Archives de Tag: vue

Activités gratuites à faire à San Diego

J’adore la ville de San Diego ! Séduisante à souhait, elle charme les visiteurs avec ses nombreuses plages, sa proximité avec le désert, son parc Balboa, son magnifique zoo, son parc Legoland, etc. Mais saviez-vous que vous pouvez également y trouver de nombreuses activités gratuites ? En voici quelques-unes.

1- 30 plages accessibles au public.

2- Au Balboa Park, le plus grand parc culturel urbain aux États-Unis, on célèbre un pays différent chaque dimanche, on y offre des concerts d’orgue dans le Spreckels Organ Pavilion, on y tient le Festival d’été international d’orgue du centenaire (août), etc.

@lisegiguere - Le parc Balboa

@lisegiguere – Le parc Balboa

3- Le quartier historique Gaslamp à l’architecture victorienne du début du XXe siècle, est aujourd’hui un endroit branché avec magasins, restaurants, discothèques et bars.

4- Old Town State Historic Park, lieu de naissance de la Californie perpétue la tradition mexicaine grâce à des sites historiques, des magasins, des restaurants, des musées, etc.

5- Leçons de pêche à la mouche par le San Diego Fly Fishers Club, les dimanches matins au lac Murray, à La Mesa. Possibilité de prêt de matériel gratuit.

6- Sur le rivage de La Jolla Cove, l’un des sites naturels les plus spectaculaires au monde, on admire les lions de mer qui s’amusent.

@lisegiguere - Admirer les lions de mer

@lisegiguere – Admirer les lions de mer

7- À marée basse, on explore la vie aquatique qui grouille dans les cuvettes d’eau claire et peu profonde de La Jolla Cove et de Point Loma.

8- Au sommet du mont Soledad, à La Jolla, on a une vue spectaculaire (360 degrés) de San Diego.

@lisegiguere - Vue spectaculaire sur San Diego

@lisegiguere – Vue spectaculaire sur San Diego

9- Au sommet du mont Helix, à La Mesa, vue sur tout l’Est du comté.

10- Visite du Centre d’information du Mission Trails Regional Park pour des informations sur les autochtones et les merveilles naturelles de cette région. Le parc offre plus de 64 km de sentiers de randonnée et de pistes cyclables.

11- À Mission Bay Park, 32 km de sentiers de vélos, randonnées ou jogging.

12- Oceanside Municipal Pier, la plus longue jetée en bois sur la côte ouest-américaine (566 mètres).

13- Vélo sur l’emblématique Bayshore Bikeway (39 km).

14- Le long du Waterfront Park, on admire les navires, les sculptures, les monuments et une fontaine d’eau de 253 mètres de long.

15- Promenade (5 km) panoramique de Mission Beach et Pacific Beach.

@lisegiguere - Mission Bay

@lisegiguere – Mission Bay

16- Randonnées dans les sentiers de Torrey Pines State Natural Reserve Park pour admirer les pins de Torrey, de nombreuses espèces animales et des plages vierges.

17- Route panoramique vers le mont Laguna pour des randonnées, du vélo ou un pique-nique.

18- Les chiens (sans laisse) sont les bienvenus sur les plages désignées comme Ocean Beach, Coronado et Del Mar. On peut même les inscrire au concours de frisbee ou, mieux encore, au Unleashed by Petco Surf Dog Competition qui a lieu en juillet à Imperial Beach!

DSC_0312

19- Les peintures murales Parc Chicano racontent l’histoire des luttes et les triomphes de la communauté hispanique locale.

20- Plongée sous-marine ou apnée au large des côtes.

21- Marchés quotidiens pour trouver quelque 200 variétés de produits frais cultivés à San Diego.

22- Le Musée d’art contemporain de San Diego offre l’entrée gratuite aux 25 ans et moins sur présentation d’une carte d’identité valide.

23- Pendant les week-ends d’été, au Flying Leatherneck Aviation Museum, d’anciens pilotes maritimes invitent à prendre place dans le cockpit.

24- Promenade le long de la Lagune Batiquitos à Carlsbad, l’une des rares zones humides restantes de marée sur la côte sud de la Californie. On y admire les oiseaux, les insectes, les plantes, les poissons et autres animaux.

25- Au Seaport Village, le site de l’ancien siège de la police de San Diego, devenu un petit musée, les cellules sont ouvertes au public.

Pour d’autres suggestions: www.sandiego.org

Des hôtels soucieux de la planète

De la belle et ensoleillée Californie à l’exotique ile d’Hawaï, en passant par les grands espaces du Wyoming, certains joueurs de l’hôtellerie américaine ne se contentent pas de petites initiatives vertes comme ne plus changer les serviettes et les draps tous les jours, mais pousse le souci de l’environnement à un tout autre niveau ! Pour vous, trivago.ca nous a aidé à sélectionner 6 hôtels de luxe qui offrent style et confort aux voyageurs, tout en protégeant notre planète ! Sous le titre: Les hôtels écolos les plus spectaculaires des États-Unis, j’ai d’abord publié cet article a été publié dans le Journal de Montréal et dans le Journal de Québec. 

Hawaii Island Retreat at Ahu Pohaku Ho’omaluhia – Kapaau, Hawaï

HawaiiIsland_exterieur

Hawaii Island Retreat

Ce petit paradis tropical chérit autant le luxe que l’environnement ! Entièrement conçue pour profiter des brises fraiches de la montagne Kohala, on a abandonné la climatisation ! Quant au chauffage, il est pris en charge par les panneaux solaires et les moulins à vent ! Au Spa Maluhia ne sont utilisés que des herbes organiques et des huiles provenant de fruits ou légumes poussant dans leurs plantations sauvages et/ou jardins biologiques. Même chose pour la cuisine où les chefs se font un devoir de puiser dans les ressources naturelles de l’ile. Des délices dont ils partageront ensuite les secrets lors de Spa Cooking class.

Cavallo Point The Lodge At Golden Gate – Sausalito, Californie

Niché dans une vallée de la baie de San Francisco, ce havre de paix est situé dans l’ancienne résidence des officiers du Fort Baker, un ancien poste de l’armée des USA. Situé sur un espace qui entourait le terrain de parade, il offre une vue unique sur le Golden Gate.

Cavallo_vuehotel - Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood – Cavallo Point The Lodge At Golden Gate

Soucieux du développement durable, les concepteurs ont utilisé des matériaux recyclés et ont fait le plein de plantes locales afin de restaurer le paysage. Les grandes fenêtres vitrées fournissant l’air frais naturel

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

Crédit photo Kodiak Greenwood

tandis que la cuisine se fait à partir de produits locaux et saisonniers. Les chiens sont les bienvenus, on les traite aux petits soins, leur offrant même des biscuits organiques !

Post Ranch Inn — Big Sur, California

Post Ranch Inn

Post Ranch Inn

Construits à partir de matériaux durables et agrémentés de plantes tolérant la sécheresse, les 39 chalets du Post Ranch Inn sont posés à 365 mètres au-dessus de l’océan Pacifique et, de ce fait, offrent une vue imprenable sur la côte de Big Sur.

Chambre du Post Ranch Inn

Chambre du Post Ranch Inn

Dans les magnifiques jardins de la luxueuse propriété, des papillons bleus de Smith et des grenouilles californiennes à pattes rouges, tous deux menacés d’extinction, vivent paisiblement aux côtés d’autres espèces locales. À noter que dans cet endroit voué à la relaxation et à la préservation de la nature, on recycle l’eau, utilise l’énergie solaire et, bien entendu on ne trouve ni télévision ni réveil-matin.

Hôtel Proximity – Greensboro, Caroline du Nord

Hotel Proximity

Hotel Proximity

Cet hôtel a pour objectif de devenir l’hôtel le plus écolo d’Amérique du Nord ! Dans cet esprit, on fait un travail incroyable pour repousser les limites des pratiques écologiques. Par exemple, le bar a été entièrement fait de noyers déracinés par les tempêtes, l’eau est chauffée par les nombreux panneaux solaires situés sur le toit, des vélos sont offerts aux visiteurs désireux de découvrir la belle ville de Greensboro ainsi que des Green Tours au cours desquels des membres de la communauté locale les initient aux pratiques éco responsables.

Hôtel Terra Jackson Hole – Teton Village, Wyoming

Terra_balconAu pied des majestueuses rocheuses de l’Ouest des États-Unis, cet hôtel certifié LEED a mis en place toute une série de petits gestes écologiques : des lits 100% bios et libres de tous pesticides et insecticides, la circulation d’air venant de l’extérieur et non de la climatisation, des bouteilles d’eau en aluminium pour encourager les visiteurs à abandonner les bouteilles en plastique, etc.

Hôtel Monaco– Seattle, Washington

Lobby de l'Hotel Monaco

Lobby de l’Hotel Monaco

Cet hôtel fait partie de la soixantaine d’hôtels de la chaine Kimpton qui a mis en place plus de 100 pratiques pour aider à préserver la planète. Par exemple, au restaurant Sazerac, le chef Jason McClure privilégie les produits locaux, recycle son huile de cuisson en la transformant en combustible qu’il utilise pour cuisiner et, s’il vous prépare des repas à emporter, vos ustensiles sont faits de maïs ! De plus, l’hôtel s’est personnellement engagé à donner une fraction du prix de chaque nuitée à des fondations pour la protection de l’environnement.

  • NOTE : Un grand merci à Claude Paradis, chargée des relations publiques pour le Canada, du site de comparaison d’hôtels Trivago.ca, pour son aide précieuse. www.trivago.ca

 

Rencontre inespérée au Mont Pilatus

SUISSE – Au matin, attablée au restaurant devant un bon café, je contemple la vue extraordinaire sur Lucerne, le lac des Quatre-Cantons et les montagnes vue du Mont Pilatus.  La vue est à couper le souffle.

@lisegiguere. Vue du Mont Pilatus

Tout à coup, devant mes yeux, apparaît un bouquetin des Andes. Je saisis ma caméra et me précipite pour immortaliser cet instant béni.

@lisegiguere. Bouquetin des Andes

Magnifiquement situé au sommet du Mont Pilatus, l’hôtel Pilatus-Kulm date de 1890. Posé au centre de ces montagnes déchiquetées, l’endroit devient féerique quand la nuit tombe et que le silence se fait. C’est magique.

@Pilatus – Hôtel Pilatus la nuit

Remis au goût du jour, c’est aujourd’hui un endroit magnifique, avec 27 chambres et trois suites,  des salles de réunion, un excellent restaurant, le Queen Victoria, des boutiques, une galerie panoramique et la possibilité de longues randonnées et d’activités diverses comme la luge ou la tyrolienne. Une expérience inusitée à cette hauteur.

@lisegiguere – tyrolienne au Mont Pilatus

Mais la plus grande force de cet endroit demeure son histoire.  Le Mont Pilatus se nomme ainsi parce que, selon la légende, quand les dirigeants de Rome auraient assassiné Ponce Pilate après que lui-même ait fait tuer Jésus, ils auraient mis son corps dans le Tibre. Quelques jours plus tard, une immense tempête se serait levée. Croyant que c’était dû à la présence de ce méchant homme, ils l’auraient alors transporté dans le Rhone. Quand la même chose s’est produite, ils ont décidé de le porter très loin, dans les montagnes. C’est ainsi qu’ils se sont rendus près de ce mont qui s’appelait alors la Montagne déchirée (Broken Mountain)  pour le déposer dans le lac.   Pendant longtemps, ce lieu était interdit car il y avait de nombreux accidents.

Au 14e siècle, convaincus que tout ces accidents étaient dus  à la présence du corps de Ponce Pilate dans le lac, un représentant de l’église, un représentant du gouvernement de Lucerne et un spécialiste de la montagne sont venus et ont asséché le lac.

Depuis, tout semble s’être calmé et au fil des années, le tourisme s’y est développé. Pour s’y rendre, il faut emprunter le Pilatus Mountain Railway, le chemin de fer à crémaillère le plus rapide du monde. Construit au XIXe siècle, il propose un trajet de 4618 mètres avec une pente de 48%.

@lisegiguere

À Lire aussi

• Bien entendu, Maurice, mon ourson voyageur m’a accompagnée en Suisse. Vous pouvez lire ses aventures dans Maurice sur les sommets de la Suisse. Cliquer Ici

• La Suisse sans se ruiner. Cliquer ICI

• Jolie coutume Suisse. Cliquer  Ici

• Les précieuses fontaines de Suisse. ICI