Archives de Tag: randonneurs

9 conseils pour randonneurs

Les spécialistes de la randonnée étant de véritables connaisseurs, cette chronique offre plutôt des conseils à ceux qui débutent et veulent éviter les inconforts et les mauvaises surprises.

PHOTO FOTOLIA

1. Sac à dos

Pour éviter les erreurs, le mieux est toujours de se rendre dans un magasin spécialisé et de demander l’avis d’un vendeur. Les sacs de bonne qualité offrent des ajustements possibles pour épouser la forme du corps et bien distribuer la charge. Il faut aussi s’assurer de prendre le volume (taille) dont on a réellement besoin. Acheter plus grand « au cas où » est une erreur.

2. Imper-respirant

Un imper-respirant (muni d’une membrane qui laisse sortir l’humidité et la chaleur, mais ne laisse rien pénétrer) est sans doute le vêtement le plus utile. Il protège de la pluie, du vent, du soleil, mais ajoute aussi une couche pour se réchauffer.

3. Bottes

C’est certainement l’équipement le plus important du randonneur. Il faut choisir la bonne botte en fonction du type de rando qu’on veut faire. Éviter de se laisser tenter par le « gros » modèle rigide, lequel pour de courtes randonnées sans terrain extrêmement accidenté sera très inconfortable. Pour des randos simples, un soulier de randonnée fait très bien l’affaire. Pour des randos un peu plus avancées, on choisit une botte qui va un peu plus haut sur la cheville. Note : il est très important de « casser » ses bottes neuves avant un voyage. On les porte dans la rue, dans nos activités, jusqu’à ce qu’elles soient plus souples. Pour se protéger des intempéries et de la boue, on peut ajouter une paire de guêtres.

4. Bâtons

Ils font la différence entre être capable de faire un ou plusieurs jours. La charge du sac à dos est partiellement répartie sur les bras, et ça aide les genoux à la descente.

5. Eau des cours d’eau

Partir avec le maximum d’eau sur soi (environ deux bouteilles d’un litre minimum). On peut ajouter un sac de type « Camelback » qui se range dans un compartiment du sac à dos. Le poids de l’eau diminue au fil de la journée, ce qui est agréable ! Idéalement, ne jamais boire dans les cours d’eau, car même avec les filtres et produits, c’est dangereux.

6. Trousse premiers soins

Quelques sachets de Betadine liquide (désinfectant puissant pour accidents seulement), de petits ciseaux, une pince à sourcils pour enlever les échardes, de la « moleskin » (sorte de pansement pour mettre sur les ampoules), des tampons d’alcool ensachés, un grand bandage élastique rose (pouvant soutenir un membre blessé).

7. Carte ou GPS

Trouver le début des sentiers est souvent un défi. Avant le voyage, faire les recherches et bien l’identifier sur une carte papier ou un GPS (application GPS, ou encore GPS portable). Apporter son guide qui décrit les randonnées, donne des trucs sur les endroits où l’on risque de se perdre, détours, etc. Note : si on utilise son téléphone pour le GPS, s’assurer qu’il est chargé au maximum. Sinon, avoir une batterie de secours, ou encore un chargeur à énergie solaire.

8. Sifflet FOX40

Un essentiel en randonnée ! C’est un sifflet qui se fait entendre super loin en cas d’accident.

9. Couteau

Couteau suisse ou lame simple. Multiples usages. Peut couper des sangles. On ne sait jamais, ça peut même sauver des vies !

Ce texte a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci du 24 mars 2018 dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI

Publicités