Archives de Tag: vins

Célébration du vin sur le Danube

BUDAPEST, Hongrie | Nombreux sont les voyageurs qui aiment visiter les vignobles, rencontrer les vignerons et goûter différents vins. C’est sans doute ce qui explique la popularité des croisières sur le thème du vin. Voici le récit d’une croisière de sept nuits sur le Danube, entre l’Allemagne et la Hongrie, sur le thème de la célébration du vin, à bord du luxueux AmaCerto de AmaWaterways.

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, POPP-HACKNER
Vue sur le Danube et sur Vienne, en Autriche.

Quel bonheur pour qui aime le vin ! Imaginez un peu… Cette croisière (comme toutes les autres du même genre offertes par cette compagnie) est organisée par un expert du vin qui a non seulement sélectionné des vins de sa cave qui seront servis aux repas et pendant les dégustations, mais également de nombreux vins des vignobles croisés ou visités au cours de la croisière. Plus encore, l’expert invité recommande des accords mets et vins, anime des discussions, organise des dégustations et accompagne les passagers dans les châteaux et les caves de cette région du Danube, célèbre pour son savoir-faire qui remonte à l’époque romaine.

Excursions

Bien que cette croisière soit un véritable régal pour les amoureux du vin, elle convient à tous puisqu’en plus des excursions créées autour du divin nectar, elle s’assure de mettre en évidence les sites célèbres de chacune des escales.

Le navire

PHOTO COURTOISIE AMAWATERWAYS
Le navire AmaCerto.

Construit en 2012, le navire AmaCerto mesure 135 mètres de long et 11 mètres de large. Il compte 84 cabines, dont trois suites, spacieuses et élégamment aménagées. La majorité des cabines ont des balcons doubles (extérieur et intérieur), un salon et une salle de bain en marbre avec douches à jets multiples, différents divertissements (films, musique et chaînes de télévision en anglais) et le Wi-Fi illimité.

Photo :AmaWaterways
Un balcon double permet d’admirer le paysage qui défile et ce, peu importe la température extérieure.

Cuisine locale

En plus de son grand salon et de son pont-soleil avec piscine chauffée et piste de marche, l’ AmaCerto comprend une flotte de vélos que les passagers peuvent utiliser de façon individuelle ou lors des excursions, un spa et une boutique de cadeaux.

PHOTO COURTOISIE AMAWATERWAYS
Le restaurant principal du AmaCerto.

Membre de la société internationale La Chaîne des Rôtisseurs, l’ AmaCerto sert une cuisine d’inspiration locale qui s’accompagne de bière, de boissons gazeuses ou de vins en quantité illimitée.
Le navire peut accueillir 162 passagers et 51 membres d’équipage. Ces derniers offrent un service empressé, parsemé de petites attentions, et toujours avec le sourire. Ce souci du détail est primordial pour les propriétaires d’AmaWaterways qui désirent que les passagers soient traités comme eux aiment l’être quand ils sont en vacances. Et ça paraît !

LES EXPERTS À BORD
  • Pour la croisière dont il est question ici, ce sont deux Canadiens de la vallée de l’Okanagan, en Colombie-Britannique, Dick Lancaster du vignoble Black Widow Winery et Tony Holer de Poplar Grove Winery, qui étaient les experts invités.
  • En novembre 2018, AmaWaterways accueillera à nouveau un Canadien, soit le président du vignoble Quail’s Gate d’Okanagan Valley, Tony Stew.

Sept escales vinicoles

Le navire de croisière AmaCerto coule lentement sur le Danube. Entre l’Allemagne, l’Autriche et la Hongrie, les voyageurs découvrent la richesse vinicole de la région lors de sept escales gourmandes fascinantes.

Vilshofen, Bavière, Allemagne. Notre croisière sur le thème du vin débute par un clin d’œil à l’Oktoberfest, la célèbre fête de la bière. Il s’agit d’un cas de force majeure puisque c’est dans cette ville d’Allemagne qu’est né le créateur de la pilsner !

Passau, Bavière, Allemagne. Malgré la pluie, aucun passager ne boude la découverte de cette petite ville située au confluent du Danube, de l’Inn et de l’Ilz, un lien autrefois très important pour le transport maritime du vin. On y apprend que bien avant les Romains, les Celtes y cultivaient la vigne.

@lisegiguere. Mondsee dans la région des lacs, en Autriche

Linz, Autriche. Ici, les passagers ont le choix entre une longue randonnée en vélo le long du Danube, une visite de cette ville (la troisième plus grande d’Autriche) qui a vu naître Adolf Hitler, un saut à Cesky Krumlov, en République tchèque, ou la découverte de la région des lacs et de Salzbourg, lieu de naissance de Mozart, en 1756. Moment d’émotion dans l’église où il était organiste et où il a composé plusieurs de ses œuvres sacrées. C’est également dans cette ville qu’ont été tournées de nombreuses scènes de La mélodie du bonheur.

PHOTO AmaWaterways
Promenade dans un vignoble à Dürnstein

Dürnstein, Autriche. Situé au cœur de la magnifique vallée de Wachau, l’une des grandes régions viticoles d’Europe, surtout connue pour son riesling, ce charmant village médiéval posé au milieu des vignes ne compte que 200 habitants. Mais sa beauté est telle que, chaque année, on y célèbre quelque… 200 mariages !

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, FILMSPEKTAKEL.AT
Vue sur Dürnstein, en Autriche.

PHOTO LISE GIGUÈRE
L’incroyable Abbaye baroque de Melk dans la région de la Wachau, en Autriche.

Krems, Autriche. Occupant une position stratégique en Basse-Autriche, plus particulièrement dans les vignobles en terrasse de la vallée de Wachau, Krems compte encore aujourd’hui une quarantaine de monastères qui fabriquent toujours leur propre vin. De cet endroit, excursion vers Melk et son abbaye bénédictine (1089) célèbre pour son opulence baroque, où les moines ont longtemps cultivé le vin.

PHOTO COURTOISIE, ÖSTERREICH WERBUNG, LEO HIMSL
Vignoble près de Krems, en Autriche.

Vienne, Autriche. Élégante et romantique, avec un centre historique inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, la capitale autrichienne compte de nombreuses et festives auberges et caveaux de vignerons. Ici, le choix est offert entre une soirée à festoyer autour du vin dans l’un de ces endroits ou un concert en hommage à Mozart et à Strauss dans un ancien palais. Bien entendu, partout le vin autrichien est à l’honneur.

PHOTO AGENCE QMI, LISE GIGUÈRE
Le vignoble Schloss Gobelsburg, un des plus anciens vignobles d’Autriche situé dans un ancien monastère cistercien.

Photo: Lise Giguère. On en apprend des choses dans ce type de croisière. Par exemple, dans la cave de pierres du vignoble Schloss Gobelsburg, des bouteilles reposent sous une épaisse couche de penicillium. Repoussant ? Non. En fait, il s’agit d’ une sorte de champignon qui n’affecte pas le vin et que des scientifiques étudieraient pour leur propriété médicinale.

Budapest, Hongrie. C’est le cœur un peu lourd que l’on entre dans cette ville spectaculaire, dernière escale de la croisière. Les célèbres compositeurs classiques Johann Sebastian Bach, Ludwig van Beethoven, Johannes Brahms et Richard Wagner appréciaient beaucoup le vin hongrois.

CE QU’IL FAUT SAVOIR

  • Qui a dit que les croisières n’attirent que les personnes âgées ? Sur cette croisière, si le plus âgé des passagers portait fièrement ses 81 ans et adorait le vin, le plus jeune n’avait que trois ans et préférait le lait.
  • AmaWaterways offre des activités pouvant s’adapter à tous : randonnées en montagne, marches actives, vélo le long du Danube, mais aussi visites et marches adaptées à ceux ayant une mobilité réduite.
  • Une excursion est incluse dans chaque port, mais chacun est libre d’explorer de façon individuelle, à son rythme.
  • En soirée et pendant le jour, des concerts, des spectacles d’opérette, des cours de cuisine et, comme ce fut le cas lors de cette croisière sur le thème du vin, des dégustations et de nombreuses conférences sont au programme.
  • @lisegiguere – La pâtissière du AmaCerto, Zornitsa, enseigne l’art de faire un Apple Strudel, selon la tradition

  • En service depuis 15 ans, AmaWaterways possède 20 navires.
  • AmaWaterways a commencé à offrir des croisières sous le thème du vin en 2010. La compagnie en proposait 13 cette année-là, mais ce type de voyage est devenu si populaire qu’elle en offre 50 cette année et 60 en 2019.
  • Les croisières sont offertes en anglais seulement.
  • Coût : 2959 $. Ce prix ne comprend pas les vols, mais tout le reste est inclus et des rabais sont offerts à ceux qui réservent très tôt.
  • Info : www.amawaterways.ca

(Ce voyage a été rendu possible grâce à AmaWaterways)

  • Ce texte a d’abord été publié le samedi 28 avril 2018, à la Une du cahier Voyages du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.
Publicités

Bordeaux et les plaisirs du vin

BORDEAUX- Chaque année, des passionnés de vins partent pour Bordeaux, acteur majeur du développement de l’œnotourisme. Ils désirent visiter les vignobles, rencontrer des viticulteurs, suivre des cours de dégustation, faire des croisières sur ce thème et même participer aux vendanges.

D’ABORD PUBLIÉ DANS  le Journal de Montréal  et aussi dans le Journal de Québec, VOICI LA SUITE DE CE TEXTE. 

Les grandes récoltes des raisins ont lieu à l’automne et se font par cépages: sauvignon (fin août); merlot (mi-septembre); cabernet franc et cabernet sauvignon (fin septembre) et sémillon (fin septembre ou novembre pour les liquoreux).

Si le temps ou l’énergie manque pour se lancer dans cette expérience unique, l’Office de tourisme de Bordeaux (www.bordeaux-tourisme.com) propose une cinquantaine de visites guidées ­bilingues sur des thèmes variés.

De plus, il existe de multiples façons de voyager autour du vin dans cette région.

De plus, voici d’autres belles activités à faire autour du vin :

  • L’école du vin. Dans un immeuble du XVIIe siècle, on découvre l’univers du vin en différentes formules : cours du soir, stages intensifs, week-ends œnologiques, etc. http://www.bordeaux.com
  • Le Musée du vin et du négoce de Bordeaux. Lieu de mémoire qui retrace trois siècles d’histoire des grands vins de Bordeaux. http://www.museeduvinbordeaux.com
  • Le Musée des arts et du vin du Château Mouton Rothschild. Situé à Pauillac (50 km au nord de Bordeaux), ce musée a été inauguré en 1962 dans un ancien chai. On y admire des objets rares reliés au vin. Aussi, collection d’étiquettes (ornant les bouteilles) créées par des artistes comme Jean Cocteau, Salvador Dali, Marc Chagall, Francis Bacon et plusieurs autres. www.chateau-mouton-rothschild.com
  • Le 31e anniversaire du Marathon du Médoc aura lieu le 12 septembre à Pauillac. Durant ce parcours, les participants se déguisent selon le thème proposé et traversent 53 cours ou jardins de châteaux viticoles dans lesquels on leur propose des dégustations. On raconte que certains coureurs ne sont pas très frais à leur arrivée, mais qu’ils ont toujours le sourire aux lèvres ! Les vainqueurs, masculins et féminins, reçoivent l’équivalent de leurs poids cumulés en bouteilles de grand cru classé ! www.marathondumedoc.com
  • Le coloré Marathon du Médoc !

    Le coloré Marathon du Médoc !

  • La Winery. Ce complexe oenotouristique, conçu comme une serre à l’envers, offre une immersion totale dans l’univers du vin et des dégustations thématiques. www.lawinery.fr
  • Le Spa Vinothérapie Caudalie et son hôtel Les Sources de Caudalie offrent des soins à base de polyphénols de pépins de raisin : bain-barrique, gommage-friction merlot, massage à la vigne rouge, etc. www.sources-caudalie.com
  • Chaque année, le Relais & Châteaux Saint-James, qui possède le 2e plus petit vignoble de Bordeaux (le plus petit étant celui de l’aéroport) organise une journée de vendanges réunissant le personnel et les clients. Une façon originale de découvrir et de comprendre le travail des vendangeurs, le métier de vigneron, mais aussi celui du sommelier. La journée se termine par un grand BBQ sur la terrasse face aux lumières de Bordeaux. Le précieux liquide est ensuite conservé dans le chai du Saint-James pour être embouteillé sous l’appellation Vin du Jardin. www.saintjamesbouliac.com
  • Le fameux vin du Jardin du Saint-James.

    Le fameux vin du Jardin du Saint-James.

  • Le Château Lynch-Bages (Relais & Châteaux), un grand cru classé, initie, depuis 2009, des particuliers et des entreprises, à la création (de la conception à la production, en passant par l’assemblage et la création d’une étiquette avec un graphiste) de barriques de vin haut de gamme. Cette aventure originale se fait en compagnie de spécialistes. En principe on achète toute sa barrique (environ 280 bouteilles), mais on peut aussi faire des adoptions (vins invendus). Info : www.vinivwine.com et http://www.cordeillanbages.com
  • La tonnellerie Lynch-Bages

    La tonnellerie Lynch-Bages

  • Voir les vignobles autrement : À vélo dans les vignobles  www.vitivinitour.com ; En montgolfière au-dessus des vignobles bordelais : www.koncept-air.com ; à dos d’âne à travers les vignes de la montagne Basque (www.domainemourguy.com).
  • Photo 1

    En montgolfière au-dessus des vignobles

  • Dormir dans des vignobles : Dans un château dans un arbre. www.chateauxdanslesarbres.fr ; dans un tonneau sur pilotis cabanes.laromaningue.fr/ ; sur la propriété du Château Vieux Lartigue (2km de Saint-Emilion), dans deux foudres (tonneaux) servant habituellement à l’élevage et la vinification www.coup2foudre.com ; dans un cuvier dans le vignoble de l’Entre-deux-Mers. www.vignoblesjoelduffau.fr
  • Un château dans un arbre

    Un château dans un arbre

BOX

Bordeaux fête le vin à Québec. Tous les deux ans, cet événement oenotouristique, le plus grand en France, se tient dans la ville de Québec. Du 27 au 30 août. www.bordeauxfetelevin.com.

BOX

Autobiographie d’un vigneron passionné. Si vous aimez les vins et le rugby, vous adorerez le livre Le Vin à la belle étoile. Gérard Bertrand, vigneron, fils de vigneron, ancien rugbyman et passionné de vins et de sa région, le Languedoc-Roussillon, se livre avec passion dans cette autobiographie qui remonte à son enfance et dans laquelle il explique comment l’on peut donner vie à ses rêves. Éditions la Martinière

Photo 7

BOX

La Cité des civilisations du vin (ouverture en 2016) sera le plus grand musée dédié à l’univers du vin. Situé au bord de la Garonne, l’endroit offrira un parcours de visite à la découverte du vin et de ses civilisations. (www.citedescivilisationsduvin.com)

Quelques idées de voyage

Chaque semaine, les mardis, je rédige une chronique intitulée Voyager sans risque  dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec. Celle de cette semaine vous présentait le répertoire italien permettant aux amateurs d’obtenir l’adresse des vigno­bles qu’il est possible de visiter ou de résider. Info :www.voyagevinitalie.com

IMG_1784

Je  vous propose également une Romantique croisière sur le Rhin (Amsterdam à Bâle) sur un nouveau navire de Avalon Waterways en compagnie d’un guide francophone.

Un navire d'Avalon

Un navire d’Avalon

Et enfin, je vous parle de l’Agence Atypica qui organise des circuits inspirés ou créés par des artistes, auteurs, historiens, musicologues, etc.

Pour lire la chronique dans le Journal de Montréal

Pour lire la chronique dans le Journal de Québec

Souvenir d’un magnifique séjour dans la région de Bordeaux

BORDEAUX – France. Il arrive parfois qu’en poussant la porte d’un établissement, l’on se sente totalement envoûté. Cela tient à la beauté des lieux, mais également à l’accueil et aux petits détails qui donnent envie de prolonger son séjour. C’est exactement ce qui m’est arrivé au Château Cordeillan-Bages.

@Lisegiguere - Château Cordeillan Bages

@Lisegiguere – Château Cordeillan Bages

Pour lire la suite de cet article publié dans le magazine Prestige, cliquer  ICI

En supplément, voici quelques photos

@lisegiguere - Une table dans la cuisine est un privilège rare et permet un contact privilégié avec le chef et sa brigade.

@lisegiguere – Une table dans la cuisine est un privilège rare et permet un contact privilégié avec le chef et sa brigade. Ici, avec le chef Jean-Luc Rocha

@lisegiguere. Pour l'occasion, notre table a été dressée dans la cuisine, ce qui nous a permis d'assister à un véritable ballet.

@lisegiguere. Pour l’occasion, notre table a été dressée dans la cuisine, ce qui nous a permis d’assister à un véritable ballet.

 

@Lisegiguere - Le chef Jean-Luc Rocha dans sa cuisine

@Lisegiguere – Le chef Jean-Luc Rocha dans sa cuisine

@lisegiguere- Un grande minutie et un souci du détail dans la préparation des plats

@lisegiguere– Un grande minutie et un souci du détail dans la préparation des plats

@lisegiguere -  Oeuf de caille dans mousseux de  pain grillé

@lisegiguere – Oeuf de caille dans mousseux de pain grillé

@lisegiguere = Inspiration Espagne du nom de la toile de Pierre Alechinsky- filet rouget et omellette espagnole (gout de tortilla)

@lisegiguere = Inspiration Espagne du nom de la toile de Pierre Alechinsky- filet rouget et omellette espagnole (gout de tortilla)

@lisegiguere - Ris de veau en 2 façons

@lisegiguere – Ris de veau en 2 façons

@lisegiguere - Plat inspiré du tableau «Au fil du temps» de Pierre Alechinksky

@lisegiguere – Plat inspiré du tableau «Au fil du temps» de Pierre Alechinksky

@lisegiguere -  Chocolat aux fruits rouges

@lisegiguere – Chocolat aux fruits rouges

@lisegiguere -  Intérieur du Chocolat aux fruits rouges.

@lisegiguere – Intérieur du Chocolat aux fruits rouges.

@lisegiguere - La fontaine de Bages, un petit village entièrement restauré par le propriétaire du Château Cordeillan-Bages

@lisegiguere – La fontaine de Bages, un petit village entièrement restauré par le propriétaire du Château Cordeillan-Bages

@lisegiguere - Musée du vin Bages

@lisegiguere – Musée du vin Bages

Soirée réussie au Grill-Terrasse du Manoir Montmorency

Vendredi dernier, invitée à l’ouverture officielle du Grill-Terrasse du Manoir Montmorency, j’ai découvert un endroit magnifique. Eh non, bien que je passe très souvent devant le Parc de la Chute Montmorency, je n’y étais jamais arrêtée en été.

La chute Montmorency - Crédit: Lise Giguère

Le hasard faisant drôlement bien les choses, je suis arrivée en avance et, histoire de tuer le temps, j’ai emprunté le trottoir de bois qui longe la falaise vers la chute. J’ai été ébahie par la vue spectaculaire sur la chute, mais également sur le pont de l’Île d’Orléans.

Le pont de l'Ile d'Orléans, face à la chute Montmorency - Crédit: Lise Giguère

Sur le pont suspendu, force m’est d’avouer que je n’étais pas très brave. Bien qu’il soit solide, il n’en demeure pas moins que si des petits plaisantins s’amusent à sauter, le pont bouge et on a l’impression que la chute va nous emporter dans son grondement sourd. Vaut mieux avoir le coeur solide !

Crédit: Lise Giguère

J’aurais bien aimé faire les 3 km supplémentaire de randonnée en nature et descendre les 487 marches de l’escalier accroché à la falaise, mais la réception battait son plein.

Cet escalier compte 487 marches. Crédit: Lise Giguère

Je suis donc retournée à la terrasse sur laquelle se produisait le duo formé du guitariste Éric Savard et de la chanteuse Marie-Noëlle Claveau

Le guitariste Éric Savard et la chanteuse Marie-Noëlle Claveau. Crédit: Lise Giguère

et où l’on nous a gâté de délicieuses bouchées préparées par la brigade du Manoir sous la direction de Patrick Pépin.

De gauche à droite: Patrick Pépin, François-Charles Demers et Jean-Noé Maldague. Crédit: Lise Giguère.

J’y ai même rencontré Sir Frédérick Haldemand, gouverneur de la province de Québec de 1778 à 1784. Sorti de sa tombe, celui à qui l’on doit la construction du  Manoir Montmorency en a profité pour saluer le directeur général du Parc de la ChuteMontmorency, Yves Juneau.

Sir Frédérick Haldimand et Yves Juneau - Lise Giguère

Afin de vous donner une idée de ce qui vous attend lors de votre visite au Grill-terrasse du Manoir, voici donc quelques photos de ce qu’on nous a servi. D’abord les vins. Martin nous a présenté deux vins, un blanc et un rouge.

Martin - Crédit: Lise Giguère

Particularité, le vin blanc, un Sauvignon est une importation exclusive pour la Sépaq (Société des établissements de plein air du Québec).

Le vin exclusif à la Sépaq - Crédit: Lise Giguère

Quant au rouge, il portait un titre évocateur de l’ambiance de la soirée: FUN, un beaujolais de la Maison Georges Duboeuf.

Un vin au nom évocateur - Crédit: Lise Giguère

Céline présente le poulet mariné à l'érable - Crédit: Lise Giguère

Pétoncle à la mangue et coriande - Crédit: Lise Giguère

Denise dont c'était le premier soir propose les Mini burger au canard, champignons et fromage de chèvre. Crédit: Lise Giguère

Thon jaune à la mayonnaise. Crédit: Lise Giguère

Denise et les côtelettes d'agneau aux champignons - Crédit: Lise Giguère

Le clou de la soirée des biscuits au chocolat pas ordinaire du tout. Crédit: Lise Giguère

Je vous invite donc, si vous désirez en savoir plus sur ce bel endroit, à lire ma chronique Trésors de nos régions du 2 juillet, dans le cahier week-end, section tourisme, du Journal de Montréal que vous retrouverez également sur Canoe.ca en cliquant ici où sont rassemblées toutes mes chroniques.

Le vin de Katrina

Lors de mon récent passage en Louisiane, j’ai eu l’opportunité de visiter

Pontchartrain Vineyards.

@ Lise Giguère

Cet endroit, situé dans la nature généreuse des environs de Bush a permis de rencontrer John Seago, un ancien avocat qui se dévoue passionnément à la création de vins aux saveurs de Louisiane.

@ Lise Giguère - John Seago du vignoble Pontchartrain

Ses produits ont remporté de nombreuses médailles et les visiteurs sont invités à les déguster tout en admirant la vigne située à quelques mètres ou même, durant certaines périodes, assister à des concerts en plein air.

@ Lise Giguère - De très nombreuses médailles

Loin de moi l’idée de jouer les critiques de vin, mais mon attention a été attirée par une bouteille de Rouge Militaire qui se distinguait de ses soeurs par un drapeau. @ Lise Giguère M. Seago nous a alors raconté l’histoire de ce vin peu banal.

Comme il y avait menace d’ouragan, les raisins ont été cueillis le vendredi précédant et, le dimanche, le maître de chai a débuté la fermentation. Malheureusement, dès que Katrina est arrivée, il n’a plus été possible de vérifier l’état du vin en fermentation. C’est donc un vin qui s’est  débrouillé tout seul pendant au moins sept jours. Par la suite, comme l’électricité a tardé à revenir, il a fallu finir tout le processus à la main. Il en résulte un vin au goût unique, très fruité et surtout très différent du vin portant habituellement cette étiquette.

@ Lise Giguère

Dans ce même vignoble on fabrique également un Porto, et j’ai été très surprise qu’ils aient obtenu l’autorisation de lui donner ce nom puisqu’il s’agit d’une appellation contrôlée.

Il semble pourtant qu’ils aient eu l’accord de l’Association des appellations ordinaires contrôlées (AOC) parce que M. Seago a proposé Port of New Orleans.


@ Lise Giguère