Archives de Tag: plages

42h à Saint-Nazaire

Située sur l’Atlantique, dans ce qui était autrefois la Bretagne et qui fait aujourd’hui partie des Pays de la Loire, Saint-Nazaire avait hérité, au 19e siècle, du surnom de Petite Californie bretonne. Il est vrai que la température y est très douce, mais ce surnom lui a été donné en allusion à la ruée vers l’or qui se passait alors en Californie. Leurs chantiers navals sortaient alors de terre et créaient aussi une véritable ruée de… travailleurs. Détruite à 85 % pendant la guerre 1939-1945, elle a été entièrement reconstruite dans les années 1950. C’est aujourd’hui la capitale de la construction navale en France.

VENDREDI

10 h

Direction 1 la Base sous-marine, un bâtiment colossal construit par les Allemands, pendant la Seconde Guerre mondiale, pour y abriter leurs sous-marins. C’est d’ailleurs la raison qui a valu à cette ville d’être la cible des bombardements alliés.

La base sous-marine, construite par les Allemands pendant la Seconde guerre mondiale.

 C’est là que se trouve l’Office de tourisme, mais également la billetterie où l’on se procure le forfait « Les grands paquebots de Saint-Nazaire », qui combine la visite d’Escal’Atlantic (l’histoire des transatlantiques) avec celle des Chantiers navals STX (1 h 30 à la découverte des secrets de construction de paquebots). On peut également choisir le Forfait 3 visites (Escal’Atlantic, le sous­-marin Espadon et l’Écomusée).

Ces forfaits ayant une validité de trois jours, ce qui  laisse le temps, entre deux visites, de se promener sur la plage, dans le port, dans la ville ou même de prendre une croisière-­découverte (2 h) le long du littoral.

www.saint-nazaire-tourisme.com


Escal’Atlantic

Billet en main, on franchit une passerelle pour passer les murs de la base sous-marine, comme si l’on montait à bord d’un véritable paquebot. À l’intérieur, des décors, des objets de collection (200) provenant de navires de légende (lustre du paquebot France [1962], argenterie de Normandie [1935], etc.) et des dispositifs multimédias créent une ambiance invitant à explorer l’histoire des transatlantiques.

Escal’Atlantique recrée l’intérieur d’un paquebot, Ici, le listre qui était à bord du France, en 1962

La visite d’Escal’Atlantique donne vraiment l’illusion d’être à bord d’un navire de croisière

Le Sous-marin Espadon

Ce sous-marin a navigué pendant 25 ans sous toutes les mers du globe et a fait 17 fois le tour de la Terre. Témoin de la guerre froide, il n’a jamais été engagé dans un conflit militaire, et ses lance-torpilles n’ont servi que pour des exercices. Désarmé et cédé à la ville de Saint-Nazaire, il est amarré dans l’écluse fortifiée. Un audioguide permet aux visiteurs de découvrir l’espace de vie réduit dans lequel vivaient les 65 membres de l’équipage.

le sous-marin Espadon a navigué pendant 25 ans et a fait 17 fois le tour de la terre

Les enfants (petits et grands) aiment bien se retrouver dans le ventre du sous-marin Espadon

L’Écomusée

Maquettes, tableaux, affiches, photographies, objets techniques (optique de phare, corne de brume, outils de construction navale) retracent l’histoire de Saint-Nazaire.

13 h 30

On s’attable au restaurant-brasserie 2 Le Ponton, tout près de l’endroit d’où partira le car pour la visite guidée des chantiers navals.

15 h

Chantiers navals

Si Saint-Nazaire comporte de nombreux attraits, le plus important et sans doute celui qui fascine le plus les visiteurs, c’est celui des 3 chantiers navals. Ici, tout est gigantesque. Il faut dire que les chantiers de Saint-Nazaire sont parmi les plus grands, les plus anciens et les plus innovants au monde. Que ce soit dans les ateliers, les cales d’assemblage ou lorsqu’on se retrouve sous l’un des plus puissants portiques d’Europe, capable de soulever des charges de 1400 tonnes, on a l’impression d’être au centre d’un LEGO géant, avec des blocs de la grosseur d’un immeuble.

L’un des plus puissants portiques d’Europe, capable de soulever des charges de 1400 tonnes. C’est d’ailleurs a cet endroit qu’a été assemblé le plus gros navire du monde, le Harmony of the Sea. En ce moment même, le navire soeur de ce dernier, le Symphony of the Sea est en pleine construction

Il existe deux formules de visite : La visite Chantiers navals (2 h), où le guide présente le site et ses équipements, ou la visite Géants des mers (1 h 30), surtout axée sur la construction des grands paquebots de croisière.

17 h

On pose ses valises pour une nuit insolite à 4 la Pêcherie, une cabane à pêcheurs pareille à celles qu’utilisent encore les Nazairiens. On pourra même baisser et remonter le filet pendant le séjour ! www.lapecherie.info

hébergement insolite dans une cabane de pêcheurs

19 h 30

Après une agréable promenade d’une dizaine de minutes le long du front de mer, on profite du calme et de la beauté du 5 Jardin des Plantes avant de s’attabler au Transat, où l’on sert ­d’excellents poissons et des salades ­gourmandes. On revient ensuite à notre original perchoir pour ­admirer le coucher de soleil sur l’océan Atlantique.

@lisegiguere – Jardin des Plantes

@lisegiguere – Bien difficile de résister aux fameuses galettes bretonnes

SAMEDI

11 h

On prend la direction du quartier balnéaire de 6 Saint-Marc-sur-Mer (environ 6 km à l’ouest du centre-ville de Saint-Nazaire), la plage où Jacques Tati a tourné les Vacances de Monsieur Hulot au début des années 1950. Depuis 1999, une statue, réalisée par le sculpteur Emmanuel Debarre, représente M. Hulot qui semble veiller sur les baigneurs.

@lisegiguère – La statue de M. Hulot semble surveiller la plage

13 h

On s’attable à la terrasse du 7 Restaurant de l’Hôtel de la plage, qui servit de lieu de villégiature au personnage.

14 h 30

Promenade sur le 8 sentier des Douaniers (10 km), qui donne accès à un paysage plus sauvage, de jolies petites criques, des falaises et d’autres plages.

Saint-Nazaire compte 20 plages

17 h

Sur le trajet du retour vers Nantes, on suit le 9 Parcours Estuaire qui permet d’admirer, sur 120 km, une trentaine d’œuvres ayant pour but de valoriser le patrimoine maritime, de montrer la richesse des sites historiques ou naturels et des bâtiments industriels qui bordent la Loire. On veut ainsi amener les gens à découvrir leur territoire à travers l’art contemporain, entre les villes de Saint-Nazaire et de Nantes. Il peut se faire à pied (si l’on n’en fait que des parties), à vélo, en croisière ou en automobile.

@lisegiguere – Sur l’estuaire, au canal de la Marinière, Le Parcours Estuaire propose Le Bateau Mou ou Misconceivable, une oeuvre de Erwin Wurm, qui a voulu donner l’impression que ce bateau voulait s’enfuir du cimetière de bateaux dans lequel il est confiné.

Chez EuropCar, on peut même louer des automobiles dont les GPS ont déjà été programmés vers les différentes œuvres.

Saint-Nazaire est une des rares villes — ou plutôt un des rares ports — à pouvoir revendiquer le passage de Tintin ! Tout un épisode de l’album Les sept boules de cristal se passe en effet à Saint-­Nazaire, à la recherche du professeur Tournesol, qui a été enlevé.


En savoir plus : le site de l’Office de tourisme de Saint-Nazaire (www.saint-nazaire-tourisme.com) et celui du Port de tous les Voyages (www.leportdetouslesvoyages.com).

 

Ce texte a d’abord été publié dans la chronique 42h à… du Journal de Montréal, ICI et du Journal de Québec, ICI 

7 bonnes raisons d’aller à Phuket

PHUKET, Thaïlande | Phuket, la plus grande île thaïlandaise, figure aujourd’hui parmi les premières stations balnéaires tropicales du monde. Grâce à ses paysages époustouflants et aux infrastructures touristiques dont elle s’est dotée, cette petite ville de moins 500 000 habitants accueille chaque année près de 10 millions de visiteurs. Voici sept raisons de la visiter.

1. Les plages

@lisegiguere - La plage de Kata , une des plus belles de la côte

@lisegiguere – La plage de Kata , une des plus belles de la côte

Difficile de ne pas succomber à la splendeur de la côte de Phuket, qui alterne entre de jolies baies adossées à de vertes collines et des ­promontoires rocheux fouettés par les vagues. Bien que différentes les unes des autres, les plages ont la forme de grands croissants de ­sable blanc. Léchées par les eaux turquoise et cristallines de la mer d’Andaman, elles sont un véritable paradis pour la plongée et la ­baignade.

2. Le Gibbon Rehabilitation Project

Un petit Gibbon

Un petit Gibbon

À Phuket, de nombreux animaux deviennent des attractions touristiques: serpents, oiseaux, tours d’éléphants… On peut même se faire photographier avec des gibbons, des singes tout mignons. Si l’on se pose des questions sur cette exploitation des animaux (quelque 10 gibbons sauvages sont tués pour qu’un seul puisse devenir une attraction), il faut obligatoirement visiter le Gibbon Rehabilitation Project. La visite de ce centre nous apprend que ces singes sont enlevés très jeunes à leur milieu naturel. Comme de nombreux touristes s’amusent à leur donner des bonbons ou de l’alcool, ils développent des maladies comme l’alcoolisme ou le diabète et, bien entendu, n’ayant pas acquis les réflexes nécessaires pour combler leurs ­besoins primaires, ils ne peuvent survivre quand leur maître les remet dans la nature. Ce centre de réhabilitation met 10 ans à les ­reprogrammer. Une visite des plus intéressantes qui nous conscientise à l’exploitation des animaux.

3. L’île de James Bond

L'île de James Bond

L’île de James Bond

On l’appelle ainsi parce que c’est sur cette île qu’ont été tournées, en 1974, des scènes du film L’homme au pistolet d’or mettant en scène le célèbre espion de Sa Majesté. Son véritable nom est l’île Tapu, dans le Parc national d’Ao Phang Nga. C’est un endroit d’une grande beauté avec des caves, des falaises calcaires, des récifs coralliens, des plages de sable blanc, des forêts, etc. De nombreuses excursions y sont organisées.

4. Le marché du week-end

capture-decran-2017-01-03-a-10-24-26 capture-decran-2017-01-03-a-10-24-10

@lisegiguere - Marché du week end

@lisegiguere – Marché du week end

Dans ce marché de nuit, aux abords de la ville, on fait comme les Thaïlandais et, devant chaque stand, on fait son choix parmi les ­aliments frits, bouillis, cuits à la ­vapeur, écrasés, réfrigérés, laminés, coupés en tranches et fermentés. Il faut parfois se montrer audacieux! Une fois repu, on poursuit sa visite vers les objets de contrefaçon vendus de façon très ouverte: copies de cd, dvd, vêtements, chaussures, sacs, montres, parfums, etc. En délaissant ces interdits, on peut tout de même trouver quelques ­designers ou artisans locaux.

5. Le temple Wat Chalong

@lisegiguere - Le temple Chalong

@lisegiguere – Le temple Chalong

Construit au début du 19e siècle, ce temple qui abrite les statues des deux moines les plus vénérés de Phuket est le plus grand et le plus visité des temples bouddhistes de la ville. Il comprend plusieurs ­bâtiments, de nombreuses statues, de jolis jardins et un four dans ­lequel un préposé allume les ­guirlandes de pétards que les fidèles offrent pour montrer leur gratitude lorsque leur souhait a été réalisé. Comme ça pète souvent, c’est certainement un bon endroit pour demander des faveurs!

6. Le Grand Bouddha

@lisegiguere - Big Buddha

@lisegiguere – Big Buddha

Que l’on aime ou pas, c’est un ­incontournable. Dominant la ville, l’immense statue de Bouddha (45 mètres de hauteur) dont la construction a débuté en 2007 n’est toujours pas terminée. On pense qu’il faudra encore au moins 10 ans de travaux. Bien qu’on puisse la voir de n’importe où dans la partie sud de Phuket, une visite du site vaut la peine, ne serait-ce que pour les magnifiques panoramas sur la forêt tropicale (elle couvre près de 70 % de l’île). Sur place, on peut acheter de petites plaquettes sur lesquelles on grave son nom et ses demandes et qui deviennent des offrandes. Conseil: on y va très tôt le matin pour éviter la foule.

7. Les massages

Un massage d’une heure, très professionnel et prodigué avec le sourire, coûte environ 400 bahts dans un chic complexe hôtelier (≈15 $) et environ 250 bahts/ heure (≈ 10 $) dans les petits salons. Les différents soins sont souvent prodigués sur la plage, près de la piscine, dans un sauna au feu de bois agrémenté d’herbes ou carrément sur le trottoir.


En savoir plus sur Phuket: ­na.tourismthailand.org

Cet article a été publié dans le Journal de Montréal, ICI
Dans le Journal de Québec ICI
Sur TVA Nouvelles, ICI
Ainsi que sur Canoe.ca ICI

Croisière dans les Iles Andaman et au Myanmar

PHUKET, Thaïlande | Les croisières de type «expédition» attirent de plus en plus de voyageurs de tous âges. Voici le récit d’un parcours en boucle de 11 jours dans la mer d’Andaman, à partir de Phuket, en Thaïlande, à bord du Silver Discoverer.

@Silverseas - Silver Discoverer

@Silverseas – Silver Discoverer

Ce trajet, sur les anciennes routes commerciales entre l’Inde et l’Extrême-Orient, était déjà connu des marins au 7e siècle. Comme ces derniers, les ­passagers du Silver Discoverer ­s’arrêteront d’abord en Inde avant de se diriger vers le Myanmar.

Longtemps isolée et rarement visitée, l’ancienne Birmanie n’est ouverte que depuis peu au tourisme, mais elle exerce une véritable fascination chez tous ceux qui s’y rendent. Comment pourrait-il en être autrement avec ce pays considéré comme l’un des plus secrets d’Asie? Le Myanmar envoûte avec ses milliers de temples recouverts d’or, ses statues de Bouddha aux courbes féminines, ses villages figés dans le temps, ses croyances et ses coutumes qui perdurent depuis des siècles et son peuple accueillant, chaleureux et d’une gentillesse sans borne pour les touristes.

Pour Lire la suite de ce reportage paru dans le Journal de Montréal, cliquer ICI. Dans le Journal de Québec, cliquer ICI. Sur Canoe.ca, cliquer ICI

Voici également quelques photos:

@lisegiguere - En zodiac dans une forêt de mangroves de l’Archipel Mergui. Myanmar

@lisegiguere – En zodiac dans une forêt de mangroves de l’Archipel Mergui. Myanmar

@lisegiguere - En zodiac dans une forêt de mangroves de l’Archipel Mergui, Myanmar

@lisegiguere – En zodiac dans une forêt de mangroves de l’Archipel Mergui, Myanmar

@lisegiguere - Le fameux Bouddha couché de Yangon. Ses formes féminines sont bien éloignées de l’image de Bouddha que l’on connaît.

@lisegiguere – Le fameux Bouddha couché de Yangon. Ses formes féminines sont bien éloignées de l’image de Bouddha que l’on connaît.

@lisegiguere - Le magnifique et très déstabilisant marché dominical de Nyaung U à Bagan. Myanmar

@lisegiguere – Le magnifique et très déstabilisant marché dominical de Nyaung U à Bagan. Myanmar

@lisegiguere - Le magnifique et très déstabilisant marché dominical de Nyaung U à Bagan. Myanmar

@lisegiguere – Le magnifique et très déstabilisant marché dominical de Nyaung U à Bagan. Myanmar

@lisegiguere - Les temples de Bagan qui datent de la période Mongole du XIe au XIIIe siècle. Il y aurait environ 3 000 de ces temples dans ce parc archéologique. Myanmar

@lisegiguere – Les temples de Bagan qui datent de la période Mongole du XIe au XIIIe siècle. Il y aurait environ 3 000 de ces temples dans ce parc archéologique. Myanmar

@Lisegiguere - Les temples de Bagan qui datent de la période Mongole du XIe au XIIIe siècle. Il y aurait environ 3 000 de ces temples dans ce parc archéologique. Myanmar

@Lisegiguere – Les temples de Bagan qui datent de la période Mongole du XIe au XIIIe siècle. Il y aurait environ 3 000 de ces temples dans ce parc archéologique. Myanmar

Le trajet du Silver Discover

Le trajet du Silver Discover

@lisegiguere - La plage paradisiaque de Shark Island sur laquelle aucun navire de croisière n’avait jamais déposé de passagers. Archipel Megui, Myanmar

@lisegiguere – La plage paradisiaque de Shark Island sur laquelle aucun navire de croisière n’avait jamais déposé de passagers. Archipel Megui, Myanmar

@lisegiguere - Le village illégal des Gitans de la mer dans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

@lisegiguere – Le village illégal des Gitans de la mer dans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

@lisegiguere- Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere– Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere - Barque de pêche dans le port de Yangon, au lever du soleil

@lisegiguere – Barque de pêche dans le port de Yangon, au lever du soleil

@lisegiguere - Moine en méditation devant le lac aux poissons sacrés

@lisegiguere – Moine en méditation devant le lac aux poissons sacrés

@lisegiguere - Bateau de pêche des Gitans de la mer. D- ans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

@lisegiguere – Bateau de pêche des Gitans de la mer. D- ans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

@#lisegiguere - Le village illégal des Gitans de la mer dans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

@#lisegiguere – Le village illégal des Gitans de la mer dans le Parc National Marin de Lampi-Archipel Mergui, Myanmar.

capture-decran-2016-12-27-a-17-00-26

@lisegiguere- Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere– Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere- Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere– Scène de la vie quotidienne à Bagan. Myanmar

@lisegiguere - Femme-Girage à Bagan, Myan,ar

@lisegiguere – Femme-Girage à Bagan, Myan,ar

@lisegiguere - Comme toutes les femmes du Myanmar, cette femme rencontrée au marché matinal de Thanlyin a le visage couvert de Tanaka, une pâte qui la protège du soleil et rend la peau plus douce.

@lisegiguere – Comme toutes les femmes du Myanmar, cette femme rencontrée au marché matinal de Thanlyin a le visage couvert de Tanaka, une pâte qui la protège du soleil et rend la peau plus douce.

Cabine du Silver Discovere

Cabine du Silver Discovere

#lisegiguere - Illusion d'optique. Ane dirait-on pas un navire abandonné face au Silver Discoverer ? Pourtant, il s'agit d'une illusion d'optique.

#lisegiguere – Illusion d’optique. Ane dirait-on pas un navire abandonné face au Silver Discoverer ? Pourtant, il s’agit d’une illusion d’optique.

 

Activités gratuites à faire à San Diego

J’adore la ville de San Diego ! Séduisante à souhait, elle charme les visiteurs avec ses nombreuses plages, sa proximité avec le désert, son parc Balboa, son magnifique zoo, son parc Legoland, etc. Mais saviez-vous que vous pouvez également y trouver de nombreuses activités gratuites ? En voici quelques-unes.

1- 30 plages accessibles au public.

2- Au Balboa Park, le plus grand parc culturel urbain aux États-Unis, on célèbre un pays différent chaque dimanche, on y offre des concerts d’orgue dans le Spreckels Organ Pavilion, on y tient le Festival d’été international d’orgue du centenaire (août), etc.

@lisegiguere - Le parc Balboa

@lisegiguere – Le parc Balboa

3- Le quartier historique Gaslamp à l’architecture victorienne du début du XXe siècle, est aujourd’hui un endroit branché avec magasins, restaurants, discothèques et bars.

4- Old Town State Historic Park, lieu de naissance de la Californie perpétue la tradition mexicaine grâce à des sites historiques, des magasins, des restaurants, des musées, etc.

5- Leçons de pêche à la mouche par le San Diego Fly Fishers Club, les dimanches matins au lac Murray, à La Mesa. Possibilité de prêt de matériel gratuit.

6- Sur le rivage de La Jolla Cove, l’un des sites naturels les plus spectaculaires au monde, on admire les lions de mer qui s’amusent.

@lisegiguere - Admirer les lions de mer

@lisegiguere – Admirer les lions de mer

7- À marée basse, on explore la vie aquatique qui grouille dans les cuvettes d’eau claire et peu profonde de La Jolla Cove et de Point Loma.

8- Au sommet du mont Soledad, à La Jolla, on a une vue spectaculaire (360 degrés) de San Diego.

@lisegiguere - Vue spectaculaire sur San Diego

@lisegiguere – Vue spectaculaire sur San Diego

9- Au sommet du mont Helix, à La Mesa, vue sur tout l’Est du comté.

10- Visite du Centre d’information du Mission Trails Regional Park pour des informations sur les autochtones et les merveilles naturelles de cette région. Le parc offre plus de 64 km de sentiers de randonnée et de pistes cyclables.

11- À Mission Bay Park, 32 km de sentiers de vélos, randonnées ou jogging.

12- Oceanside Municipal Pier, la plus longue jetée en bois sur la côte ouest-américaine (566 mètres).

13- Vélo sur l’emblématique Bayshore Bikeway (39 km).

14- Le long du Waterfront Park, on admire les navires, les sculptures, les monuments et une fontaine d’eau de 253 mètres de long.

15- Promenade (5 km) panoramique de Mission Beach et Pacific Beach.

@lisegiguere - Mission Bay

@lisegiguere – Mission Bay

16- Randonnées dans les sentiers de Torrey Pines State Natural Reserve Park pour admirer les pins de Torrey, de nombreuses espèces animales et des plages vierges.

17- Route panoramique vers le mont Laguna pour des randonnées, du vélo ou un pique-nique.

18- Les chiens (sans laisse) sont les bienvenus sur les plages désignées comme Ocean Beach, Coronado et Del Mar. On peut même les inscrire au concours de frisbee ou, mieux encore, au Unleashed by Petco Surf Dog Competition qui a lieu en juillet à Imperial Beach!

DSC_0312

19- Les peintures murales Parc Chicano racontent l’histoire des luttes et les triomphes de la communauté hispanique locale.

20- Plongée sous-marine ou apnée au large des côtes.

21- Marchés quotidiens pour trouver quelque 200 variétés de produits frais cultivés à San Diego.

22- Le Musée d’art contemporain de San Diego offre l’entrée gratuite aux 25 ans et moins sur présentation d’une carte d’identité valide.

23- Pendant les week-ends d’été, au Flying Leatherneck Aviation Museum, d’anciens pilotes maritimes invitent à prendre place dans le cockpit.

24- Promenade le long de la Lagune Batiquitos à Carlsbad, l’une des rares zones humides restantes de marée sur la côte sud de la Californie. On y admire les oiseaux, les insectes, les plantes, les poissons et autres animaux.

25- Au Seaport Village, le site de l’ancien siège de la police de San Diego, devenu un petit musée, les cellules sont ouvertes au public.

Pour d’autres suggestions: www.sandiego.org

Cap sur la Virginie

Plus de 600 000 Canadiens prennent chaque été la route de la Virginie. Ils y vont pour le soleil, bien sûr, mais surtout pour ses plages. Au nombre de trois, les plages de Virginia Beach déroulent pas moins de 60 km de sable léché par l’Atlantique.

Waterfront_Dining_ALX_CREDIT_R_Kennedy_for_ACVA

Il y a d’abord Resort Beach avec sa longue promenade (5 km). C’est sans doute la plus connue, surtout depuis qu’elle a été élue comme étant l’un des 10 plus beaux fronts de mer des États-Unis.

Viennent ensuite Chesapeake Bay et ses eaux calmes favorables à la pratique de la planche ou du kayak et Sandbridge, dont la proximité avec le Back Bay National Wildlife Refuge attire les amants de la nature.

Se divertir

En plus des plages, Virginia Beach offre également la possibilité d’admirer les dauphins (c’est à Virginia Beach que se trouve la plus grande densité de la Côte Est), de courir les boutiques du nouveau centre-ville, de visiter les deux phares historiques du Cap Henry, de s’éclater dans le nouveau parcours de tyroliennes et, grande nouveauté cet été, assister au spectacle Kooza du Cirque du Soleil.

charivari3Créé en 2007 et joué plus de 2700 fois dans 43 pays et sur trois continents, ce spectacle sera présenté du 16 juillet au 16 août, au Virginia Beach Convention Center.

Pour Lire la suite de cet article dans le Journal de Montréal, cliquer ICI 

Pour Lire la suite de cet article dans le Journal de Québec, cliquer ICI

 

 

Surfer avec son chien !

Vous aimez le surf ? Croyez-vous que votre chien aimerait cela ?

Récemment, lors d’un voyage à Coronado, en Californie, j’ai eu l’opportunité de visiter le magnifique Loews Coronado Bay Resort & Spa. 

Parmi les nombreux événements qu’ils organisent pour le plaisir de leur clientèle, il y a une Compétition de surf pour chiens.  Oui, oui, vous avez bien lu des compétitions de surf pour… chiens. Voyez un peu cette vidéo !

Cet événement, le seul du genre, présente des douzaines de chiens, petits et grands, qui s’amusent dans les vagues seuls ou en compagnie de leur maître, mais toujours sur une planche de surf. On m’a même invitée à m’y rendre, en compagnie de mes deux compagnons canins, pour que l’on prenne des cours de surf ensemble ! Cours qu’ils offrent aux clients qui n’ont pas la chance d’habiter près de plages aussi extraordinaires que celles de Coronado.

Sans se lancer dans la pratique du surf, il est possible d’assister à la  6e édition de Loews Coronado Bay Resort Surf Dog dont la 6e édition se déroulera sur les plages de Coronado le18 Juin 2011.

Depuis son lancement, ce concours attire des milliers de spectateurs chaque année qui apprécient non seulement les prouesses des chiens, mais celles des experts qui participent à l’événement.

Surprenante et fascinante Côte-Nord

Quand, la première fois, je me suis rendue sur la Côte Nord, c’était en 2006. J’y étais bien passée auparavant mais, comme plusieurs, je m’étais contenté de faire route vers un point précis sans tenter d’en découvrir tous les trésors. En compagnie de Dave Prévéreault de l’ATR (Association touristique régional) Manicouagan, un amoureux de son coin de pays qui n’a qu’une idée en tête (et croyez moi quand Dave a une idée, il n’en démord pas) : Nous faire aimer son coin de pays.

Nous étions en septembre et il a fait un temps magnifique.  Nul doute que ce ciel bleu et cette douce température ont contribué à ce coup de foudre pour ces majestueux espaces, ces plages magnifiques et tous ces petits villages sympathiques. De cette virée, plusieurs textes ont suivi. Entre autres, ceux-ci, parus dans la chronique Trésors de nos régions dans le cahier week-end du  Journal de Montréal et qu’il est toujours possible de consulter sur Canoe: Natashquan, l’envoûtant pays de Gilles VigneaultLa mi-carême, un rituel venu du Moyen-Âge ;Un phare qui en a long à raconteLes barrages de Manic, des œuvres gigantesquesLes baleines sont de retour dans le Saint-Laurent et La pourvoirie Baie Johan-Beetz qui paraîtra le samedi 26 juin.

Aujourd’hui

Quatre ans plus tard, me revoilà en Côte Nord, toujours avec Dave qui veut absolument me faire découvrir les nouveautés et/ou ce que j’ai manqué la première fois. Et il fait toujours aussi beau ! C’est ainsi que je me retrouve au Centre de vacances  Ferme 5 étoiles pour dire bonjour à MÔ, l’orignal vedette de l’émission Le Banquier. Après avoir caressé un couple de bébés (loup et louveteau)

@Lise Giguère - Yannick, de la Ferme 5 étoiles et ses deux bébés: un chiot et un louveteau qui se croient frères de sang !

et nourri deux bébés caribous,

@Lise Giguère - Dave Prévéreault nourrit un bébé orignal.

je quitte l’endroit pour m’attabler au Bistro du fjord de l’Anse de Roche.

D’un petit casse-croûte de rien du tout, Marie-Claude Lavoie a fait un bistro des plus sympas qui n’a rien à envier aux établissements branchés  de la rue Saint-Denis. En fait, ce serait plutôt ces derniers qui devraient se montrer envieux de ce site spectaculaire.

@ Lise Giguère - Le bistro du Fjord

L’étape suivante me conduit dans un lieu encore en construction, Canopée-Lit Inc mais déjà la petite maison qui se cache dans le feuillage des arbres se fait bien invitante. J’envie ceux qui auront la chance de contempler le fjord en sirotant un bon rosé pour ensuite s’endormir bercés par le bruit du feuillage.@Lise Giguère - Bien que toujours en construction, la petite maison dans les arbres se fait bien invitante.

Avec le mois de l’archéologie qui approche (en août), un arrêt au Centre d’interprétation Archéo Topo qui présente l’évolution archéologique de la Côte Nord, de Tadoussac à Blanc Sablon, s’impose. On suit son développement depuis l’époque  des  Amérindiens jusqu’à aujourd’hui, un survol de 9 000 ans d’histoire. Une visite enrichissante dans ce bâtiment entouré d’eau sur trois côtés ce qui donne l’illusion, quand on est à l’intérieur, d’être sur un navire.

@ Lise Giguère - La vue du Centre Archéo-Topo

Pour le dodo, Dave me fait découvrir Natakam Condos-détente sur mer à Essipit. Quand il m’annonce que notre repas aura lieu au restaurant William de l’Hôtel Tadoussac j’en pleure presque tellement je voudrais prolonger ce moment de pur bonheur devant le paysage magnifique qu’offrent ces condos, magnifiquement situés au bord du fjord.

@Lise Giguère - Le condo et sa vue magnifique

Mais comme chaque fois, le magnifique hôtel que l’on a pu admirer dans le film Hôtel du New Hampshire sait jouer les séducteurs autant par sa beauté, l’histoire qu’il renferme et sa cuisine.

hôtel Tadoussac

Au matin, après avoir admiré quelques baleines venus déjeuner à quelques mètres de notre balcon, c’est le départ vers le restaurant Chocolaterie Le Rêve Doux pour un choix varié de petits-déjeuners des plus délectables.

@Lise Giguère - Coupe de fruits, yogourt et céréales du Rêve Doux.

L’étape suivante et non la moindre, la nouvelle attraction vedette de Baie Comeau, le Jardin des glaciers dont la partie théorique est présentée dans l’ancienne église Saint-Georges et son presbytère qui étaient tous deux abandonnés depuis 1997.

@Lise Giguère - Le Jardin des glaciers

Il faut compter au moins deux jours de visite (dans notre cas), mais on peut rester beaucoup plus longtemps si l’on veut tout faire. En plus de la Station exploratoire glaciaire à l’intérieur l’église , il y a aussi le Circuit d’interprétation guidé en mer L’empreinte des glaciers à la découverte des cannelures prouvant le déplacement des glaciers il y a 20 000 ans.

@Lise Giguère - Ces immenses canelures sont uniques. Peut-être en existe-il ailleurs, mais aucune n'est aussi visible.

Il reste encore deux activités expliquant les conséquences du déplacement et de la fonte des glaciers. Il y a d’abord,  la Vallée des coquillages où l’on se retrouve devant une montagne constituée à 90 % de coquillages, un site unique au monde. Impressionnant !

@Lise Giguère - Non, il n.e s'agit pas de sable, de terre ou de cailloux, mais bien de coquillages

et/ou Les peuples des glaces qui permet de mieux comprendre d’où sont venus les premiers arrivants.

@Lise Giguère - Notre guide, Caroline Tremblay, explique un campement ,

Reste encore  la Zone adrénaline avec sa Via Ferrata, ses 8  tyroliennes, ses nombreux sentiers de randonnée et toutes les possibilités de s’éclater dans la forêt, près ou sur le fjord.

@ Lise Giguère - La tyrolienne

Tant qu’à être dans cette ville, il faut absolument visiter sa rue principale qui a subi un véritable lifting. On y trouve maintenant de jolies petites boutiques comme la boutique gourmande  l’Antipasto; l’atelier du peintre-collectionneur Claude Bonneau, Éco-bois une entreprise qui recycle les vieux meubles et, bien entendu, le Grand hôtel qui date de 1938. C’est là que se déroule un souper fort animé au cours duquel on m’entretient avec passion de la fierté de cette région d’être nommée Réserve mondiale de la Biosphère Manicouagan-Uaphishan.

@ Lise Giguère - L'Atelier Claude Bonneau, un véritable coffre aux trésors.

Après une nuit sans rêve dans une chambre confortable du Manoir de Baie Comeau, un bel édifice érigé en 1937 par Robert Rutherford McCormick, le fondateur de Baie Comeau pour y accueillir ses invités,  nous voilà prêt à repartir aux aurores. C’est que mon pêcheur de saumon de mari m’accompagne dans cette tournée et, comme il faut bien le gâter un peu, on lui a réservé une surprise, une demi-journée dans la Zec des Rivières Godbout et Mistassini,  un des plus beaux joyaux de la Côte-Nord qui compte parmi les 7 rivières du Québec offrant le meilleur potentiel de capture.

@ Lise Giguère - La Rivière Godbout

Me voilà donc, moi la quasi-végétarienne, caméra en main et priant pour qu’aucun saumon n’approche de la ligne (chut ne le dites pas à mon mari). À la décharge, de mon assassin de salmonidés, je dois cependant avouer que je comprends sa passion pour cette activité. C’est si beau et si calme dans cet environnement majestueux que je me surprends à penser que je pourrais bien l’accompagner plus souvent. Surtout que le seul saumon qui a daigné mordre à sa ligne a réussi à se sauver dans les courants. Hourra ! Mes prières ont été exaucées !

@Lise Giguère - Pêche sur la rivière Godbout

Notre séjour prend fin au Gîte la Renardière où malgré mes réticences (je ne suis pas une fana des gîtes) je dois avouer avoir été conquise par cet endroit d’une propreté immaculée. Pensé et dirigé par un artiste (musicien et cuisinier), un médecin (amateur d’art) et un curé (également poète et dessinateur), la Richardière est un endroit charmant, accueillant et ressourçant.

@ Lise Giguère - Toutes les chambres de la Richardière sont nommées en l'honneur d'un artiste, originaire de la Côte-Nord. Il y a la Gilles Vigneault, celle portant le nom du célèbre peintre Claude Le Sauteur, la Francine Chicoine, une artiste de Haïku (sorte de poésie) et une autre que l'on voit sur la photo et qui porte le nom du sculpteur-forgeron qui a réalisé ce lit magnifique, Éric Maillet.

Le lendemain, nous qui étions partis à deux, revenons à trois après avoir succombé au charme d’un jeune Berger-Shetland.

@ Lise Giguère - Ombrelle que nous avons rebaptisée Belle, notre souvenir de la Côte- Nord !

En sa compagnie nous faisons un dernier arrêt dans un ancien caveau à patate. C’est là que Denise Saulnier a installé son entreprise Argile eau mer. Pour cette visite sur la route du retour, Dave  a dû nous abandonner, mais il nous a réservé toute une surprise.

Pour nous présenter le vidéo explicatif de l’extraction et de la transformation de l’argile marine de la Manicouagan,  il a suggéré à Denise de nous donner un bain de pied . C’est ainsi, en pateaugant dans cette matière qui favorise la circulation,  que nous apprenons les débuts de cette entreprise florissante et les bienfaits de ce produit sur la santé.

La Côte Nord m’avait séduite une première fois, mais là, elle est non seulement entrée dans mon cœur, mais désormais tous les poils que je ramasserai sur mon tapis me rappelleront cette magnifique région  🙂