Archives de Tag: voyages

5 choses à savoir sur les passeports

Document des plus importants pour les voyageurs, le passeport exige non seulement qu’on en prenne grand soin, mais il faut également respecter certaines règles. Voici cinq choses à savoir.

PHOTO FOTOLIA

1. Votre passeport demeure la propriété exclusive du gouvernement du Canada. Il faut donc le ranger en lieu sûr et à l’abri des intempéries, car, s’il est endommagé, il faudra présenter une nouvelle demande afin d’éviter de se voir refuser l’entrée aux postes frontaliers, à bord des avions ou subir d’importants retards.

2. Seule la personne qui détient le passeport a le droit de le signer. Si l’on voyage avec un enfant (15 ans et moins), les parents/tuteurs légaux ne doivent JAMAIS le signer, car cela le rendra invalide. Par contre, l’enfant peut le signer, mais la section réservée à la signature peut également être laissée vierge, surtout lorsqu’il s’agit d’un tout-petit. Au Canada, seuls les documents de voyage canadiens pour adultes doivent être signés. Il peut cependant arriver que, dans certains pays, on exige la signature des parents. Donc, si vous voyagez avec des enfants, il peut s’avérer utile d’imprimer une copie de la loi canadienne pour la montrer au douanier du pays visité et ainsi éviter de signer le passeport de son enfant et, du même coup, le rendre invalide au Canada. www.canada.ca

3. Sachez, enfin, que si, à plusieurs reprises, vous avez déclaré des passeports endommagés, perdus ou volés, vous pourriez faire l’objet de restrictions lorsque vous présenterez une nouvelle demande. Il est donc de première importance de bien protéger ce précieux document.

4. La date butoir pour renouveler son passeport est de 6 (six mois) avant sa date d’expiration, mais pour certains pays, c’est plutôt 3 mois. Soyez vigilant. La majorité des pays appliquent rigoureusement cette règle.

5. Si vous prévoyez voyager dans certains pays comme l’Afrique du Sud, votre passeport doit contenir au moins deux pages vierges qui se font face et qui sont libres de tout tampon. Ces dernières seront utilisées pour le permis de séjour temporaire. Si vous prévoyez voyager dans les pays voisins et revenir en Afrique du Sud, assurez-vous d’avoir suffisamment de pages libres, faute de quoi on pourrait vous interdire de monter à bord de l’avion.

Ce texte a d’abord été publié le samedi 28 avril, dans la chronique Conseils aux voyageurs du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.

Publicités

Promotions et infos pour ses prochains voyages

PHOTO FOTOLIA
Une plage de la Caroline du Sud.

1. Afin de remercier les visiteurs canadiens­­­, très nombreux à s’y rendre, le Bureau du tourisme et des congrès de Virginia Beach présente sa promotion Rabais +. Cette dernière propose, toute l’année maintenant, des rabais de 15 % à 35 %, selon la saison et à l’exclusion des jours fériés américains, dans différents hôtels, restaurants ou fournisseurs locaux.

2. La région de Myrtle Beach, en Caroline­­­ du Sud, offre également des rabais aux visiteurs canadiens afin de les aider à « compenser » la différence du taux de change. Les voyageurs munis d’un passeport canadien valide peuvent bénéficier de 25 % à 55 % dans certains hôtels, attractions, terrains de golf, restaurants et lieux de divertissement pendant leur séjour dans cette région. Malheureusement, cette promotion se termine en mai

3. Les guides de voyage Ulysse ont pensé à tous ces Québécois qui se rendent aux É.-U. pendant l’été et qui désirent profiter pleinement de leur séjour. Parmi leurs nouveautés sur les tablettes, on trouve Fabuleuse Côte Est américaine et Randonnée pédestre Nord-Est des États-Unis, sans oublier les mini-guides de la série Explorez où l’on retrouve Cape Cod, Nantucket et Martha’s Vineyard ; La côte du Maine et Portland et Le Vermont et le lac Champlain.

4. Pas toujours facile de se battre avec les compagnies aériennes pour ses réclamations ? Si cet exercice en rebute plusieurs, l’entreprise québécoise Vol en retard propose son aide aux passagers lésés par des retards, des vols annulés, des pertes ou des bris de bagages. Le service est gratuit jusqu’à obtention d’un dédommagement. Vol en retard prendra alors une compensation (env. 25 %) à même les indemnisations.

5. Cuba a été reconnu « le pays le plus sûr pour le tourisme », lors de la 38eFoire internationale annuelle du tourisme (FITUR), qui s’est tenue en Espagne, en janvier dernier. On s’est basé sur le fait que Cuba a le plus bas taux de criminalité au monde, que leur système de santé est reconnu internationalement, et que leurs complexes touristiques ont tous un médecin sur place et que leurs normes de sécurité sont constamment vérifiées.

 

Ce texte a d’abord été publié le samedi 21 avril, dans la chronique Trucs et Conseils pour voyageurs du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec, ICI.

9 applications pour rester en contact avec sa famille

Que l’on voyage dans le Sud, en Europe ou ailleurs dans le monde, il est toujours agréable de parler aux membres de sa famille. Ça l’est encore plus si on peut le faire gratuitement. Voici 10 applications pour vous y aider. 

Quelques conseils

Facebook Messenger est certainement l’une des plus populaires. Bien entendu, il faut que ceux que l’on souhaite contacter fassent partie de nos amis(es) Facebook, que l’on soit tous deux connectés à Messenger et que l’on soit dans une zone Wi-Fi. Permet les appels vidéo et vocaux.

 

Skype est largement utilisée dans différents médias pour les entrevues. Utilisée en zone Wi-Fi, elle permet des appels vidéo (même en groupe) et vocaux, partout dans le monde, sur n’importe quel téléphone, tablette ou ordinateur PC/Mac possédant l’application.

 

WhatsApp serait la plus populaire au monde (plus d’un milliard d’utilisateurs). Pas étonnant que Facebook l’ait rachetée. L’usage est lié à son numéro de téléphone et permet d’appeler, d’envoyer des textos, des photos, des vidéos et des enregistrements audio sans SMS. Tout est gratuit, il suffit d’une connexion Wi-Fi et que ses contacts aient aussi l’application sur leur appareil.

 

Facetime est exclusive à Apple, mais si tous nos contacts possèdent des téléphones Apple, il suffit d’être dans une zone Wi-Fi et de cliquer sur Facetime dans sa liste de contacts. Les appareils doivent être du modèle 5C ou ultérieur et être dotés de la dernière version d’iOS.

 

Sunwing. Si l’on voyage dans le sud avec cette compagnie d’aviation, il suffit de télécharger leur application et d’entrer son numéro de réservation pour communiquer gratuitement avec les siens. À noter que cette offre n’est pas disponible pour Cuba, mais qu’elle fonctionne pour toutes les autres destinations desservies par Sunwing.

 

Viber permet d’appeler ses contacts gratuitement et de façon illimitée, d’envoyer des SMS, des photos et des vidéos à tous ses proches possédant l’application. Une de ses meilleures caractéristiques est qu’elle reconnaît ceux de notre liste de contact qui ont l’application (nécessite le Wi-Fi ou 3G).

 

Hangouts (anciennement Google Talk) se trouve facilement dans sa boîte Gmail. Elle permet d’envoyer des messages, des photos, des vidéos, des fichiers (dont des GIF) et des appels vidéo jusqu’à 10 participants.

 

 

Fongo permet son utilisation sans qu’il soit nécessaire qu’un contact l’ait aussi. Il est possible de s’en servir pour appeler ou recevoir un appel d’un numéro mobile ou résidentiel.

 

 

Tango. Comme toutes les autres applications, elle permet des appels gratuits entre tous ceux qui l’ont téléchargée.

 Cet article a d’abord été publié dans la chronique Voyager sans souci dans le JdeM et le JdeQ

10 trucs pour prévenir le vol en voyage

La semaine dernière, je vous disais comment remplacer un passeport volé pendant un voyage. Voici maintenant quelques trucs pour prévenir le vol lorsque vous êtes à l’étranger, mais sachez bien que malgré toutes les précautions prises, les voleurs sont organisés et ont de nombreux trucs.

1. Ne gardez pas toutes vos cartes et vos identifications en un seul endroit. Par exemple, placez une carte de crédit avec votre passeport et une copie de votre permis de conduire. Dans un autre endroit, gardez l’original de votre permis de conduire, une copie de votre passeport et une autre carte de crédit. Ainsi, en cas de vol, vous aurez toujours de quoi payer et vous pourrez également vous identifier.

2. Faites une photocopie de tous vos autres documents importants (passeport, permis de conduire, assurance voyage, billet de retour, numéros du service à la clientèle de vos cartes de crédit, etc.) et placez le tout sur une clé USB que vous gardez dans un autre endroit ou qu’un de vos compagnons de voyage conserve avec lui. Faites également parvenir ces copies aux membres de votre famille les plus susceptibles de répondre rapidement en cas d’urgence.

3. Avant le départ, rendez-vous sur le site http://www.international.gc.ca et prenez en note les noms et adresses du consulat ou de l’ambassade dans le pays où vous vous rendez. Vous pouvez même les aviser de votre arrivée et de la durée de votre séjour. Sachez que le gouvernement du Canada est tenu de vous aider en cas de problèmes. Non seulement on pourra remplacer votre passeport, mais on peut fournir les coordonnées des services policiers et médicaux, et même offrir une aide financière par le virement de fonds.

4. Ne transportez pas et surtout ne payez jamais en retirant un billet d’une grosse liasse. Utilisez plutôt les distributeurs et ne retirez pas de trop gros montants à la fois.

Dans mon texte original, j’avais ajouté, la mention suivante :

Récemment CAA Québec publiait également une liste de 15 astuces pour un voyage antivol. Je vous invite à vous rendre sur leur site pour ajouter ces conseils à ceux mentionnés plus haut. https://www.caaquebec.com/…/15-astuces-de-caa-quebec-pour-…/

Je trouve dommage qu’on l’ait fait disparaître, CAA y donne 15 trucs, semblables ou différents des miens ce qui faisait grimper le nombre de trucs à 25. Enfin, ce n’est pas moi qui décide en dernier lieu.

Ce texte a d’abord été publié dans la Chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal, ICI   et  du  Journal de Québec, ICI

 

30 applications pour les voyages

La multitude d’applications disponibles pour nos téléphones cellulaires a totalement modifié notre façon de voyager, que ce soit pour de courtes escapades au Québec ou pour des voyages au long cours. Leur utilité est telle qu’elles ont fait de notre portable notre meilleur compagnon de voyage. En voici 30 dont on ne saurait se passer…

1. Toutes les compagnies aériennes ont leur application. On peut y faire son enregistrement, être informé en direct de tout changement d’horaire et, dans certains cas, avoir accès aux divertissements une fois à bord.

2. Les aéroports ont également leur application (YULi pour l’aéroport Pierre-Elliott Trudeau, YQB pour celui de Québec, etc.)

3. Google Maps et/ou Maps.me (iOS et Android). Pourquoi louer un GPS quand on dispose d’une de ces applications ? Comme les deux disposent d’un mode hors ligne, on peut télécharger son trajet à l’avance et y naviguer sans se connecter à internet !

4. Trip Case, Tripit ou Google Trip se transforment en agenda. Ils rassemblent en un seul endroit toutes nos réservations (hôtels, croisière, billets d’avion, etc.). Une copie de ce document peut également être créée pour nos compagnons de voyage, la famille ou les amis restés à la maison.

5. Trivago.ca, hotels.com, Booking.com, Airbnb et/ou Expedia.ca permettent de trouver rapidement une chambre dans un lieu donné et au meilleur prix.

6. Si on loue une auto, Gaz Buddy permet un accès aux meilleurs prix pour l’essence à proximité.

7. Around Me indique les restaurants, les cafés, les hôtels, les stations-service, les hôpitaux, etc. se trouvant à peu de distance

8. L’appli Parcs Canada, créée pour marquer le 150e anniversaire de la Confédération, fournit aux visiteurs les informations et les ressources nécessaires pour planifier leur visite et découvrir les trésors cachés et les expériences offertes dans les parcs nationaux, lieux historiques nationaux et aires marines nationales de conservation.

9. Hidden Place donne accès à des lieux moins connus (paysages, plages cachées, grottes, chutes, lagons). Dès cet automne, une fonction hors-ligne permettra  de charger les données avant le départ et l’application s’utilisera ensuite sans internet. Elle est aussi 100 % québécoise !

10. Currency ou Xe Currency. Indispensable pour transformer ses dollars canadiens en monnaie du pays.

11. Cam Card. Cette application permet de scanner les cartes professionnelles au moment même où elles nous sont présentées. Les informations se placent automatiquement dans notre boîte de contacts.

12. Hopper. Cette application québécoise cherche le meilleur moment pour acheter ses billets d’avion et envoie des alertes lorsque les prix baissent.

13. Simple Tip aide à calculer le pourboire que l’on doit laisser dans un restaurant.

14. Waze. Système GPS qui exige toutefois une connexion internet. Elle donne les informations de trafic en temps réel et ces données incluent des accidents, les ralentissements, des alertes d’essence à bas prix, etc.

15. LoungeBuddy. Entre deux escales, elle permet de trouver un salon aéroportuaire (lounge) dans plus de 500 aéroports à travers le monde, et ce, que l’on voyage en classes affaires ou économie. Un assistant d’accès donne une liste des lieux (gratuits ou avec frais), permet d’entrer les détails du voyage, le niveau de service, etc.

16. Google Traduction peut convertir des mots et des phrases d’une langue à l’autre (même hors ligne). Il suffit de choisir une langue de saisie et une langue de sortie, puis taper, dicter son message ou présenter une photo (menu, signalisation, etc.). L’application présente un texte traduit ou un petit message vocal synthétisé.

17. UBER. Avec une présence dans environ 77 pays et 527 villes, cette application est des plus utiles en voyage. C’est tout particulièrement le cas dans certaines villes (à Las Vegas, où il est interdit de héler un taxi dans la rue) ou si l’on se trouve dans certains lieux isolés. Il devient très rassurant de pouvoir suivre l’automobile qui approche et de payer à l’aide d’une carte de crédit, sans frais supplémentaires.

18. City Mapper est un outil précieux pour trouver et utiliser les transports en commun. Il se connecte à quelques services de partage de trajet, offre le moyen le plus rapide d’arriver à destination et, le meilleur de tous, permet de vérifier les heures de métro et de train hors ligne pour un certain nombre de villes.

19. Yelp. C’est un peu comme si on se promenait avec le bottin des pages jaunes du monde entier. Idéal pour trouver les endroits que l’on désire visiter, les restaurants, etc. On peut même y faire ses réservations.

20. Duo Lingo. Pour apprendre et/ou se familiariser avec la langue du pays que l’on s’apprête à visiter.

21. RunGo. Cette appli recense des itinéraires de jogging sécuritaires, dans une ville inconnue. Une navigation vocale guide ensuite les joggeurs dans ces nouveaux environnements. L’appli propose même des « visites guidées » signalant les points d’intérêts et différentes autres informations.

22. Expensify. Pour réaliser un rapport de dépenses, numériser ses reçus, inscrire son kilométrage et ses dépenses basées sur le temps et la conversion automatique des devises.

23. Tourlina. La première application pour les femmes qui voyagent seules et qui leur permet d’entrer en contact et de partager des infos.

24. Flush. Pour repérer les toilettes les plus proches. Elle peut sembler rigolote, mais peut s’avérer d’une grande utilité même si elle dépend des informations données par les utilisateurs.

25. METRO. Pour repérer le trajet des transports en commun à l’étranger.

26. Transit. En tenant compte de notre position géographique, cette application québécoise repère les moyens de transport disponibles à proximité.

27. Bonappetour. Pour entrer en contact avec des habitants prêts à nous accueillir chez eux pour partager un repas. Bien entendu, il faut les payer, mais ça permet de belles rencontres.

28. World Custums & Cultures. Pour tout apprendre sur les coutumes locales (gestes mal vus, sujets à éviter, marques de politesses) de plus de 160 pays et ainsi éviter les faux pas.

29. Hikster. Avec cette appli québécoise, les randonneurs ont accès au répertoire des sentiers balisés de la Fédération québécoise de la marche (Rando Québec) avec une fiche sur chacun des sentiers comprenant des informations comme la longueur, le dénivelé, le niveau de difficulté, les hébergements à proximité, etc.

30. Cycle Map. Une application québécoise permettant de trouver toutes les pistes cyclables de la planète. En tout quelque 2,5 millions de kilomètres de pistes cyclables !

Ce texte a d’abord été publié dans la Chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI 

16 accessoires pour voyageurs «branchés»

La technologie ne cesse de modifier notre façon de voyager. De nombreux accessoires sont maintenant à notre disposition pour nous faciliter la vie lors de nos déplacements. En voilà quelques-uns.

1. Cadenas pour ordinateur portable.

On dit qu’un ordinateur portable est volé toutes les 53 secondes aux États-Unis. Imaginez dans le monde. Bien que l’on soit vigilant, les voleurs sont habiles et astucieux. Depuis des années, Kensington fabrique des systèmes de sécurité pour  es portables. Ce modèle léger se glisse facilement dans un sac et comme il ne correspond à aucun coupe-fil sur le marché, il compliquera la vie du voleur.2. Sac à dos connecté.

Il y a également Genius Pack qui fait un sac à dos avec des compartiments pour ordinateurs portables, tablettes et chargeur mobile (vendu séparément) intégrés. Il permet de recharger ses appareils directement de son sac.

 

3. Travel card.

De la taille d’une carte de crédit, ce chargeur USB (iPhone ou Android) se glisse dans le portefeuille. Pendant qu’il recharge, il synchronise les données entre son ordinateur et son cellulaire.

 

4. Moniteur pour mesurer la ­pression de iHealth Labs.

Pour ­surveiller sa tension, ce petit appareil est idéal, surtout en voyage. Muni d’une large fenêtre, il rend la lecture des résultats plus facile. Une ­lecture audio est également possible, en ­français et en anglais, mais il faut d’abord ­choisir la langue de son choix. De plus, le iHealth Clear (Apple ou Android) utilise une connexion WiFi pour garder les informations de façon sécurisée dans le iHealth cloud. Il ­suffit de télécharger l’application gratuite iHealth app pour avoir immédiatement son historique­­ personnel.

 

 

5. Go tenna.

Cette radio bidirectionnelle a été conçue pour garder ses appareils (Android­­ ou iOS) connectés même s’il n’y a pas de service cellulaire. Ce minuscule appareil utilise une technologie innovante qui permet aux utilisateurs de partager des messages et des informations de localisation (jusqu’à 12 km dans des conditions idéales).

6. Wearsafe.

Un petit bouton panique qui, lorsqu’on le presse, envoie un signal audio, via son cellulaire, à ses amis et à ses proches. Ces derniers pourront utiliser ses informations pour appeler le 911 ou simplement venir frapper à notre porte.

7. La Cubi Card.

Une fois que vous aurez essayé cette petite enveloppe que l’on colle derrière son portable, vous ne pourrez plus vous en passer. À l’intérieur, on peut glisser la TravelCard, sa carte de crédit et, surtout, la carte qui ouvre la porte de sa chambre d’hôtel, sans avoir peur de la démagnétiser.

 

8. Keyport Slide 3.0 et Keport ­Pivot.

Compatibles avec les clés standard, ces deux types d’accessoires accueillent également différents outils technologiques (vendus séparément) de dimension réduite et que l’on veut protéger pendant les voyages (Clé USB, ­localisateur Bluetooth, etc.) (vendus séparément).

9. My Air Mask.

Utilisant une technologie de filtration adaptée de la technologie respiratoire médicale, ce masque réduit l’exposition aux agents pathogènes et irritants de l’air tout en maintenant un certain niveau d’humidité ­nécessaire aux poumons. Offert en 20 motifs.

10. Vinnibag.

Ce gadget réjouira tous les voyageurs qui s’inquiètent de glisser dans leur bagage une bouteille d’huile d’olive ou un grand cru particulièrement cher. Conçu spécialement pour résister en haute ­altitude, ce sac en bulles empêche le bris en vol tandis qu’un joint hermétique le garde bien scellé, même lors de turbulences, ce qui pourrait normalement abîmer­­ vos vêtements.

 

11. RFID.

Porte-documents, protège-passeport, portefeuille et sacs de voyage utilisant la technologie de blocage RFID (Radio ­Frequency Identification) pour se protéger contre les pirates qui voudraient ­télécharger les données personnelles contenues dans les puces électroniques de nos cartes de crédit ou de nos passeports.Info: www.rogue-­industries.com

 

12. Rasoir électrique de voyage ­rechargeable par USB.

Il est facile à nettoyer et ne prend que peu de place dans la valise. Info : www.holiday.ca/en/shop/brands/austin-house

13. Cardsharp2.

Petit couteau en forme de carte de crédit et possédant une lame chirurgicale d’une longueur de 65 mm. Idéal pour les explorateurs, il peut s’avérer un outil de survie extrêmement utile, en particulier en randonnée ou en camping dans les bois. Info: www.iainsinclair.com

14. CarbonKlean.

Conçu spécialement pour les lentilles et les écrans de tous types, y compris les cellulaires, les tablettes, les lunettes, les lunettes de soleil et les lunettes de lecture, il est le seul nettoyant pour lentilles ­utilisé dans la Station spatiale par la NASA!

15. Cadenas pour valises.

Ceux qui préfèrent cadenasser leur valise doivent faire attention à choisir un cadenas approuvé par la TSA (Transportation Security Administration) ce qui signifie que les douaniers pourront l’ouvrir sans le briser. Ce type de cadenas possède un indicateur intégré indiquant qu’il a été ouvert. Info: www.holiday.ca/en/shop/brands/austin-house

16. Alarme personnelle.

Il est bon de se sentir en sécurité lorsqu’on explore de nouvelles villes. L’alarme personnelle Runner (avec poignet réglable) est une bague métallique émettant une sirène pouvant être entendue jusqu’à 300 m. Pour une sécurité maximale, la sangle est constituée d’un matériau réfléchissant qui aide les voitures et les témoins à vous repérer lorsqu’il fait sombre. La sangle en nylon­­ est résistante aux intempéries et à la sueur, ce qui permet son utilisation dans toutes les conditions.

Cet article a d’abord été publié dans la Chronique Voyager sans souci du Journal de Montréal ICI et du Journal de Québec ICI.

 

Célébrer le Canada

Comme on le sait tous, le Canada célèbre cette année son 150e anniversaire. Pour l’occasion, divers organismes désirent faciliter la découverte du pays. Voici quelques pistes

Parcs Canada

Les Parcs nationaux du Canada s’ouvrent gratuitement au public. Il suffit de se procurer la carte Découverte qui permet l’entrée gratuite dans 46 parcs nationaux, 1 parc national urbain, 4 aires marines nationales de conservation et 171 Lieux historiques nationaux (ces derniers célèbrent leur 100e anniversaire Info : www.pc.gc.ca

@StephanieGignac – Parcs Canada.
Le parc National de Banff

Via Rail

Désireuse de faire découvrir le Canada d’un océan à l’autre sur ses rails, la compagnie Via Rail, a conçu des forfaits-découvertes, à bord du Pan Canadien, de mars à octobre. Voici les trois itinéraires de ce produit créé sur mesure (1 – Vancouver, Winnipeg, Churchill ; 2 -Vancouver, Toronto, Montréal, Halifax ; 3 -Halifax, Montréal, Toronto, Winnipeg, Churchill). www.viarail.ca

@ViaRail

La banque CIBC

Fondée en 1867, la Banque CIBC célèbre aussi ses 150 ans. Pour l’occasion, jusqu’en août 2017, des cartes d’entrée Découverte 2017 seront distribuées dans tous les centres bancaire CIBC d’un océan à l’autre. Ce partenariat fait partie des célébrations que la Banque CIBC organisera toute l’année à l’occasion de leur 150e anniversaire commun.

Dans ce contexte, la Banque CIBC demande aux Canadiens de montrer leur fierté canadienne, en créant du contenu personnalisé, par exemple, en publiant en une photo accompagnée d’un titre commençant par « Ensemble pour… », puis en la publiant sur Twitter (@BanqueCIBC), sur Facebook (www.facebook.com/CIBC) ou sur Instagram (@CIBCMaintenant) en y ajoutant le hashtag #EnsemblepourleCanada. Cette campagne d’un an sur les réseaux sociaux est appuyée par un partenariat avec la chaîne CBC.

Les hôtels Intercontinental

Jusqu’au 31 mai, Intercontinental Hotels Group (IHG) veut répertorier la liste des 150 meilleurs trésors cachés au Canada d’un océan à l’autre. Qu’il s’agisse de sentiers de randonnée pittoresques ou d’un lieu idéal pour un pique-nique en famille, de sites cultures ou d’attractions peu connues, IHG invite les Canadiens à partager leurs endroits préférés, n’importe où au Canada, dans le cadre du Concours Trésors cachés pour le 150e

@LiseGiguere
Les falaises enneigées des Iles de la Madeleine

Le gagnant du Grand prix recevra un million de points IHG® Rewards Club Points et deux autres gagnants recevront 50 000 points pouvant être utilisés dans les hôtels du groupe du monde entier (plus de 5 200 hôtels dans une centaine de pays dont 177 au pays et près de 1500 hôtels en développement dont 31 au pays) .