est la favorite des familles. Les chiens en laisse sont les bienvenus dans la zone, facilement identifiable, qui leur est réservée.

PHOTO CRAIG TERRY, CAPE MAY COUNTY TOURISM
La plage de Wildwood et ses nombreux divertissements.

New Hampshire

Jenness State Beach. Située à une trentaine de kilomètres au nord de Hampton Beach, cette très belle plage de sable comporte quelques zones rocheuses. C’est l’endroit parfait pour les familles actives et les randonneurs. Les chiens ne sont pas acceptés en saison.

Vermont

Alburg Dunes State Park. C’est l’une des plus longues plages de sable du Vermont. Elle est idéale pour les jeunes enfants, car peu profonde même si, quand le vent se lève, de petites vagues se forment. On y trouve des tables à pique-nique, des BBQ et des sentiers pour le vélo ou l’observation des oiseaux.

 

PHOTO CRAIG TERRY, CAPE MAY COUNTY TOURISM
Plusieurs plages offrent des activités pour les enfants.

Connecticut

Ocean Beach Park. Ce parc public cache une jolie plage immaculée – l’une des plus grandes – et classée parmi l’une des meilleures de cet État par Pure Wow. On y trouve une longue promenade en bois (1/2 km env.), une piscine de dimension olympique, des aires de pique-nique et différentes activités en journée et en soirée. Les chiens ne sont pas admis.

Massachusetts

Coast Guard Beach. Située à Cape Cod, cette plage a récemment été classée parmi les 5 plus belles des États-Unis par le Dr Beaches et est régulièrement décrite comme l’une des plus pittoresques et des plus familiales du pays. Elle fait partie du Cape Cod National Seashore. On y offre plusieurs activités et les chiens en laisse sont autorisés.

New York

Jones Beach. Eh oui, New York a aussi de jolies plages ! Située à Long Island, Jones Beach est une plage familiale où l’on peut oublier l’agitation de cette ville qui ne dort jamais. On peut apporter son pique-nique et des concerts y sont souvent présentés en soirée. C’est gratuit, mais les chiens ne sont pas acceptés.

Cet article a d’abord été publié, le samedi 23 juin, dans la chronique Est des USA du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Publicités

Les incontournables de Pâques à New York

Pâques est l’une des belles périodes pour visiter New York. Au fil des décennies, de nombreuses traditions ont été créées pour faire de cette fête un événement des plus festifs. Voici quelques suggestions.

PHOTO FOTOLIA

1. Parade de chapeaux

PHOTO COURTOISIE PHIL KLINE
Pour la Parade des chapeaux, certains New-Yorkais se montrent très créatifs

Si vous possédez des chapeaux extra­vagants, apportez-les dans vos bagages et joignez-vous à la grande Parade des chapeaux qui se tient tous les dimanches de Pâques, entre 10 h et 16 h, sur la 5e Avenue, entre la 49e et la 57e Rue. Depuis 100 ans, cette Easter Parade réunit les New-Yorkais (adultes, enfants et animaux de compagnie) qui arborent des tenues extravagantes avec des chapeaux qui surprennent, étonnent et rappellent les traditions d’autrefois alors que l’achat d’un tout nouveau bibi marquait l’arrivée du printemps. Si vous n’avez pas de chapeau et ne pouvez vous joindre au défilé, le meilleur endroit pour n’en rien manquer est autour de la Cathédrale St. Patrick.

2. Le Macy’s Flower Show

MACYS
L’éblouissement est toujours au rendez-vous chez Macy’s. Ici, l’installation de l’année dernière

Incontournable de toute visite à New York, la virée chez Macy’s permet, au temps de Pâques, un accès privilégié au Macy’s Flower Show au rez-de-chaussée du magasin. Chaque année, l’endroit se transforme en un véritable jardin de rêves où les fleurs aux couleurs magnifiques créent des tableaux spectaculaires qui embaument. Du 25 mars au 8 avril.

3. Jardin de Pâques

PHOTO COURTOISIE TISHMAN SPEYER
Chaque année, des milliers de fleurs sont plantées dans le Channel Garden du Rockfeller Center. On peut, entre autres, y admirer une gigantesque sculpture végétale en forme de lapin de 4 mètres.

Le Jardin de Pâques du Rockefeller Center laisse sans voix. Partout de magnifiques sculptures de végétaux en forme de lapins et d’œufs géants de toutes les couleurs. Une promesse de nombreuses photos.

4. Pique-nique dans Central Park

Si le temps est clément, pourquoi ne pas s’offrir un pique-nique dans Sheep Meadow, là où les New-Yorkais aiment bien flâner ? On profite de son passage dans Central Park pour se rendre du côté est du parc, et admirer les cerisiers en fleurs.

5. Promenade sur High Line

L’ancienne voie ferrée devenue le High Line

Ce parc suspendu de 2,3 km, construit sur une ancienne voie ferrée datant des années 1930, dans le West Side de Manhattan, traverse de nombreux quartiers. En cette période, l’endroit est chargé de fleurs de toutes les couleurs. Accès gratuit de différents endroits du parcours. À l’extrémité sud du sentier, le Whitney Museum propose un spectacle d’art biennal, jusqu’au 11 juin.

6. Pont de Brooklyn

PHOTO COURTOISIE JULIENNE SCHAER
Une marche sur le Brooklyn Bridge offre des points de vue spectaculaires sur la ville.

Une marche sur le Brooklyn Bridge, icône de la culture pop, permet de découvrir Brooklyn, Manhattan et la statue de la Liberté. L’accès est offert 24 heures par jour, mais c’est tout particulièrement au coucher du soleil que la balade est la plus belle. Petit conseil : habillez­­­-vous chaudement.

7. Les cerisiers en fleurs

HOTO COURTOISIE JEN DAVIS
C’est le Hanani, la saison des cerisiers en fleurs

En cette période, c’est le Hanami, la saison des cerisiers en fleurs au Jardin botanique de Brooklyn. On peut y admirer plus de 200 cerisiers, une des plus importantes collections en dehors du Japon.

8. Luna Park

Rendez-vous avec la nostalgie au Luna Park

Pour un petit air de nostalgie, on se rend à Coney Island au Luna Park, un parc d’attractions avec de nombreux manèges historiques, dont le Cyclone, une montagne russe qui date de 1927 !

9. Brunch chic avec vue

Avec sa vue spectaculaire sur la ville, le restaurant The View, situé aux 47e et 48e étages du Marriott Marquis, pivote, et fait le tour de la ville en une heure ! On s’y rend pour son brunch du dimanche qui se surpasse encore pour la fête de Pâques. http://www.theviewnyc.com.

10. Brunch de Pâques en croisière

PHOTO COURTOISIE
La croisière-brunch pascal du Horn- blower’s permet d’admirer les beautés de New York tout en se délectant.

La croisière-brunch pascal du Horn- blower’s permet d’admirer les beautés de New York tout en se délectant.

Croisière-brunch de Pâques au champagne et fontaine de chocolat avec musique de jazz, à bord du Hornblower’s sur le fleuve Hudson, au cours de laquelle on a l’occasion d’admirer plusieurs sites touristiques tels que la statue de la Liberté, l’Empire State Building et le Brooklyn Bridge. hornblowernewyork.com

 

AVEC DES ENFANTS

Chasse aux œufs dans les parcs : si des enfants vous accompagnent, emmenez-les dans les différents parcs new-yorkais pour des chasses aux œufs en chocolat. Le Brooklyn Children’s Museum et le Children’s Museum of Manhattan offrent aussi des chasses aux œufs de Pâques. Dans tous ces endroits, les enfants se font aussi maquiller, peuvent peindre des œufs, participer à des jeux, se faire prendre en photo en compagnie de gros lapins, etc. Il faut cependant apporter ses propres paniers.Pour un petit air de nostalgie, on se rend à Coney Island au Luna Park, un parc d’attractions avec de nombreux manèges historiques, dont le Cyclone, une montagne russe qui date de 1927 !

 Cet article a d’abord été publié dans la chronique Est des USA du Journal de Montreal du 17 mars 2018 ICI et du Journal de Québec ICI 

 

8 séjours abordables à planifier d’ici la fin de l’été

Il n’est pas toujours nécessaire de transporter toute sa marmaille dans un long voyage en avion pour s’évader du quotidien. Parfois, l’exotisme ne se trouve qu’à quelques kilomètres de chez soi et ne coûte pas si cher que ça.

Voici quelques suggestions permettant de s’offrir des vacances originales et abordables.

1. Tremblant pour toute la famille

Pas toujours facile de trouver l’endroit idéal où toute la famille trouvera son bonheur. Avec ses différents types d’hébergements, ses activités pouvant répondre aux besoins des enfants comme des grands-parents, ses restaurants variés et son tout nouveau parcours nocturne illuminé «Tonga Lumina», une création signée Moment Factory, il faudrait être bien difficile pour ne pas trouver son bonheur à Tremblant.

Trop cher? Ce serait bien mal connaître cette destination que de penser cela. On y trouve plein d’activités gratuites (randonnées, pistes cyclables, animation dans le village piétonnier, ateliers et jeux divers). On peut également se procurer des carnets d’activités. Ils coûtent entre 16,25$ et 69,75 $, selon l’âge et le nombre d’activités choisies (descente en luge, mini-golf, parc aquatique, télécabine panoramique, tour d’escalade, parcours d’hébertisme, etc.). Info: tremblant.ca

2. Comme dans le Sud, mais à Valcartier

Pour s’assurer de trouver de la chaleur et de jouer dans l’eau, on fait route en banlieue de Québec pour s’installer dans l’une des 153 suites du tout nouveau complexe récréotouristique du Village Vacances Valcartier. Il ne reste plus qu’à alterner entre les jeux d’eau extérieurs et intérieurs du Bora Parc qui fait six fois la grandeur d’une patinoire de la LNH!

Info: à partir de 159 $ pour la chambre de quatre personnes (prix des parcs en sus, mais avec un rabais si on loge à l’hôtel). Info: www.valcartier.com

 

.3. Les «Semaines du Canada» de Virginia Beach

Ceux qui jouissent d’un horaire flexible pour prendre leurs vacances seront heureux d’apprendre que, du 13 août au 3 novembre 2017 (à l’exclusion de la fête du Travail), la Virginie reprend sa promotion «Semaines du Canada», laquelle propose des rabais allant de 10 à 30 % sur plusieurs hébergements (séjours de quatre nuitées minimum)

Cette période, alors que la température oscille autour de 25°C et que se tiennent de nombreux festivals, est considérée comme la meilleure pour visiter les stations balnéaires de la Virginie. Info: www.visitezvirginiabeach.com

4. Camping dans un lieu historique

Jusqu’au 18 septembre, Parcs Canada offre six unités d’hébergement oTENTik en location au lieu historique national du Canal-de-Saint-Ours, en Montérégie. À mi-chemin entre la tente et le chalet rustique, l’oTENTik permet de passer une nuit confortable dans le décor naturel du Richelieu.

Si l’on possède un bateau, on peut s’amarrer au canal de Saint-Ours, terminer la soirée sous les étoiles autour d’un feu de camp puis s’endormir dans cette tente pouvant accueillir jusqu’à six personnes (quatre adultes).

À compter de 120 $ par nuit. Info : 1 888 773-8888 ou www.pc.gc.ca.

5. Séjour en nature dans nos régions

Inutile de traverser les frontières pour se retrouver au cœur de la grande nature. Les parcs nationaux de la SÉPAQ (Société des établissements de plein air du Québec) proposent des hébergements à faible coût et de nombreux avantages. Parmi ces derniers, l’entrée gratuite pour les moins de 17 ans qui accompagnent leurs parents, la location de vélo gratuite pour eux dans certains parcs, des rabais de 50 % sur la location (1h) d’embarcation nautique en matinée, sans oublier l’accès illimité et les avantages conférés par l’abonnement annuel de la carte Réseau Parcs Québec. Info: www.sepaq.com

6. Croisière de rêve sur le Saint-Laurent

En remontant le fleuve avec la croisière Montréal-Québec à bord du «AML Cavalier Maxim», on découvre l’importance du Saint-Laurent dans l’établissement de la Nouvelle-France. Ce forfait comprend une visite guidée dévoilant les secrets des lieux qui bordent le fleuve, une soirée et une nuitée dans la ville de Québec puis un retour vers Montréal (autobus ou train).

Forfait de deux jours, les mercredis du 2 au 23 août. Coût: 319,95 $. Info: www.croisieresaml.com

7. Découverte du Québec et des États-Unis en autobus

De nombreuses agences de voyages (CAA, Voyages Gendron, Groupe Voyages Québec, etc.) organisent des circuits de groupe en autobus. L’offre est vaste entre la Gaspésie, les Maritimes, l’Ontario, New York, Washington, etc. L’avantage de ce type de voyage, c’est que l’on n’a pas à conduire, à chercher une chambre ou à se déplacer dans une ville étrangère. De plus, on bénéficie des services d’un guide. Pour se procurer les brochures, il suffit de pousser la porte des agences de voyage ou de se rendre sur leur site internet: www.caaquebec.com;  www.voyagesgendron.com et www.gvq.ca.

8. Jouer les vignerons à deux pas de chez soi

Plus besoin de traverser l’Atlantique pour devenir vendangeur. Il suffit de prendre la direction de Saint-Eustache et de se rendre au Vignoble Rivière du Chêne où, à partir dernier weekend de septembre (selon la température), cinq journées seront ouvertes aux visiteurs désireux d’être vendangeur d’un jour.

En attendant cet événement, on se familiarise avec ce lieu enchanteur qui offre des visites guidées, des dégustations et des «foodies tapas» tous les jeudis sur sa terrasse. Info : 450 491-3997 ou www.vignobleriviereduchene.ca

 Ce texte est d’abord paru sur Canoe. ca ICI   puis dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI 

Un navire Disney pour la premiere fois à Québec l’automne prochain !

Mickey était à Québec aujourd’hui pour annoncer que dès l’automne 2018,  Disney Cruise Line explorera de nouveaux ports dont celui de la ville de Québec !

 

Mickey devant le Château Frontenac

En plus de Québec et des Bermudes, il faut ajouter à  ces nouveaux itinéraires (New York aux Bermudes et au Canada), trois croisières spéciales qui partiront de New York pour emmener les visiteurs à Walt Disney World, ainsi qu’à Castaway Cay, l’île privée de Disney dans les Bahamas.

Des croisières au départ de la Californie, du Texas et de la Floride complèteront la saison d’automne 2018.

Les réservations seront ouvertes au public dès le 18 mai . Plus de détails sur les itinéraires de 2018 sont disponibles sur la page Ports and Itineraries for 2018 de disneycruise.com.

 

 

42h à New York sans se ruiner

NEW YORK= Quelque 56 millions de touristes prennent la direction de New York chaque année. La proximité de cette ville, qui se classe régulièrement en tête de liste des 10 destinations américaines les plus appréciées, attire de nombreux Québécois, qui apprécient ses hôtels de classe internationale, son vaste choix de restaurants, ses nombreuses attractions, son agitation et sa démesure. Est-il possible de s’y rendre sans s’y ruiner ?

Dans Central Park, il n'en coûte rien pour passer quelques instants à se remémorer John Lennon à quelques mètres seulement des lieux où il fut assassiné

Dans Central Park, il n’en coûte rien pour passer quelques instants à se remémorer John Lennon à quelques mètres seulement des lieux où il fut assassiné

Voici le détail d’un petit 42h passé dans cette ville magnifique. Ce ne sont bien sûr que quelques suggestions. Il s’agit parfois de se montrer créatif, de se procurer des guides et d’y puiser ce qui nous convient parmi toutes les suggestions qu’ils proposent et surtout, de demeurer dans un hôtel bien situé qui nous permet de faire nos visites sans mettre des heures pour se déplacer ce  que permet le magnifique Dream Hotel.

Lel Dream Hotel, un bâtiment historique entièrement rénové. Magnifiquement situé il permet de rayonner autour de nombreux sites d'intérêts.

Lel Dream Hotel, un bâtiment historique entièrement rénové. Magnifiquement situé il permet de rayonner autour de nombreux sites d’intérêts.

 

Voici donc ma chronique parue sur ce sujet dans le Journal de Montréal, ICI

Dans le Journal de Québec, ICI

Une traversée historique à bord du Queen Mary 2

Du 2 au 12 juillet dernier, j’ai eu le plaisir et l’honneur de participer à la traversée historique du  175e anniversaire de la traversée de l’Atlantique. Une croisière inoubliable, à bord d’un navire mythique et l’impression de faire, à jamais, partie de l’histoire. 

Le Queen Mary 2 à New York

Le Queen Mary 2 à New York

Suite à ce voyage, j’ai fait paraître un article dans le Journal de Montréal (ICI) et dans le Journal de Québec (ICI)

Voici cependant, la version intégrale de ce texte ainsi que de nombreuses photos qui ne sont pas accessibles sur le site de ces deux quotidiens. Bonne lecture ! L.G.

TRAVERSÉE HISTORIQUE DE L’ATLANTIQUE À BORD DU QUEEN MARY 2

Parti de Southampton le 2 juillet, le Queen Mary 2 a modifié son itinéraire habituel pour recréer la toute première traversée de l’Atlantique de la ligne Cunard, en 1840. Dans chacun des ports (Liverpool-Halifax-Boston et New York), des manifestations festives ont marqué le passage du mythique navire. Le Journal était présent pour cette traversée au cœur de l’histoire.

C’est le 4 juillet 1840 que le RMS Britannia a effectué ce périple de 2 650 km entre Liverpool et Boston, via Halifax, lieu de résidence du canadien Samuel Cunard qui fut l’instigateur du projet. Depuis ce premier voyage, les navires de Cunard ont traversé l’Atlantique des milliers de fois et ont transporté des millions de personnes, mais ils ont également marqué notre histoire.

L’un d’eux le Carapathia est celui qui a répondu au signal de détresse du Titanic ce qui a permis de sauver 705 passagers. Ce sont aussi les navires Cunard qui ont transporté les chevaux utilisés par l’Armée anglaise lors de la guerre de Crimée. Ce sont enfin le Queen Mary et le Queen Elizabeth qui ont transporté les soldats américains (Ils en embarquaient 15 000 alors que le navire était conçu pour 3 000) lors de la dernière guerre mondiale. Enfin, ce sont ces navires qui ont transporté le plus de membres de la famille royale et de nombreuses célébrités dont Bing Crosby, Bob Hope, Elizabeth Taylor, Marilyn Monroe et même, l’écrivain britannique Charles Dickens, en 1842.

Sur les pas du Britannia

Après avoir quitté Southampton (son port britannique actuel), le Queen Mary 2 est arrivé à Liverpool (son port jusqu’en 1968) le 4 juillet, date du départ du Britannia en 1840.

Queen Mary 2 à Liverpool

Queen Mary 2 à Liverpool

L’événement a été souligné de façon grandiose à la Cathédrale anglicane alors que les passagers se sont vus offrir un émouvant concert intitulé The Triumph of a Great Tradition par l’orchestre philarmonique Royal de Liverpool, le chœur de la Cathédrale et la fanfare de la garde galloise.

@lisegiguere- Concert à la cathédrale de Liverpool

@lisegiguere– Concert à la cathédrale de Liverpool

Au programme : musique, airs d’opéras et d’opérettes ponctués d’images d’archives et de touchants témoignages de gens ayant une relation particulière avec Cunard (petite-fille du capitaine du Carpathia, petit-fils de Samuel Cunard, soldats survivants, etc.).

En soirée, c’est sous un fabuleux feu d’artifice colorant Liverpool, que le Queen Mary 2 a repris la mer pour cette traversée historique de l’Atlantique.

Détente et festivités

Pendant les cinq jours suivants, les passagers ont contemplé la mer, de nombreux dauphins, des baleines et ont vécu quelques instants d’excitation quand, au large, est apparu un vieux rafiot abandonné.

@lisegiguere - ce vieux rafiot abandonné a causé bien des émois aux passagers.

@lisegiguere – ce vieux rafiot abandonné a causé bien des émois aux passagers.

Mis à part ces quelques distractions, la vie à bord s’est déroulée entre les conférences, les spectacles, les repas, les galas et la détente.

Il est fascinant de se promener sur cet immense paquebot qui a conservé les traditions et les rituels d’antan. Sur les larges ponts, on s’attend presque à croiser de belles dames en robe longue et en grands chapeaux.

C’est plus fort que nous, l’on s’imagine toujours apercevoir l’une de ses belles d’autrefois avec robe longue et grand chapeau.

C’est plus fort que nous, l’on s’imagine toujours apercevoir l’une de ses belles d’autrefois avec robe longue et grand chapeau.

De grands panneaux, installés sur tous les ponts, permettent d’ailleurs de se familiariser avec la riche histoire de Cunard. Certains détails permettent de comparer notre confortable traversée à celles du 19e siècle qui avait lieu sur un trois mâts à aubes de 1100 tonnes, dont la dimension équivaut à l’actuel restaurant principal du Queen Mary 2 (151 400 tonnes), auquel on a d’ailleurs donné son nom.

À l’époque, le voyage entre Liverpool et Boston prenait 14 jours, aucune activité n’était offerte et on avait de la nourriture fraîche pour trois jours seulement. À noter cependant qu’on avait toujours du lait frais, grâce à une vache installée dans un hamac, des œufs grâce aux poules qui étaient du voyage et que trois chats s’occupaient de faire le ménage de la vermine.

C’est d’ailleurs pour revisiter cette histoire que de nombreux passagers ont profité de l’escale à Halifax pour saluer Samuel Cunard (du moins sa statue), fondateur de la compagnie et magnat de l’industrie maritime au 19e siècle.

@lisegiguere - Statue de Samuel Cunard à Halifax

@lisegiguere – Statue de Samuel Cunard à Halifax

Par la suite, les passagers se sont dispersés dans le Musée canadien Pier 21 où l’on explique la difficile réalité des nombreux immigrants qui ont fui la misère à bord de navires, souvent rudimentaires, pour se créer une nouvelle vie au Canada ou aux Etats-Unis, en entrant par Halifax et l’exposition du Musée Maritime sur l’impact qu’a eu Cunard sur le transport et les événements mondiaux.

@lisegiguere - Le confort tel que vu dans le passé. Rien à voir avec les luxueuses cabines d'aujourd'hui

@lisegiguere – Le confort tel que vu dans le passé. Rien à voir avec les luxueuses cabines d’aujourd’hui

C’est escorté du remorqueur Théodore, d’un bateau-pompe pulvérisant des jets d’eau, de voiliers, de bateaux de plaisance et même de canots que le Queen Mary 2 a quitté Halifax dont le port demeure, encore aujourd’hui, l’un des plus importants du Canada.

@lisegiguere - vedette de livres et d'une émission de télévision, Théodore dirigeait les autres remorqueurs au départ du Queen Mary 2

@lisegiguere – vedette de livres et d’une émission de télévision, Théodore dirigeait les autres remorqueurs au départ du Queen Mary 2

Après une nouvelle journée en mer, le navire a atteint Boston où la compagnie Cunard a tenu une réception dans l’édifice où était autrefois situé leur quartier général et a offert à la ville un modèle réduit d’un navire qui sera conservé dans ce bâtiment historique. À nouveau l’émotion était palpable car ce n’est que depuis 1968 que New York a remplacé Boston comme escale finale. Au moment du départ, sous un ciel étoilé, un autre grand feu d’artifice a souligné la longue histoire unissant Boston et Cunard.

À Boston, le départ du Queen Mary 2 a également été souligné par un émorme feu d’artifice

À Boston, le départ du Queen Mary 2 a également été souligné par un émorme feu d’artifice

La dernière journée en mer a réuni presque tous les passagers sur les ponts. Il faut dire que dauphins et baleines avaient eu aussi tenu à faire la fête au Queen Mary 2. Au petit matin suivant, tout le monde était présent sur le quai pour le passage sous le pont pont Verrazano-Narrows de New York, pour saluer Dame Liberté et pour admirer l’accueil triomphal réservé au mythique navire.

@lisegiguere - Accueil triomphal a New York.

@lisegiguere – Accueil triomphal a New York.

Pour quelques chanceux, dont le Journal, les festivités se sont poursuivies jusqu’en soirée alors que le majestueux paquebot s’est positionné face à Battery Park pour offrir un magnifique spectacle d’adieu Sons et lumières aux invités qui ont levé leur verre à Samuel Cunard, mais également à cette traversée inoubliable qui a donné à tous l’impression d’être entrés dans l’Histoire.

@lisegiguere - Les invités du Queen Mary 2 ont eu droit à un spectacle d’adieu Sons et lumières provenant du navire

@lisegiguere – Les invités du Queen Mary 2 ont eu droit à un spectacle d’adieu Sons et lumières provenant du navire

BOX

Plus sur le Queen Mary

  • Bien qu’il soit 40 mètres plus haut que la tour Eiffel, qu’il ait la dimension de 4 terrains de football et qu’il mesure 345 mètres (85 mètres de plus qu’un porte-avion), le Queen Mary 2 n’accueille qu’un maximum de 2 600 passagers.
  • Il compte 13 ponts, 293 cabines intérieures, 1017 cabines extérieures dont 879 avec véranda, un simulateur de golf (12 trous), 5 piscines, 6 bains tourbillon, 1 pont d’observation, un casino, une bibliothèque comprenant 9 500 livres en différentes langues, une salle de bal (la plus grande en mer), un planétarium, une zone pour enfants et ados, un théâtre, cinq restaurants dont le Todd English, pour lequel il y a des frais et 18 bars salons ou salle de réunions, sans oublier le chenil.
  • À l’été 2016, le Queen Mary 2 fera l’objet, d’une remise en état et de d’ajouts de 30 suites, de 15 cabines réservées aux voyageurs solo et de 10 espaces supplémentaires pour les chiens et les chats. Eh oui, le Queen Mary 2 est le seul navire à accueillir des passagers canins et félins !
  • Eh oui, les chiens sont les bienvenus à bord du Queen Mary 2

    Eh oui, les chiens sont les bienvenus à bord du Queen Mary 2

  • Le Queen Mary 2 continue de reproduire en mer les différences sociales. Ainsi, certains restaurants sont réservés aux classes Princess et Queens et il est obligatoire de porter un veston pour s’attabler au Britannia.
  • Le Queen Mary 2 traverse l’Océan Atlantique environ une trentaine de fois par année, en alternant ses départs entre New York et Londres, d’avril à novembre. Il reste encore de nombreux départs en 2015 et on en offrira 19 en 2016.
  • Coût : À compter de 2, 309 $ pour cette croisière pour une cabine intérieure jusqu’à 10 888 $ pour une cabine très grand luxe.
  • Info : http://www.cunard.com

* Notre collaboratrice était l’invitée de Cunard.

Quelques idées pour réparer son voyage à New York

Récemment, au terme d’une croisière historique à bord du Queen Mary 2, j’ai prolongé mon séjour dans la ville de New York. Ce que je peux aimer cette ville. Il y a tant de choses à voir et à faire. C’est sans doute pour cette raison qu’année après années, on brule toujours d’une envie folle d’y retourner. Pour vous aider à préparer votre séjour, j’ai consacré ma chronique d’aujourd’hui, dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, à vous offrir quelques suggestions qui pourraient bien rendre votre séjour encore plus inoubliable et tout cela, sans vous ruiner.

Réalité ou utopie ? Est-il vraiment possible de visiter la Ville qui ne dort jamais sans saigner son porte-monnaie ?

Difficile, mais avec un peu ­d’imagination, il est possible de s’en sortir sans trop de mal.

Pour lire la suite de cette chronique, voici les liens

Pour le Journal de Montréal, cliquer ICI

Pour le Journal de Québec, cliquer ICI