Archives de Tag: USA

Célébration festive du printemps au Rhode Island

NEWPORT, Rhode Island  |  L’arrivée du printemps s’accompagne presque toujours d’une envie de balade en automobile vers le Sud et son bord de mer. Si on profitait de cette envie d’évasion pour prendre la direction de Newport, au Rhode Island, pour participer à son Newport Daffodil Days Festival, le grand festival de la jonquille ?

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Coucher de soleil sur le pont de Newport.

Depuis l e 14 et jusqu’au 22 avril, la ville aux somptueuses résidences et élégants manoirs, inspirés des palais italiens, des châteaux français et des manoirs élisabéthains, se pare de millions de jonquilles et transporte le visiteur dans le passé glorieux du plus petit État des États-Unis.

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Le magnifique manoir Rough Point a été légué à Doris Duke en 1993 alors qu’elle n’avait que 13 ans. L’intérieur est un véritable musée.

Le but déclaré de cette activité est de célébrer le printemps, en incitant les touristes fatigués de l’hiver (on se reconnaît là, non ?) et les résidents locaux à sortir de l’hibernation !

Pendant neuf jours, cet événement annuel, qui célèbre cette année son 5e anniversaire, propose plus d’une vingtaine d’événements festifs et familiaux.

Du plaisir pour toute la famille

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Les jonquilles sont partout pour cette grande fête!

Le tout débute le samedi 14 avril sur les quais de Bowen et Bannister avec la cérémonie du ruban, de la musique et des jeux, sans oublier le couronnement de la Reine de la Jonquille.

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Ce port de mer était l’un des plus prospères au XVIIIe siècle.

Célébrer sur ces quais de granit, aux promenades (boardwalk) en briques avec les bâtiments commerciaux du XVIIIe siècle, entraîne le visiteur dans le glorieux passé de ce port de mer qui était alors l’un des plus prospères en Nouvelle-Angleterre.

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Même les chienssont de la fête!

Pendant toute la durée du festival, les visiteurs ont accès à certains des plus magnifiques jardins privés, à des promenades shopping, des activités pour enfants, un Daffy Doggies (défilé de chiens), des peintres à l’œuvre parmi les jonquilles, sans oublier le Driving Miss Daffodil, une grande parade de voitures classiques !

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
La couleur jaune est à l’honneur pour célébrer la jonquille.

Les collectionneurs de voitures anciennes sont invités à d’abord s’inscrire (info@audrainautomuseum.org), puis à porter un vêtement jaune (couleur de la jonquille), à décorer sa voiture de jonquilles et à apporter son panier de pique-niques sur la plage d’Easton où les gens de l’Audrain Automotive Museum les escorteront pour un grand défilé le long de la route pittoresque menant à Ocean Drive avec retour le long de l’avenue Bellevue, se terminant à Audrain.

PHOTO RHODE ISLAND COMMERCE
Des spectacles en tout genre sont offerts aux visiteurs pendant ce Festival.

Autre événement d’importance, le Daffodillion à l’hôtel Chanler at Cliff Walk (www.thechanler.com). Au programme : hors-d’œuvre, musique et un toast offert à dame Nature en admirant les centaines de jonquilles posées contre la baie d’Easton. Les profits réalisés lors de cette activité servent pour le don de bulbes remis en octobre et qui servent à l’embellissement de la ville.

Infos: newportdaffydays.com

Cet article a d’abord été publié, le samedi 31 mars 2018, dans la chronique Est des USA du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

Publicités

Les montagnes du Vermont: Skier chez nos voisins du sud!

Le Vermont est non seulement notre voisin, mais avec ses 20 stations alpines et ses 30 stations de ski de fond, c’est également l’une des destinations les plus prisées des États-Unis et l’une des plus importantes au monde pour le ski et la randonnée.

Photo: Ski Vermont – Sur les pistes de Smoggler’s Notch

Il faut dire que les montagnes du Vermont diffèrent les unes des autres ce qui leur permet d’offrir une grande variété de terrains et de satisfaire tous les amateurs, que ces derniers soient des débutants ou des experts, qu’ils aiment les petites à l’ancienne, plus familiales, ou celles possédant des installations haut de gamme.

Photo : Ski Vermont: Stratton Mountain Resort possède un centre d’entraînement équipé d’une piscine olympique

De plus, sur chaque montagne, l’offre est plutôt variée. On peut faire de la raquette, du patin, du traîneau à chien, se balader en camion à chenille ou en carriole, souper dans un chalet ou même s’offrir un repas gastronomique au sommet dans une cabine éclairée à la bougie.

Photo: Ski Vermont – Le secteur Okemo

Après une journée à jouer dans la neige et sur les pentes, c’est les joues rouges que l’on se retrouve pour l’après-ski et la soirée dans l’un de ces petits villages pitto­resques des Green Mountains.

Des rabais

  • Le mois de janvier étant le Mois national d’apprentissage du ski et du snowboard, Ski Vermont propose des forfaits pour débutants dans certains centres de villégiature.
  • Aussi, les programmes Learn-to-Turn de Ski Vermont comprennent trois jours de cours de débutants avec un instructeur professionnel. Coût 165 $. Ces prix comprennent les équipements, les leçons et les billets de remontée, mais pas l’hébergement.

PLUS QUE DU SKI

Photo: Ski Vermont – Faire un bonhomme de neige peut réunir tous les membres d’une même famille

Si l’on part pour quelques jours en voyage de ski chez nos voisins, qu’arrive-t-il si certains membres de la famille n’aiment pas ce sport ? Pas de panique, voici une liste de quelques hôtels qui ont prévu le coup et qui offrent à la fois le ski et une foule d’activités différentes.

Jay Peak Resort : possède un parc aquatique intérieur, une immense patinoire et un centre de divertissement avec salle de cinéma, centre d’escalade, parcours de cordes et salle de jeux vidéo. Sa situation à la frontière entre le Canada et les É.-U. en fait l’un des préférés des Québécois­­­.

Trapp Family Lodge : Premier centre de ski de fond en Amérique du Nord, on découvre l’histoire de cette famille ayant quitté l’Autriche pour le Vermont.

Bromley Mountain Resort : Tout près des Manchester Designer Outlets.

Smugglers’Notch Resort : Sa FunZone comprend des arcades­­­, des glissades, de l’escalade­­­ intérieure, des parcours d’obstacles gonflables, des aires de jeux pour les tout-petits, une patinoire exté­rieure ainsi que des cours de peinture et de sculpture avec des artistes locaux et même un camp de ski pour les enfants.

Sugarbush Resort : offre des visites guidées au crépuscule pour admirer le coucher de soleil au sommet de Lincoln Peak.

Okemo Mountain Resort : a un golf intérieur, une piscine, un bain à remous et des montagnes russes.

Bolton Valley : a un centre d’amusement intérieur avec jeux d’arcade pour les enfants ainsi qu’un terrain ouvert pour le basketball et autres jeux.

Stratton Mountain Resort : Le centre d’entraînement est équipé d’une piscine olympique d’eau salée, d’un bain à remous, d’une salle de cardio et de musculation et d’un centre de tennis.

Stowe Mountain Resort : a une patinoire extérieure et un centre d’escalade intérieur, un spa de classe mondiale, sans oublier sa jolie petite ville avec ses galeries, musées, boutiques et restaurants.

Info : skivermont.com

Ce texte est d’abord paru dans la Chronique Est des USA du Journal de Montréal, ICI et du Journal de Québec, ICI 

Un Musée dont on ne se lasse jamais!

Initier ses enfants à la découverte des musées n’est pas toujours facile. Comment soutenir leur intérêt plus de quelques minutes ? Pour contrer ce problème, on se rend à Rochester au Strong National Museum of Play. Mais attention, prévoyez une journée entière, car il y a fort à parier qu’ils ne voudront plus repartir.

C’est que ce musée consacré à l’histoire et à l’exploration du jeu ne se contente pas de dispenser tout son savoir didactique, mais il invite à plonger dans l’univers des jouets et à… s’amuser. Dans les faits, c’est certainement l’un des musées pour enfants les plus impressionnants, et les plus amusants, au monde.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK.
Les enfants de tous les âges y trouvent leur compte.

À cela, il faut ajouter d’autres superlatifs. Il s’agit du plus grand musée au monde de ce type avec 300 000 objets sur 9 000 m2 d’exposition, de l’un des plus grands musées d’histoire des États-Unis et de l’un des principaux musées au service des familles ! Rien de moins.

La collection d’une petite fille

Tout a commencé par le rêve d’une petite fille privilégiée, Margaret Woodbury Strong (1897-1969), qui faisait la collection de jouets et de jeux en tout genre. Un an avant sa mort, elle a fondé ce musée et lui a légué un montant considérable pour qu’il lui survive grâce à une fondation portant son nom

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK. Les enfants découvriront qu’un musée, ça peut aussi être très amusant.

Au début, le musée étudiait les jouets et tentait de comprendre comment l’industrialisation avait changé la vie quotidienne. Cet objectif a cependant évolué, d’autres collections se sont ajoutées, le musée s’est agrandi et son nom a été modifié.

Du bonheur pour tous

Le Strong National Museum of Play occupe aujourd’hui un immense édifice abritant la plus complète collection de documents historiques sur le jeu. Différentes salles exploitent des thèmes comme les héros de bandes dessinées, les jeux de société, les jeux vidéo, les machines à boules, etc. On y trouve même le Centre international d’histoire des jeux électroniques, le Temple de la renommée nationale du jouet (qui rend hommage aux jouets, connus dans le monde entier, Barbie, Monsieur Patate, Slinky), le Temple de la renommée du jeu vidéo mondial (où l’on retrouve Mario Bros), tandis que le Temple de l’industrie du jouet permet de connaître les visionnaires à l’origine de ces créations.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK.
Dans la section des superhéros, parents et enfants s’amuseront à imiter l’araignée et à grimper aux murs d’escalade.

Et que dire de la section antiquités où l’on retrouve une poupée parlante datant de 1890, conçue par Thomas Edison, ou encore un exemplaire du Monopoly d’origine, datant de 1933, dessiné à la main sur un cercle de toile cirée !

Célébrant le jeu de toutes les époques et sous toutes ses formes, il attire autant les familles que les étudiants, les enseignants ou les collectionneurs.

PHOTO COURTOISIE DE THE STRONG, ROCHESTER, NEW YORK. Au Toys Hall of Fame, on retrouve les jouets célèbres dans le monde entier. Qui a oublié Raggedy Ann, le Cube Rubik ou Slinky ?

Ces derniers se retrouvent dans un véritable musée fourmillant d’informations de toutes sortes, mais également dans une immense salle de jeux. Pour les enfants, c’est la parfaite initiation au monde des musées, tandis que les adultes s’émeuvent au réveil de leurs souvenirs.

 

EN BREF

S’y rendre : Rochester est situé dans la partie supérieure de l’État de New York, à 540 kilomètres de la ville de New York et à environ 138 km des chutes Niagara (côté canadien).

www.museumofplay.org

Cet article a d’abord été publié dans la chronique Est des USA du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI

8 séjours abordables à planifier d’ici la fin de l’été

Il n’est pas toujours nécessaire de transporter toute sa marmaille dans un long voyage en avion pour s’évader du quotidien. Parfois, l’exotisme ne se trouve qu’à quelques kilomètres de chez soi et ne coûte pas si cher que ça.

Voici quelques suggestions permettant de s’offrir des vacances originales et abordables.

1. Tremblant pour toute la famille

Pas toujours facile de trouver l’endroit idéal où toute la famille trouvera son bonheur. Avec ses différents types d’hébergements, ses activités pouvant répondre aux besoins des enfants comme des grands-parents, ses restaurants variés et son tout nouveau parcours nocturne illuminé «Tonga Lumina», une création signée Moment Factory, il faudrait être bien difficile pour ne pas trouver son bonheur à Tremblant.

Trop cher? Ce serait bien mal connaître cette destination que de penser cela. On y trouve plein d’activités gratuites (randonnées, pistes cyclables, animation dans le village piétonnier, ateliers et jeux divers). On peut également se procurer des carnets d’activités. Ils coûtent entre 16,25$ et 69,75 $, selon l’âge et le nombre d’activités choisies (descente en luge, mini-golf, parc aquatique, télécabine panoramique, tour d’escalade, parcours d’hébertisme, etc.). Info: tremblant.ca

2. Comme dans le Sud, mais à Valcartier

Pour s’assurer de trouver de la chaleur et de jouer dans l’eau, on fait route en banlieue de Québec pour s’installer dans l’une des 153 suites du tout nouveau complexe récréotouristique du Village Vacances Valcartier. Il ne reste plus qu’à alterner entre les jeux d’eau extérieurs et intérieurs du Bora Parc qui fait six fois la grandeur d’une patinoire de la LNH!

Info: à partir de 159 $ pour la chambre de quatre personnes (prix des parcs en sus, mais avec un rabais si on loge à l’hôtel). Info: www.valcartier.com

 

.3. Les «Semaines du Canada» de Virginia Beach

Ceux qui jouissent d’un horaire flexible pour prendre leurs vacances seront heureux d’apprendre que, du 13 août au 3 novembre 2017 (à l’exclusion de la fête du Travail), la Virginie reprend sa promotion «Semaines du Canada», laquelle propose des rabais allant de 10 à 30 % sur plusieurs hébergements (séjours de quatre nuitées minimum)

Cette période, alors que la température oscille autour de 25°C et que se tiennent de nombreux festivals, est considérée comme la meilleure pour visiter les stations balnéaires de la Virginie. Info: www.visitezvirginiabeach.com

4. Camping dans un lieu historique

Jusqu’au 18 septembre, Parcs Canada offre six unités d’hébergement oTENTik en location au lieu historique national du Canal-de-Saint-Ours, en Montérégie. À mi-chemin entre la tente et le chalet rustique, l’oTENTik permet de passer une nuit confortable dans le décor naturel du Richelieu.

Si l’on possède un bateau, on peut s’amarrer au canal de Saint-Ours, terminer la soirée sous les étoiles autour d’un feu de camp puis s’endormir dans cette tente pouvant accueillir jusqu’à six personnes (quatre adultes).

À compter de 120 $ par nuit. Info : 1 888 773-8888 ou www.pc.gc.ca.

5. Séjour en nature dans nos régions

Inutile de traverser les frontières pour se retrouver au cœur de la grande nature. Les parcs nationaux de la SÉPAQ (Société des établissements de plein air du Québec) proposent des hébergements à faible coût et de nombreux avantages. Parmi ces derniers, l’entrée gratuite pour les moins de 17 ans qui accompagnent leurs parents, la location de vélo gratuite pour eux dans certains parcs, des rabais de 50 % sur la location (1h) d’embarcation nautique en matinée, sans oublier l’accès illimité et les avantages conférés par l’abonnement annuel de la carte Réseau Parcs Québec. Info: www.sepaq.com

6. Croisière de rêve sur le Saint-Laurent

En remontant le fleuve avec la croisière Montréal-Québec à bord du «AML Cavalier Maxim», on découvre l’importance du Saint-Laurent dans l’établissement de la Nouvelle-France. Ce forfait comprend une visite guidée dévoilant les secrets des lieux qui bordent le fleuve, une soirée et une nuitée dans la ville de Québec puis un retour vers Montréal (autobus ou train).

Forfait de deux jours, les mercredis du 2 au 23 août. Coût: 319,95 $. Info: www.croisieresaml.com

7. Découverte du Québec et des États-Unis en autobus

De nombreuses agences de voyages (CAA, Voyages Gendron, Groupe Voyages Québec, etc.) organisent des circuits de groupe en autobus. L’offre est vaste entre la Gaspésie, les Maritimes, l’Ontario, New York, Washington, etc. L’avantage de ce type de voyage, c’est que l’on n’a pas à conduire, à chercher une chambre ou à se déplacer dans une ville étrangère. De plus, on bénéficie des services d’un guide. Pour se procurer les brochures, il suffit de pousser la porte des agences de voyage ou de se rendre sur leur site internet: www.caaquebec.com;  www.voyagesgendron.com et www.gvq.ca.

8. Jouer les vignerons à deux pas de chez soi

Plus besoin de traverser l’Atlantique pour devenir vendangeur. Il suffit de prendre la direction de Saint-Eustache et de se rendre au Vignoble Rivière du Chêne où, à partir dernier weekend de septembre (selon la température), cinq journées seront ouvertes aux visiteurs désireux d’être vendangeur d’un jour.

En attendant cet événement, on se familiarise avec ce lieu enchanteur qui offre des visites guidées, des dégustations et des «foodies tapas» tous les jeudis sur sa terrasse. Info : 450 491-3997 ou www.vignobleriviereduchene.ca

 Ce texte est d’abord paru sur Canoe. ca ICI   puis dans le Journal de Montréal ICI et dans le Journal de Québec ICI 

Quelques idées pour vos vacances

Comme c’est le cas chaque année, plusieurs traverseront la frontière pour se rendre aux États-Unis. Voici quelques suggestions pouvant vous permettre de sauver quelques sous !

Parc National des Everglades

Parc National des Everglades

Parc National des Everglades

Parc National des Everglades

C’est le 100e anniversaire des parcs nationaux des É.-U. cette année. Si vous prévoyez en visiter plusieurs, vous pouvez vous procurer le laissez-passer America the Beautiful. Valable pendant 12 mois, il permet l’accès à un véhicule, à son propriétaire et à trois personnes l’accompagnant. Il faut cependant être vigilant, les parcs d’États et les réserves indiennes ne sont pas compris. Pour plus d’infos et pour achat: https://www.nps.gov/planyourvisit/passes.htm

Si votre itinéraire comprend le parc national des Everglades, en Floride, sachez que ce dernier a désormais une association avec Go City Card. Le laissez-passer, livré par courriel, peut être imprimé ou affiché sur votre téléphone intelligent. Plusieurs options sont possibles: passes d’entrée de sept jours pour les véhicules privés (20 $), pour une moto (15 $), pour les piétons / cyclistes (8 $). Aussi, possibilité de passe annuelle (40 $).

Capture d’écran 2016-07-20 à 09.57.51

De nombreuses villes des É.-U. ont des sites que l’on ne voudrait manquer à aucun prix. La Go City Card est offerte dans une douzaine d’entre elles (Boston, Chicago, Las Vegas, Los Angeles, Miami, New York City, Oahu, Orlando, San Antonio, San Diego, San Francisco et Washington). On peut l’acheter en ligne avant le départ ou sur place à l’arrivée. En plus des rabais offerts, la Go City Card permet d’éviter les files d’attente de certaines attractions.

Saviez-vous qu’il est également possible de laisser l’auto à la maison et de partir en train vers les É.-U. avec Amtrack ? Cette compagnie offre une trentaine d’itinéraires ferroviaires vers plus de 500 destinations dans 46 États en Amérique du Nord. C’est certes un peu plus long, mais c’est très agréable et ça permet l’accès à de magnifiques paysages. De plus, des rabais sont offerts aux étudiants, militaires, aînés et aux enfants. Possibilité de visites guidées.

La Route 66

Route 66 - Sur la route, itinéraires clés en main - 1ed-1Symbole de liberté, inspiratrice de Jack Kerouac, des Rolling Stones ou de Clint Eastwood, la route 66 fait rêver. Débutant à Chicago, elle traverse 8 États sur 3620 km et traverse le Grand Canyon, s’arrêtant au Bagdad Café ou bifurquant vers Las Vegas. C’est LA route mythique ou légendaire, celle qui permet la découverte de l’Amérique, ses villes fantômes, ses paysages spectaculaires et ses routes abandonnées. Ce magnifique volume est en fait la 3e édition du guide proposé en 2008 par deux passionnées de motos, Marie-Sophie Chabres et Jean-Paul Naddeo. Éternelle route 66 pour rêver à ce circuit ou pour préparer son périple! Aux éditions Gründ (Interforum).

De magnifiques découvertes

Les plus beaux itinéraires du monde - Voyages inoubliables - copie

Quels sont selon vous les plus beaux itinéraires du monde? Aux éditions Geo, Mary-Ann Gallagher suggère 50 circuits à travers le monde. Photos à l’appui, elle nous entraîne sur le Transsibérien Express, en Namibie, dans les Rocheuses, au Mexique à bord du train El Chepe, en Corse, mais surtout, vous y découvrirez que notre belle Gaspésie fait partie de cet ouvrage magnifique. Voyages inoubliables, Éditions Prisma.

Quelques spéciaux

Rocky Mountaineer propose un crédit voyage pouvant aller jusqu’à 1000 $ à ceux qui réservent, d’ici le 26 août, un forfait 2017 de huit jours ou plus. Afin de bonifier l’expérience des passagers de Rocky Mountaineer dans l’Ouest canadien et le Pacific Northwest, ces derniers pourront appliquer le crédit sur des nuitées supplémentaires ou encore une croisière en Alaska.

Jusqu’au 18 février prochain, Club Med propose des séjours tout compris, vols inclus, dans 45 villages dans le monde. De plus, les personnes ayant réservé avant le 24 août 2016, bénéficieront de divers privilèges (séjour gratuit pour les moins de 4 ans; aucun supplément en occupation simple; premier bagage enregistré gratuit; ainsi que Golf et ski nautique gratuits).

Un concours

Récemment, le Manoir Hovey était nommé  en première position des Meilleurs Hôtels Villégiature/Auberges au Canada selon le classement du magazine Travel & Leisure « World’s Best 2016 ». Situé sur les berges du Lac Massawippi dans les Cantons-de-l’Est, cet hôtel 5 étoiles est membre de l’Association Relais & Châteaux.

Bravo à toute l'équipe !

Bravo à toute l’équipe !

Pour célébrer cette distinction, le Manoir Hovey lance un concours de photos aux 18 ans et plus.  Jusqu’ au 31 août, les participants sont invités à poster, sur Instagram (@ManoirHovey), une photo d’une activité sportive ou culturelle qu’ils pratiquent en couple.  Ils doivent utiliser le hastag #WorldsBestGetaway. Chaque photo ne peut être soumise qu’une fois mais l’on peut en soumettre plusieurs.

À gagner : un séjour de 2 nuitées dans une suite luxueuse incluant un crédit d’une valeur de 1000 $ CA pour le transport. L’escapade comprendra également une visite privée et guidée de certains joyaux des Cantons-de-l’Est, les petits déjeuners champêtres et les dîners en soirée au Restaurant Le Hatley. Le concours se termine le 14 septembre.

Cette chronique a été publiée dans le Journal de Québec ICI

Une partie de cette chronique a été publiée dans le Journal de Montréal, ICI

 

8 prisons devenues hôtels de luxe

Dormir en prison, ça vous dirait ? Inutile pour cela de braquer une banque ou de dérober le sac à main d’une vieille dame, puisqu’un peu partout sur la planète d’anciennes prisons sont devenues de luxueux hôtels.

c5d79509-839f-4217-b35f-56599b038f5c_ORIGINAL

Voici une compilation, dressée avec l’aide de Trivago.ca, de huit de ces établissements proposant des séjours à mille lieues de la vie carcérale. Ces établissements sont situés aux USA, en Suède, au Royaume-Uni, en Turquie, au Finlande et au Pays-Bas.

Certains d’entre eux sont si luxueux que, contrairement aux prisonniers qui les ont habités avant vous, vous ne voudrez plus en partir.

Pour lire la suite de ce reportage publié dans le Journal de Montréal, cliquer ICI, dans le Journal de Québec, cliquer ICI ou, si comme il arrive parfois, ils ne sont plus disponibles dans leur intégralité dans l’un de ces journaux, vous pourrez le trouver également sur Canoe.ca sous le titre «Quand des prisons deviennent de magnifiques hôtels»en cliquant ICI.

57b4eb34-aa9f-4bf3-a455-c78e54038205_ORIGINALEnfin, pour un peu plus de détail sur l’un de ces hôtels, le magnifique LIBERTY de Boston, invitation à vous rendre sur le site du Journal de Montréal où j’ai publié un reportage unique sur cet hôtel, ICI.

Si vous n’êtes pas membre VIP, sachez que le blogue Nos secrets de voyage a repris ce texte ICI